Eyrio

Par Eyrio_ Blog créé le 13/01/18 Mis à jour le 08/10/19 à 17h35

Un petit blog perso ou je parle avec plus ou moins de qualité de jeux vidéo un média qui me fascine !

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

 

Six ans, c’est le nombre d’année qu’on a attendue depuis le reveal de KH3 lors de l’E3 2013. Mais ce ne fut pas un développement en toute tranquillité. Nomura a affirmé qu’ils ont annoncés le jeu « trop tôt » et ce fut encore plus compliqué quand Nomura switch entre FF XV et la conclusion saga Xehanort Dernier chapitre de la sage Xehanort, on retrouve Sora en tant que personnage principal accompagné de ses deux acolyte Donald et Dingo. L’émotion est très présente quand Sora va retrouver certains personnages, quand on va revoir dans une cinématique Sora et Riku au même endroit. Les retrouvailles sont au centre de l’histoire et il ne serait pas surprenant que les larmes coulent à flot ou qu’on soit submergé par l’émotion. 

La question qui tue

La question qui tue c’est de savoir si on peut se lancer tranquillement dans l’aventure sans avoir fait les précédents KH. Il est compliqué de répondre correctement à cette question, mais j’ai envie de dire que cela peut être jouable, on peut apprécier le titre sur le moment et on comprend un peu le scénario avec les minis résumés que Square Enix nous propose, mais on rate énormément d’éléments du scénario, c’est comme si on commençait le MCU avec Infinity War, c’est pour cela que je propose de commencer les remix pour ensuite profiter pleinement de KH3. Il est vrai que les remix ce n’est pas forcément une tâche facile, c’est pour cela que je vais essayer de vous faire un petit résumé histoire de ne pas trop parler d’une langue inconnue. En 2013 sort sur PS3 Kingdom Hearts 1.5 Remix avant le ressortir sur PS4 en mars 2017, cette compilation comprend tout ce qui comprend KH1, c’est-à-dire : Kingdom Hearts, Kingdom Hearts : Chain of Memories et Kingdom Hearts 358/2 Days. 2.5 ça commence à se compliquer mais c’est plus ou moins en rapport avec l’univers de KH2, on retrouve donc Kingdom Hearts 2, Kingdom Hearts Birth By Sleep qui est un préquel qui se passe avant le premier KH, mais essentiel pour la compréhension du 2 et enfin Kingdom Hearts Coded. Cette compilation est sortie en 2014 sur PS4 et en mars 2017 sur PS4. Enfin la dernière compilation c’est la 2.8 qui est une compilation qui se passe après KH2 mais juste avant KH3, c’est très subtil donc il faut s’accrocher. On retrouve Kingdom Hearts Dream Drop Distance qui est le jeu qui se passe avant KH3, Kingdom Hearts 0.2 Birth By Sleep a Fragmentary et la cinématique Kingdom Hearts X Black Cover.

Malgré toutes ces années d’attentes, L’histoire est satisfaisante quand on est fan car on ressent que c’est la d’un arc. Quand on a fait les anciens KH même il y a longtemps on comprend tout de suite le scénario. On est bien aidé par le fait que Sora a perdu un peu la mémoire, qu’il doit retrouver tous ses pouvoirs et en particulier le pouvoir de l’éveil facilite la tâche. Alors, oui avec du recul, avec le fait que les joueurs ont grandis, on peut trouver un scénario décevant, mais au final on n’attend pas de KH3 d’avoir un scénario de ouf. Pour un A-JRPG, c’est un scénario cohérent dans la continuité de la licence. Pour caricaturer une côté lumière et les ténèbres et ses histoires de coeur. Tout ça pour dire que c’est un scénario sans grandes surprises, mais quand on est fan on est content et on prend énormément de plaisir à dérouler l’histoire.

 

 La force de la Keyblade est avec moi 

Quand on aime Kingdom Hearts, on sera très content du gameplay proche de ce que faisais KH, on est sur un action J-RPG orienté beat them all, surtout dans ce KH3 moins difficile que les précédents KH et on va bourrer le bouton x pour attaquer sans trop réfléchir et cela rend le jeu très agréable, il y a très peu de choses qu’on peut reprocher dans le gameplay proposé, ah moins d’être réfractaire au gameplay d’un A-RPG. De plus, ils ont réussi à faire un gameplay très fluide, très agréable avec les combo aérien, le wall-run. Il y a une variation dans le gameplay très intéressant et qui donne un véritable plaisir. La grosse nouveauté de KH3 c’est le fait de stocker trois keyblades qu’on peut switch à n’importe quel moment pendant le combat ce qui amène un côté stratégique comme par exemple le fait de faire attention à nos choix de Keyblades ou autre exemple j’affronte tel ennemie donc je vais utiliser tel keyblade. Les Keyblades en elle-même sont très bien faites, elles peuvent se transformer et chacune ont leurs attaques. Un autre gros problème dans la discussion que vous menez, on est beaucoup trop assisté même si l’IA est réussi, Donald n’est pas inutile, il nous heale au bon moment. Puis dans KH3 tout est fait en sortes pour nous aider sans avoir trop de difficultés et c’est le gros reproche qu’on peut faire au titre de Tetsuya Nomura. Enfin les invocations font leur retour sur KH et c’est toujours un moyen d’offrir énormément de fan service côté Disney, comme si on en avais pas assez. On retrouve Simba, le monde de ralph ou encore Ariel la petite sirène. C’est sympathique et les animations sont bien foutues.

Malheureusement quand on connais la licence, le challenge est beaucoup moins présent. Le mode normal c’est le mode facile et on cherche un challenge qu’on a du mal à trouver, il m’a fallu attendre la fin de KH pour avoir un game over, car il y a quand même une progression cohérente une progression. Si vous connaissez KH, il est préférable de jouer mode difficile considéré comme le mode normal du jeu, en revanche si vous connaissez ne pas trop KH ou si vous voulez juste conclure cet arc, il est conseillé de faire le mode normal et ainsi on s’embête pas avec la difficulté, on défonce les sans coeurs et on profite à fond de l’histoire

Les minis jeux sont de la partie tout d’abord en nouveauté avec ratatouille qui sont des petits QTE qui vont nous permettre de faire de la cuisine afin d’avoir des plats pour augmenter temporairement nos stats. C’est des QTE donc généralement on a tendance à dire que oh non des QTE c’est fatiguant et bah je trouve le rendu plutôt bien et ils ont bien travaillé la mécanique de QTE pour que ce soit sympa. On retrouve ensuite le classique des petits jeux qu’on pourra retrouver sur le gummiphone qui est le smartphone de Sora. Dans ce Smartphone il y a pas mal de trucs comme par exemple des résumés des personnages, histoire pour ceux qui ne connaissent pas trop Kingdom Hearts de voir toute la complexité du scénario, mais les résumés sont assez ridicules et on n’apprend pas grand-chose, mais le plus important dans le gummiphone ce sont les minis jeux toujours sous forme de Game&Watch et c’est très sympathique. Il y en a une bonne vingtaine tous varié et ça fait une activité supplémentaire de plus sur un Kingdom Hearts assez généreux dans ce qu’il propose.

Libéré ! Délivré ! 

Malheureusement votre pire cauchemar avec le vaisseau Gunmi. Dans KH1 et 2 qui était une étape insupportable. Pour ce KH3 ils ont voulu faire quelque chose de sympa, une sorte de jeu dans le jeu. On a donc un shooter qui mixe de la 3D en phase d’exploration et de la 2D quand on affronte des sortes de boss. Pas mal de choses sont proposés dans ce mode qu’il ne faudra pas négliger pour la suite de l’aventure. On pourra améliorer notre vaisseau ou si on est fou et qu’on a du temps à perdre construire entièrement un vaisseau et s’amuser à faire n’importe quoi. De ce côté il y a certes une amélioration, mais ce n’est pas agréable, ça nous épuise facile, heureusement cela ne dure pas longtemps et le thème de ce mode nous fait passer un bon moment, mais si on nous donne l’option d’enlever cette phase je le ferais volontiers.

On est très loin des petits mondes de KH ou on est enfermé, il y en a encore, mais beaucoup moins. Dans certains mondes c’est limite des opens worlds avec des activités annexe comme la luge dans le monde de la reine des neiges, mais on va rester sur le monde des Pirates des caraïbes qui est une totale réussite dans sa proposition. C’est le monde qui ressemble le plus à un open world puisqu’on sera dans un bateau et on va naviguer d’île en île et on fera quelques quêtes secondaires. Ce qui est vraiment plaisant dans ce monde c’est le fait de se promener dans notre bateau, même si au niveau de la jouabilité ce n’est pas le plus agréable, il y a des gros soucis de caméra par moment et c’est assez gênant lors des batailles navales qui ont le mérite d’exister de proposer un plus au gameplay mais c’est pas non plus la phase la plus emballent de KH3, c’est pas non plus Assassin’s Creed Black Flag mais c’est sympa.

Disney est très représenté dans Kingdom hearts 3, beaucoup trop par rapport à la formule de base initiale qui était un mélange entre Final Fantasy et Kingdom Hearts. C’était le cas dans le premier KH puis au fur et à mesure que l’univers progresse, que le lore se développe le côté FF était moins présent. Dans Kingdom Hearts 3 le côté FF a complètement disparu ce qui n’est pas trop dérangeant de base, mais on a beaucoup trop de disney dans KH cela crée un déséquilibre entre Disney et l’univers créer par Square Enix. Cette surreprésentation de Disney est tout sauf dérangeante, car on sent que Square Enix a vraiment travaillé main dans la main avec disney pour rendre hommage aux dessins animés Disney/Pixar. Le résultat est frappant, on a l’impression de revivre les films et certaines personnes peuvent retrouver une certaine nostalgie surtout en regardant les cinématiques qui sont exactement les scènes du film je pense au monde de Raiponce ou celui de la reine des neiges qui sont les plus réussis. Il faut aussi parler du monde des pirates au caraïbes qui est une vrai prouesse technique quand on voit un Jack Sparrow très proche techniquement parlant du Jack Sparrow des films mais c’est un monde assez inégal avec beaucoup de personnage pâle du visage avec très peu d’expression comme Elizabeth Swann qui aurait mérité un meilleur travail.

On a certes gagné en beauté avec l’unreal Engine 4, mais on perd pas mal en fluidité avec framerate qui a tendance à tousser un peu trop. Quand on est dans des environnements fermés on est sur du 60 FPS net mais le soucis c’est que KH3 est rempli de monde vaste et c’est la ou on a tendance à tousser un peu trop fort ou on descend d’un coup entre 25-30 FPS et je peux vous dire que pour un jeu ou il y a énormément de mouvement être à 25 FPS c’est tout sauf agréable. Quand ce n’est pas le framerate qui pique c’est la caméra qui fait des siennes, principalement dans des petits endroits ou c’est très serré sachant que cela va très vite bah la caméra ne sait pas trop quoi faire.

La musique atteins des sommets entre Takeharu Ishimoto, Tsuyoki Sekito (Last Remnant) ou encore Yoko Shinomura qu’on ne présente plus du tout. C’est une réussite musicalement parlant, car on est content de réentendre quelques thèmes musicaux, certains nous donnent de la joie, certains une petite tristesse, car ils nous remémorent des moments de la licence KH, d’ou l’importance d’avoir fait les anciens KH. Il y a aussi des nouvelles musiques qu’on entend dans les nouveaux mondes. On a un plaisir à réentendre une musique de Toy Story surtout quand on est fan ou même la musique du monde de Raiponce ou de la reine des neiges. Sans surprise, on retrouve avec grand plaisir la voix de Hikaru Utada pour le morceaux que lors des trailers des conférences, mais aussi pour l’opening Face My Fears mélangé par un remix électro de Skrillex. Autant être honnête avec vous la mayonnaise ne prend pas du tout. J’ai pas trop compris pourquoi ce choix, le Face my Fears était largement suffisant sans le côté remix.

Qu’en est-il du contenu end-game qu’on aime beaucoup dans Kingdom Hearts. Dans KH3 le end-game est assez pauvre avec surtout du collection-nable à récupérer. Cela peut être des coffres ou surtout des emblèmes à photographier puisque que dans KH3 on a un appareil photo qui nous permet par la même occasion de faire des selfies. C’est anecdotique mais il est marrant de voir les réactions des personnages surtout celles ou ils comprennent pas trop ce que Sora est en train de faire tout en regardant l’objectif. Revenons sur les emblèmes qui à force d’en amasser va nous faire débloquer la fin secrète. C’est tout l’intérêt du end-game, ah moins d’avoir la flemme et de regarder tranquillement la fin secrète. Puis j’en n’ai pas parlé au début de cet encart, mais il y a les traditionnels boss secret ou je vous laisserais le luxe d’explorer cette partie du jeu.

 

 

 

Sans faire de jeu de mots avec la cuisine, ce Kingdom Hearts 3, c’est un régal, c’est un délice. On est content de retrouver Sora et notre conscience par la même occasion, car même si la fin du jeu nous montre que Kingdom Hearts est loin d’être fini, qu’on aura très probablement un KH4, l’arc xehanort est enfin conclu et en tant que fan on en est satisfait. Kingdom Hearts 3 n’est pas surprenant, c’est un jeu calibré, mais quel plaisir d’y jouer, quel plaisir d’enchaîner les combos, de parcourir les mondes disney. Puis quand on est fan, on risque d’être touché par l’histoire et quelques larmes peuvent tomber

8/10  

 

Les + 

  • Très plaisant à jouer 
  • une conclusion satisfaisante et touchante de l’arc Xehanort 
  • Le Switch entre trois Keyblade un gros plus 
  • Des combats toujours dynamique
  • On a l’impression de revivre les films disney qui sont des monde irréprochable techniquement parlant 
  • Des mondes de plus en plus remplis avec pas mal de contenue annexe 
  • Une excellente VO 
  • C’est coutume dans KH, une excellente OST 

 

Les – 

 

  • Un framerate qui tousse un peu trop 
  • Une caméra qui parfois a du mal à suivre 
  • Un énorme manque de challenge 
  • les phases en Gunmi toujours de mauvais souvenirs 
  • Une scénario qui nous surprend pas 
  • Le remix de Skrillex une véritable catastrophe 
  • Le contenue end-game assez anecdotique

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Kingdom Hearts III
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris