Retrogaming Marmotte

Retrogaming Marmotte

Par Evilmarmotte Blog créé le 03/04/14 Mis à jour le 20/05/20 à 20h22

Un blog retrogaming garanti 100% sans DLC!

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Régulièrement, on nous ressort le même baratin : “La mort des consoles de jeux, c’est pour bientôt!”. À croire que l’avis des joueurs importe peu, et qu’il y a une sorte d’urgence morbide à enterrer nos machines. Parmi les supposés fossoyeurs : Le PC bien sur, le smartphone, le cloud (*rire nerveux*) et dieu sait quoi encore… Pourtant, aux dernières nouvelles, le marché des consoles se porte plutôt bien.

Switch PS4 Xbox One

Avec plus de 110 millions d'exemplaires vendus, la PS4 de Sony s'impose sans forcer comme la 4ème console la plus vendue de tous les temps. Les raison de ce succès? Un positionnement pragmatique (une console pour jouer, point barre !), à un tarif plutôt juste, avec quelques belles exclusivités.

Et que dire du succès insolent de la Switch, vendue à plus de 50 millions d’exemplaires en à peine 2 ans. Nintendo a réussi l’exploit de se faire une place sur un marché nomade soit disant cannibalisé par les smartphones. Preuve si besoin est que même le grand public sait distinguer le casual gaming des vraies expériences vidéoludiques.

Le smartphone, ce cauchemar vidéoludique
C'est un fait : énormément de gens jouent sur smartphone. Malgré tout le mépris que j'ai pour cette plate-forme (ergonomie épouvantable, modèle économique à vomir…), je comprends qu’on puisse se faire un Candy Crush dans les transports en commun, salles d'attente... Après tout, le jeu mobile n’a jamais tué personne (sauf Pokemon Go, ce formidable outil de sélection naturelle).

De là à imaginer qu’un joueur sur smartphone = un joueur console en moins… je suis trèèèèès sceptique. Les ventes de gros jeux qui demandent un fort investissement en temps (Red Dead Redemption 2, The Witcher 3 ou encore Assassin's Creed Odyssey) montrent bien que le grand public est demandeur de jeux complexes, denses et bien écrits. Tout ce que le jeu mobile ne peut pas offrir! Et si le jeu sur PC ne manque pas d'arguments, la console reste une porte d’entrée accessible et sans prise de tête pour découvrir ces univers dans de bonnes conditions.

Le cloud, au détriment des joueurs?
Concernant le Cloud, s’il y a bien une chose à retenir, c’est que le grand public déteste qu’on lui dicte ses choix. Les récentes déclarations du service jeu vidéo de Google sur ”la fin de l’ère des consoles”, n’engage finalement que la firme californienne. Avec sa position de challenger prétentieux, excessivement sûr d'un produit complètement bancal (Stadia), Google s'est pris un retour de bâton bien mérité. Hélas, le cloud c'est comme la mauvaise herbe : personne n'en veut mais ça revient toujours. 

Google Stadia Flop

Des machines, avec un supplément d'âme
Heureusement, les joueurs, encore très attachés à l’objet “console de jeu” et n'hésitent pas à défendre leur plate-forme de prédilection. Parfois jusqu'à l'excès, avec les débats sans fin "Sony VS Microsoft VS Nintendo" qui alimentent encore et encore les forums spécialisés. Certains fans se transformant volontiers en véritables VRP de leur marque fétiche. C'est aussi ça la passion ;)

Qu’importe si, à l’intérieur des machines actuelles, on ne retrouve plus que des composants d’ordinateur lambda, voire de smartphone. Le moteur des Playstation, Switch et co, c’est cet écosystème bien familier qui se perpétue génération après génération. Nintendo l’a parfaitement compris, et c’est sans doute l’exemple le plus fort de cette “identité console”. Le coeur de cible de la Switch, ce sont les gens qui ont grandi avec Mario, Zelda, Pokemon… Plus qu’un divertissement, c’est un héritage culturel qui traverse les âges. Un concept forcément difficile à appréhender pour un monument de cynisme comme Google, qui ne voit dans le marché du jeu vidéo qu’un énième moyen de collecter des données.

Voir aussi

Plateformes : 
Xbox One, PS4, Nintendo Switch
Ajouter à mes favoris Commenter (19)

Commentaires

Olff
Signaler
Olff

Pour ma part je rêve de ne plus avoir de machines pour jouer. A l'ère du service et du dématérialisé, où les consoles sont devenues des PC, penser machines en 2020 semble au contraire une vision archaïque. A une époque ça avait du sens d'avoir une console quand le hardware était quelque chose d'inédit. Sincèrement, depuis la PS3 ce ne sont que des mini PC compressés. Ca ne vend pas du rêve. Avoir plusieurs applications sur sa TV c'est toujours mieux que 3 consoles dans son salon (moins cher, + de place). Le rêve pour tout joueur c'est que tout le monde puisse jouer partout et à tous les jeux. Si j'ai acheté DETROIT sur PC, je n'ai pas envie de le racheter sur PS5. Jouer à des jeux Nintendo que sur Switch c'est dommage, on devrait pouvoir y jouer sur téléphone portable également.

 

Le sens d'une console était dans le hardware inédit ? J'ai du mal à comprendre... quand l'harmonisation/standardisation du hardware a permis des outils de développement plus simple et accessible, et donc a rendu plus simple la création de jeu. Ces hardwares, et le démat, nous permettent de jouer à Hollow Knight. 

 

Quand je lis "ce ne sont que des mini PC compressés". Oui c'est tout là leur avantage, la console débarrasse de tout le surplus dont on a pas l'utilité pour simplement jouer à un jeu. Le "tout en un" c'est l'opposé de la spécialisation.

 

Je pense au contraire que la console est le contraire d'archaïque aujourd'hui, elle est précise, donc pertinente. Ai-je besoin d'Adobe CC, d'Office, Cadwork, ou de mes emails sur le grand écran en face de mon canapé ? Non, au bureau oui.

 

La Switch et son insolent succès dit la même chose. Tu vas mettre ton smartphone dans une coque avec poignée, sticks, ... lancer Dark Souls, et quand arrive un appel, une notif mail, ... ? Non non non.

 

 

Après j'entends que l'exclu constructeur nécessite d'entasser du matos plus que necessaire. C'est évident que quand tu vois une One et une Play4 branchées sur la tv, sans exclu t'en enlève une. 

 

 

@Donald87: C'est quand même sympa sur les étagères.
L'autre jour j'ai vu une étude sur l'impact écologique du démat... et il semble qu'entre les serveurs, la bande passante, les consoles en veille pour charger les jeux, ça soit encore moins écologique que de produire et commercialiser des jeux en boîte. Après, y a la problématique du plastique...

 

On a acheté des années durant nos jeux dans des boites en cartons ;)

geraldlebo
Signaler
geraldlebo

Google avec Stadia avait théorisé "ceci n'est pas une console" en dans le même temps dans le catalogue proposé viser le marché du jeu vidéo sur console. Car Stadia c'est quoi ? Une console dématérialisée en streaming c'est tout.

Google aurait du attaquer le marché du jeu vidéo sur PC où là y avait des parts de marché à prendre car leur système avait l'avantage de ne pas nécessiter un ordinateur avec du gros hardware. 

Ils ont fait aussi la troisième erreur sur le système d'exploitation où sont programmés les jeux Linux. Les développeurs qui programment avec le Vulcan proposé par Google disent pour la plupart que ça leur pose pas mal de soucis.

Les consoles sont loin d'être mortes. Google avait dit "ceci n'est pas une console" et ben ceci au lancement n'a été souscrit que par à peine plus de 100000 utilisateurs dans le monde. Google a sa réponse sur la fin des consoles pour ses utilisateurs.

Dans l'état actuel de la technologique le streaming encore plus pour le jeu vidéo est très loin d'égaler les disques durs des consoles et des PC pour les lire les données de jeu. Pour un jeu solo la différence n'est pas trop visible mais mettre sur Stadia le multijoueur de Call of Duty en 4K ça planterait direct.

C'est pas pour rien que Bungie quand ils ont mis Destiny 2 sur Stadia c'est sans cross play parce que vu la différence de latence et surtout de ping (temps de réaction sur le multi pour exécuter une action) avec les versions consoles du jeu notamment dans les modes joueur contre joueur le joueur Stadia perdrait à tous les coups.

Niiiiico
Signaler
Niiiiico
Bonjour à tous,
Pour ma part, je ne rêve absolument pas d'une machine à tout faire "cloudesque". Même si notre réseau s'améliorera d'ici quelques années, le fait de devoir toujours être connecté me rebute totalement.
Le cloud gaming doit être une solution complémentaire mais pas du tout principale.
Jamais je n'arrêterai d'acheter des consoles, je suis né avec (Atari 2600 puis GB, SNES etc) et après plus de 30 ans de jeux pour moi c'est la MASTER RACE pour jouer(pour reprendre l'expression des Pro-PC) Simple, efficace, ne plante jamais et surtout hyper confortable: assis dans son canap, on prend une manette, on appuie sur un bouton et on joue 10s après.
Je travaille dans l'industrie de l'entertainment depuis plus de 15 ans, j'ai toujours eu des PC de brutes, je n'ai quasiment jamais dû faire de concessions pour jouer en ultra sur la plupart des jeux et pourtant, ça me saoule de devoir me mettre derrière un bureau sur une chaise et un "petit" écran pour jouer. Qu'on ne me sorte pas la possibilité de brancher l'ordi sur sa TV...C'est le cas mais quelle ergonomie !!Qu'est ce que c'est ennuyant rien que de devoir prendre un clavier + une souri pour lancer un jeu, devoir faire les MAJ MS tous les 3 matins, MAJ des drivers à chaque sortie de gros jeux etc, je pourrais sortir une liste infinie d'inconvénients par rapport aux avantages (Steam, possibilité d'évolution de puissance, FPS multi etc).
Tout ça pour dire que je ne pense pas être le seul à ressentir ce plaisir du JV console, une bonne partie de joueur de ma génération pense la même chose. Quand on voit le succès du retrogaming avec la sortie des "mini" console, le jeux sur TV/console n'est pas prêt de mourir :) En tout cas je l'espère au plus profond de mon coeur
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
@Jean-Guy_F : Bien vu ^^
Jean-Guy_F
Signaler
Jean-Guy_F
*Sceptique*
Chris737
Signaler
Chris737
@air-dex

Si si ils ont déjà tenté le PSNow sur les TV bravia :

https://www.zone-num...tation-now.html
Zanma
Signaler
Zanma
Je trouve l'article trop sévère envers le cloud gaming. Je connais pas mal de monde qui utilise Shadow pour jouer, et ça marche bien.
De même sur ma Switch sous Android j'ai GeForce Now d'installé et malheureusement tous les jeux du catalogue Steam ne sont pas disponible mais ça fait quand même rêver de se dire que dans peut-être 20 ans si le service marche encore et a un catalogue plus conséquent je pourrais jouer aux derniers jeux sur ma Switch !
Par contre sur PS4 ou One c'est sûr on peut se brosser... (à moins de voir XCloud sur One et le PSNow proposer des jeux plus intéressants)
Ka-Tet
Signaler
Ka-Tet
Faudrait l'opinion de Google... Mais ils doivent être trop occupés à célébrer le plébiscite fait à Stadia...
Bozokilla
Signaler
Bozokilla
Ça fait plus de vingt ans que j’entends parler de la mort du PC en tant que plateforme de jeux vidéos, à chaque nouvelle génération de consoles en fait. Et en 2020, ce support se porte magnifiquement bien. Donc, par rapport à cet exemple, parler de la mort des consoles parce que certains journalistes ou professionnels essaient de nous vendre les bienfaits du cloud gaming et la disparition totale du support physique me semble un peu prématuré. Aujourd’hui, j’ai l’impression que Microsoft en mettant l’accent sur les services pousse dans ce sens alors que je ne ressens pas cette stratégie du côté de Nintendo et Sony. La prochaine génération nous apportera probablement un début de commencement de réponse.
air-dex
Signaler
air-dex
Les consoles de salon ont encore de beaux jours devant eux parce que c'est ce qui se fait de mieux en matière d'appareil multimédia pour la TV. La PS2 doit une partie de son succès à son lecteur DVD et MS l'avait très bien compris avec la Xbox One avant de faire marche arrière. Le plus gros danger pour les consoles reste la TV connectée, qui feront vraiment du mal aux consoles le jour où elles auront suffisamment de patate pour faire tourner des gros jeux. C'est d'ailleurs étonnant que Sony n'ait pas déjà tenté des joyeusetés du genre "PlayStation Bravia".

Un joueur smartphone en plus ce fut plus un joueur PSV/3DS en moins, pas un joueur PS/Xbox en moins. Le mobile c'est parfait pour du time killer dans les transports, dans la salle d'attente ou en attendant que quelqu'un soit prêt pour sortir. Les PSV et 3DS ne proposaient pas beaucoup de jeux pour ce genre de choses, sans parler des machines qui avaient matériellement un train de retard pour concurrencer décemment les smartphones. La Switch est arrivée au moins 6 ans trop tard pour tuer le jeu mobile dans l'œuf.

Mais même la Switch est trop encombrante pour du portable comparé aux smartphones. Nintendo l'a très bien compris et c'est pour ça qu'ils sortent des jeux sur mobiles, parce que leurs consoles ne peuvent pas y aller et ça serait un suicide financier pour eux que de se lancer dans des smartphones Nintendo. Les contrôles sur smartphones ne sont pas un problème s'ils sont bien pensés (cf. des jeux comme Phœnix Force, Mini Metro ou Terra Battle) et les contrôles classiques sont moins un problème quand on a pris le coup.

Le problème du cloud est que nos connexions ne sont pas prêtes. D'ici là même les services auront le temps de s'améliorer, même Stadia (enfin si Google continue d'y croire).

Au fond le consommateur se fiche de ses droits et le marketing arrive très bien à l'entuber. Cf. tous ses accès à des catalogues moyennant abonnement, où les gens préfèrent payer pour un immense catalogue dont ils ne parcourront qu'un infime partie plutôt que pour des choses dont ils pourront encore profiter le jour où ils ne payeront plus. Ça marche déjà à fond dans la musique avec les Deezer, Spotify... Ça marche aussi à fond dans le cinéma et les séries avec Netflix, Disney+, OCS... Ça commence même déjà à contaminer le jeu vidéo avec le Xbox Game Pass, sans parler des MMO qui sont déjà là depuis un bail et qui au fond sont les précurseurs des jeux cloud dans la formule (tu payes un jeu, un abonnement et ça ne sert plus que de presse-papier le jour où les serveurs sont fermés). Les "free to play but pay to" (de leur nom complet) feraient presque figure d'enfants de chœur au milieu de tout ça, eux pour lesquels les joueurs préfèrent payer des sommes astronomiques plutôt qu'une petite somme une bonne fois pour toutes.

Les boîtes c'était bien à l'époque, mais depuis elles ont été vidées de leur sens. D'où l'intérêt du dématérialisé qui au fond se concentre sur le plus important, à savoir le logiciel qui tournera sur ta console, tout en nous débarrassant des boîtes dont la principale utilité est désormais de prendre la poussière. Si tu tiens à l'objet t'achètes un collector avec ses goodies. Pour le reste le dématérialisé est plus pratique. Reste ce problème de prix qui est le même qu'en physique pour ne pas froisser les revendeurs physiques, parce qu'ils sont encore importants pour se procurer l'élément le plus important, à savoir la machine de jeux. Sans eux ça serait comme pour les livres, dont le prix dématérialisé est d'un tiers inférieur aux livres papier.
MaybeTooMuch
Signaler
MaybeTooMuch
La gen Ps5 xboxSX signera je pense les dernieres consoles avec un lecteur disque.
La vente de pc aussi dégringole depuis des années.
On finira par avoir un hub(ds une dizaine d'années) qui regroupe tout ça, transportable n'importe où.
nikolah
Signaler
nikolah

@Donald87: C'est quand même sympa sur les étagères.
L'autre jour j'ai vu une étude sur l'impact écologique du démat... et il semble qu'entre les serveurs, la bande passante, les consoles en veille pour charger les jeux, ça soit encore moins écologique que de produire et commercialiser des jeux en boîte. Après, y a la problématique du plastique...

clairement l'argument "écologique" c'est du pur green washing. Le principal intérêt du demat' c'est que la marge bénéficiaire est plus importante et que tu n'as pas a payer des employés de magasin, des chauffeur routiers, etc.

Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
@Donald87: C'est quand même sympa sur les étagères.
L'autre jour j'ai vu une étude sur l'impact écologique du démat... et il semble qu'entre les serveurs, la bande passante, les consoles en veille pour charger les jeux, ça soit encore moins écologique que de produire et commercialiser des jeux en boîte. Après, y a la problématique du plastique...
Donald87
Signaler
Donald87
Je n'aime pas le dématérialisé ...J'adore mes boîtes :)
nikolah
Signaler
nikolah

Le form factor des consoles est pour moi leur plus grande force. La switch est le meilleur exemple de cette avantages que les concurrents auront du mal à dépasser.

Et puis bon, faut etre honnête les gens qui prophétisent la fin des consoles c'est très souvent des gens qui ont un petit billet à gagner dans la réalisation de cette prophétie.

Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
@superjayrome : Je trouve qu'une partie de la magie Nintendo, c'est justement le lien entre le hardware et les jeux. Le motion gaming, la tablette de la wii u, la 3D... autant de concepts difficiles à exporter sur d'autres machines. Je ne dis pas que c'est toujours une réussite (j'ai détesté la wii), mais ça sort le jeu vidéo des sentiers battus. Même la switch, qui est relativement sobre, permet des trucs complètement fous comme le Nintendo Lab. Ludiquement, ça vaut ce que ça vaut, mais il y a du génie dans ce concept.
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
@koopaskill : C'est vrai. Le démat est entré dans les moeurs alors que personne ne voulait en entendre parler sur la génération précédente. Y a du bon et du mauvaise... Sur Ps4 je trouve que les promos démat' sont intéressantes, ça fait passer la pilule comme avec Steam. Cela dit, je prends toujours mes licences préférées (Resident Evil, FF...) en physique.
superjayrome
Signaler
superjayrome
Pour ma part je rêve de ne plus avoir de machines pour jouer. A l'ère du service et du dématérialisé, où les consoles sont devenues des PC, penser machines en 2020 semble au contraire une vision archaïque. A une époque ça avait du sens d'avoir une console quand le hardware était quelque chose d'inédit. Sincèrement, depuis la PS3 ce ne sont que des mini PC compressés. Ca ne vend pas du rêve. Avoir plusieurs applications sur sa TV c'est toujours mieux que 3 consoles dans son salon (moins cher, + de place). Le rêve pour tout joueur c'est que tout le monde puisse jouer partout et à tous les jeux. Si j'ai acheté DETROIT sur PC, je n'ai pas envie de le racheter sur PS5. Jouer à des jeux Nintendo que sur Switch c'est dommage, on devrait pouvoir y jouer sur téléphone portable également.
koopaskill
Signaler
koopaskill
Pour le moment tout le monde n'a pas une connexion suffisante pour pouvoir profiter d'un rendu au top, et les services cloud gaming n'ont pas forcément les meilleurs serveurs pour pouvoir gérer efficacement le flux.
Donc les consoles ont encore de nombreuses années devant elles, mais malheureusement on arrivera à cette air de tout dématérialisé, suffit de regarder comment ça à évolué depuis la génération actuelle sur le démat des jeux :S

Édito

Bonjour et bienvenue!


Retrogaming Marmotte, c’est l'amour du gros pixel! Le plaisir d’exhumer les antiquités vidéoludiques d'une époque garantie 100% sans DLC, quand le pokédex s'arrêtait à 150 et que les seins de Lara Croft étaient encore d'authentiques triangles. L’âge d’or du jeu vidéo!


Vous pouvez également suivre ce blog à l'adresse suivante :
www.retrogamingmarmotte.fr

Archives

Favoris