Retrogaming Marmotte

Retrogaming Marmotte

Par Evilmarmotte Blog créé le 03/04/14 Mis à jour le 20/05/20 à 20h22

Un blog retrogaming garanti 100% sans DLC!

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Game Boy (Jeu vidéo)

À sa sortie en 1989, la Game Boy est vendue avec une promesse simple : Une NES qui tient dans la poche ! Et quelle est le premier titre qu’on s’imagine jouer sur une telle console? NOOOON, pas Tetris… MARIO ! C’est un Mario qu’on veut !

Ainsi, la console sort dans les rayons avec son propre épisode des aventures du plombier moustachu : Super Mario Land. Du fait des limitations techniques de la portable, le jeu doit tout de même faire quelques concessions : Exit la world map et les autres innovations de Super Mario Bros 3, paru 6 mois plus tôt sur Nes. Super Mario Land est un clone monochrome du tout premier épisode : Super Mario Bros.

Pourquoi c'est bof?
On revient donc à un jeu de plate-forme assez classique, avec un scrolling strictement horizontal et une progression on ne peut plus linéaire. Et il faut bien l’admettre, cette formule sied parfaitement à la Gameboy. L’immédiateté du gameplay, avec cet état d’esprit encore très arcade, en fait un petit plaisir idéal pour de courtes sessions sans prise de tête. Super Mario Land est d’ailleurs très vite bouclé, avec seulement 4 mondes composés de 3 petits niveaux, soit une petite heure de jeu en prenant son temps. On se consolera (ou pas) avec un mode "hard" qui se débloque une fois le jeu terminé.

Pour la première fois dans l’histoire de la série, Shigeru Miyamoto n’est pas aux commandes. C’est Satoru Okada (monsieur Kid Irarus & Metroid) qui chapeaute le développement, en prenant quelques libertés surprenantes. Exit le Royaume Champignon, Peach, Bower et le bestiaire habituel de l’univers Mario. Cette fois, notre plombier est en mission à Sarasaland, où il doit sauver la princesse Daisy d’une menace extra-terrestre.

Cet aspect SF fantaisiste se ressent pas mal sur le gameplay, puisque Mario peut emprunter différents véhicules (sous-marin, avion…) lors des niveaux "shoot-them-up". De même, les pouvoirs de Mario sont plus puissants qu’à l’accoutumée : la fameuse fleur permet toujours de tirer des boules de feu, mais celles ci rebondissent dans tous les sens, sans prendre en compte la gravité. Mieux : elles ramassent à présent toutes les pièces sur leur trajectoire ! Bien pratique pour gagner des vies supplémentaires sans se casser la tête.

Visuellement, Super Mario Land est assez sommaire. Même comparé au Super Mario Bros originel de 1985, cet épisode fait pâle figure avec ses décors minimalistes et sprites constitués d'à peine quelques pixels. La Game Boy n’en est qu’à ses débuts, et il faudra attendre encore quelques années pour la console dévoile son plein potentiel avec des titres aussi magnifiques que Wario Land, Link’s Awakening ou encore Pokemon.

Potentiel de rejouabilité : 5/10
Titre phare du lancement de la Game Boy, Super Mario Land n'est pourtant qu'un petit jeu de plate-forme assez anecdotique. On ne peut qu'être perplexe en lisant sur la jaquette que Mario est de retour pour sa "meilleure aventure à ce jour"... En vérité, le principale mérite de ce jeu, c'est de s'être trouvé au bon endroit au bon moment, avec pour seul concurrent un Tetris offert avec la console. Pas étonnant qu'il se soit vendu à des millions d'exemplaires ! Largement surclassé par ses deux suites (Super Mario Land 2 et Wario Land), ce premier Mario sur Game Boy n'a plus qu'un vague intérêt historique. Et encore.

Voir aussi

Groupes : 
Mario, Super Mario
Jeux : 
Super Mario Land
Ajouter à mes favoris Commenter (23)

Commentaires

Antoine Bardet
Signaler
Antoine Bardet
Sa qualité de précurseurs n'en fait pas par nature un bon jeu.
D'autant que "bof" ne veut pas dire mauvais... Et jusqu'à preuve du contraire, 5/10 c'est la moyenne.

Perso je n'y ai jamais joué donc je ne me sens pas attaqué dans ma nostalgie, mais visiblement ça fait très mal quand ça arrive...
Seth P1C
Signaler
Seth P1C
J’acquiescerai dans le sens d'Arukado ^^ après les goûts et les couleurs hein :)
Arukado
Signaler
Arukado
"Bof pour un Mario", "très court", "une GB plus puissante que la NES"... On entend bien ce genre d'argument (qui ne veulent pas dire grand chose en fait mais bon), mais en recontextualisant le produit... "Premier" jeu de grosse licence Nintendo sur un "nouveau" hardware inédit (console de poche à jeux interchangeables), faut bien que les équipes de dev prennent leurs marques (surtout à l'époque),...

Bref, sans ce jeu, pas de SML2 non plus ;) On lui doit plus de respect ^^
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
La comparaison n'est pas si absurde : Le processeur de la gameboy est légèrement plus rapide que celui de la Nes. Là où la portable pêche, c'est sur la résolution et (forcément) le noir et blanc. Et comme même nintendo vantait ce titre comme "le meilleur mario à ce jour", on pouvait être un peu critique. C'est pas de la mauvaise foi ;)
J'ai grandi avec Mario et les consoles Nintendo, c'est juste celui qui m'a le moins marqué.
Seth P1C
Signaler
Seth P1C
Comme beaucoup, j'ai levé le sourcil à "Pourquoi c'est bof" Tu ne remets pas le jeu dans le contexte de l'époque et du support (comparer la NES et la GB, m'enfin).
veldor
Signaler
veldor
C'est qu'un avis, pas une généralité ^^
air-dex
Signaler
air-dex
SM Land 1 bof ? Et pourquoi pas SM Advance meilleur Mario nomade de tous les temps pendant qu'on y est ?
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
Je te comprends, la Game Boy était spéciale pour beaucoup de ceux qui ont joué dans les années 80/90. C'était la liberté, et ENFIN la possibilité de jouer sans avoir l'accord des parents (même pas honte). Qu'est ce que j'ai pu tuer comme piles à cette époque ^^
Niiiiico
Signaler
Niiiiico
Je suis d’accord avec toi, chacun son ressenti et mon commentaire précédent était tout sauf objectif. Je me suis emballé j’avoue, désolé. (L’erreur a été de l’écrire à 00h30 avant de me coucher après une journée crevante à occuper mon loulou de 2 piges)
Rien que l’aperçu de la jaquette du jeu m’a fait remonté toutes les émotions lorsque je n’avais qu’une dizaine d’année et que je m’éclatais sur ce Mario GB.
Il aurait pu être mieux, c’est sur, Mario Land 2 était graphiquement beaucoup plus abouti et ressemblait d’avantage à un super Mario dans le gameplay, carte du monde etc, mais je sais pas, j’ai de beaucoup plus beau souvenirs de Mario premier du nom sur GB que du 2. (Par contre WarioLand me vient en tête, lui m’a marqué également).
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
Si, si, j'y ai joué à sa sortie... juste après Super Mario Bros 3. Pour rappel, la Gameboy était théoriquement plus puissante que la Nes (ça se voit d'ailleurs clairement sur les jeux parus dans les 90's). Alors, découvrir au lancement de la console un mario moins joli et plus court que tout ce qui a été fait par le passé... c'était décevant. Pour moi en tout cas, chacun son ressenti :)
Bien sur, c'est le premier jeu de plate-forme de la console. Matos pas encore maîtrisé, développement sans doute rushé... C'est tout à fait excusable.
Pour moi, la vraie baffe viendra en Mario Land 2, qui pour le coup est même plus riche et beau que le 3 sur Nes.
Désolé si j'ai commis un crime de lèse majesté :(
Niiiiico
Signaler
Niiiiico
Alala je suis désolé mais j’ai pleuré en lisant l’article. Ce Mario sur GB était juste incroyable! Je dis bien INCROYABLE, l’auteur ne l’a très certainement pas joué à sa sortie (pas né peut être?)
Niveau re-jouabilité, on y retournait tout le temps tellement il était fun, il n’y avait tout simplement aucun jeu qui y ressemblait a l’époque. Et la diversité du gameplay avec ses différents véhicules créait une sorte de jeu dans le jeu, c’était ouffissime.
Je rejoins malheureusement tous les commentaires des joueurs qui y ont vraiment joué à sa sortie, article qui n’a pas remis le jeu à son époque de sortie, dommage pour un retro-gamer
chogenki
Signaler
chogenki
Y’a plus de respect ! Tailler un costard à ce jeu mythique faut vraiment pas l’avoir taté a sa sortie pour avoir ce jugement.A l’epoque la première fois que j’ai vu le scrolling du décor c’était juste fou tellement j’etaits habitué aux jeux portable style game and watch j’ai pris conscience à ce moment là qu’une étape Venais d’etre franchis et les musiques sont magnifique.A ce tarif là y’a plusieurs jeux cultes sur lesquels il y aurait à redire on ne peut pas juger ces jeux avec la froideur d’une IA.
Maitrecoq
Signaler
Maitrecoq
Cet article en première page de gameblog.... Au secours...
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
Bof, au regard du reste de la série ;)
Le savoir faire de Nintendo est là pour les mécaniques de jeu, mais ça sent quand même le truc développé à la hâte pour la sortie de la Game Boy. Je trouve que c'est un bon jeu de plate-forme, mais un Mario décevant.
Full SD
Signaler
Full SD
Super Mario Land "bof" ? Sérieux ?...
Zecchi
Signaler
Zecchi
Pour moi c'était LE JEU, parce que j'ai eu ma GB avec, que je le trouvais bien assez dur pour ne pas forcément le finir aisément, avec une très bonne rejouabilité. Et en plus sa ascétisme visuel ne me déplaisait pas... Mon seul autre jeu était Double Dragon, certes un autre genre mais que je trouvais beaucoup moins addictif. Faudrait que j'y rejoue!
Kenji Seang
Signaler
Kenji Seang
Je partage un peu l'avis de nikolah.
Je le trouve intéressant à jouer, avec ses trouvailles de level-design assez originales, son univers méli-mélo atypique et ses phases de shmup. Sa brièveté le sert très bien selon moi.
Je regrette surtout les graphismes sommaires (je n'aime vraiment pas le pixel art de ce jeu).
Après, il n'a vraiment pas l'envergure ni la profondeur d'un épisode sur Nes, c'est certain. Je comprends ta note sévère.
Mangouste
Signaler
Mangouste
Perso, je n'y ai joué qu'après avoir déjà joué à Super Mario Land 2. Donc forcément je ne l'ai que moyennement apprécié. :P
Arukado
Signaler
Arukado
Pareil que LameDwarf...
hiko
Signaler
hiko
jeu mythique malgré tout... même si quelques années plus tard, l'exceptionnel super mario dx viendra totalement le faire oublier
LameDwarf
Signaler
LameDwarf
J'ai arrêté à '' pourquoi c'est bof''...
Donald87
Signaler
Donald87
A ma grande honte, je n'ai pas fait ce jeu ...
nikolah
Signaler
nikolah
Aaah je suis pas d'accord avec toi ! Le jeu est tres court mais c'est idéal pour le jeu nomade, rappellons que les mario sur nes (3 inclus) ne proposaient pas de sauvegarde. Ce n'est devenu la norme que sur mario world. Dans les autres points positif, notons la difficulté bien dosée (contrairement a sa suite qui est ridiculement facile) et les superbes musiques. Mais surtout ce qui fait la force de cet épisode c'est qu'il est bien lisible sur un écran de gameboy classique, ce qui explique sa relative sobriété visuelle. bref il vaut au moins 6 sur 10 ! :P

Édito

Bonjour et bienvenue!


Retrogaming Marmotte, c’est l'amour du gros pixel! Le plaisir d’exhumer les antiquités vidéoludiques d'une époque garantie 100% sans DLC, quand le pokédex s'arrêtait à 150 et que les seins de Lara Croft étaient encore d'authentiques triangles. L’âge d’or du jeu vidéo!


Vous pouvez également suivre ce blog à l'adresse suivante :
www.retrogamingmarmotte.fr

Archives

Favoris