Premium
Médecine Totale

Médecine Totale

Par Lushlife_ Blog créé le 09/12/09 Mis à jour le 30/10/12 à 08h56

Un blog d'étudiant en médecine. C'est surfait...

Ajouter aux favoris
Signaler
Les gardes...



La première chose qui me revient à l'esprit en pensant à ces 19 heures de service, c'est la fatigue. Contrairement à la première garde, je ne peux pas dire que j'avais de l'énergie à revendre du début à la fin. La lutte constante contre le sommeil, la lumière blafarde, l'hostilité de l'environnement (cf. l'infirmière qui m'attaque à coup de feuilles sans raison)... C'est dur. Et quand je pense que j'ai trois gardes ce mois-ci, je me demande ce qui m'a pris d'en prendre cinq au lieu de quatre. Ah, si, je me souviens, c'était pour rendre service. Bon, ben la prochaine fois, je saurai à quoi m'en tenir.

J'aurais pu me contenter de ce paragraphe si vous n'aviez pas remarqué entre les lignes que mon attitude générale avait évoluée. Et, en effet, à bien y réfléchir, c'est le cas. J'ai baptisé ce comportement l'attitude Joe Cool, en référence à l'une des personnalités du chien psychotique le plus célèbre de la bande dessinée. Cette facette est à la fois consciente et inconsciente chez moi.

Ce que j'ai remarqué de façon tout à fait consciente, c'est que les patients ont besoin d'être rassurés. Et on ne peut pas dire que l'entrée d'un externe qui pèse chaque geste telle une question existentielle soit propice à l'instauration d'une bonne relation de confiance. A partir de ce constat, ne reste plus qu'à agir. Sauf que je n'ai même pas pensé à le faire, tout est venu naturellement.

Si j'en crois le témoignage de mon coexterne, mon attitude s'est illustrée de la manière suivante : une voix plus forte qu'à l'habitude, un pas résolu, un sourire complice, des plaisanteries glissées de-ci de-là, une certitude affichée dans tout ce que je fais, même quand on a du mal à ouvrir un foutu tiroir de sécurité du chariot de suture. Bref, une personne sûre d'elle-même, peut-être à l'excès. Sauf que lorsqu'il m'a décrit mon état, je suis tombé des nues. Je ne le sentais pas du tout comme ça ; pour être exact, j'en ai peu de souvenirs. Cela peut sembler excessif, mais j'ai quasiment l'impression d'être entré en transe à chaque fois que j'entrais dans un box.

J'ai peut-être tellement bien intégré le besoin de prise en charge psychologique que je me mets automatiquement à surjouer. En tout cas, la seule chose dont je suis certain, c'est que tous mes patients du soir m'ont tous souri en retour, même les moins ouverts. Et que rien que cela prouve que je fais pas fausse route. Après, je vais essayer de contrôler un peu plus cela, je ne sais pas où est-ce que cela peut m'emmener.

Et là, je me relis, et j'ai peur de moi-même. Bonjour, je suis fou et je vais bientôt vous soigner !

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Commentaires

Lushlife_
Signaler
Lushlife_
@Neuro : c'est mon éditeur qui a imposé des changements dans le personnage principal, on va dire...
Neuro
Signaler
Neuro
Tu as l'impression de ne pas être toi-même?
C'est peut être que tu travailles à la clinique d'Hartman, et que quelqu'un écrit tes actes...
Lushlife_
Signaler
Lushlife_
Merci Alan. :)
Alan Kirsten
Signaler
Alan Kirsten
Tu dis avoir peur de toi-même à la lecture de ton billet, je le trouve au contraire assez cohérent et plutôt beau. Le genre de mots que l'on relit des années après pour se rappeler ce qui était un engagement dans une voie pas toujours facile à suivre tout au long d'une carrière.
Et la minute dix-huit musicale a été appréciée !
Lushlife_
Signaler
Lushlife_
@RetroBob : Merci. ^_^
Pour les TR, ça fait DES ANNÉES que je cherche à en faire un, je n'en ai jamais eu l'occasion ! J'ai l'impression qu'ils me fuient ! :ph34r:
RetroBob
Signaler
RetroBob
Infirmier en réanimation, j'en vois passer des externes et j'essaie autant que possible de les faire participer aux soins (surtout les jeunes filles, j'avoue! ^^ Les mecs je les motive pour les "T.R.").
Un environnement aussi hostile entraine nécessairement de l'appréhension et une certaine peur chez eux (et bien plus encore chez le patient) donc je fais mon possible pour les mettre en confiance.
Ensuite, la première chose que je leur apprends avant de rentrer dans le "box" (une chambre de réa, rien à voir avec les chevaux!^^) et mettre la main à la pâte, est le sentiment de confiance, d'assurance que tu décris si bien ici.

N'oublie jamais cette particularité essentielle à la prise en charge d'un patient, même dans tes mauvais jours!
L'aura d'une personne rassurante que tu dégageras sera la clé de réussite de chacun de tes actes.

P.S.: on parle souvent de tes grosses paluches il me semble.... tu serais un candidat idéal au T.R.! Gniark! Gniark! Gniark!
Lushlife_
Signaler
Lushlife_
:lol:
Yilduz
Signaler
Yilduz

des plaisanteries glissées de-ci de-là


...

...

les pauvres...

Édito

La tribune libre et décomplexée d’un étudiant en médecine, apprenti-médecin, fumiste professionnel, pour parler de moi, mon boulot (et passion), et de tout ce qui concerne les deux précédemment cités. Original, non ? Non ?

Archives

Favoris