Epic Warriors
Signaler
Critiques

Majin and the Forsaken Kingdom

Après tous les jeux explosifs de l'année il faut prendre le temps de faire une petite pause. Peut-être un jeu sympathique dans un univers féerique ? Namco Bandai entre en scène pour satisfaire notre besoin d'évasion. Majin and the Forsaken Kingdom est un jeu d'action/aventure assez classique dans sa forme, mais qui possède aussi ambiance particulière spécialement envoûtante. Disponible depuis le 25 novembre 2010, on vous propose une rapide analyse de cette aventure magique. C'est le moment de sauver le monde des ténèbres.

Tout commence quand un voleur sans nom envahit les ruines d'un ancien château à la recherche d'un trésor... Il y a juste un problème, cet endroit cache une menace dangereuse. En effet les ténèbres se répandent dans tout le royaume et la vie disparaît petit à petit dans ce monde d'obscurité. Pourtant selon la légende un guerrier légendaire pourra combattre le mal... Comme par hasard notre voleur tombe sur ce guerrier et le libère ! Il s'agit du Majin, une sorte de monstre mythique avec un pouvoir immense. Le seul problème c'est qu'il a perdu toute sa puissance et vous devez l'aider à la retrouver... L'aventure commence !

Le scénario n'est pas transcendantal, mais je le trouve assez sympathique. Bien entendu sauver le monde du mal et blabla n'est pas nouveau, mais l'histoire prend une forme plutôt attirante. Des cinématiques en forme de dessin, des dialogues un peu niais, mais supportables et une progression agréable. Le jeu va surtout insister sur la coopération et l'amitié entre Majin et Tepeu, notre petit voleur qui est capable de parler avec les animaux ( toujours utile pour obtenir des conseils ) Graphiquement le jeu tient la route, mais les textures sont parfois grossières et l'aliasing est un peu trop présent. Pourtant l'univers ne manque pas de charme avec des décors variés et une ambiance magique, parfois même un peu puérile il faut bien l'avouer ( il faut garder notre âme d'enfant ). Le bestiaire est un peu faible mais cela reste correct. Les musiques sont agréables à l'oreille et l'aventure est intense.

En ce qui concerne le gameplay, nous avons une sorte de Zelda-like avec des nombreuses influences. En effet nous devons avancer dans un monde ouvert et explorer plusieurs endroits pour avancer. Les énigmes sont nombreuses et parfois il va falloir chauffer les neurones. Les combats sont également nombreux et vous permettent d'acquérir des points d'expérience pour gagner des nouveaux coups ou d'autres pouvoirs. La particularité du gameplay vient du fait que le héros dépend entièrement du Majin. En fait nous pouvons lui donner des ordres à tout moment. Attaquer un ennemi, ouvrir une porte, utiliser un pouvoir ou même faire des attaques combinées. Ce système est plutôt intuitif est assez plaisant. Nous pouvons combattre aussi sans le Majin, mais là il vaut mieux utiliser l'infiltration et les attaques furtives car le héros est plutôt faible sans son gros monstre gentil. Le gameplay est très varié en tout cas.

Le Majin gagnera aussi des nombreux pouvoirs au fil de l'aventure et vous devez apprendre à maitriser tout cela pour avancer. Au début le jeu n'est pas très difficile, mais il faudra faire un peu plus attention vers la fin, car les boss exigent une stratégie bien précise et les ennemis sont plus nombreux et surnois. L'aventure s'étend sur une bonne quinzaine d'heures. Que dire de plus alors ? Une bonne petite expérience, plutôt riche et assez envoûtante. On vous conseille vivement le jeu.

 

  

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Iron-Tom
Signaler
Iron-Tom
Merci pour cet avis. Je vais me le prendre lorsque j'aurai terminé Castlevania

Epic Warriors

Par Epic-Warriors Blog créé le 07/11/10 Mis à jour le 07/04/11 à 18h36

We Are Epic, We Are Warriors... We Are Epic Warriors !

Ajouter aux favoris

Édito

Petit blog parlant de tout et de rien et ce, toujours dans la bonne humeur ! Merci de votre passage.

Archives

Favoris