Signaler

Kids, I'm gonna tell you an incredible story, the story of How I became an IT technician... and did not meet your mother...

Oui parce que  c'est pas en passant sa journée sous la lumière éblouissante et « migrainante » de 3 écrans qu'on va avoir le teint hâlé permettant de rencontrer l'éventuelle future-mère de nos enfants.

Au fil des ans, j'ai dû me résoudre à un constat bien triste, mais malheureusement vrai : l'informatique, c'est pas très vendeur auprès de la gente féminine. Un conseil, si vous voulez emballer à tour de bras, orienté-vous vers le cinéma, la musique, le sport, ou à la rigueur le café (depuis Georges C., ça a dû en créer des vocations). Et pourtant, nous sommes une race presque civilisée (du moins tout autant qu'un supporteur de foot), capable de parler de bien d'autres choses que de DNS, adresse ip, boot, disque dur, carte-graphique, et autre accès internet.

L'informaticien : après le chien, le renouveau du meilleur-ami de l'homme ?

Avoir des connaissances en informatique est devenu presque indispensable dans la vie de tous les jours, que ce soit d'un point de vu professionnel,  pour trouver des informations pratiques, ou pour tout simplement mettre en marche ce « foutu machin sur le bureau qui fait que de planter ». Mais il faut bien constater, et cela sans aucune vantardise ni prétention que, et comme pour tout corps de métiers, il faut suivre un minimum de cours et de formation pour rentrer dans la catégorie des bons informaticiens (parce que le mauvais informaticien, y'a un truc qui marche pas, il réinstalle ; alors que le bon informaticien, y'a un truc qui marche pas, ... ben il réinstalle, mais c'est un bon informaticien...).

Pour ceux qui ne voient en une souris qu'un rongeur amateur de fromage, ou en un bus qu'un moyen de transport en commun,  la société de l'homme moderne et assisté à créer l'informaticien.  Tout comme votre chien, il vous sera totalement impossible de le comprendre lorsque ses discours se perdront dans les méandres du jargon technique qui lui est si cher, ou les bus ont des fréquences, les souris des boutons, les disques sont apparemment tous excités puisque tous durs, et où il est possible de faire vivre des processeurs avec un et même plusieurs coeurs.

Il sait aussi, tel votre compagnon quadrupède, vous guider lorsque perdu dans les tréfonds de différents lecteurs logiques et physiques, vous ne savez plus retrouver le chemin menant à vos photos de vacances.

Propre (si on omet les tâches de sauce tomate sur la cravate), préférant rester enfermé des heures devant son écran aux sorties à travers champ, et ne nécessitant pas un budget important sur la nourriture (car grand amateur de plat réchauffé, boite de conserve et autres pizzas),  il ne faudra par contre pas compter sur lui pour monter quelque garde que ce soit. Si l'informaticien dort en général peu, l'abus de la position assise (voir allongée) combiné au manque total d'exercice physique ne lui permettent pas d'acquérir une carrure capable de mettre en fuite un hypothétique cambrioleur.  Tout au mieux sera-t-il capable de lancer un message d'alerte à travers les réseaux sociaux.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Monde de merde !

Par Elparagouayo Blog créé le 03/10/11 Mis à jour le 07/03/13 à 14h50

L'endroit idéal pour manger des Chips, tu m'entends, des CHIPS !!

Ajouter aux favoris

Édito

A 23 ans j'ai gagné le concours du meilleur cuisinier asiatique en leur préparant un méchoui !

Archives

Favoris