Super Miscellaneous Blocks

Super Miscellaneous Blocks

Par Eilandis Blog créé le 17/11/11 Mis à jour le 18/02/12 à 16h35

Un Super Monstrueux Blog !
(Quoi, vous commencez à saturer avec mes acronymes à la con ?)
...
(Ouais, moi aussi.)

Ajouter aux favoris
Signaler

Avec un petit peu de retard sur le planning prévu, voila les réponses de ce 3ème Blindtest !
Enfin, n'allez pas croire que j'ai un planning avec la date future des articles et c'qu'il faudrait mettre dedans, des deadline à ne pas dépasser, et un nombre de mots minimum dans chaque description...

...Non, tout a été fait dans l'urgence et au dernier moment comme à l'accoutumée, car comme le disait très justement un sage et ami : " Rien ne vaut un bon plan à l'arrache ! "

 

Portal : You can't escape you know
Track 01 :

Madre de dios, quel jeu...
Un peu court bien sûr, mais quel pied.

C'est grâce/à cause de lui que Valve a réussi à me faire installer Steam, avec pour résultat ne jouer aujourd'hui quasiment plus que via cette plateforme, les fourbes !

Je n'me suis toujours pas mis au 2, mais je ferai comme pour le premier (enfin, comme tous les jeux en fait), j'attendrai 3, 4 ans qu'il soit quasiment offert le temps d'une petite promo ^^

 

Bit Trip Runner : Blackout City
Track 02 :

Attention, jeu pour masochistes.
4 boutons (se baisser, sauter, repousser les blocs, kick) pour diriger notre Commander Video à travers les différents niveaux à ramasser des pépites dorées, niveaux dans lequels on repousse encore et encore les limites du die&retry.
Aucun checkpoint, il faut simplement éviter tous les obstacles et arriver au bout sans effleurer le moindre sprite ennemi sous peine de renvoi immédiat au début du tableau.
Vu comme ça, ca ne donne pas très envie...et pourtant, comme à chaque fois dans la série des Bit Trip, on se laisse porter par les graphismes tout en pixels et par la bande son chiptune géniale (et notamment Anamanaguchi qui signe la musique de l'écran titre (celle la même qu'il fallait reconnaître ici) et celle du générique !)

Bref, hautement addictif, même si il peut s'avérer extreeeeeemement frustrant sur certains niveaux où il faut se retaper inlassablement les 2 premières minutes pour se faire avoir (encore) une fois au même endroit alors que l'arrivée n'est plus qu'à quelques pas...Et c'est sans compter les niveaux bonus qui ne se déclenchent qu'en cas de perfect et où la moindre erreur est fatale. Vous l'aurez compris, si jamais vous êtes du genre à vouloir absolument compléter vos jeux à 100%, ben...très bien, mais ne venez pas vous plaindre ensuite, je vous aurai prévenu ^^

 

Assassin's creed : Access The Animus
Track 03 :

Un des rares jeux que j'ai pu faire peu de temps après sa sortie...
Mais il était offert avec le portable (et pas le contraire, malheureusement), donc je n'allais pas cracher dessus ^^

Je ne connaissais pas du tout la licence à l'époque, et quelle surprise c'a été !
Beaucoup de gens ont pu le trouver par bien trop répétitif, mais, excepté Portal, c'était le premier "gros" jeu surlequel je jouais depuis...Age of Mythology sorti quelques 5 ans plus tôt, je vous laisse donc imaginer la claque que c'a été pour moi !
Moins bon opus de la saga ? C'est possible...mais je n'ai jamais joué aux suites, donc ce n'est certainement pas moi qui vous le dirai ! (je n'ai pas racheté de portable depuis, ceci explique cela ^^)

(Et puis l'escalade de la cathédrale d'Acre...Wooh ! )

 

Final Fantasy VII - Hurry
Track 04 :

Dans la série des jeux auxquels tout le monde a joué, enfin, tout le monde...sauf moi, j'ai réparé l'irréparable, et comblé ce gros manque à ma culture il y a quelques mois !

Après la semi-déception qu'avait été pour moi FFVI, j'avais peur de souffrir du même syndrôme pour cet opus à savoir en attendre tellement que finalement...on en sort plus déçus qu'autre chose.
Ca avait pourtant mal commencé, avec une sauvegarde de 10h supprimée accidentellement...
...Et les 10 premières heures ne sont certainement pas les plus palpitantes...

Mais non, passé 4, 5 heures de jeu, ça ne pique plus les yeux, et on se laisse happer pour n'en sortir que 40 heures plus tard à bout de souffle et les yeux totalement pochés.
Des scènes d'anthologie, ce combat final mémorable et cette musique dantesque, des personnages charismatiques (Vincent & Red <3), un univers et un scénario qui ne m'ont pas déçu...
La bande son excellente également, même si elle n'atteint pas la dimension du VI.

Bref il rejoint Chrono Trigger et The Witcher à mon panthéon des RPG.

 

Binding Of Isaac : Divine Combat

Track 05 : 

Ce génie de Danny Baranowsky a encore frappé. Après l'extase auditive qu'était la bande son de Super Meat Boy, le voila qu'il remet ça, toujours avec son pote Edmund McMillen de la Team Meat (mais sans leur compère Tommy Refenes cette fois ci)
Visuellement, le titre est joli, et plus addictif que jamais, et plus particulièrement au début lorsque quelques minutes sont suffisantes pour se faire charcuter.
Mais on rencontre un nouvel ennemi, on prend cher tout en apprenant son pattern, et on meurt avant de relancer une partie immédiatement, pour découvrir toujours plus de nouveaux ennemis, objets, et personnages jouables...le contenu est énorme, et, les donjons étant générés aléatoirement à chaque fois, on y retourne à chaque fois avec autant de plaisir.

Ow, et pour ceux qui aiment bien éplucher les wikis des jeux pour en savoir un petit peu plus avant de se jeter à l'eau, NE VOUS SPOILEZ PAS ce jeu, il y a des objets à ramasser à la pelle, sans jamais que leur fonction ne soit expliquée, et tout le plaisir découle justement du fait que l'on ne sait jamais sur quoi on va tomber.


Mais bref, un screen vaut parfois mieux que 1000 discours, et je vous laisse sur celui de Fache, des fois que vos hésiteriez encore à vous jeter dessus.

 

Torchlight : Lava

Track 06 :

J'ai découvert ce jeu chez une amie tout à fait par hasard, et passé le moment "Moui, encore un Diablo-like", je me suis penché un peu dessus...Et oui, c'est un Diablo-Like, mais c'est surement le meilleur d'entre eux.
Et ce n'est guère étonnant lorsqu'on sait que l'équipe de Runic Games comprend notamment Max Schaefer, Erich Schaefer et Peter Hu, autant de développeurs ayant participé, et pas qu'un peu, au chef d'oeuvre Diablo II sous les couleurs de Blizzard North.

On a donc le choix entre l'Alchemist (~magicien), le Destroyer (~guerrier bourrin de service) et la Vanquishe (~Archère), et c'est avec ce personnage que j'ai exploré les souterrains de Torchlight, la petite ville minère construite au dessus de la veine d'Ember, un mystérieux minerai corrompant les magiciens à tour de bras.
Petite originalité, on choisira également un pet (loup ou lynx), qui évoluera à nos côtés lors de nos pérégrinations et fera même des aller-retour éclairs à la ville pour aller vendre notre trop-plein d'équipement, de façon à ne jamais interrompre l'action.

Le scénario (quel scénario ?) est quasiment absent, mais, toujours à la manière d'un Diablo, on n'est de toute façon pas là pour ça. Le jeu propose des graphismes dans le style cartoon qui m'ont bien plu, mais ca restera une affaire de goûts...

Mais venons en à la musique, et au grand, au très grand Matt, au magnifique Uelmen qui propose (encore une fois) une bande son fabuleuse, et permettent une immersion incroyable une fois le casque vissé sur les oreilles.
Définitivement mon compositeur de musique de jeux vidéos favori, je n'en peux plus d'attendre d'écouter ce qu'il nous a concocté pour le prochain ARPG de Runic Games, Torchlight II.


World of warcraft : A Call To Arms

Track 07 :

Wow....Que dire de plus sur le MMORPG made in Blizzard qui a supplanté tous ces concurrents un à un, et continue encore de le faire 7 ans après sa date de sortie ?!
Après quelques années sur T4C et Lineage II, j'ai naturellement fini par échouer sur celui-ci, pour ne plus le quitter pendant deux bonnes années...Assurément le jeu qui m'aura le plus marqué, et sur lequel j'aurai passé le plus de jours (enfin...de nuits) à parcourir les étendues de Kalimdor et d'Azeroth sous les traits de mon Guerrier spé Def ou encore de mon Voleur spé Assassinat à retourner encore et encore Gnomeragan, les Mortemines, le Monastère Ecarlate, Zul'Farrak, le Temple d'Atal'Hakkar, les premiers raids à 40 dans Molten Core...pfiou, trop de souvenirs.
Plus rien ne saura me captiver comme l'a fait Wow.

Je me laisserai peut être retenter s'il passe un jour en Free To Play, mais cela m'étonnerait assez de la part de Blizzard.

Pour ce qui est de cette piste, la montée incroyable à 1:10, les choeurs épiques, tout y est.

 

Prince of Persia SNES : Battle

Track 08 :

Ma volonté de vouloir à tout prix commencer les sagas par leur commencement me perdra !
La trilogie sortie sur PC/PS2 ayant été acclamée par...et bien à peu près tout le monde, je me mettais alors en tête de faire les deux premiers opus 2D sortis sur tout un tas de plateformes, et après quelques recherches, je me suis arrêté sur la version SNES qui possédait notamment 7 niveaux supplémentaires.
On a donc deux heures pour triompher de tous les tableaux et aller délivrer notre chère et tendre des griffes de l'infâme Jafar.
Et autant vous dire tout de suite que deux heures ne seront pas suffisantes pour en faire le tour, et qu'il faudra recommencer encore et encore et encore chaque niveau afin de connaître l'emplacement des moindres pièges et l'agencement du niveau par coeur afin de pouvoir le terminer assez rapidement pour avoir le temps de terminer les suivants dans le temps imparti.

La maniabilité du héros demande un gros temps d'adaptation, on est très (très) loin de la souplesse d'un mario, une fois qu'on lui a dit d'aller à gauche ou de commencer à courir, inutile d'espérer pouvoir l'arrêter ou le faire revenir en arrière !
Et cela ne regarde que moi, mais je n'ai découvert la présence de la touche pour se raccrocher au mur que de (trop) nombreuses heures après avoir commencé à lutter, et cela change à peu près tout !
Un jeu que j'ai donc commencé par haïr de toutes mes forces et à insulter de tous les noms dès que le héros faisait un pas de trop et s'empalait lamentablement sur les pics un peu plus bas ou manquait le 4ème et dernier saut pour la 19ème fois consécutive (mon dieu, ces &#%$£ de sauts timés...parfois on aurait bien aimé que...)
Mais à force de persévérer, on finit par s'habituer tant mal que bien, à se faire à cette maniabilité ultra rigide du héros, et à (finalement) apprécier le jeu et sa difficulté fracassante.

Je n'ai toujours pas eu le courage de me lancer dans PoP 2 : The Shadow and the Flame depuis, mais un jour, oui un jour, je le ferai.

(Grospixel a publié un dossier sur les adaptations de cet opus de la saga très complet et intéressant (ils évoquent d'ailleurs largement ce portage SNES en page 3) )

 

Nimbus : World03 - 02

Track 09 :

Un petit trailer pour commencer et vous montrer de quoi ça a l'air.

Nimbus se pose à mi chemin entre la course et le puzzle, c'est tout frais et mignon, et le challenge est au rendez vous si vous voulez vous frayer un chemin à travers le Leaderboard ;)
Si y a des gens prêts à en découdre avec moi sur Steam, il sera très certainement en soldes à Noel (comme tout le reste du catalogue, quoi), et si vous l'avez déjà, ben...j'attends de voir vos temps ^^

 

No more heroes : Pleather for breakfast (bad girl)

Track 10 :

On terminait ce blindtest sur un morceau Masafumi Takada qui a notamment composé sur Killer7 et quelques pistes sur Super Smash  Bros Bawl.
Cette piste peut s'entendre pendant l'affrontement contre la terrible Bad Girl (Rank 2), probablement le boss qui m'en a fait le plus baver avec Shinobu et son &£@#° d'instant kill >.<
Je n'ai jamais vraiment compris la différence entre le moment où elle faisait semblant de pleurer et lorsqu'on pouvait s'approcher sans danger...après être morts 4 ou 5 fois bêtement de cette façon, j'ai fini par ne plus l'approcher du tout dans cet état ^^

J'avais gagné No More Heroes 2 grâce au club Kdos de Pix n Love, et je me suis donc trouvé le premier pas trop cher sur Amazon pour pouvoir les faire dans l'ordre.
Bien m'en a pris, au final je garde un bon souvenir du titre, même si les périodes entre chaque boss finissent par être vraiment pesantes...
Certaines scènes d'anthologie viennent sauver le tout, notamment la façon dont Suda se fout de la gueule du joueur ouvertement (les checkpoints aux toilettes, la recharge du katana beam, les poubelles à fouiller pour se trouver de nouveaux tee-shirts, le combat contre le numéro 5 Letz Shake ou la cinématique avant le combat contre la #1...priceless xD)


Et voila pour le classement actualisé, avec Fache qui se détache (enfin, qui écrase =p) les autres concurrents, well done.

Leaderboard !

11 points : Fachewachewa,
4 points : Warpzone , Onink
3 points : Nemesis-8-Sin,
2 points : Oz_fromz!, canard-sucrey
1 point : RFKLo, Dehell

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Sirtank
Signaler
Sirtank
Bon ben c'est officiel j'ai aucune oreille j'ai quand même jouer a 4 des 10 jeux et incapable de trouver une musique sigh bon Blind Test .
Et sinon pour Bad Girl l'astuce quand elle fait la gueule pour savoir si on risque l'instant-kill c'est de regarder la batte: si elle a encore une main dessus c'est un piège si elle l'a lâché tu peux taper mais faut esquiver impérativement l'enchainement suivant une fois sa connu elle reste un excellent Boss mais pas du niveau de Shinobu qui pour le coup a vraiment un Instant-kill hallucinant
Eilandis
Signaler
Eilandis
Astralord > Welcome here ! Ils peuvent bien rajouter 19 expansions, Ragnaros restera le boss ultime à mes yeux =')
...J'ai trop envie de m'y remettre, ERF >.<

Fache > Ben moi j'comprends très bien pourquoi j'ai galéré...c'est pendant ce combat que j'ai (finalement) appris qu'on pouvait esquiver (passer en bullet time) en agitant le nunchuk comme un idiot ^^
Forcément, ca aide.
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Wouhou o/ En plus tu me fais de la pub quoi @[email protected] !

Sinon j'ai aussi énormément galéré sur Bad Girl à l'époque, je sais même pas vraiment pourquoi j'ai eu autant de mal, mais... ouais j'ai passé du temps dessus *_* !
Astralord
Signaler
Astralord
Ah flute, je n'avais pas vu celui la ... Bon tant pis, en plus j'en connaissais quelques uns (FFVII et WoW sont tout simplement les deux jeux auxquels j'ai le plus joué ... et je plussoie tellement ton commentaire dessus.. plus rien ne me portera autant que de monter ses compétences d'armes level 1 sur les élites +3 de ZF avec mon palouf ou que les raids a MC <3

PS: je me suis inscris juste pour mettre un commentaire sur MC ^^

Édito

Un edito ?

Ben, en fait au départ, ce blog devait être quelque chose de super original et varié, mais après deux ou trois billets, je m'suis rendu compte que je ne savais pas dessiner, que je n'avais pas non plus grand chose à raconter, alors bon ben, je me suis résolu à faire mes blindtests.

Mais un jour j'aurai des trucs à raconter, sûrement, hein que ca viendra !

Facheward du nouveau blog, sponsorisé, et tout.
(parce que les Anfawards, c'est quand même drôlement surcôté, hein, faut dire ce qui est)

Archives

Favoris