Super Miscellaneous Blocks

Super Miscellaneous Blocks

Par Eilandis Blog créé le 17/11/11 Mis à jour le 18/02/12 à 16h35

Un Super Monstrueux Blog !
(Quoi, vous commencez à saturer avec mes acronymes à la con ?)
...
(Ouais, moi aussi.)

Ajouter aux favoris
Signaler

En voila un petit bout de temps que je ne suis pas venu par ici, dites moi...
Pas mal de choses m'ont tenu écarté de Gameblog ces temps ci, et ca ne risque pas vraiment de s'arranger dans les mois qui viennent, mais j'ai profité de 2, 3 insomnies pour boucler un nouveau blindtest ! x)

J'ai commencé à jouer assez tardivement, et n'en ai donc pas une pile colossale de jeux derrière moi à mon actif...mais j'y travaille, j'y travaille !
Il va donc falloir que je commence à racler peu à peu les fonds de tiroir, et à sortir des jeux un peu plus obscurs sur lesquels j'ai pu tomber étant gosse...le genre de jeu à licence trouvé à carrefour qu'on t'offre à ton anniversaire, et que tu n'aurais jamais acheté par toi même, m'enfin puisque c'est un cadeau, autant l'essayer...

Bref, si je m'étais pour l'instant contenté des jeux assez connus et qui m'avaient plutot plu, ce sera loin d'être le cas pour la majorité des jeux qui suit, vous voila prévenus !

Have fun !

Piste 01 : 

Image 02 *** -  Et la deuxième image bonus

Piste 03 :

Piste 04 : 

Piste 05 :

(2 points)

Piste 06 :

Piste 07 :

(2 points)

Piste 08 :

(2 points)

Piste 09 :

Piste 10 :

(2 points)

 

*** Je n'ai pas trouvé de musique correcte pour ce jeu là (pourtant pas faute d'avoir cherché...) donc j'ai exceptionnellement mis une image à la place, car je tenais à parler de ce gros navet dans le billet suivant :D

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler

Le prochain blindtest commence à se faire attendre, alors voila une nouvelle catégorie fourre-tout (comme le laissait présager son petit nom) !

Ca n'est pas trop dans mes habitudes de traiter un sujet à fond, je préfère laisser quelques impressions, donner un avis rapide et (surtout) non argumenté, ou encore émettre des critiques sans jamais rentrer dans les détails, donc ce format me convient parfaitement !

3DS

J'ai eu pour la première fois (mais 9 mois plus tard que la plupart des gens) une 3DS dans les mains, et j'ai pu tester rapidement quelques jeux comme Super Mario 3D Land et OOT...
...Je ne m'attendais pas à des merveilles, mais j'ai été très déçu.
Pas tant que je m'attendais à quelque chose d'extraordinaire, mais...un peu plus que ça, certainement.
L'effet est encore plus gadget que ce à quoi je m'attendais, et je ne vois vraiment pas en quoi cela apporte à l'immersion.
Cerise sur le gateau, je ne supporte pas très bien la chose, et 15, 20 minutes après m'y être mis, j'avais plus mal au crâne qu'un lendemain de réveillon arrosé (wait...les deux étaient peut être liés ^^')

Mais tout n'est pas à jeter dans cette console...la preuve, VVVVVV sera bientôt disponible en téléchargement dessus \o

M'enfin bref, les petits cousins avaient l'air heureux et c'est tout ce qui compte, moi je retourne sur mon PC sans regret !

200

Je tiens d'abord à préciser que tout ceci n'a rien à voir avec une quelconque bataille entre un roi spartiate cacaoté (aka Leonidas) et un poivrot perse (aka Xerxes).

En revanche, je viens tout juste de passer le cap des 200 jeux sur Steam, ca commence à faire une sacrée liste ^^'
(Non, ca n'avait VRAIMENT rien à voir)
Et le jeu qui a l'insigne honneur de me faire atteindre ce compte tout rond est...
...Rock of the Ages !
Pierre qui roule...oui, non, ca a surement déjà été fait maintes fois.
Si ce trailer ne vous a pas convaincu (personnellement, c'a été bien plus que suffisant ^^), sachez que ce sont les mêmes gars qui ont fait Zeno Clash deux ans plus tôt, j'ai nommé l'Ace Team, un studio indé venu tout droit du chili (ce qui expliquerait pourquoi leurs jeux ne manquent pas de piquant...)
Mouarf...celle ci ne mangeait pas de pain (d'épices, justement)...
Bref, profitez en, il est à 2€ (!) sur Steam aujourd'hui, et aujourd'hui seulement ;)

Steam (encore)

Comme vous le saviez sans doute, les soldes de fin d'année battent leur plein sur Steam (ou si vous ne le saviez pas, ben...il reste encore quelques jours avant que ça ne se termine).
Pas trop de folies pour le moment, avec "seulement" Chantelise, Avadon:The Black Fortress, Psychonauts, et -donc- Rock of Ages.
Mais l'année n'est pas encore terminée ^^
Je me suis laissé prendre (comme à chaque fois) à la "chasse au trésor" organisée par Valve pour l'occasion, qui consiste à relever quelques défis sur certains jeux soldés le jour même pour gagner quelques jeux gratuits, coupons de réduction, ou...morceaux de charbon.

Ca a pour avantage de me faire découvrir des jeux que j'avais depuis (plus ou moins) longtemps mais que je n'avais toujours pas lancés.
Certains (comme Defcon ou Fate of the world) ne m'ont pas fait regretté de les avoir eu "en bonus" dans un bundle, et je les ai quasi à coup sûr lancé pour la première et dernière fois, histoire d'aller achever l'achievement qui convenait.
D'autres se révèlent à la hauteur de ce que j'attendais d'eux, sans toutefois dépasser mes espérances (Orcs Must Die, oui c'est de toi que je parle).
D'autres enfin se révèlent d'excellentes surprises, Jamestown, Dungeons of Dredmore, ou encore Psychonauts, autant de jeux pour lesquels je brûle d'envie de rejouer depuis que j'y ai touché !


Psychonauts

Psychonauts, en particulier, tout premier jeu créé par les Double Fine Productions, le studio fondé en 2000 par Tim Schafer.
(!!!)
Ouiii, Tim Schafer, vous savez, le gars qui à qui l'on brûle de coller un deuxième 'f' dans son nom alors qu'il n'en est rien !
C'est aussi le génial designer de Grim Fandango, mais également de Full Throttle, sans compter ses participations sur Maniac Mansion et les Monkey Island 1&2, excusez du peu.
Jouer à tous les jeux auxquels il a participé est d'ailleurs inscrit sur la liste prioritaire des choses que je dois faire avant de mourir.
Il a donc créé son propre studio en allant débaucher les quelques gars qui avaient bossé sur Grim Fandango avec lui.
Après le gros (GROS) bide commercial qu'a été Psychonauts, ils ont notamment sorti Costume Quest, Brutal Legend, et Stacking (mais uniquement sur PS360 pour ces deux derniers ='( ).

Mais donc, j'étais parti pour passer 20, 30 minutes dessus histoire de débloquer le succès qui allait bien, quand je me suis brutalement retrouvé happé par l'univers loufoque, l'incongruité des dialogues, la justesse de la bande son...
...Bref, je n'en suis ressorti qu'un peu plus de 3 heures et heureusement que je ne m'y étais mis en fin de soirée et que je commençais à avoir faim, sinon, j'y aurais passé tout mon après midi.
Comment un jeu pareil a pu se vendre à seulement 300.000 exemplaires !?!
Le monde est vraiment trop injuste, quand on y pense.

Grospixels a publié un article suintant la passion à son sujet, si vous n'avez pas peur d'être un petit peu spoilé...

 

Et c'est tout pour aujourd'hui.
Si quelques bougres veulent tâter du multi en cette trouble période de fêtes (je me suis laissé dire que celui de Rock of Ages était plutôt désopilant), qu'ils m'ajoutent sur Steam et je me ferai un plaisir de leur montrer de quoi je suis incapable.
Bonne année à vous !  \o

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Avec un petit peu de retard sur le planning prévu, voila les réponses de ce 3ème Blindtest !
Enfin, n'allez pas croire que j'ai un planning avec la date future des articles et c'qu'il faudrait mettre dedans, des deadline à ne pas dépasser, et un nombre de mots minimum dans chaque description...

...Non, tout a été fait dans l'urgence et au dernier moment comme à l'accoutumée, car comme le disait très justement un sage et ami : " Rien ne vaut un bon plan à l'arrache ! "

 

Portal : You can't escape you know
Track 01 :

Madre de dios, quel jeu...
Un peu court bien sûr, mais quel pied.

C'est grâce/à cause de lui que Valve a réussi à me faire installer Steam, avec pour résultat ne jouer aujourd'hui quasiment plus que via cette plateforme, les fourbes !

Je n'me suis toujours pas mis au 2, mais je ferai comme pour le premier (enfin, comme tous les jeux en fait), j'attendrai 3, 4 ans qu'il soit quasiment offert le temps d'une petite promo ^^

 

Bit Trip Runner : Blackout City
Track 02 :

Attention, jeu pour masochistes.
4 boutons (se baisser, sauter, repousser les blocs, kick) pour diriger notre Commander Video à travers les différents niveaux à ramasser des pépites dorées, niveaux dans lequels on repousse encore et encore les limites du die&retry.
Aucun checkpoint, il faut simplement éviter tous les obstacles et arriver au bout sans effleurer le moindre sprite ennemi sous peine de renvoi immédiat au début du tableau.
Vu comme ça, ca ne donne pas très envie...et pourtant, comme à chaque fois dans la série des Bit Trip, on se laisse porter par les graphismes tout en pixels et par la bande son chiptune géniale (et notamment Anamanaguchi qui signe la musique de l'écran titre (celle la même qu'il fallait reconnaître ici) et celle du générique !)

Bref, hautement addictif, même si il peut s'avérer extreeeeeemement frustrant sur certains niveaux où il faut se retaper inlassablement les 2 premières minutes pour se faire avoir (encore) une fois au même endroit alors que l'arrivée n'est plus qu'à quelques pas...Et c'est sans compter les niveaux bonus qui ne se déclenchent qu'en cas de perfect et où la moindre erreur est fatale. Vous l'aurez compris, si jamais vous êtes du genre à vouloir absolument compléter vos jeux à 100%, ben...très bien, mais ne venez pas vous plaindre ensuite, je vous aurai prévenu ^^

 

Assassin's creed : Access The Animus
Track 03 :

Un des rares jeux que j'ai pu faire peu de temps après sa sortie...
Mais il était offert avec le portable (et pas le contraire, malheureusement), donc je n'allais pas cracher dessus ^^

Je ne connaissais pas du tout la licence à l'époque, et quelle surprise c'a été !
Beaucoup de gens ont pu le trouver par bien trop répétitif, mais, excepté Portal, c'était le premier "gros" jeu surlequel je jouais depuis...Age of Mythology sorti quelques 5 ans plus tôt, je vous laisse donc imaginer la claque que c'a été pour moi !
Moins bon opus de la saga ? C'est possible...mais je n'ai jamais joué aux suites, donc ce n'est certainement pas moi qui vous le dirai ! (je n'ai pas racheté de portable depuis, ceci explique cela ^^)

(Et puis l'escalade de la cathédrale d'Acre...Wooh ! )

 

Final Fantasy VII - Hurry
Track 04 :

Dans la série des jeux auxquels tout le monde a joué, enfin, tout le monde...sauf moi, j'ai réparé l'irréparable, et comblé ce gros manque à ma culture il y a quelques mois !

Après la semi-déception qu'avait été pour moi FFVI, j'avais peur de souffrir du même syndrôme pour cet opus à savoir en attendre tellement que finalement...on en sort plus déçus qu'autre chose.
Ca avait pourtant mal commencé, avec une sauvegarde de 10h supprimée accidentellement...
...Et les 10 premières heures ne sont certainement pas les plus palpitantes...

Mais non, passé 4, 5 heures de jeu, ça ne pique plus les yeux, et on se laisse happer pour n'en sortir que 40 heures plus tard à bout de souffle et les yeux totalement pochés.
Des scènes d'anthologie, ce combat final mémorable et cette musique dantesque, des personnages charismatiques (Vincent & Red <3), un univers et un scénario qui ne m'ont pas déçu...
La bande son excellente également, même si elle n'atteint pas la dimension du VI.

Bref il rejoint Chrono Trigger et The Witcher à mon panthéon des RPG.

 

Binding Of Isaac : Divine Combat

Track 05 : 

Ce génie de Danny Baranowsky a encore frappé. Après l'extase auditive qu'était la bande son de Super Meat Boy, le voila qu'il remet ça, toujours avec son pote Edmund McMillen de la Team Meat (mais sans leur compère Tommy Refenes cette fois ci)
Visuellement, le titre est joli, et plus addictif que jamais, et plus particulièrement au début lorsque quelques minutes sont suffisantes pour se faire charcuter.
Mais on rencontre un nouvel ennemi, on prend cher tout en apprenant son pattern, et on meurt avant de relancer une partie immédiatement, pour découvrir toujours plus de nouveaux ennemis, objets, et personnages jouables...le contenu est énorme, et, les donjons étant générés aléatoirement à chaque fois, on y retourne à chaque fois avec autant de plaisir.

Ow, et pour ceux qui aiment bien éplucher les wikis des jeux pour en savoir un petit peu plus avant de se jeter à l'eau, NE VOUS SPOILEZ PAS ce jeu, il y a des objets à ramasser à la pelle, sans jamais que leur fonction ne soit expliquée, et tout le plaisir découle justement du fait que l'on ne sait jamais sur quoi on va tomber.


Mais bref, un screen vaut parfois mieux que 1000 discours, et je vous laisse sur celui de Fache, des fois que vos hésiteriez encore à vous jeter dessus.

 

Torchlight : Lava

Track 06 :

J'ai découvert ce jeu chez une amie tout à fait par hasard, et passé le moment "Moui, encore un Diablo-like", je me suis penché un peu dessus...Et oui, c'est un Diablo-Like, mais c'est surement le meilleur d'entre eux.
Et ce n'est guère étonnant lorsqu'on sait que l'équipe de Runic Games comprend notamment Max Schaefer, Erich Schaefer et Peter Hu, autant de développeurs ayant participé, et pas qu'un peu, au chef d'oeuvre Diablo II sous les couleurs de Blizzard North.

On a donc le choix entre l'Alchemist (~magicien), le Destroyer (~guerrier bourrin de service) et la Vanquishe (~Archère), et c'est avec ce personnage que j'ai exploré les souterrains de Torchlight, la petite ville minère construite au dessus de la veine d'Ember, un mystérieux minerai corrompant les magiciens à tour de bras.
Petite originalité, on choisira également un pet (loup ou lynx), qui évoluera à nos côtés lors de nos pérégrinations et fera même des aller-retour éclairs à la ville pour aller vendre notre trop-plein d'équipement, de façon à ne jamais interrompre l'action.

Le scénario (quel scénario ?) est quasiment absent, mais, toujours à la manière d'un Diablo, on n'est de toute façon pas là pour ça. Le jeu propose des graphismes dans le style cartoon qui m'ont bien plu, mais ca restera une affaire de goûts...

Mais venons en à la musique, et au grand, au très grand Matt, au magnifique Uelmen qui propose (encore une fois) une bande son fabuleuse, et permettent une immersion incroyable une fois le casque vissé sur les oreilles.
Définitivement mon compositeur de musique de jeux vidéos favori, je n'en peux plus d'attendre d'écouter ce qu'il nous a concocté pour le prochain ARPG de Runic Games, Torchlight II.


World of warcraft : A Call To Arms

Track 07 :

Wow....Que dire de plus sur le MMORPG made in Blizzard qui a supplanté tous ces concurrents un à un, et continue encore de le faire 7 ans après sa date de sortie ?!
Après quelques années sur T4C et Lineage II, j'ai naturellement fini par échouer sur celui-ci, pour ne plus le quitter pendant deux bonnes années...Assurément le jeu qui m'aura le plus marqué, et sur lequel j'aurai passé le plus de jours (enfin...de nuits) à parcourir les étendues de Kalimdor et d'Azeroth sous les traits de mon Guerrier spé Def ou encore de mon Voleur spé Assassinat à retourner encore et encore Gnomeragan, les Mortemines, le Monastère Ecarlate, Zul'Farrak, le Temple d'Atal'Hakkar, les premiers raids à 40 dans Molten Core...pfiou, trop de souvenirs.
Plus rien ne saura me captiver comme l'a fait Wow.

Je me laisserai peut être retenter s'il passe un jour en Free To Play, mais cela m'étonnerait assez de la part de Blizzard.

Pour ce qui est de cette piste, la montée incroyable à 1:10, les choeurs épiques, tout y est.

 

Prince of Persia SNES : Battle

Track 08 :

Ma volonté de vouloir à tout prix commencer les sagas par leur commencement me perdra !
La trilogie sortie sur PC/PS2 ayant été acclamée par...et bien à peu près tout le monde, je me mettais alors en tête de faire les deux premiers opus 2D sortis sur tout un tas de plateformes, et après quelques recherches, je me suis arrêté sur la version SNES qui possédait notamment 7 niveaux supplémentaires.
On a donc deux heures pour triompher de tous les tableaux et aller délivrer notre chère et tendre des griffes de l'infâme Jafar.
Et autant vous dire tout de suite que deux heures ne seront pas suffisantes pour en faire le tour, et qu'il faudra recommencer encore et encore et encore chaque niveau afin de connaître l'emplacement des moindres pièges et l'agencement du niveau par coeur afin de pouvoir le terminer assez rapidement pour avoir le temps de terminer les suivants dans le temps imparti.

La maniabilité du héros demande un gros temps d'adaptation, on est très (très) loin de la souplesse d'un mario, une fois qu'on lui a dit d'aller à gauche ou de commencer à courir, inutile d'espérer pouvoir l'arrêter ou le faire revenir en arrière !
Et cela ne regarde que moi, mais je n'ai découvert la présence de la touche pour se raccrocher au mur que de (trop) nombreuses heures après avoir commencé à lutter, et cela change à peu près tout !
Un jeu que j'ai donc commencé par haïr de toutes mes forces et à insulter de tous les noms dès que le héros faisait un pas de trop et s'empalait lamentablement sur les pics un peu plus bas ou manquait le 4ème et dernier saut pour la 19ème fois consécutive (mon dieu, ces &#%$£ de sauts timés...parfois on aurait bien aimé que...)
Mais à force de persévérer, on finit par s'habituer tant mal que bien, à se faire à cette maniabilité ultra rigide du héros, et à (finalement) apprécier le jeu et sa difficulté fracassante.

Je n'ai toujours pas eu le courage de me lancer dans PoP 2 : The Shadow and the Flame depuis, mais un jour, oui un jour, je le ferai.

(Grospixel a publié un dossier sur les adaptations de cet opus de la saga très complet et intéressant (ils évoquent d'ailleurs largement ce portage SNES en page 3) )

 

Nimbus : World03 - 02

Track 09 :

Un petit trailer pour commencer et vous montrer de quoi ça a l'air.

Nimbus se pose à mi chemin entre la course et le puzzle, c'est tout frais et mignon, et le challenge est au rendez vous si vous voulez vous frayer un chemin à travers le Leaderboard ;)
Si y a des gens prêts à en découdre avec moi sur Steam, il sera très certainement en soldes à Noel (comme tout le reste du catalogue, quoi), et si vous l'avez déjà, ben...j'attends de voir vos temps ^^

 

No more heroes : Pleather for breakfast (bad girl)

Track 10 :

On terminait ce blindtest sur un morceau Masafumi Takada qui a notamment composé sur Killer7 et quelques pistes sur Super Smash  Bros Bawl.
Cette piste peut s'entendre pendant l'affrontement contre la terrible Bad Girl (Rank 2), probablement le boss qui m'en a fait le plus baver avec Shinobu et son &£@#° d'instant kill >.<
Je n'ai jamais vraiment compris la différence entre le moment où elle faisait semblant de pleurer et lorsqu'on pouvait s'approcher sans danger...après être morts 4 ou 5 fois bêtement de cette façon, j'ai fini par ne plus l'approcher du tout dans cet état ^^

J'avais gagné No More Heroes 2 grâce au club Kdos de Pix n Love, et je me suis donc trouvé le premier pas trop cher sur Amazon pour pouvoir les faire dans l'ordre.
Bien m'en a pris, au final je garde un bon souvenir du titre, même si les périodes entre chaque boss finissent par être vraiment pesantes...
Certaines scènes d'anthologie viennent sauver le tout, notamment la façon dont Suda se fout de la gueule du joueur ouvertement (les checkpoints aux toilettes, la recharge du katana beam, les poubelles à fouiller pour se trouver de nouveaux tee-shirts, le combat contre le numéro 5 Letz Shake ou la cinématique avant le combat contre la #1...priceless xD)


Et voila pour le classement actualisé, avec Fache qui se détache (enfin, qui écrase =p) les autres concurrents, well done.

Leaderboard !

11 points : Fachewachewa,
4 points : Warpzone , Onink
3 points : Nemesis-8-Sin,
2 points : Oz_fromz!, canard-sucrey
1 point : RFKLo, Dehell

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler

Nouvelle semaine, et (O surprise), nouveau blindtest !
Je tiens le rythme jusqu'ici, mais je vais finir par être à court de jeux plus rapidement que prévu si je continue à cette cadence là ^^

J'allais dire que celui de cette semaine restait abordable...m'enfin, je finis toujours avec 2 ou 3 pistes introuvées, donc je ne vais plus rien dire x)
Celui de la semaine prochaine, par contre ce sera une autre histoire...vous voila prévenus !


Have fun.

Track 01 :

Track 02 :

(2 points)

Track 03 :

Track 04 :

Track 05 : 

(2 points)
(Ajustez le volume à droite pour faire disparaitre la saturation)

Track 06 :

(2 points)

Track 07 : 

Track 08 :

(3 points)

Track 09 :

(2 points)

Track 10 :

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (20)

Signaler

Avec un petit peu de retard, voila toutes les réponses, comme d'habitude sous spoiler !
Pourquoi des spoiler, vous m'direz, si on lit cet article, c'est surement qu'on a déjà écouté les pistes dans l'article précédent...Et puis pourquoi remettre le lecteur, on les a écoutées tes musiques, on commence à les connaitre !

Certes, mais les gens qui n'découvrent l'article que maintenant pourront ainsi l'écouter sans avoir besoin de faire la navette entre les deux articles ! Faut bien penser à mes futurs fans, voyons.
(Et puis ca me permet de copier/coller comme un porc la fin de l'article précédent. Aussi x) )

Braid : Downstream

Piste 01 :


Je ne suis pas un inconditionnel de ce jeu indé, qui ne m'a guère transcendé malgré sa direction artistique plutôt plaisante...il reste pour moi un simple jeu de plate-formes/ reflexion, même si je n'ai pas boudé mon plaisir pendant l'aventure et que j'ai exulté sur le dernier tableau...Somptueux revirement !
Et c'était sans compter sa bande son à tomber, évidemment.

Bit Trip Beat : Transition

Piste 02 :


Commander Videooo !
Je n'sais pas très bien ce qu'ils prennent à Gaijin Games pour nous pondre un personnage pareil.
J'ai découvert ce jeu en démo wiiware par hasard chez une amie, et j'me suis empressé de me le prendre sur Steam en rentrant chez moi...Je ne l'ai pas regretté, dommage que le multi ne soit possible que sur Wii, m'enfin, c'aurait été plutôt chaud de brancher 3, 4 souris ^^
Une superbe OST pour un superbe jeu, à jouer au casque, c'est un vrai plaisir de renvoyer en rythme toutes ces pixels à l'écran, et j'y retourne encore régulièrement.

 Ecco the Dolphin : Welcome To The Machine

Piste 03 : 


Encore un jeu Megadrive auquel je jouais chez mon cousin (décidément ^^), et encore un qu'on n'avait jamais terminé ! Il faut dire que le dernier niveau (Welcome to The Machine) est certainement le niveau le plus difficile sur lequel je sois tombé tous jeux confondus...6 MINUTES de scrolling, avec des Aliens débarquant de tous les coins, un niveau truffé de pièges vicieux, et où le moindre contact avec le bord de l'écran te sanctionne par un retour au début du niveau (les vies sont illimitées, mais cela n'excuse pas tout...) Et si par miracle, tu survivais aux 6 MINUTES de scrolling, tu débarques dans un autre niveau pour affronter le boss final...
Qui ne poserait pas tant de problèmes...s'il n'était pas capable de nous tuer sans sommation chaque fois que tu avais l'imprudence d'approcher un de ces yeux...et si chaque vie perdue contre lui ne nous renvoyait pas au niveau précédent pour 6 nouvelles minutes de scrolling en folie >.<
Je n'ai rien contre un peu de difficulté, mais là ca sombrait clairement dans le masochisme pur et simple ^^

J'imagine sans mal le pauvre gamin en larmes se frappant la tête sur son écran cathodique sur ce niveau...
D'après ce que j'ai pu en lire (parce que lorsque tu termines un jeu pareil, tu t'en vas forcément lire les réactions des gens qui comme toi en ont terminé avec ce cauchemar !), il a traumatisé bien des enfances ^^
Si jamais vous avez une petite soeur accro à ces braves dauphins, à collectionner des peluches à leur effigie et à en décorer les murs de sa chambre jusqu'à écoeurement...Mettez la devant Ecco, ca lui fera les pieds.

Bref, je suis bien content de l'avoir fait sur émulateur, sans me faire mes propres petits ckeckpoints à chaque minute passée, je serais probablement encore dessus.

The Witcher :  Boss Theme

Piste 04 : 

Je n'ai pas fait des masses de RPG occidentaux, mais celui là sort assurément du lot !
Des décisions qui impactent véritablement sur le déroulement de l'histoire, des graphismes somptueux, une très belle bande son, mais un gameplay qui a été assez décrié...Ca ne m'a vraiment dérangé pour ma part, au contraire si on utilisait un tant soit peu la magie, c'était bien assez varié pour ne pas s'endormir devant. Et j'étais de toute manière prêt à lui pardonner bien plus que ça ! (je lui pardonne moins facilement les nombreux loading et l'acte 4 interminable et inintéressant au possible).
Mais quel scénario !
Pour en revenir à la piste, elle démarre lorsque l'on recontre la pluaprt des boss du jeu...ces  énormes riffs de guitare électrique qui détonnent violamment avec le reste de la bande son, mais qu'est-ce que c'est bon ! =D

Grim Fandango : Hector Steps Out
Piste 05 : 


Assez déçu que personne ne reconnaisse celle là, ce jeu est malheureusement (et injustement) assez méconnu !
C'est à mes yeux le point & click (le jeu tout court d'ailleurs) le plus drôle auquel j'ai joué !
Lorsqu'on me parle de LucasArt, oubliez Monkey Island, c'est sans hésitation Grim Fandango qui me vient à l'esprit ! Doté d'une VF fabuleuse (bien meilleure que la version originale pour ce que j'ai pu en écouter), ainsi que d'une bande-son jazzy collant parfaitement au jeu.
Il a certes quelques problèmes de maniabilité (premier LucasArt en 3D si je n'm'abuse), et j'ai du m'référer à la solution quelques fois pour me débloquer de quelques situations vraiment tirées par les cheveux...
Mais ce sont vraiment quelques points de détails, ce jeu est parfait, ne le boudez pas plus longtemps, laissez tout tomber, et lancez vous dedans.

J'vous laisse avec une citation ingame comme il y en a des dizaines, et l'intro du jeu pour vous mettre dans l'ambiance :

Manny : Les photos étaient vendues avec les cadres?
Domino : Et ton costume, il était vendu avec les mites?

VIVA LA REVOLUCION

Super Meat Boy : Hot Damned Retro

Piste 06 :


Je commencais cet article en clamant que Braid n'était pas totalement ma tasse de thé, et s'il ne fallait garder qu'un seul titre indé, c'est sans doute celui de la Team Meat que je choisirais !
Je suis venu à bout de Dr Foetus la semaine dernière après un peu moins de 50h de jeu !
Je parlais de masochisme un petit peu plus haut du côté de mes amis les dauphins, et il faut croire que j'aime ca puisque je récidive avec ce jeu indépendant aux pointes de difficulté incroyables...
Je pense bien sûr à The Kid, Skycrapper, mais aussi à Meat is Death et son ******** de 3ème niveau qu'il faut passer en moins de 3 vies, comme pour chaque WARPZOOOOOOOOONE, ou encore au boss final dark world qui m'en a sacrément fait bavé....

Cette sensation d'accomplissement ultime lorsqu'on boucle un niveau sur lequel on s'acharnait depuis une demi-heure...
Incomparable.

Trine : Dragon Graveyard

Piste 07 :


Décidément, les indés étaient à l'honneur dans ce deuxième blindtest !
Entre deux parties de Super Meat Boy, il fallait parfois décompresser, et Trine y parvenait sans difficulté grace à sa bande son qui a reçu des éloges de toute part, et des éloges plutôt mérités dans l'ensemble.
On alterne donc 3 types de gameplay suivant le personnage (interchangeable à volonté) que l'on choisit d'incarner parmi la voleuse (se débarassant de ses ennemis à distance et se déplaçant agilement à travers les tableaux), le magicien (utilisant sa pitoyable magie pour produire des caisses, planches, et autres plateformes flottantes pour se frayer tant bien que mal un chemin dans les niveaux), et le guerrier (lourd et pataud, mais doté d'un bouclier, à réserver généralement pour les phases de combat, même si la voleuse s'en sort très bien là aussi).
Et puis comment oublier ces somptueux graphismes 2D (la plus belle rencontrée dans un jeu vidéo à mes yeux), des détails fourmillant à l'écran et conférant à ce jeu un charme certain !
On regrettera juste le manque de variété des ennemis (4 types squelettes différents, tout au plus), mais le jeu n'est pas assez long pour avoir le temps de s'ennuyer.

Le deuxième sort d'ailleurs la semaine prochaine, en espérant qu'ils aient gommé les petits défauts du premier !

Lineage II : Shepard's Flute
Piste 08 : 

Vous aviez eu le droit à mon premier MMORPG dans le précédent blindtest (T4C), et voila le deuxième !
Que d'heures passées dans la peau de mon nain Scavenger à fouiller les cadavres, réunir des ingrédients, et fabriquer des objets improbables pour faire de notre guilde marchande la plus riche de tout le monde d'Aden !
Comme pour T4C, l'expérience de jeu n'était peut-être pas la plus optimale puisque je jouais sur serveur privé, mais c'a été ma première expérience en Role Play, et que de souvenirs, d'évents RP, d'heures passées à discuter tout en farmant des Windsus au sud de Dragon Valley pour dégoter les Elven Long Sword Blade nécessaires à la confection des Dual Elven Long Sword, objet de toutes mes convoitises ! (Gladiator oblige)
Toute une époque.

Lineage 2 va d'ailleurs bientôt passer Free To Play dans les jours qui viennent en Europe...je repasserai peut être y faire un tour, même si je connais toutes les zones de départ absolument par coeur depuis le temps ^^

Pour ceux connaissant un petit peu le jeu, c'était la musique que l'on pouvait entendre en quittant Dion et en se dirigeant vers Execution Ground, ses golems de pierre et ses interminables escaliers.

Zelda Twilight Princess :  Diababa / Stallord (1st time)

Piste 09 : 

C'a été mon premier Zelda, et je suis très loin de partager l'avis général des joueurs à propos de cet opus, je l'ai adoré, et c'est pour l'instant l'opus de la série qui m'a le plus plu.
On en reparlera peut être si je me décide à dégainer un jour l'émulateur Nintendo 64 ^^

Etrangement cette piste est à la fois la musique utilisée lors du premier boss Diababa dans le temple Sylvestre, mais également beaucoup plus tard dans le jeu contre Stallord dans la tour du jugement

Pour ceux à qui Stallord n'évoque rien, souvenez-vous de ce combat épique mené sur l'Aérouage à la manière d'un jeu de flipper à esquiver les cadavres qui émergent du sable pour aller frapper la colonne vertébrale du squelette ramené à la vie par Xantos !
Le combat qui m'a laissé le plus de souvenirs dans ce jeu, assurément.

(Pour la petite histoire, cette piste était déjà reprise d'OOT, lors des combats contre Volvagia and King Dodongo...Bon, je n'y ai pas joué, mais ca évoquera ptet des souvenirs à quelques autres ^^)

Metroid Prime : Omega Pirate

Piste 10 :


Personne n'a reconnu cette piste... ?!?

La musique de ce premier opus de la Trilogie Prime était vraiment fabuleuse, bien plus réussie que celle du second à mon goût. J'ai longtemps hésité avec celle du thème principal de la série, que l'on peut entendre au démarrage de la console, ou bien lors des crédits, mais vous y aurez le droit dans un prochain blindtest, vous voila prévenu !
Pourquoi cette piste, donc si je l'apprécie moins que certaines autres ?
Tout simplement car c'est la musique jouée pendant l'affrontement contre l'Omega Pirate (Elite Pirate Upsilon de son petit nom), le boss le plus coriace rencontré sur Tallon IV (et de loin), le seul qui m'ait vraiment posé problème...
Au moment où cette enflure devenait vulnérable (et invisible par la même occasion si l'on n'équipait pas le viseur adéquat), on avait le choix entre se concentrer sur lui et se faire laminer par les différents pirates poppés à ce moment là, ou éliminer les dits pirates...et se rendre compte que l'Omega avait déjà totalement récupéré, et que l'on était bon pour recommencer...
Damned.

Anyway, ce jeu reste un des jeux qui m'aura le plus scotché devant l'écran, y revenant à chaque fois avec un peu plus de plaisir, un game design parfait, une montée en puissance bien sentie, une bande son incroyable...

Je le range tout juste à côté d'un Grim Fandango (si tant est qu'on puisse comparer un jeu d'aventure-point&click et un FPA ^^), ce qui vaut tous les discours.

_____________________________________________________


A tous les courageux qui seront allés jusque là, on se retrouve pour le prochain Blindtest, qui devrait arriver dans les jours à venir !
Et aux autres, ben...pareil x)

Tschuss

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

Je n'ai pas l'intention de ne faire que des Blindtests ici, mais je n'ai pas trop encore eu le temps de me pencher sur autre chose...ca viendra !

Deux organisés en une semaine, que de motivation allez vous me dire...
...Ne vous en faites pas, ca ne durera pas x)
En fait, j'avais sélectionné 20 jeux, avant de me dire que ce serait peut être un peu long ^^'
Du coup, je l'ai divisé en deux (assez arbitrairement, il faut dire), et voila la seconde partie, avec comme toujours des plateformes et des types de jeux très différents !

Je reviendrai surement sur chacun des jeux dans le prochain article, avec pourquoi pas une presentation un petit peu plus poussée d'un jeu qui me tient particulièrement à coeur et dont provient l'un des extraits ci-dessous...

Sans attendre davantage, voila les morceaux, Enjoy !

Piste 01 : 

Piste 02 : 

(2 points)

Piste 03 : 

(2 points)

Piste 04 : 

Piste 05 : 

(2 points)

Piste 06 : 

Piste 07 : 

Piste 08 : 

(3 points)

Piste 09 : 

Piste 10 :

 

Resultats :

4 points : Warpzone
3 points : Nemesis-8-Sin
2 points : Oz_fromz!, Onink, canard-sucrey
1 point : Fachewachewa, RFKLo

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler

1) Chrono Trigger - Frog's Theme :


On commençait ce blindtest par la plus épique des pistes pour le plus épique des personnages, j'ai nommé Frog !
Bpn, je n'suis peut être pas des plus objectif quant à cette piste (mais qui me le demande ?), Frog étant mon personnage favori tout RPG confondu.
Chrono, Marle et Lucas peuvent aller se rhabiller, Chrono Trigger vaut le coup d'être joué rien que pour avoir le plaisir d'incarner ce personnage tellement classe et charismatique.

Je vous laisse sur une des cinématiques introduites sur la version PS1
http://www.youtube.com/watch?v=D4TorHTTmUI
...Nothing left to say.

________________________________

 2) Rayman 2 : The Great Escape - The Machine :


Que de souvenirs sur ce qui a été un de mes premiers vrais jeux sur PC, et qui reste encore aujourd'hui un de mes plateformers préféré.
C'est mon jeu nostalgique par excellence, celui auquel je ne peux pas penser sans me remémorer tout plein de petits détails oubliés, ma petite madeleine à moi.

La piste en elle-même est jouée dans le deuxième niveau (la clairière des fées), dans une salle où il faut détruire une machine infernale construite par les pirates afin de libérer la fée Ly, en balancant des barils pleins à craquer de poudre dessus.
Pour la petite histoire, j'étais resté bloqué dans cette salle facilement 6, 7 heures à faire des aller-retours, un baril sur l'épaule en vain...avant de finalement laisser tomber, dépité. Et il a fallu que je réinstalle le jeu quelques mois plus tard, pour me rendre compte que ce passage n'était qu'une promenade de santé, et que c'était simplement l'installation qui avait planté la première fois et m'empêchait de détruire ces foutus sparadraps... Damned ^^

________________________________

3) Streets of Rage : Beatnik on the Ship :


Je n'ai jamais eu de megadrive (ni de console avant la wii d'ailleurs ^^), mais j'y jouais chez mon cousin étant petit, et on passait nos aprems à taper du vilain sur ce mythique beat them all développé par Sega.
Le jeu était plutôt dur dans mes souvenirs, d'ailleurs on ne l'a jamais terminé ! Forcément, on passait généralement plus de temps à se frapper dessus et à se voler les items qu'à se coordonner pour gérer les vagues d'ennemis...
Sans compter l'idée de génie d'attribuer au bouton A l'appel de renforts, si bien que 2 fois sur 3 on se trompait de bouton et on le gaspillait sans aucune raison ^^
Mais je m'y suis remis récemment sur émulateur, et je l'ai terminé sans trop de difficultés finalement. Mais une chose n'a pas changé, il est toujours aussi fun à jouer !

Pour ceux qui ne se rappellent plus, c'était la musique du Round 5 sur le bateau, avec les ninjas qui surgissent de nulle part, et ces foutus lanceurs de haches qui arrivaient de tous les côtés ! Sans oublier ces fichues jumelles, sans aucun doute le boss le plus compliqué du jeu (même si le petit obèse cracheur de feu était pas mal dans son genre).

________________________________

4) T4C : La Quatrième Prophétie - Sadness :

Pour ceux qui ne connaissent pas, T4C c'est un MMORPG en 3D isométrique sorti à la toute fin des années 90, qui avait pour particularité de n'pas proposer de classe de départ, tu choisissais le sexe de ton personnage, répondais à quelques questions ambigues, du genre :

Tous se croient dignes mais personne ne s'entend sur le sens de la dignité. A votre avis qui est le plus digne ?
L'amazone sans peur qui défend malgrès tout une cause perdu alors qu'une horde de guerrier l'entoure. Force/End A
L'homme qui fuit un champs de bataille pour pouvoir se battre le lendemain. Force/Dext B
L'homme humble qui s'excuse pour les erreurs et mauvaises actions qui hantent son passé. Sagesse C
Le roi qui monte ses ennemis l'un contre l'autre et rend son peuple heureux. Intellect D
Le troubadour rebelle errant dans le royame, plaidant pour la justice et l'équité.

Tu "lancais" ensuite les dés pour déterminer tes caractéristiques de base, et vlan, sans davantage d'explications, tu débarquais au beau milieu de Lighthaven sur l'ile d'Arakas et tu t'en allais pourfendre du rat dans les sous-sol du temple =D
Pour ce qui est de la musique, on ne l'entendait qu'à l'écran de lancement et de création du personnage (pendant que tu répondais à ces questions stupides), et c'est bien dommage car c'était la meilleure du jeu selon moi...
Combien de fois suis-je resté bloqué à l'écran titre 2 ou 3 minutes pour écouter cette piste en boucle !

________________________________

5) VVVVVV : Pushing Onwards

J'allais commencer par un pompeux "Oubliez assassin's creed brotherhood, bayonetta, darksiders, fallout new vegas, god of war III, mass effect II, starcraft II ou encore super mario galaxy, le GOTY 2010 est bel et bien là, VVVVVV !"
Et puis je me suis rappelé que Xenoblade et Super Meat Boy étaient sortis la même année, donc je ne vais peut être pas m'avancer à ce point...
Mais qu'importe, ce jeu est une vraie pépite, un plateformer où il est impossible de sauter mais où l'on vous demande d'inverser la gravité pour franchir tous les obstacles qui se dresseront devant vous (et il y en aura !).
La bande son est composé par Souleye (Magnus Palsson), et chaque piste du jeu est un petit miracle de chiptune.

Visuellement, c'est dans le pur style Commodre 64 pour les vieux auxquels ca dit quelque chose.
Mais nullement nécessaire de se pencher dessus avec des yeux bouffis de nostalgie, je n'ai jamais touché à une de ces machines, et j'ai trouvé les graphismes minimalistes, mais très jolis.
Et de toute façon, avec une musique pareille derrière, on me ferait jouer à absolument n'importe quoi.

Bref, VVVVVV est bien trop court (~2h pour le terminer une première fois, avec tous les shiny trinkets collectés), mais on ne se lasse pas de recommencer les niveaux encore et encore, afin d'améliorer son score en time trial, ou bien en les refaisant en mode miroir, ou encore en zigzaguant frénétiquement dans le Super Gravitron !

(Et ne vous fiez pas à ces vidéos, survivre 20 secondes dans cet enfer relève de l'exploit ! )

________________________________

6) Diablo II : Wilderness

Je savais la communauté généralement un peu plus portée sur les consoles que le PC, m'enfin quand même, boudiou, on touche à un monument du Hack&Slash, tout de même !
Cette piste est jouée au tout début du jeu, à l'Acte I donc, en sortant du camp des Rogues, et je ne me lasse pas de cette musique un poil oppressante et de ce passage magique à la gratte à 5:30 ou du duo batterie/gratte à partir de 6:35... =')
Bref, j'retourne me faire une partie en attendant que le 3 ne sorte !

________________________________

7) Age of Mythology : If You Can Use a Doorknob

Le seul RTS auquel je me sois un tant soit peu intéressé avec Wacraft III, et pour le passionné de mythologie que j'étais à l'époque, c'était le véritable Graal ! Spin-off de la série des Age of Empire, il faut croire qu'il a plutôt bien marché puisqu'ils ont sorti une extension (Age of Mythology : The Titans) un an plus tard, qui m'a un peu déçue par ailleurs, tellement les Titans déséquilibraient le jeu...
On incarne donc Arkantos, un amiral atlante (oui, car l'Atlantide n'a pas encore coulé au début de l'aventure ;) ), et on va pourchasser le chef de guerre cyclope Gargarensis à travers toute la Grèce, l'Egypte, et enfin la Scandinavie, ce borgne de mes deux ayant eu la brillante idée de vouloir libérer Cronos afin que celui ci lui accorde l'immortalité (spoiler : Il n'en fera rien, étonnant, non ?).
Je vous laisse sur la cinématique d'intro, avec cette charge tellement épique à partir de 2 minutes =')

(Oui, je criais avec les soldats au moment de l'assaut, le poing tendu vers les cieux...)
(Qui ne le faisait pas ?...Bon. Oubliez ça.)

________________________________

8) World of Goo : Ode to the Bridge Builder

En 2008 (3 ans déjà !) sortait cette petite merveille de la scène indé sur Wiiware, et PC, avant d'être adaptée sur les machines arborant la pomme 2 ans plus tard. Je n'vais pas m'étendre davantage, je crois que tout a déjà été dit et redit sur ce jeu... Une direction artistique formidable de bout en bout, avec des changements d'ambiance radicaux (notamment l'univers virtuel =') ), une bande son fantastique, le générique de fin arrive une fois de plus bien trop tôt !
Dommage que les gars de chez 2D Boy n'aient pas récidivé et sorti un autre jeu de la même trempe depuis le temps.

________________________________

9) Phoenix Wright - Ace Attorney : Announce the Truth

Phoenix Wright, typiquement le genre de jeu où tu t'installes tranquillement dans ton fauteuil en début d'aprem en pensant y consacrer une petite demi-heure grand max, et que tu quittes avec regret en en milieu de soirée car ton estomac crie famine, et que tu ne peux décidément plus y couper.
Bien sûr, il a ses défauts (des enquêtes dirigistes, des preuves à présenter lors des procès parfois un peu...farfelues ?), mais quel plaisir d'élucider l'enquête et de faire éclater la vérité rebondissement après rebondissement !

Les enquêtes du deuxième opus (Justice for all) étaient moins intéressantes que celles du premier, mais j'ai hate de me mettre au troisième qui conclut apparemment la trilogie Phoenix Wright avec brio !

________________________________

10) Final Fantasy VI : Dancing Mad

 

Et nous y voila, Nobuo Uematsu, ce génie.
Pour ceux n'ayant jamais touché à FFVI, c'est la musique qui rythme l'affrontement avec le boss final Kefka, que je considère tout simplement comme le meilleur méchant que j'ai pu affronter dans un jeu vidéo (qui d'autre a un rire aussi machiavélique, hein, qui ?!)

Après, je n'ai jamais touché à un Metal Gear, ou un Silent Hill, donc c'est peut être amené à changer, je n'attends que ca, mais Kefka place la barre bien haut.
Ce morceau est aussi l'un de ceux que j'apprécie le plus, toute OST de jeux vidéos confondue, cet orgue, ces choeurs, cette dimension épique, et ce son si typique à la SNES, faudra se lever tôt pour la déloger celle là aussi !

________________________________


C'est tout pour ce blindtest, le deuxième est quasiment déjà terminé et arrive très bientôt, bon aprem' à vous !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Un Squeaky Mute Blindtest... Wait, what ?!
Qu'est-ce que c'est que cette chose là ? Autant le Blind, je voyais (enfin non, justement), mais pour le Mute... ?

Je vous arrête tout de suite, pas de concept ultra-novateur, non pas d'idée de génie.
Seulement une passion déraisonnée pour les acronymes, rien de plus.

"Des blind-test, encore et toujours des blind-test...Sérieusement, ils savent rien faire d'autre sur Gameblog ?!"

Ok, le concept est pas nouveau, m'enfin, quand on aime...

Mais qu'est-ce qui vous attend parmi ces quelques pistes ?
Des vieux morceaux, des morceaux plus jeunes, et d'autres encore plus vieux !
Du jeu connu et adulé par tous au jeu indé édité à 500 exemplaires dans les années 90 !
De la NES, de la PS1, du PC, de la SNES, de la Wii, de la portable...pas de ségrégation, il y en aura pour tous les goûts.

Pour ce premier Squeaky Mute Blindtest (oui, j'y tiens), rien de bien sorcier.
Enfin, à part une qui vous donnera probablement du fil à retordre  ;)

 

Bonne écoute !

1) :

2) :

3) :

4) :

(3 points)

5) :

6) :

7) : 

(2 points)

8) : 

9) :

10) :

 

Résultats

1) Warpzone : 4 points
2) Nemesis-8-Sin : 3 point
3) Oz_fromz! : 2 points

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Édito

Un edito ?

Ben, en fait au départ, ce blog devait être quelque chose de super original et varié, mais après deux ou trois billets, je m'suis rendu compte que je ne savais pas dessiner, que je n'avais pas non plus grand chose à raconter, alors bon ben, je me suis résolu à faire mes blindtests.

Mais un jour j'aurai des trucs à raconter, sûrement, hein que ca viendra !

Facheward du nouveau blog, sponsorisé, et tout.
(parce que les Anfawards, c'est quand même drôlement surcôté, hein, faut dire ce qui est)

Archives

Favoris