Le blog de DrNoze

Le blog de DrNoze

Par drnoze Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 10/11/10 à 11h12

ART ET INTERACTIVITÉ : Blog collectif culturel traitant des questions des arts, de la modernité et du futur.

Ajouter aux favoris
Signaler

Etienne Mineur (designer et professeur), au cours de cette conférence, revient rapidement, mais largement, sur les points marquants de l'histoire du design intéractif, avec un large crochet pour la spécificité des jeux vidéo.

Quelles sont les nouvelles formes visuelles et esthétiques introduites par la révolution des technologies numériques ? Par delà les écrans, comment influencent-elles le design ? Les objets de notre quotidien ? Notre regard sur le monde et notre façon de communiquer ?

Dans cette conférence, il sera question d'Arpanet, de l'invention de la souris, de Pong, de Space Invaders, de Tim Mott et de Larry Tesler (Xerox), du MIT et du MediaLab, de Nintendo, des Demomakers, des premières interfaces graphiques, du SMS, de Google, de l'Open Source, du Web 2.0, d'Apple, de Sony, d'Adobe, de Microsoft...

Piouf, rien que ça ! Alors évidemment ça survole et, du coup, c'est parfois approximatif, mais ça reste une assez bonne synthèse très intéressante pour qui s'intéresse à l'histoire des (plus si) nouvelles technologies et de leurs usages.

Ça c'est passé au Cube le 13 octobre 2009.

Etienne Mineur, (une) histoire du design interactif - 2/3

Deuxième partie : Au cours de cette deuxième partie, Etienne Mineur se concentre sur l'histoire du jeu vidéo et retrace rapidement les étapes marquantes du média ludique.

Voir l'intégralité de la conférence sur FoxyLounge !!!

=> Première partie : l'histoire de la technologie de l'informatique, des machines et des usages qui en découlent.

=> Troisième partie : Ici, Etienne Mineur se concentre sur le design interactif à proprement parler, et ses expérimentations.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler



Lire cet article (et d'autres) sur FoxyLounge !!!

« An obsolete videogame for a dark passage of history » - Locomalito

C'est dans un style rappelant le Spectrum ZX (fond noir, 16 couleurs, une couleur par sprite, sons mono square wave...) que le développeur du remarqué shooter indé, Hydorah, nous offre (gratuitement, comme le veut l'étiquette) L'Abbaye des Morts , un délicieux petit jeu au ton suranné basé au coeur de l'histoire, sombre, du massacre des Cathares. Le jeu a été développé la nuit, en 2 semaines, durant un voyage de l'auteur dans le Languedoc.

Locomalito est un puriste. Il développe tout seul, ou avec l'aide d'un collègue pour la musique et les cover arts, des jeux de qualité, qui se veulent le gardien d'un gameplay à l'ancienne. Comprendre ici : difficile et exigeant.

Voici comment le bonhomme se présente sur sur son site :

« I'm Locomalito, a homebrew game developer with a bedroom as a headquarters and a pixel skull as a flag. I raise my flag for a videogame culture full of short and intense gameplays, skills and glory, something cool and far from the market. »

(Je ne traduis pas, nous sommes entre lettrés)

Le développeur espagnol se réclame de personnalités de la scène indé comme Pixel, Cactus ou Nifflas, mais s'inspire également du travail des pionniers (Konami, Compile, Psygnosis...) et veut ramener le challenge dans les jeux vidéo. Son rêve, pour retrouver l'émulation entre joueurs des centres d'arcade des 80's, serait de créer des sortes de bibliothèques du jeux vidéo où l'on viendrait jouer, étudier, développer et échanger autour des jeux.

Et comme dit TIG Source dans sa review : "There are limited lives, no continues, no saving, no pausing. Good luck."

L'Abbaye des Morts, intro

L'Abbaye des Morts from Locomalito on Vimeo.

 

=> Voir d'autres articles sur le jeu vidéo sur FoxyLounge !!!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Lire l'article (et d'autres) sur FoxyLounge !!!

Avant tout, miegakure , est un terme japonais d'architecture : Il s'agit de la partie invisible d'un élément porteur, une poutre par exemple, sa partie visible étant miegakari. On retrouve également ce terme dans l'art des jardins japonais (日本庭園, nihon teien) de l'ère Edo :

Le miegakure (見隠, « cacher et révéler ») utilise la végétation, les bâtiments et des éléments de décor comme des lanternes pour cacher ou montrer différentes parties du jardin selon la perspective de l'observateur.

Mais Miegakure est également un jeu vidéo indépendant en devenir développé par Marc ten Bosch qui mise sur une approche originale du gameplay. Un peu comme l'ont fait avant lui des jeux comme Braid (manipulation du temps) ou Echochrome (utilisation des illusions d'optique chères à Eisher), ici, Miegakure joue sur les possibilités de la 4e dimension, dans un jeu en 3 dimensions. Le concept de quatrième dimension n'étant pas véritablement représentable en 3D, on passerait d'une dimension à une autre pour cacher/révéler des plans et modifier son environnement afin de résoudre des puzzles et avancer dans les plateformes.

L'auteur a créé une vidéo démo expliquant le gameplay et le concept de la 4e dimension, mais j'avoue que je n'y ai pas compris grand chose et que le concept reste assez fumeux pour mon petit cerveau. Ce qui en excite davantage ma curiosité !

Un jeu à surveiller, prévu sur les différentes consoles + PC + Mac + Linux et encensé par Jonathan Blow (Braid) qui a eu la chance d'y jouer.

=> Une interview de Gamasutra où l'auteur nous en dit un peu plus...

=> Voir d'autres articles traitant de jeux vidéo sur FoxyLounge !!!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Cet article a été précédemment publié sur FoxyLounge !!!

 

Manuel Garin, chercheur en communication audiovisuelle à Barcelonne, nous propose avec ses montages vidéos sous formes de clins d'oeil, un questionnement sur les concordances entre les slapsticks d'antan et les jeux vidéo de l'ére 8/16bit. En juxtaposant sur un même écran des extraits de films muets du début du XXe siècle et des captures de jeux vidéo (principalement 2D) des années 80, il met en évidence les parallèles entre les jeunesses respectives de ces deux moyens d'expressions.

On y retrouve beaucoup de points communs : Utilisation massive de plans larges, frontales et fixes, scrollings/travellings lattéraux, un langage très physique et corporel (sauts, chocs, courses, combats ...) ainsi que des thématiques issues de genres très codés (aventure, western, pirates, bandits, monstres fantastiques, gentils VS méchants ...).

Keaton Mario Scroll

Un montage comparant la séquence de fin de Seven Chances (1925) de Buster Keaton et divers extraits de la saga Super Mario Bros (1985- ?), le célèbre jeu de plateforme moustachu.

Cette pièce est exposée à MuseoGames (jusqu'au 7 novembre 2010).

Fairbanks Action Arcade

Un montage comparant les films d'action-aventure de Douglas Fairbanks The Mark of Zorro (1920), Robin Hood (1922), The Thief of Bagdad (1924) et plusieurs jeux d'action, de plateforme et d'arcade comme Pitfall, Prince of Persia, Metroid, Megaman, Castlevania, Kid Icarus, Double Dragon...

Early Street Fighter

Un montage comparant Le théâtre de Bob (1906) de Segundo de Chomón pour Pathé Frères et des scènes de combat de Street Fighter II (1991).

=> Plus de vidéos ici : gameplaygag.com
=> Pour aller un peu plus loin sur le sujet, je vous conseille la lecture de l'article "The Pickford Paradox" : Between Silent Film and New Media de Henri Jenkins et Manuel Garin.

 

Voir les autres articles de FoxyLounge sur les jeux vidéo !!!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

 

Synopsis Quest

 

Synopsis Quest est une série de petites scénettes, sous forme de mini jeux très rapides, que l'on peut faire dans l'ordre, ou pas, et qui représentent chacune un gimmick du JRPG de l'époque 8bits (Famicom).

Créé ton héros, évade-toi de la prison, trouve l'herbe magique, parle à la princesse, traverse le ravin, ouvre le coffre, loot les gentils paysans ! Autant de mini quêtes réalisables en quelques secondes et qui sont prétexte, sur le mode humoristique, à revivre ces moments magiques tout en les détournant.

 

 

Les somptueux graphismes tout en pixels et la merveilleuse OST chiptune, prouvent, de par leurs qualités, le respect que portent les développeurs de Skipmore pour le genre (le reste de leur production le prouve également).

Synopsis Quest est un petit jeu en flash qui trifouille ta mémoire et fait remonter à la surface d'anciens souvenirs enfouis dans les tréfonds de ton cerveau de vieux.

- Pars à la conquête de ton enfance : ici !

 

Lire l'article (et d'autres) sur FoxyLounge !!!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Gamemod

Organisé par Steph Thirion, l'auteur du jeu Eliss (dont je vous ai déjà parlé), Game Mod était un workshop de 6 heures qui avait l'objectif de montrer aux participants que ce n'est la peine de comprendre le code pour expérimenter et jouer avec.

Même si ils n'avaient aucune expérience de programmation, le but de chaque participant était de faire un mod (une version modifiée) d'un simple casse brique avec le logiciel Processing (Mac, PC et Linux).

Les résultats sont assez expérimentaux et psychédéliques, ça rafraîchit les yeux...

Vous pouvez, vous aussi, vous amuser à modifier le jeu, toutes les infos sont sur cette page : http://www.trsp.net/teaching/gamemod/

Une vidéo de démo des résultats obtenus par les participants

Plein d'autres articles sur FoxyLounge, enjoy!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

David Calvo, écrivain de SF, auteur de bande dessinée, poète et game designer donne sa vision, avec enthousiasme, sur les notions d'auteur en jeux vidéo et de narration interactive. Une conférence donnée au festival de science fiction des Utopiales 2009.

Le jeu vidéo est de la science fiction.

Une conférence super intéressante que vous pouvez écouter dans son intégralité ici :
http://www.foxylounge.com/article/david-calvo-utopiales-09

Plein d'autres articles sur FoxyLounge, enjoy!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Lire l'article sur FoxyLounge

"Terroriste et anti-terroriste, figures archétypales du jeu vidéo de guerre actuel, sont isolés dans un hôtel magnifique, un cadre apaisant et bucolique. Ils sont en attente, plus ou moins oisifs."

HOTEL épisode un

"HOTEL épisode un" est un court métrage de Benjamin Nuel réalisé en 3D temps réel, avec les codes et les techniques du jeu-vidéo. Cette vidéo est l'épisode pilote d'une série qui prolonge l'univers développé dans l'oeuvre numérique interactive "L'Hôtel" de l'artiste/cinéaste.

L'Hôtel (le jeu)

Inspiré par l'univers des FPS, L'Hôtel est une expérience vidéoludique où le joueur/voyeur pourra déambuler dans cet espace instable occupé par ces guerriers au repos. Il pourra écouter leur conversation, observer leurs occupations.

L'imperfection technique volontaire du jeu vous laisse apprécier la poétique des glitches. "Selon la place où l'on se trouve, on peut affirmer : "Ceci existe, je le vois, je peux m'y cogner." ou "Je crois qu'ils n'ont pas eu le temps de finir l'oeuvre par ce que ça déconne là.", et passer ainsi de l'un à l'autre. C'est une histoire de cohabitation à plusieurs niveaux. Le joueur se trouve aux points de frottement de formes antagonistes, dans un univers instable".

- Télécharger l'application (Mac et PC) : http://hotelaspecialplace.com/

- L'oeuvre est présente du 26 novembre au 4 décembre 2009 au festival d'art contemporain Gamerz à Aix-en-Pce : http://www.festival-gamerz.com/

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

Lire l'article sur FoxyLounge

Windosill est un superbe jeu indépendant en flash, créé par le dessinateur Patrick Smith (alias Vectorpark pour les créations flash). Il s'agit d'une sorte de point and click poétique qui vous fera voyager dans un monde surréaliste et doux. Chaque tableau présente une petite énigme à résoudre pour faire avancer votre petit véhicule à vapeur vers le tableau suivant.

Je vous ai mis la vidéo du premier tableau, mais ne la regardez pas, allez plutôt découvrir ça par vous même tout de suite en cliquant sur ce lien : http://windosill.com/

A télécharger ou à jouer en ligne, la moitié du jeu est gratuite et si vous voulez le finir (le jeu est assez court) il faudra payer 3 malheureux petits dollars.

Un chef d'oeuvre classique et d'avant-garde.

Windosill, first room

Voir aussi

Plateformes : 
Divers
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Eliss est un magnifique jeu indé pour iPhone/iPod Touch.

Ce beau jeu est le gagnant, catégorie "Auteur", du IndieCade 2009, et est arrivé finaliste au Independant Game Festival Mobile 09.

Le gameplay, assez simple au premier abord, s'avère plus riche qu'il n'y parait et vous demandera réflexion et skills. Vous assistez à l'éclosions de planètes plus ou moins grandes et de couleurs différentes. Le but est de faire disparaitre les planètes dans des "trous noirs" d'un certain calibre. Vous pouvez fusionner ou bien au contraire diviser les planètes de mêmes couleurs, sans toucher les autres, afin de modifier leur taille et la faire coïncider avec le trou noir correspondant.

Créé de A à Z par Steph Thirion (game design, développement, graphisme et musique), ce petit puzzle game est une perle vidéoludique, les graphismes élégants sont minimaux et précieux (allez jeter un oeil aux captures d'écran en bas de page), la musique est enchanteresse.

Difficile et addictif, Eliss est un des rares (le seul ?) jeux pour iPhone a avoir vraiment su utiliser de façon intelligente l'interface tactile multi-doigts du device pommeux. En effet, si dans les premiers niveaux deux doigts suffiront à vous en sortir, en avançant dans le jeu vous aurez besoin de plus en plus de doigts et d'agilité pour venir à bout des tableaux.

On touche du doigt la magnificence de l'univers.

2,39€ sur l'AppStore.
Il existe une version lite pour tester la bête gratuitement (3 secteurs).
Le site officiel : http://www.toucheliss.com/

Le trailer en vidéo

Voir aussi

Plateformes : 
iPhone, iPod Touch
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Ce blog vous propose des billets, pour la plupart, déjà posté sur le blog collectif www.foxylounge.com et qui traitent de près ou de loin de la question vidéoludique.

Enjoy, et n'hésitez pas à poster vos réactions!

Archives

Favoris