On ne va pas griller un neurone!

On ne va pas griller un neurone!

Par Dragonman Blog créé le 07/02/11 Mis à jour le 31/01/14 à 12h15

Le titre de ce blog se suffirait presque à lui même, entrez dans mon univers de délires vidéoludiques... ou pas...
Vous trouverez ici tout ce qui me fait rire au cours de ma journée bien remplie!

Ajouter aux favoris

Catégorie : Dur dur d'être un supporter!

Signaler
Dur dur d'être un supporter!

Après mes deux déconvenues footbalistiques, les dépôts de bilan successifs du Perpignan FC et du FC Mulhouse... j'ai posé mon dévolu sur le Racing Club de Strasbourg

Un club au passé mythique, et dernier bastion du football alsacien!

Cependant, la crise pointe son nez après de multiples changements de président et d'entraîneur... Patrick Proisy président du club est loin d'être l'homme de la situation...

Crise sportive (défaite contre Lille 0-4 et contre Bastia 1-4 en début de saison), crises extra-sportive (acte antisémite à l'encontre de l'entraîneur Claude Leroy...), je pense que je suis vraiment le supporter chat noir!

Rien n'y fait, malgré un effectif de qualité (Corentin Martins, Teddy Bertin, Valérien Ismaël, Pegguy Luyindula, Daniel Ljuboja...), la mayonnaise ne prend pas et ce ne sont pas l'arrivée de José Luis Chilavert, ou le changement d'entraîneur (Yvon Pouliquen) qui vont modifier la donne... Le Racing termine 18ème et dernier... bonjour la ligue 2...

 

Bonjour l'Europe également, en effet, Strasbourg ajoutera un trophée à son palmarès lors de cette saison... avec une victoire aux tirs au but contre Amiens... dont un marqué par Chilavert! Pas de dépôt de bilan cependant!

Bientôt la suite!!!

PS: En Alsace, José Luis a au moins pu apprécier la choucroute!!! (cf photo ci dessous!)

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Dur dur d'être un supporter!

Désabusé suite à la liquidation judiciaire du Perpignan Football Club, je décide de révenir à mes premières amours... le Football Club de Mulhouse. Le discours du coach de l'époque est plaisant et on sent vraiement que le club veut construire sur la durée... Gilles Bourge fait du bon boulot avec un groupe composé de vieux briscards de la deuxième division, et des jeunes issues des meilleures équipes alsaciennes amatrices...

A la fin des matchs allers, le club se hisse à une convaincante 9ème place... on y croit... il fallait pas!!! Le club s'effondre... et termine 22ème et dernier de deuxième division... suite à une improbable série de défaites...

Diable, suis je maudit? Pourquoi porte-je la scoumoune à tous les clubs que je supporte...

Et non je ne suis pas au bout de mes peines... 

Championnat de National... on sent bien que le coeur n'y est plus, les résultats ne suivent pas, le mal est profond suite  à la désillusion de l'année précédente... les illusions de remontée disparaissent bien vite, et le club se sauve péniblement, mais la 15ème place acquise sur le terrain, signifiant pour sûr la perte du statut pro, fait fuir les derniers actionnaires... la sanction de la DNGC tombe... dépôt de bilan et l'on repart en CFA2...


Le FC Mulhouse club professionnel historique de football... (on parle toujours du Havre, mais le FCM aussi est fondé en 1893) disparaît pour de bon... et depuis 11ans.... RIEN de RIEN!!!

aaaaahhh si récemment il s'est passé cela... http://www.youtube.com/watch?v=SmBCiLfXiHs

Nous voici donc au début de la saison 2000-2001, orphelin de club, mais pas abattu pour autant, je retourne ma veste pour m'en aller un peu plus au nord... une équipe qui m'avait enchanté trois ans auparavant face au Reds de Liverpool!!!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Dur dur d'être un supporter!

 

Voici une preuve de plus que je suis le fier défenseur du petit poucet en football, en cette soirée d'affiche (OM-PSG, pour les ignares), je mets ce post sur mon blog' pour vous raconter la suite de mes péripéties dans la peau d'un vrai supporter, plutôt que de regarder ce match sans intérêt!

Comme je l'ai relaté dans le précédent épisode, après ma déception de la redescente du FC Mulhouse en 2ème division, je me suis au fur et à mesure tourné vers un club aux couleurs Sang et Or, non, je n'ai pas cédé à la facilité, en succombant au RC Lens et ses heures de gloire!!! Ayant déménagé à l'époque en terre Catalane, il m'a semblé évident de supporter le Perpignan Football Club où le projet improbable de hisser un club en 1ère division... là où le Rugby phagocyte tout l'argent!

 

Le club acquiert le Statut Pro en 1994, 1ère saison difficile, car le club obtient difficilement une 16ème place sur 22, double confrontation face à l'OM qui plus est... le stade Jean Laffon était en ébullition!!!

Saison 1995-1996, saison de tous les espoirs... rappelez vous, le Stade Poitevins, le Red Star, l'Olympique d'Alès... ce beau monde peuplait le football professionnel... et le club de mon coeur termine à une incroyable 8ème place...

Saison 1996-1997, je me souviens des publicités "Objectif D1" qui se trouvaient sur les panneaux publicitaires dans toute la ville... le club se donne les moyens, je sais que cela ne vous dira rien, mais de nombreuses gloires de l'élite du début des années 90 se sont données rendez vous en terres catalanes, jugez plutôt: David Marraud, Jean-Luc Escayol, Pascal Despeyroux, Hippolyte Dangbeto, Phillippe Mazzuchetti, Phillippe Chanlot, Stéphane Crucet ou encore Lassina Diabaté... tous ces joueurs ont foulé ou fouleront des pelouses de Ligue 1 et se retrouvait à l'époque sur un même terrain pour cette belle aventure!!!

                                                            

     Oui, mais voilà, tel les Galactiques de la 2ème division, la  mayonnaise ne prend pas, et le club luttent, après un départ convaincant, pour ne pas descendre en National, le club sauve sa place sportivement, oui mais voilà,la corruption, au football, est reine... et entre un recrutement onéreux misant sur une montée directe et des dirigeants qui auraient falsifié les comptes depuis plus de trois ans, les caisses sont vides, bien vides... et le club, suite à la décision de la DNCG devra redémarrer en championnat de national, deux jours plus tard on apprend qu'en fait il manque beaucoup plus d'argent que prévu... le club est sommé de démarrer en CFA... Pardon, 7 jours plus tard, on apprend qu'il n'y plus un rond et qu'il est plus facile de faire une liquidation judiciaire!!!! Direction la Division d'honneur excellence et un nouveau nom: le Sporting Perpignan Roussillon!!!

 

PS1: Non ce n'est pas une blague, d'autre nostalgiques du PFC... je viens de trouver un lien intéressant, la page facebook "Pour tous ceux qui ont cru Perpignan football club objectif D1"

PS2: Si par le plus grand des hasards, vous avez été fascinés par cette chronique d'une mort annoncé, voici quelques explications supplémentaires sur les actions financières frauduleuses... des passionnées qui voulaient bien faire ;)

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Dur dur d'être un supporter!

Cruelle et pleine de désillusion, telle est la vie d'un supporter, oui messieurs dames, il est si facile de supporter une équipe comme Marseille, Lyon ou le Paris SG (quoique ;))

En ce qui me concerne, depuis tout temps, j'ai aimé supporter le petit, celui qui n'a presque aucune chance de devenir grand!!! Et il n'est pas toujours facile de supporter le petit croyez moi, voici en quelques épisodes, ma vie de supporter!

 

Etant Alsacien d'origine, et avec l'appui de mon père qui m'emmenait de temps en temps au stade de l'Ill, j'ai décidé à l'âge de 7 ans de supporter le FC Mulhouse avec Raymond Domenech comme entraîneur joueur tout de même... trois ans plus tard (et avec un nouvel entraîneur;)) le club accédait en 1ère Division... et moi je déménageais vers le sud de la France...

Contre vents et marées, je décidais de suivre les performances de mon club fétiche au sein de l'élite, je ne perdais pas une miette des images diffusées à téléfoot (putain quand j'y pense, le FC Mulhouse à Téléfoot, avec Roger Zabel...), mais tel Arles Avignon, le club rejoignit la D2 avec une 20ème place...

Déçu, abbatu, je suivais alors de loin le football, mais tandis que le tapage médiatique faisait rage autour de la victoire d'un club français en ligue des champions (mais combien ont ils payé???), une équipe sang et or attirait de plus en plus mon attention...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Juin 2011

Gameblogeurs, gameblogueuses, bonjour!!!

Mois de Juin chargé en ce qui me concerne, avec congrès scientifiques, préparation d'un article scientifique et la fin de la thèse qui arrive à grands pas... intervention sporadiqus mais intervention tout de même... et le pire là dedans, c'est que je n'ai plus une minute pour jouer!

bisous bisous

May the Dragon be with you!

Archives

Favoris