On ne va pas griller un neurone!

On ne va pas griller un neurone!

Par Dragonman Blog créé le 07/02/11 Mis à jour le 31/01/14 à 12h15

Le titre de ce blog se suffirait presque à lui même, entrez dans mon univers de délires vidéoludiques... ou pas...
Vous trouverez ici tout ce qui me fait rire au cours de ma journée bien remplie!

Ajouter aux favoris
  
Signaler
jeu nomade

 

La Wii Fit m’a toujours laissé perplexe, j’ai bien tenté de perdre mes poignets d’amour en offrant à ma chère et tendre la planche la plus sportive dans le domaine vidéoludique…

Rien n’y fait !

Gesticuler sur une planche en plastique étant à mon sens bien plus risqué que de partir s’entraîner à la salle de sport la plus proche… Je l’ai compris lorsque j’ai réussi à me tordre la cheville avec cet objet de malheur… De plus l’objectif de faire du sport de façon « interactive » reste un concept étrange… et si l’on espère combiner perte de poids, exercice quotidien face à son téléviseur et le sempiternel paquet de chips que chacun a chez soi, permettez-moi de douter de l’efficacité d’un régime made in Nintendo ! Bref, vous l’aurez compris, j’ai donc décidé de m’inscrire à nouveau dans une salle de sport, de jouer au squash… ne croyant plus, à jamais, au régime Nintendo !

Oui, mais voilà, depuis que je me suis offert une 3DS, le sport, le vrai est à nouveau entré dans ma vie ! Non, je n’évoquerais pas la musculation digitale qui consiste à étendre son doigt au maximum afin d’atteindre la gâchette droite, très utile dans Mario Kart 7 sur 3DS XL par exemple ! Non je parle du vrai sport ! La MARCHE !

Le Street Pass est une idée de génie de Big N, initialement, je voyais cela plus comme un gadget ! Garder ma console en veille lors de déplacement, afin de « StreetPasser » me semblait abstrait ! La seule chose qui m’amusait était de voir la tête de ma compagne en lui disant que je venais de rencontrer des personnes via le StreetPass…

Le gadget devint alors une drogue ! Les jeux « StreetPass », dont le génial Manoir Hanté, amusent et détendent ! Alors, travaillant en Angleterre et me déplaçant beaucoup, je me suis vite rendu compte que l’aéroport est un nid à 3DS… et donc un nid à StreetPass !

Mes journées de transit avant la 3DS se résumait à

1/ je passe la sécurité

2/ je pose mes fesses sur un siège

3/ j’attends l’annonce de la porte d’embarquement

4/ j’attends…

5/ j’attends…

6/ je décolle

7/ je dors

8/ j’atterris

9/ je rentre…

Mais depuis que j’ai la 3DS, prendre l’avion représente un nouveau challenge ! Mes journées de transit sont devenues à la fois sportives et ludiques! Et je suis à la limite d’arriver plus tôt, afin de visiter les moindres recoins des différents halls de l’aéroport !

Ainsi lors de mes derniers trajets, lorsque j’arrive à l’aéroport, je marche dans le hall des départs durant une quinzaine de minute, passe le contrôle sécurité, puis fait de même ensuite, je longe les portes d’embarquements, en quête de StreetPass ! Le podomètre s’affole… 6000 pas… 7000 pas… et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir 10 nouvelles rencontres à mon arrivée chez moi après un atterrissage à Marseille… Nouveau voyage… à nouveau 10 nouvelles rencontres… et 10 de plus… J’ai réalisé récemment que la limite des rencontres possibles est de…10…

J’adopte depuis deux semaines une nouvelle tactique !!! Dorénavant, voici l’organisation de mes journées de voyage !

1/ je marche dans le hall des arrivées

2/ je marche dans le hall des départs

3/ J’ouvre et je collecte les StreetPass

4/ Je passe la sécurité

5/ Je joue aux jeux StreetPass

6/ je visite les magasins et passe dans tous les recoins de la zone d’embarquement

7/ Je pose mes fesses dans l’avion

8/ Je collecte mes StreetPass et…

9/ … J’éteins la console à la demande de l’hôtesse

10/ Je rallume ma console et joue aux jeux StreetPass

11/ J’atterris

12/ Je me ballade une dernière fois dans l’aéroport après avoir atterri !

13/ 7000 à 10000 pas en moyenne !

Bien évidemment, cette nouvelle manière de faire du sport à ses limites, au-delà du risque de louper son vol, voyager avec Ryan Air ne présente en effet pas que des avantages… la compagnie favorisant les petits aéroports pour des raisons de dépenses…

Voici quelques aéroports où le StreetPass n’est pas roi…

Nîmes (0 StreetPass en 4 vols)

Rodez (1 StreetPass en 3 vols)

Le roi de la catégorie ?

London Heathrow Central Terminal 1 & 2 & 3… 46 StreetPass

Nintendo a enfin réussi à me rendre sportif 

3DS 1 – 0 WiiFit

Voir aussi

Jeux : 
Wii Fit (Wii)
Plateformes : 
Nintendo 3DS
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Metal Music!

Légèreté et douceur sont au menu du jour en cette période estivale! Je vous propose le revival du "Glam Hair Métal", succès populaire des années 80 avec notamment "Twisted Sister" en chef de file.

Voici donc le titre "Fat Girl", de Steel Panther, paru sur l'album "Feel The Steel" en 2009. Paroles délicieuses au programme ;)

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Racoon City

Même si le jeu vidéo "Resident Evil" s'est détourné de son princeps initial, la peur, au profit de l'action... même si au passage de nombreux fans se sont sentis trahis... même si Resident Evil 5 est franchement "mauvais"...

Resident Evil est tout de même devenu un franchise incontournable, et comme toute franchise, ça passe par les produits dérivés de qualité plus ou moins discutable!

Cette nouvelle série de posts est donc dédiée à l'une de mes séries vidéoludique favorite, envers et contre tout... en se concentrant sur l'envers du décor!

Acte 1: Les romans...

La maison d'édition "Fleuve Noir" est connu pour ses pépites foirés... en effet, après avoir sabordé la licence Star Wars avec une parution aléatoire et une traduction improbable... Perry Rhodan, monstre Germanique de la science-fiction a eu droit à un traitement similaire... Je ne parlerai pas des franchises issues de Jeu de Rôle... ayant préféré lire certains tomes en anglais...

Alors apprendre que la saga "Resident Evil" est paru en livre chez Fleuve Noir, ça a de quoi inquiéter...

Au total, 8 livres parus... dont 7 écrits par Stephani Danielle Perry, connu pour des méfaits contre la franchise "Alien" entre autre... et là "Fleuve noir" n'y est pour rien, c'est juste la qualité des livres qui est discutable!

1. "La Conspiration d'Umbrella"


Novélisation du premier jeu, sympathique mais pas inoubliable... ça se lit dans les transports en commun, et "Fleuve Noir" fait honneur à sa réputation de plus grand éditeur de "littérature de gare"... c'est mal traduit (promis je ne reviendrais pas là dessus, c'est une constante dans toute la série!)... Livre très fidèle au jeu sous sa première mouture (PSX)... si fidèle que les pages narratives décrivant "la porte bloquée, avec blason gravée dessus", "la découverte de la clé avec un blason dessus" et le cheminement du personnage pour comprendre que la clé ouvre la porte sont un peu lourd à digérer...

2. "La crique de Caliban"


Histoire originale, décrivant une aventure intercalée entre les deux premiers jeux, avec pour personnage centraux, Rebecca Chambers et un membre STARS du Maine, histoire originale donc plus attrayante... mais surtout encore plus molle que le premier tome dans la narration!

3. "La cité des morts"


Comme le jeu vidéo, cet opus est peut être le mieux armé... Novélisation de Resident Evil 2, on trouve enfin une bonne dynamique dans la narration et l'absence des sempiternelles énigmes à six sous, qui déjà ne brillait pas par leur intelligence dans le jeu... le livre va directement au but, et la tentative d'insérer un personnage mystère, M.Trent qui semble jouer un double jeu avec Umbrella rehausse le tout... Ce personnage apparaîtra de façon anecdotique dans chaque roman mais soulève l'intérêt du lecteur!

4. "Aux portes de l'enfer"


Le point d'orgue de la série, si on peut parler de point d'orgue pour cet ensemble médiocre!!! Un nouveau laboratoire est en train d'être crée dans l'Utah, ce tome, structuré à la manière d'un Alien ("Slash and Run"). le livre ne brille pas par son originalité mais apporte du sang frais et se permet la fantaisie de créer des personnages attachants intéragissant avec les STARS!

5. "Némésis"


Jusque là tout allait bien, des livres symapthiques, sans prétention... mais SD Perry a décidé de donner du relief à ses personnages... ainsi la suite de la série perd de son intérêt car trop bavard et psychologique... Novélisation du jeu éponyme, on suit les émois affectifs de Jill Valentine questionnant sans cesse son corps sur le bien fondé de  "faut il faire l'amour avec Carlos Oliveira alors que le Némésis me court après?"... sinon de temps à autre, on se rend compte qu'on lit un livre de la saga, car le Némésis les empêche de consommer leur amour fraichement naissant!

6. "Code Veronica"

Du larmoyant... encore et toujours... Amour Gloire et beauté au pays des zombies... un roman centralisé sur l'amourette entre Calire Redfield et Steve Burnside... et un raté complet sur le rendu de la schizophrénie de Alfred Ashford... qui pour moi était l'un des plus grands moments du jeu!

7. "Zero hour"

Avec cet épisode, SD Perry clot sa collaboration avec cette franchise... (pour se recycler dans le roman à l'eau de rose?), pas inintéressant, car le livre pose bien les clés de l'intrigue! Et il est vraiment plaisant de se plonger dans l'histoire de Resident Evil 0 sans avoir à faire 30 allers-retours pour chercher un objet laissé dans une salle précédente... (Rappelez vous de cette put*** d'idées d'avoir supprimer les "magic box"!!!)

Bilan mitigé au final, quelques bonnes idées, mais un style trop linéaire, les tracas improbables des personnages et la manque de travail de fond rend la lecture parfois fastidieuse! Et à la réflexion, je me dis que je viens de réaliser un tour de force :D

Si quelqu'un a des nouvelles de M.Trent qu'il me fasse signe... ce type est un vrai mystère... on en parle dans tous les livres, il donne des indications précises... mais au final... le mystère demeure... dommage l'idée d'une taupe chez Umbrella était bonne!

A noter qu'une série parallèle est sortie au Japon, et qu'elle semble être toujours traduite en Allemagne... les derniers titres? Umbrella Chronicles volume 1 et 2... si ce sont des novélisations du Rail Shooter... pas la peine que j'apprenne la langue de Goethe!

PS: Non ce n'est pas un oubli, je n'ai volontairement pas parlé de la novélisation du 1er film, Génesis, écrite par K. Ra. deCandido... ce serait tirer sur l'ambulance... Fleuve noir semble l'avoir compris en n'éditant pas les novélisations des films suivants!

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Metal Music!

Au menu du jour, un peu de Black Métal Symphonique. Petit voyage en Italie, pour vous présenter les transalpins de Graveworm, avec le titre "A Dreaming Beauty" issu de l'album "As The Angels Reach The Beauty"... le chef d'oeuvre du groupe paru en 1999.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
divers

Petite visite à la caisse primaire d'assurance maladie des Pyrénées-Orientales...

J'ai senti le coup fourré à la lecture de mon ticket...

Je ne vous cache pas que l'attente était d'approximativement deux heures :D

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Metal Music!

Du Speed métal symphonique pour aujourd'hui avec un groupe polonais, Pathfinder et le titre "The Day When I Turn Back Time", issu de l'album "Fifth Element", sorti dans les bacs le mois dernier!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Metal Music!

Voici une nouvelle série de posts concernant une de mes autres passions... Le Métal!!!

L'un des styles musicaux les plus riches et les plus variés qu'il m'ait été donné d'entendre!

Pas de barrières de styles, même si ce premier post fait honneur au genre que j'apprécie le plus, le Power Métal... mais il y en aura pour tous les goûts, du black au doom, en passant par le glam, et le hard mélodique... du groupe méconnu au groupe de renommée internationale!!!

Et si vous êtes sage, vous aurez droit au Heavy Black Dark Doom Dépressif Mélodique! C'est aussi ça la vie d'artiste dans le métal, on peut inventer ses propres sous-styles musicaux!

Je ne pouvais parler de métal sans faire un résumé du style musical, mais je me suis dit que le Point Culture qui était dédié au sujet résumait parfaitement la chose!

 

C'est donc parti, voyageons à travers ces contrées métalliques ! En ce 16 Juillet, pour démarrer cette série, quoi de mieux qu'un groupe français, Heavenly... avec le titre Destiny paru sur l'album Sign Of The Winner en 2001!

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Dur dur d'être un supporter!

Après mes deux déconvenues footbalistiques, les dépôts de bilan successifs du Perpignan FC et du FC Mulhouse... j'ai posé mon dévolu sur le Racing Club de Strasbourg

Un club au passé mythique, et dernier bastion du football alsacien!

Cependant, la crise pointe son nez après de multiples changements de président et d'entraîneur... Patrick Proisy président du club est loin d'être l'homme de la situation...

Crise sportive (défaite contre Lille 0-4 et contre Bastia 1-4 en début de saison), crises extra-sportive (acte antisémite à l'encontre de l'entraîneur Claude Leroy...), je pense que je suis vraiment le supporter chat noir!

Rien n'y fait, malgré un effectif de qualité (Corentin Martins, Teddy Bertin, Valérien Ismaël, Pegguy Luyindula, Daniel Ljuboja...), la mayonnaise ne prend pas et ce ne sont pas l'arrivée de José Luis Chilavert, ou le changement d'entraîneur (Yvon Pouliquen) qui vont modifier la donne... Le Racing termine 18ème et dernier... bonjour la ligue 2...

 

Bonjour l'Europe également, en effet, Strasbourg ajoutera un trophée à son palmarès lors de cette saison... avec une victoire aux tirs au but contre Amiens... dont un marqué par Chilavert! Pas de dépôt de bilan cependant!

Bientôt la suite!!!

PS: En Alsace, José Luis a au moins pu apprécier la choucroute!!! (cf photo ci dessous!)

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Mes jeux cultes

Oui difficile de ne pas évoquer Virtua Striker... la version Arcade qui je le pense a couté très cher à mes parents... (pas tant que ça finalement, j'étais un as du jeu à l'époque!)

Nous sommes en 1995 de mémoire, et cette borne d'arcade "Virtua Striker" a atterit dans la salle proche de chez moi à Canet en Roussillon!!!

Un football résolument arcade, une prise en main immédiate... et dès lors que l'on connaît un peu la mécanique de jeu, difficile de lâcher prise... Je me rappelle encore de mes prouesses qui attiraient les jeunes du quartier (j'avais alors 12 ans, j'étais déjà un grand!) et en grand seigneur, après avoir gagné deux fois le championnat, je laissai les plus jeunes tenter de me vaincre...

Voici l'un des rares jeux arcade au j'ai réussi un jour à gagner...en effet, même si j'adorais les salles d'arcade, ce ne fut pas réciproque... entre ma maladresse au Flipper et mon incapacité chronique à ne pas paniquer lors du "Reload" d'un "House Of The Dead...

Je m'y suis remis sur GameCube, mais le plaisir d'un Virtua Striker ne se trouve que lors d'une partie instantanée, dans une salle mêlant les odeurs de bières et de tabac... uniquement cela ^^, surtout que le foot "arcade" présente trop de limite par rapport à une simulation pour prendre un vrai plaisir chez soi!

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
jeu nomade

Voici un petit jeu sympathique qui devrait faire son trou dans le vaste monde du jeu nomade sur Smartphone... Towers N Trolls

Ok, on ne révolutionne pas le genre du "Tower Defense"... mais la thématique axée Héroïc Fantasy, le graphismes mignons et colorés ainsi que la grande variété d'ennemi et d'unités disponible devrait finir de vous convaincre d'essayer ce petit jeu sans prétentions et certainement de l'adopter!

Petite nouveauté que l'on ne voit pas souvent dans le style, la possibilité d'interagir directement sur le jeu avec différentes options (explosifs ou gaz mortel...), afin de ralentir la progression de l'ennemi... mais attention il est important de les utiliser avec parcimonie ces dernières sont très couteuses en rubis qui vous permettent de débloquer les niveaux suivants...

Bon équilibre de jeu entre gestion des ressources et upgrade ou créations des unités qui fait qu'au final, on n'est rarement spectateur du jeu (qui est souvent l'écueil du style à mon goût!)

jeu gratuit bien évidemment!

Note Globale 7/10

Note Fun 6/10 (difficulté frustrante sur les derniers niveaux!)

Disponible sous Iphone et Android

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Juin 2011

Gameblogeurs, gameblogueuses, bonjour!!!

Mois de Juin chargé en ce qui me concerne, avec congrès scientifiques, préparation d'un article scientifique et la fin de la thèse qui arrive à grands pas... intervention sporadiqus mais intervention tout de même... et le pire là dedans, c'est que je n'ai plus une minute pour jouer!

bisous bisous

May the Dragon be with you!

Archives

Favoris