Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 27/06/17 à 19h32

Ajouter aux favoris

Catégorie : Critiques matériel

Signaler
Critiques matériel (Jeu vidéo)

Si vous êtes en train de lire ce texte à cette adresse, c'est que vous êtes forcément quelqu'un qui apprécie la technologie et qui apprécie également pouvoir en bénéficier dans les meilleures conditions. Seulement, il n'est pas toujours possible de réunir ces conditions en fonction de l'environnement qui vous concerne. Devolo propose une solution avec son Gigagate.

 

Ma box est partout

Le principe du Gigagate est très simple. Il s'agit littéralement de créer un pont entre votre point de connexion principal et un point relais. L'intérêt apparaît rapidement évident lorsqu'on pense à la localisation de sa box dans la maison. Il n'y a pas forcément qu'un seul point qui va réunir les outils appréciés par les férus de technologie. On aime profiter de la TV ailleurs que dans le salon et s'adonner aux plaisirs du jeu vidéo n'est justement pas cantonné à la pièce principale.

Que faire ? Placer la box au plus près des consoles et ordinateurs, pour obtenir les meilleures performances et profiter d'une connexion filaire idéale ? La solution du répéteur WiFi est maintenant bien connue, mais les utilisateurs se sont également rendu compte qu'elle était viable principalement pour les activités basiques d'utilisation ; le streaming, et la consultation de données web ou d'applications ne nécessitant pas des temps de réponse très rapides. En revanche, pour le jeu et surtout lorsqu'il faut des pings rapides, ces répéteurs montrent rapidement leurs limites.

La grosse différence avec le Gigagate, c'est qu'il propose une connectique qui se rapproche de celle que vous avez à l'arrière de vox box modernes. Le principe n'est donc pas d'avoir un répéteur WiFi (ce qu'il fait également), mais de proposer un véritable pont qui duplique les capacités de votre box. A l'arrière de l'unité satellite du Gigagate se trouvent en effet 4 ports ethernet et un port Gigabyte. Ce dernier vous propose un débit avoisinant les 2Go (a diviser par deux pour l'upload et le download). Ce débit est assuré par une connexion 5G qui par nature est sensible aux obstacles. De ce côté, pas de miracles. Les fréquences élevées permettent de meilleurs débits mais sont plus sensibles aux interférences physiques (murs, dalles…).

 

Simple, et facile d'usage

La pack est proposé aux alentours de 230¤. Il comprend une base, un satellite et deux câbles RJ45 capables de soutenir le débit gigabyte. Attention à bien utiliser des câbles compatibles, sinon vous n'atteindrez évidement pas les performances escomptées. Ce prix relativement élevé s'explique évidement en partie par les performances affichées, mais aussi par une belle qualité de fabrication et un design au dessus de ce que l'on trouve généralement dans le secteur. Vous n'aurez pas honte de laisser les boîtiers trôner dans votre salon.

Sobres, soutenus par des pieds rétractables en position debout, ils présentent les boutons d'état en façade avant et une finition brillante sur les flancs. L'ensemble est donc élégant.

La mise en ½uvre est d'une simplicité déconcertante. Vous branchez la base à votre box, le satellite à l'endroit prévu le plus pratique et en avant. Le code de connexion WiFi du satellite se trouve juste en dessous et si vous avez envie d'unifier les caractéristiques de votre réseau, vous pouvez parfaitement l'intégrer avec l'application devolo téléchargeable pour que vous soyez connecté en WiFi de façon tout à fait transparente.

L'appareil le plus gourmand en bande passante sera quand à lui branché directement sur le port Gibabite. Les autres se contenteront des ports Ethernet qui font de toute manière déjà très bien le job. Il est inutile que je vous parle ici des performances brutes des appareils, d'autres ont déjà réalisé ces essais avec mesures de perte de performances en fonction des positions.

Mais en résumé, j'ai essayé le Gigagate dans trois situations.

- Mon appartement en décalage dans une pièce de 50m²

- Entre deux appartement distants de deux étages soit environ 10 mètres avec les dalles

- Dans une maison aux deux points les plus distants et sur deux étages

 

Ça fonctionne tout le temps

En parallèle, et pour tenter un comparatif des performances WiFi, j'avais branché mon répéteur 5G. Sans surprise, les performances étaient sensiblement identiques lorsque la fonction de répétition basique était utilisée. Vous le savez déjà, mais il est bon de le répéter si vous envisagez un investissement, le Gigagate ne doit pas être utilisé comme un répéteur « simple ». Il vous proposera les mêmes services pour plus cher.

En revanche, si vous n'avez pas envie de tirer des câbles dans tous les sens dans la même pièce et si votre réseau CPL n'est pas satisfaisant, le Gigagate fait magnifiquement le boulot. Dans la même pièce, les débits sont conformes aux caractéristiques annoncées. Et surtout les pings ne sont que peu affectés. Une caractéristique particulièrement intéressante si vous êtres adeptes des jeux d'action qui se jouent en réseau. Si vous n'avez pas envie de vous compliquer la vie, le Gigagate est une solution extrêmement simple et rapide de connecter tous vos appareils. C'est tellement simple qu'on peut envisager de l'emmener en vacances pour améliorer et faciliter vos connexions ou que vous soyez.

Les professionnels ou ceux qui ont également besoin de connecter plusieurs appareils rapidement dans un même espace (un open space par exemple), alors que le point d'accès n'est pas situé idéalement seront également ravis. Bref, à partir du moment ou vous savez exactement ce que vous voulez et que vous avez exactement identifié vos besoins, le Gigagate est pour vous. Ce n'est pas donné, mais c'est carré et ça fonctionne !

Essai réalisé avec un matériel prêté par Devolo


Pour les amoureux des chiffres voici les caractéristiques brutes de la bête.

Caractéristiques techniques
Standards IEEE 802.3, IEEE 802.3u, IEEE 802.3ab, IEEE 802.3x, IEEE 802.11 a, b, g, n, ac (2.4 / 5 GHz concurrent) Auto MDI/X
Vitesse de transmission Wi-Fi 1733 (mbps, 4x4 MIMO/ 5 GHz), Wi-Fi 300 (mbps, 2x2 MIMO/ 2,4 GHz) Ethernet 10/100 (mbps), Ethernet 10/100/1000 (mbps)
Modulation • Transporteur Wi-Fi OFDM (IEEE 802.11a, g, n, ac)
Portée (en m) Wi-Fi: 300
Sécurité (Cryptage) WPA/WPA2
Témoins lumineux Link; Power (on/off), ETH (link/activity), WiFi
Boutons Pairing WPS
Port périphérique 5 x Ethernet RJ45
Consommation Maximum W/A: 2A
Alimentation électrique externe 12 V
Dimensions (en mm, hors prise) 150 x 140 x 30

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Critiques matériel (High Tech)

Dans nos maisons ultra connectées le nombre d’appareils électriques est de plus en plus important. Mais le propre de ces technologies, outre nous faciliter la vie, c’est aussi de pouvoir réaliser de véritables économies. Une des solutions domotiques sur sur le marché s'appelle Devolo Home Control je peux aujourd’hui vous en faire un retour.

Cela faisait longtemps que j’avais envie de passer à la domotique chez moi. Après tout, le gamer est très souvent un geek et féru de nouvelles technologies. Aussi, j’ai sauté sur l’occasion lorsque l’essai de l’un de ces systèmes m’a été proposé. De plus il s’agit d’un essai au long cours, puisque cela fait maintenant plus d’un an que je l’utilise quotidiennement.

 

Aussi simple à installer qu’une multiprise

Le pack de démarrage se présente sous forme d’un kit qui contient une unité de contrôle, une prise connectée ainsi qu’un détecteur d’ouverture. Chaque élément est accompagné une notice écrite succincte mais suffisante, surtout dans la mesure où les explications sont répétées pendant la procédure d’installation (sur votre ordinateur ou sur l’application smartphone).


L
e pack de base, indispensable pour démarrer votre solution domotique

L'unité centrale ressemble à une grosse prise connectée ou à certains répétiteurs WiFi. Il suffit de la brancher à n’importe quelle prise de courant puis à votre box que cela soit en filaire ou via le réseau WiFi. Préférant privilégier vitesse et qualité, j’ai choisi le filaire. Cela met en lumière une petite contrainte, car ce système d’un bloc n’est pas forcément très esthétique ou pratique lorsqu’il faut le caser dans une maison contemporaine. J’aurais apprécié une prise déportée, mais cela ne reste malgré tout qu’une contrainte mineure (une rallonge et le tour est joué).

Le bloc principal est assez massif et peu esthétique

La prise connectée suit le même principe et ressemble trait pour trait à celles que l’on trouve bon marché dans les magasins de bricolage. Cependant, il ne faut pas les confondre, car ces dernières sont souvent pilotées par radio avec des télécommandes et n’ont rien à voir avec la technologie et le protocole utilisé ici (nous y reviendrons).

La prise intelligente ressemble à n'importe quelle prise télécommandée

Le détecteur d’ouverture se place à l’aide d’adhésif double face. Il comporte un témoin lumineux qui indique son activation/désactivation lorsqu’il est placé en face de l’aimant (c’est un interrupteur magnétique, mais pas que).

Le détecteur d'ouverture est discret et facile à installer

À chaque élément qui est installé, l'utilisateur est guidé pas à pas via l’interface web de devolo Home Control. Quelques fautes de traduction écornaient un peu l’image de sérieux qui se dégage du produit, elle ont été corrigées au fil des mises à jour. Il est plus pratique d’avoir une tablette ou un portable avec soi, car il faut manipuler à la fois l'élément à connecter et l'interface pour déclarer le nouveau périphérique.

Il m’a fallu une demi heure pour déclarer 3 prises connectées, trois thermostats, et un thermomètre. J’ai depuis complété le système avec deux autres prises connectées.

 

Des possibilités puissantes et versatiles

Comme vous venez de le deviner, il existe une multitude de périphériques qu’il est possible de connecter à la centrale. Les fabricants qui se disputent le marché se déchirent sur une bataille de normes de protocoles de communication et n’ont pas encore unifié ces derniers. Devolo a choisi le Z Wave et le Z Wave plus (une évolution plus performante) pour ses produits. Après quelques pérégrinations sur les sites spécialisés, il semble que ce protocole obtienne d’excellents résultats. Cela signifie que vous pouvez connecter n'importe quel périphérique Z Wave à la centrale, sans qu'il soit de marque devolo. Même si tous ne sont pas forcément 100 % compatibles dans toutes leurs fonctions, vous avez un large choix de périphériques Z Wave (on retrouve d'ailleurs exactement le même matériel sous d'autres marques, la fabrication est donc en partie générique). Pour ma part je n’ai connecté que des périphériques devolo, et ils fonctionnent parfaitement.

Pour l’heure, devolo propose des prises connectés, des thermostats de radiateurs, des thermomètres, des détecteurs de fumée, des hygromètres, des détecteurs d’eau, des interrupteurs et une télécommande. De plus bon nombre des ces appareils possèdent plusieurs fonctions comme nous allons le voir.

Le détecteur d’ouverture par exemple mesure également la luminosité ambiante. Plusieurs intérêts :

  • Allumer la lumière automatiquement ou l'éteindre en fonction du moment de la journée

  • Allumer la lumière lorsque vous rentrez chez vous uniquement quand il fait nuit

  • Allumer ou éteindre le chauffage au lever et au coucher du soleil

  • Vous prévenir de la position de la porte, ouverte ou fermée

Le système de gestion/programmationdes règles est simple et intuitif Ici la prise coupe l'alimentation lorsque la consommation passe en dessous de 2W. C'est ici que je charge tous mes appareils mobiles

On pourrait continuer longtemps la liste des possibilités de programmation qu’il est possible de mettre en place. Cette organisation est facile à nouveau avec l’interface web devolo Home Control qui propose de glisser et déposer tous les éléments identifiés à la maison avec des ordres et/ou et des conditions multiples. C’est à la fois simple et puissant. Pour vous donner un exemple très concret de ce qui se passe chez moi :

  • Je suis prévenu par notification push dès que ma porte d'entrée s’ouvre et un mail de confirmation m’est envoyé ainsi qu'à ma femme. Nous savons donc quand l’un ou l’autre est rentré à la maison ou si la porte est ouverte alors qu’elle ne devrait pas l'être. Cela pourrait être couplé à une alarme ou installé également sur une porte de garage.

  • Le chauffage se met en route de façon individuelle dans chaque pièce si la température est inférieure à 20C à partir de 17H et jusqu’a 23H. Ainsi que dans la salle de bains le matin de 6H à 7H30

  • Une télécommande me permet d'allumer toutes les lumières de la pièce principale et de les éteindre. Elle évite également qu’il faille passer par l’application smartphone pour allumer et éteindre ces interrupteurs (ce qui est très pénible sur la majorité des ampoules et objets connectés). Elle a également une fonction de “mise en veille” de la maison en coupant toutes les prises et le chauffage si je suis absent longtemps.

  • Certaines prises sont conçues pour couper automatiquement l’alimentation en aval lorsque la consommation passe en dessous d’un certain seuil. Cela évite que des chargeurs continuent à consommer de l'énergie alors qu’ils n’alimentent plus rien. C’est valable également pour tous les appareils en veille qui seraient branchés dessus.

Ce ne sont que quelques exemples et parmi les possibilités futures, couplé à des systèmes des commande SMS ou push qui se développent de plus en plus, on peut aussi par exemple envisager que la climatisation se mette en route lorsque la température dépasse un certain seuil et que je suis en route pour rentrer chez moi…

L'interface est extrêmement complète et riche de possibilités. Elle propose également de nombreux rapports

J’ai également en mémoire le plaisir coupable de surprendre mes parents alors qu’ils me téléphonaient pour me demander où était l’interrupteur des lumières. J’ai tout allumé depuis mon smartphone et je leur ai dit que j’éteindrais quand ils sortiraient :). Effet garanti.

 

Des économies

Maintenant que j’ai pu expérimenter le système dans la durée, je peux également vous parler de sa fiabilité. En un peu plus d’un an, il y a eu plusieures mises à jour. À chaque fois pour étendre les possibilités de l’interface. Elle n’est pas encore parfaite, mais n’importe quel béotien peut s’en sortir. J’ai eu quelques soucis transitoires de connexion aux périphériques, mais dans un appartement de 120m² et avec une centrale judicieusement positionnée les communications sont fiables.


Chaque élément voit sa consommation suivie

Le service après vente est rapide et réactif. En semaine il est même joignable avec un système de discussion textuel en direct. J’ai ainsi été dépanné d’un souci qui m’envoyait mes notifications push en… espagnol après une mise à jour. Un souci mineur, mais qui a permis de résoudre un bug du côté du fournisseur. J’en ai même été remercié. Un comble :-).

Paradoxalement, tous ces périphériques consomment de l'énergie et donc des piles ou des batteries. Les thermostats ont des moteurs qui vont fonctionner pour ouvrir ou fermer les vannes de vos chauffages. Ce sont les plus gourmands et il faut prévoir un jeu de piles (il y en a deux) par an. En ce qui me concerne, des accus rechargeables ont parfaitement fait l’affaire et continuent de très bien rendre service. Cela va donc encore tenir des années… l’interface affiche le niveau de pile de chaque périphérique et prévient si la connexion est perdue avec l'un d’entre eux. Pratique pour un particulier, carrément indispensable pour un lieu à sécuriser. Le tout sans aucun abonnement ni frais secondaire caché !

Economies électriques, mais également thermiques avec la gestion individuelle du chauffage

Enfin, si vous suivez le blog depuis longtemps, vous savez que je n’aime pas laisser des appareils en veille. D’après mes calculs et avec le recul, en sachant que j’ai beaucoup d’appareils électriques branchés chez moi et que je n’avais pas de gestion de chauffage intelligente avant, mon économie annuelle est d’environ 100¤. De quoi amortir assez rapidement l’investissement d’un pack de démarrage (220¤) et des accessoires au fil des ans.

Aujourd’hui, cette gestion intelligente de mon domicile fait partie de ma vie. Je suis persuadé que demain ce genre de système sera généralisé et peut participer à réaliser des économies. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les laisser en commentaire !

Essai réalisé avec un matériel fourni par le fabricant et quatre périphériques achetés sur fonds propres.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Critiques matériel (Geekerie)

J'ai un souci récurrent avec min iPad ; je n'ai plus assez de place pour stocker toutes les données nécessaires. De la même façon, j'ai besoin d’accéder régulièrement à des documents familiaux et je n'ai pas forcément envie d'allumer le PC. Une des solutions possibles, c'est peut être ce disque dur WiFi de 1To estampillé EMTEC.

 

Une extension de tablette

J'ai des soucis de père de famille. Pendant de longs trajets, il faut occuper le ou les enfants qui ne rêvent que de démonter la banquette arrière ou les oreilles des occupants adultes de la voiture. J'ai bien une tablette et des smartphones, mais la connexion n'est pas toujours suffisante sur l'ensemble du trajet. Même si maintenant Netflix et ses concurrents permettent de télécharger des séries et des films à l'avance, ne n'est pas toujours vrai pour l'ensemble du catalogue et cela ne fonctionne pas sur mon One plus One. Alors que ma femme a le même et que cela fonctionne très bien chez elle… Allez comprendre. Bref, on peut avoir besoin d'acceder à des films ou à de la musique et mon iPad vieillissant est déjà plein.

J'étais donc assez impatient d'essayer ce disque dur externe qui m'a permis de stocker des photos (oui, il faut aller montrer les dernières vacances à la famille), des vidéos et de la musique. Si vous utilisez une tablette androïd ou iOS, il faut obligatoirement passer par une application spécifique qui sécurise l'accès aux données et qui les hiérarchise. Même si la notice est succincte, le processus est facile et intuitif.

Quelle qu'ait été la qualité de la vidéo diffusée via le WiFi (le disque dur se présente comme un point d'accès) je n'ai eu aucun souci de fluidité. Plusieurs utilisateurs peuvent se connecter simultanément. Madame peut donc écouter sa musique en même temps que le schtroumpf regarde un film. Si on ne pousse pas le disque dans ses derniers retranchements (plus de cinq utilisateurs qui regardent un film simultanément) tout fonctionne très bien.

L'autonomie est d'environ 5 heures et elle sera évidement rallongée si vous le branchez sur une alimentation externe via son câble USB 3.0. Ce dernier est fourni avec et sert aussi bien à l'échange de données avec un PC ou un Mac (dans ce cas il faudra le reformater) qu'à recharger la batterie interne.

Les LED sur le dessus du boîter sont bien pratiques pour savoir si le disque est déchargé, si les accès se font normalement ou si le WiFi et la connexion internet fonctionnent.

 

Un mini NAS et un point d'accès

Un rapide coup d’½il au boîtier permet de noter qu'à côté de l'USB 3.0 et du bouton de mise en route se trouve un connecteur Ethernet. Ce dernier va permettre de le connecter à votre réseau domestique et ainsi bénéficier d'un espace de stockage intéressant, par exemple pour une box. Il sera alors vu comme une source de média supplémentaire puisqu'il est compatible SAMBA et DNLA. Visible donc par une box, mais également n'importe quel autre machine compatible avec les mêmes protocoles et qui seront dans le réseau.

Vous bénéficiez donc des avantage d'un véritable petit NAS. Surtout si vous activez le lien Dropbox prévu d'origine. Lorsqu'il est connecté directement à une machine en USB 3.0 le disque dur EMTEC est vu comme n'importe quel dispositif de stockage amovible. S'il fonctionne évidement si vous le branchez en USB 2.0, vous tirerez son plein potentiel sur le connecteur bleu 3.0. A cette condition, le disque est dans la moyenne supérieure des disques durs externes de même catégorie. En revanche, sa structure de fichiers étant particulière vous n'aurez accès qu'à une arborescence spécifique une partie étant dévolue au système qui gère les accès utilisateurs en particulier pour les applications des tablettes et smartphones.

Gros plus pour tout joueur qui se respecte, il peut être utilisé par la One comme disque dur externe ! Sans doute pas aussi performant que le disque sorti spécifiquement pour le jeu chez le même fabriquant, mais au moins aussi rapide que le disque dur qui équipe a Day One.

Il peut également servir de point de connexion WiFi, puisque connecté en Ethernet, il fera le relais sans fil de votre réseau. Un plus appréciable.

En conclusion, ce disque dur est une option intéressante si vous avez besoin d'un espace nomade supplémentaire. Il rend de bons services et ne coûte pas beaucoup plus cher qu'un disque dur classique puisque la version que je possède (1To) se trouve aux alentours de 120¤ sur les sites de vente en ligne. Une idée de cadeau pour une connaissance geek ? Oui.

Le HDDP700 existe en versions 1 et 2To, un ancien modèle (blanc) est également référencé mais c'est un 500Go.

Essai réalisé avec un exemplaire fourni par EMTEC.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Critiques matériel (High Tech)

Le jeu vidéo se décline aujourd'hui de multiples façons. Qu'on aime être nomade avec sa 3DS, qu'on enchaîne sur son smartphone, le joueur est désormais plus qu'un personnage campé dans son salon devant une console ou un PC. C'est avec ce constat que certains constructeurs essaient d'investir un créneau qui reste encore à défricher ; Le gaming pour tous à la maison. Voici un essai avec la GEM Box par EMTEC.

 

Tient dans la poche

La première surprise au déballage, c'est la taille de la GEM Box, elle tient dans une poche et est vraiment mignonne. Le petit liseret sur le coin inférieur droit de la boîte fait référence au code couleur de la marque et est également appuyé par le point rouge qu'on retrouve sur le matériel de l'entreprise française. Car oui, aujourd'hui EMTEC est détenu par Dexxon, groupe dont le siège social se trouve en France. Une parenthèse amusante pour les plus anciens qui ont fait la connaissance de la marque sous un logo totalement différent, celui de BASF.

La connectique se veut à l'image du concept de la console ; simple et accessible. Sur sa face arrière se trouvent les connecteurs Ethernet, HDMI (1.4) et l'alimentation. Évidemment à cette taille il ne faut pas s'attendre à ce que l'alimentation soit interne. Le bloc externe est un adaptateur qui délivrera 1A et 12V à la sortie, il est fourni avec plusieurs systèmes en fonction du pays dans lequel il sera utilisé. Le groupe Dexxon a une vocation de distribution internationale et cela se voit aussi bien sur la notice (simpliste, mais traduite dans de nombreuses langues) qu'avec le matériel. Une prise USB et un fente pour carte mini SD se trouvent quand à eux sur la tranche.

Tout ceci est très rapidement mis en fonction, puisqu'il n'y a vraiment pas matière à se tromper. Après quelques minutes nécessaires à une première mise à jour, on découvre une interface plutôt claire avec de nombreux sous menus. La GEM Box ne paie pas de mine, mais elle propose plein de choses.

 

Un téléphone de salon

Préciser d'emblée que le système tourne avec une version 4.4.2 pose déjà le décor. La GEM Box n'est autre qu'un téléphone sans écran et avec une alimentation externe. Un petit tour du côté de ses spécifications techniques le confirme. Elle est animée par un processeur Quad Core épaulé par une puce graphique ARM Mali-450MP6. Première puce graphique mobile multi c½ur elle a fait ses preuves mais commence à dater un peu. Elle permet cependant de faire baisser sensiblement les coûts de la console. La mémoire vive s'élève à 1GB de DDR et le système tient sur une mémoire flash de 16GB.

Vous aurez donc rapidement compris que le port USB 2.0 et l'emplacement pour la carte microSD risquent d'être rapidement mis à contribution pour les contenus média gourmands. A l'image d'un téléphone, la GEM Box permet donc de lire des contenus multimédias tels des films, de la musique et vos photos de vacances préférées pour vous faire une version moderne des bonnes vieilles soirées diapos (qui sait encore ce qu'est une diapositive?). Attention toutefois au mode d'encodage de ces vidéo. Car si la notice technique assure pouvoir lire les formats AVI, FLV, M4V, MKV, MOV, MP4, MPG, WMV je n'ai pu lancer que la moitié des fichiers que j'ai proposé au lecteur de base. Il faudra télécharger d'autres lecteurs ou mettre les mains dans le cambouis pour améliorer tout cela. Dommage pour un matériel Plug and Play.

Très bon point par contre pour l'acceptation de médias en NTFS ce qui autorise la lecture de fichiers de très grande taille. Peut être n'en aurez vous de toute manière pas besoin si vous décidez d’utiliser la fonction miracast qui permet de streamer le contenu de vos appareils compatibles. A tenter si vous êtes en possession d'un téléphone ou d'autres environnements androïd en particulier. Il est parfois plus simple d'afficher ce qu l'on a sur son smartphone plutôt que de chercher à brancher de nouveaux supports.

Pour en terminer avec les fonctions téléphone, si vous ne pouvez profiter de votre abonnement smartphone pour utiliser des services comme Netflix ou regarder du contenu Youtube, la GEM Box permet de faire tout cela assez proprement et avec des commandes plutôt réactives et agréables pour l'utilisateur moyen. Mais vous n'êtes pas l’utilisateur moyen, vous êtes un joueur. Que vaut la GEM Box quand il s'agit de jouer ?

 

Une vraie console de joueur

J'en vois déjà qui ricanent du bout de leur PS4 et de leur Xbox One. Les joueurs PC eux, auront déjà lancé une grenade vers la GEM Box. Et bien détrompez vous, la GEM Box est une vraie petite console et elle peut trouver son public.

Souvenez-vous, il y a quelques années les doutes qui étaient émis envers les jeux mobiles. Aujourd'hui, tout le monde joue de temps en temps avec son smartphone. Sans forcément bien entendu répondre à la définition d'un hardcore gamer. Mais tout comme il existe plusieurs types de cuisines, il y a également des gourmets pour diverses cuisines vidéoludiques. Cette console propose tout d'abord le très large catalogue des jeux pour smartphones. Il y a déjà de quoi faire avec les gratuits. Les Angry Birds et autres Bubble Witch n'ont pas besoin qu'on se ruine pour passer du bon temps.

Alors évidement si vous n'êtes pas père de famille il y a peu de chances pour que vous décidiez de tuer le temps dans le salon devant ce type de jeu. Cependant dès qu'un enfant est inclu dans l'équation, c'est une toute autre histoire. Nos têtes blondes sont très souvent happées par les principes simples et ludiques des jeux mobiles. C'est donc une introduction toute trouvée aux jeux vidéo et une manière également de faire découvrir quelques pépites à ces gamers en herbe. Encore une fois, il y a quelques années, il n'était pas question de trouver un Mario Bros sur une autre console qu'une Nintendo. Ce n'est plus vrai aujourd'hui et cela le sera de moins en moins.

D'ailleurs la carte de la nostalgie est également mise sur la table par EMTEC, puisque la GEM Box contient d'emblée trois émulateurs pour le rétrogaming. A l’utilisateur bien sûr d'utiliser des ROM correspondantes aux jeux qu'il détient physiquement… La cible est clairement identifiée, la GEM Box est conçue pour ceux qui ont connu le jeu vidéo dans les années 80-90 et veulent maintenant le partager en famille.

 

Un bel exemple de Streaming

Ceci dit, ce serait un peu léger sans que ce trentenaire ou ce quarantenaire puisse également y trouver son compte. C'est ici le streaming qui va venir donner un nouvel argument. Avec le service Gamefly, l'accès est ouvert à une sélection d'une quarantaine de jeux (voir la liste en fin de billet) pour certains d'excellente qualité. On y trouve du Tomb Raider, du Ace Combat, Batman Arkham Asylum, du BlazBlue… De quoi faire oublier le manque de puissance de la machine, puisque même les jeux pré-installés seront moins fluides et beaux que sur votre smartphone moyenne gamme. GT Racing 2 par exemple est pénible à jouer sur la GEM Box alors qu'il était beau et fluide sur mon « vieux » One Plus One.

Le streaming vient effacer ce défaut avec des jeux fluides et rapides. Attention toutefois, il faut évidement que vous puissiez bénéficier d'une connexion internet de qualité puisque tout va passer par cette dernière. Dans cette offre de location à 10¤ par mois, vous aurez également de quoi scotcher le reste de la famille.

Fait très intéressant, la manette qui est livrée est d'excellente facture ! Calquée sur le design d'une manette Xbox elle permet de réellement profiter correctement d'une belle ergonomie sur les jeux, même quand il y a beaucoup d'action. Elle dispose de trois modes de fonctionnement sélectionnées grâce à un interrupteur sur sa face avant ; Extinction/manette/souris. En outre, le système de clavier virtuel proposé par l'interface est plutôt bien trouvé et pratique.

 

Un outil alternatif et ultra portable

Non, la GEM Box ne remplacera pas votre console de génération actuelle. Ni même celle de la génération précédente si vous êtes un consommateur de jeu régulier. En revanche, elle constitue un excellent appoint pour une famille qui souhaite connecter un téléviseur qui date un peu, ou emmener quelques jeux pendant les vacances en profitant d'un confort supérieur et plus convivial qu'une tablette.

Sceptique au départ, je me suis laissé séduire par la GEM Box surtout parce qu'en investissant le salon, elle a mis la famille devant une télévision que nous ne regardions plus guère. Vaut-elle l'investissement de 100¤ qu'elle demande pour être vôtre ? A vous de le savoir au vu de ce qui a été décrit ici. Mais puisque c'est bientôt Noël, pourquoi ne pas vous l'offrir ?

Guettez le Blog car bientôt cette GEM Box pourrait être chez vous. Oui, grâce à EMTEC, je vais vous l'offrir. En fait, c'est surtout mon compte Twitter qu'il va falloir guetter, car l'annonce sera faite dessus. Alors pour ne pas rater ce concours imminent suivez moi sur @Dopamine67 ! ;-)

 

Selon le pack que vous choisirez voici les jeux proposés actuellement en streaming sur la console : Fuel of War Enchanted Cavern Witcher 3 Overlord II Dirt 3 Red Faction: Guerrilla Mud Operation Flashpoint: Dragon Rising Ace Combat Assault Horizon Red Faction Armageddon Pacman Championship (DX) Sleeping Dogs Ridge Racer Unbounded Ace Combat Assault Horizon Pacman Ghostly Adventures Ridge Racer Unbounded IHF Handball 14 Darksiders 1 WRC Powerslide GRID 2 GRID 2 BlazBlue: Calamity Trigger Giana Sisters - Twisted Dreams Alan Wake American Nightmare Giana Sisters - Rise of the Owlverlord Final Exam MXGP Inversion Super Splatters Rugby 15 WC BlazBlue: Calamity Trigger Thunder Wolves WRC4 Deadfall Adventures Typerider Tomb Raider GOTY 2013 Toybox Turbos Lara Croft and the Guardian of Light Hexodius Borderlands Rugby 15 WC NBA2K14 Contrast RIDE Rochard Evoland 2 Lara Croft and the Guardian of Light Astebreed NBA2K14 D4 Dark Dream MotoGP15 Saints Row IV Journey of a Roach F1 2014 The Last Tinker: City of Colors Saints Row The Third Runner 2: Future Legend of Rhythm Alien GRID Autosport F1 2014 Dead Island: Riptide Munin Sniper: Ghost Warrior 2 GRID Autosport Bioshock Divide by Sheep Saints Row 2 Kung Fu Panda: Showdown of Legendary Legends Guacamelee! Super Turbo Championship Edition Stick it to the Man The Witcher 2: Assassins of Kings Adventure Time: The Secret of the Nameless Kingdom Styx Master of Shadows In Between Wings! Remastered Edition Adventure Time Finn and Jake Investigations Muffin Knight Garfield Kart Shantae and the Pirates Curse Megabyte Punch Super Mega BaseBall - Extra Innings Tales from Space: Mutant Blobs Attack

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Critiques matériel (High Tech)

Vous êtes technophile. Si. Sinon, pourquoi seriez vous en train de commencer a lire ceci ? Si vous êtes technophile, c'est que vous avez un smartphone. Si vous avez un smartphone, c'est que vous aurez certainement besoin de ce dont nous allons parler maintenant.

 



Ce quelque chose, ce sont des oreillettes. Quand on a un smartphone, on l'utilise pour surfer bien sûr, mais aussi pour écouter de la musique ou ses podcasts préférés. Et puis les vidéo et les séries en 4G, il faut en profiter avec le son.

Vous le savez, j'ai eu l'occasion de tester pas mal de matériel audio pour un dossier sur Gameblog. J'essaie donc de rester à l'écoute (c'est le cas de le dire) de ce qui se fait de ce côté. En l'occurrence, je crois bien avoir trouvé les oreillettes idéales pour l'usage que je fais de mon smartphone. Avec une marque qui me parle en plus : EMTEC.



Une marque historique

D'accord, les préliminaires sont un peu longs, mais il faut planter le décor et vous parler du contexte de cette marque. Si vous avez déjà jeté un coup d'½il au logo en tête de billet, vous aurez peut être eu un joli flashback. Car ce  logo, c'est celui de BASF. Une entreprise allemande qui était un des fleurons technologiques du pays de la saucisse et de la bière. Ainsi voyait-on des cassettes audio frappées de ce même logo, des cassettes vidéo et des lecteurs pour tous ces consommables. BASF était synonyme de "qualité allemande".

En 2003, l'entreprise dépose cependant le bilan et la marque EMTEC qui avait été créé en 1997 devait disparaître avec. Elle est rachetée par imation. Puis, en 2006, c'est le groupe Dexxon qui en fait l'acquisition. Dexxon est leader sur le secteur des clefs USB... Mais ce qui intéressant, c'est qu'aujourd'hui EMTEC est une marque française (qui appartient toujours au même groupe) ! Et cette marque ne fait pas que des clefs USB, elle propose toute une ribambelle de matériel Hi-Tech dont nous aurons sans doute l'occasion de reparler.


Les oreillettes dont nous parlons sont donc fabriquées en Chine, mais désignées en France !



Adieu les n½uds

Les oreillettes Stay Earbuds Wireless sont, comme leur nom l'indique, presque sans fil puisque la connexion avec l'appareil concerné sera Bluetooth. La partie "technique" se trouve dans un boîtier très léger qui vient se placer sur la nuque pendant l'écoute. Une LED d'état témoigne du statut connecté ou non de l'appareil. L'appairage s'effectue sans aucun souci avec tous les appareils Bluetooth que j'ai en ma possession ; autoradio, divers smartphones, ordinateur... Malheureusement il faut citer les exceptions gaming que sont la PS4 et la One... C'est d'autant plus regrettable que la PS4 est sensée utiliser le Bluetooth... mais seulement pour les appareils licenciés chez elle. Un non sens total (ces oreillettes sont compatibles Androïd / iOS / WPhone).

De part et d'autre du boîtier des fils plats viennent amener le son aux oreilles. Plus rigides que les fils classiques, ils ont l'énorme avantage de ne pas s'emmêler. Vous en avez marre de résoudre un casse tête à chaque fois que vous voulez écouter quelque chose ? En trois semaines d'utilisation quotidienne, j'ai complètement oublié que des fils pouvaient s'emmêler. Vous pouvez les jeter dans un sac et les récupérer sans n½uds. Un bonheur !

 



 

La contre partie, c'est que le rangement prend un chouïa plus de place et que le poids sur les oreillettes est légèrement plus élevé. Mais cela reste anecdotique.
Une ergonomie perfectible

Plus embêtant, la position des commandes déportés pour le volume et passer d'un morceau a l'autre est peu ergonomique. Il faut de la pratique pour distinguer ces commandes qui sont très petites. De plus, le poids et les manipulations ont alors tendance à vous faire perdre l'oreillette du côté de cette commande. Le micro placé au même endroit est en revanche efficace, même en ambiance bruyante.

 



On se demande tout de même pourquoi ne pas avoir placé ces commandes sur le boîtier principal. Tout se passe à cet endroit, y compris la charge en micro USB. Une charge d'ailleurs rapide pour une autonomie (réelle) de quatre heures. EMTEC fourni un câble de charge, mais il vous suffit d'utiliser celui de votre smartphone (si vous n'avez pas cédé à un iPhone évidement).

Globalement, le port reste aisé une fois l'écoute en cours. J'ai même pu aller courir avec, sans que cela soit pénible avec les écouteurs intra-auriculaires. Trois tailles sont livrées pour s'adapter à toutes les morphologies.



Du bon son

La puissance est largement suffisante pour un usage normal. Que ce soit en allant courir ou dans les transports en commun, une fois les embouts silicones adaptés en oreille, l'isolation est bonne.

C
oncernant les performances sonores et toujours en prenant en considération les goûts individuels, on peut dire que les Earbuds sont dynamiques tout en ne faisant pas dans la surenchère. La courbe est équilibrée et je n'ai pas été abasourdi par des graves énormes ou écorché par des aigus stridents.

 

 

Pour les férus de technique, cette bonne qualité sonore est sans doute imputable au système de codage aptX utilisé via la Bluetooth. Cette technologie permet de perdre le moins de données possibles entre la source et la destination. Évidement, cela ne sert pas à grand-chose si la qualité de votre source est en mp3, puisque l'aptX offre une qualité proche de celle d'un CD. Ce qui est (très) loin d'être le cas du mp3.

Au final et pour une quarantaine d'euros, ces écouteurs donnent entière satisfaction. Simples, élégants, pratiques, malgré les petits soucis de la télécommande ils font largement le job et je ne m'en passe plus. Les utilisateurs mélomanes rétorqueront qu'il y a bien mieux, je réponds que c'est (beaucoup) plus cher et que pour écouter dans les meilleures conditions, ce ne sont pas des intra auriculaires qu'il faut se mettre aux oreilles ;). Si j'investis plus, ce sera pour avoir des conditions idéales chez moi.

Et vous, qu'est ce que vous utilisez avec vos smartphones ?

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Critiques matériel (Jeu vidéo)

Peut être que, comme moi, vous vous êtes demandés ce qu'il y avait vraiment de différent dans la gamme des consoles portables de Nintendo. Voici un résumé qui s’appréhende en un clin d’oeil (cliquez sur l'image pour un meilleur confort).

 

 

 

Si vous êtes des passionnés, vous avez certainement déjà toutes les informations à votre disposition. Mais dans le cadre de la préparation d'un papier pour Rue89, j'avais du mal à trouver un résumé à la fois simple et complet sur la New 3DS.

 

Personnellement, je pense que je vais craquer tôt ou tard pour cette machine qui est enfin à la hauteur de ce que promettait Nintendo à la sortie de la 3DS. Ceci dit, je me passe toujours très bien des fonctions 3D stéréoscopiques que j'échange volontiers contre un grain plus fin et une meilleur autonomie.

 

Voir aussi

Plateformes : 
Nintendo 3DS, New Nintendo 3DS
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Critiques matériel

C'est une "sécurité" qui risque de se démocratiser dans les prochaines années. J'ai eu l'occasion d'essayer un matériel un peu particulier ces dernières semaines et je vous fais partager tout cela.

Il s'agit d'une boîte noire automobile avec caméra. L'engin est capable d'enregistrer la position GPS, la vitesse, les accélérations/décélérations subies (sur les trois axes) et bien entendu ce qui se passe sur la route en vidéo. Celle-ci possède même un objectif braqué vers l'habitacle et un enregistrement sonore. Bref, de quoi savoir à peu près tout ce qui se passe au volant.

Vous trouvez cela gadget ? Même si la vidéo n'est pas forcément à l'ordre du jour, plusieurs constructeurs et le gouvernement pensent à l'installation systématique de boîtes noires afin de faciliter la compréhension des accidents et, ne nous voilons pas la face d'en déterminer les responsables.

A titre professionnel, je pense utiliser l'engin pour analyser la conduite d'urgence et en tirer quelques enseignements formatifs (anticipations, vitesses, orientation du regard...)

J'en ai fait un essai écrit sur Rue89 que vous pouvez lire ici, mais pour vous, c'est une vidéo. N'hésitez pas si vous avez des questions ;)

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Critiques matériel

Je le sais, vous le savez nous le savons, le jeu sur smartphones et tablettes, c'est le mal. Mais c'est aussi parce que les interfaces de jeux sont mauvaises. Le tactile n'est pas adapté à tous les jeux. C'est dans cette faille que BigBen s'engouffre avec un nouveau pad qui pourrait tout changer.


Et si nos jeux gamer fonctionnaient aussi bien sur nos tablettes que sur nos consoles de salon et PC ? De plus en plus aujourd'hui, on retrouve de « véritables » jeux sur nos téléphones et tablettes. Le Gamephone Controller débarque sur nos étals pour nous procurer une expérience proche de celle que nous connaissons en s'affranchissant des contrôles tactiles si pénibles pour la plupart des joueurs avertis.

Cette manette bluetooth possède un support pour maintenir un téléphone dans le sens vertical ou horizontal et une connexion bluetooth peut la lier également à un appareil plus volumineux. Que l'appareil soit sous androïd (3,2 ou mieux) ou iOS, normalement il devrait pouvoir s'y connecter. La compatibilité est assurée à 90% selon le constructeur. 280 jeux sont déjà dans la liste des titres vérifiés.

Alors est ce que ce bidule sera un antidote aux écrans tactiles ? Je vais avoir prochainement la chance d'essayer tout cela avec les téléphones et tablettes qui me tombent sous la main. Compte rendu très bientôt donc ;-). En attendant, voici la présentation vidéo de la bête.

 

 

Voir aussi

Sociétés : 
Bigben Interactive
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Critiques matériel

C'est une expression qui était bien connue des amateurs de jeux vidéo qui connaissaient (ou connaissent toujours) la NEO GEO. La Rolls Royce des consoles de jeu. Cette expression peut être remise au goût du jour avec le dernier casque de Turtle Beach ; le XP510.

Depuis plusieurs mois, j'utilise quotidiennement le XP400, sensiblement plus ancien, mais qui est d'aspect très proche du 510. Je suis très satisfait de mon casque, aussi étais-je impatient d'essayer le fleuron de Turtle Beach qui commence à arriver dans tous les magasins.

Comme vous pourrez le découvrir dans la vidéo, le 510 cumule les avantages ergonomiques de l'ancien modèle et fait la différence sur son software et ses capacités de programmation. Oui, ce casque est programmable et vous pourrez profiter de profiles spécifiques à certains jeux pour mieux percevoir votre environnement.

Le jeu en vaut-il la chandelle ? C'est la question que l'on se pose lorsqu'on se penche sur le prix de la bête : 349€ annoncés dans les communiqués officiels (ce qui explique ma conclusion probablement erronée sur ce point). D'après les prix que l'on retrouve sur Amazon ce serait plutôt 249. Ouf, mais cela reste tout de même cher ! D'autant plus qu'on peut certainement les toucher encore un peu moins cher en dollars. D'où le titre de Roylce des casques dont je l'affuble.

Quoi qu'il en soit, je vous laisse découvrir tout cela dans la plus longue vidéo que j'ai consacré à un essai matériel jusqu'ici. Avec mes excuses pour les petits soucis techniques en début de vidéo.

Version Dailymotion Cliquez ici

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Critiques matériel

Hop, la bonne surprise de la fin de semaine, j'ai reçu à l'essai le dernier bébé de Turtle Beach. Petite vidéo de déballage donc, pour décourvir le contenu de la boîte de l'XP510.

Ce casque est sensé être le must have d'un gamer qui demande le meilleur. Son prix le place en effet dans le très haut de gamme du secteur. Il faut dire que le pack est complet et livré avec tous les câbles que l'on peu demander à un tel produit. En ce qui me concerne, j'ai déjà été convaincu par la marque en faisant l'acquisition d'un XP400, bien moins récent, mais aussi beaucoup moins cher. Il répond d'ailleurs parfaitement à mes besoins. En attendant l'essai complet, je vous laisse avec la vidéo de déballage de ce nouveau modèle.

 

Version Dailymotion Cliquez ici

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Édito

La parallaxe est l'incidence du changement de position de l'observateur sur l'observation d'un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment

High Score pour le Pixel Museum
Le premier musée du Jeu Vidéo
La Switch Hackée plusieurs fois


Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris