Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 26/11/16 à 18h04

Ajouter aux favoris
  
Signaler

Avec le recul un certain nombre de personnes ont réalisé qu'à défaut de convaincre par ses qualités intrinsèques, la Playstation 4 a surtout bénéficié d'un communication désastreuse de la part de Microsoft.

Sony a en effet beaucoup surfé sur les maladresses afférentes à la Xbox One. L'une d'entre elles étant l'impossibilité supposée de revendre les jeux, qu'ils aient été acquis en boutique ou en téléchargement.

Eh bien il semble que, comme beaucoup l'avaient également pensé, Sony et Microsoft avaient finalement exactement la même politique lorsqu'ils étaient sur la ligne de départ. Le retournement de veste du nippon ne serait qu'un bel exemple d'opportunisme et une pirouette de communication.

Le site Polygon a en effet relevé qu'avec la dernière mis à jour des conditions d'utilisation de la Playstation 4, Sony s'octroyait le droit d'enregistrer toutes les données des joueurs (discussions texte, discussions vocales, enregistrements de séquences). Cela na va pas aller sans poser quelques problèmes légaux en fonction des droits de chaque pays concerné. Mondialisation lorsque tu nous tiens.

Mais ce qui est encore plus intéressant, c'est que malgré le discours officiel de Sony qui explique que les jeux s'utilisent exactement comme sur une PS3 (on échange, et on revend sans contrainte), les conditions d'utilisation ne disent pas du tout la même chose  !

Au tout début de ces conditions, on peut en effet lire  :

Tous les logiciels sont concédés sous licence, ils ne sont pas vendus. Cela signifie que vous n'acquérez pas la propriété du logiciel mais seulement les droits d'utilisation de celui-ci comme décrits dans les présentes Conditions d'utilisation. Si vous ne respectez pas ces Conditions d'utilisation, nous pouvons résilier votre Licence de logiciel et vous retirer le droit de l'utiliser.

Sony a donc exactement la même vision que Microsoft concernant l'utilisation de ses logiciels. S'il fallait encore éclaircir les chose en continuant cette lecture très intéressante.

Votre licence de logiciel est une licence non-exclusive et non-transmissible 

Vous n'êtes en aucun cas autorisé à revendre un logiciel sur disque ou logiciel téléchargé sans notre permission expresse et, dans le cas d'un éditeur tiers, sans celle de l'éditeur.

Voilà. Est ce que Microsoft va profiter de tout cela de suite pour gagner quelques points  ? Ce serait de bonne guerre. Est ce que tout cela est légal en France ? C'est encore un autre débat.

Voir aussi

Plateformes : 
Xbox One, PS4
Sociétés : 
Sony Computer Entertainment, Microsoft
Ajouter à mes favoris Commenter (34)

Commentaires

kebool
Signaler
kebool
Entièrement d'accord avec toi Dopa ;).
Ce ne sont pas les mentions légales qu'il faut juger (elles sont là depuis bien longtemps sur tout support matériels CD, DVD, Jeux Vidéo,...) mais le "double jeu" sur lequel Sony a fanfaronner !
- "Nous, on prête nos jeux ! Nah nah nah ! On est solidaire des enseignes qui vivent grâce au marché de l'occasion ! Nah nah nah !"
Alors que, et même si personne ne les respectent, c'est écrit sur la boîte que la revente des jeux est impossible...

Bref, pour moi mais je peux me tromper, ils s'étaient tous mis d'accord pour les DRM : MS, Sony, Editeurs.
Certes tous les gamers de ces deux consoles auraient exprimés leur mécontentement, mais pourquoi alors Sony a changer son fusil d'épaule et évitant ainsi un duel à armes égales avec son concurrent (avant que MS fasse machine arrière) ?
Coup stratégique ? Aveux de faiblesse ?
keuchtof
Signaler
keuchtof
@Dopamine : Es-tu d'accord que ces conditions existent depuis moult années, que ce soit chez Sony ou Microsoft? Si tu n'es pas d'accord les boîtiers de tes jeux portent ces mentions.

Ce que je reproche à cet article c'est qu'il donne l'impression que c'est nouveau... alors que c'est dans la droite lignée de ce qui existe déjà. Et qu'en plus cela n'a pas empêché les utilisateurs de revendre leurs jeux PS3 ou 360 !

Le titre peut exclure Sony... car Microsoft c'est pareil, et le sujet n'est pas vraiment d'actualité. Après bien sûr qu'il y a des questions à se poser sur "pourquoi ces mentions", "quel cadre juridique"? J'ai bien vu tes précédents billets. Mais là je trouve qu'il induit en erreur en faisant penser que ces conditions sont une nouveauté dangereuse, exclusivement diligentée par Sony. Faux. Je le répète les jeux PS3 et 360 avaient des mentions au dos de leur boîte interdisant toute revente ou transmission des jeux. La politique de Sony et Microsoft a toujours été la même de ce point de vue là.

La vraie question pour moi c'est : Ces conditions exprimées depuis toujours par Sony et Microsoft, et qui n'ont jamais été appliquées, peuvent-elles un jour empêcher réellement toute revente des jeux par les particuliers? Car oui depuis des années ils se penchent sur ce "problème"... déjà pour la sortie de la PS3 il y avait eu des inquiétudes fortes à ce sujet, inquiétude qui ont failli être mises en pratique par Microsoft :

http://www.numerama....s-jeux-ps3.html

Pour moi l'article fait juste dans le sensationnel pour des détails qui mériteraient une analyse plus fouillée.. ça fait à mon goût, billet sans valeur ajoutée.. et on a vraiment l'impression que tu n'as pas de recul sur le sujet, alors que c'est un sujet que tu as déjà traité... c'est ça qui est dommage. Pourquoi ça m'a titillé? Car j'ai toujours lu le dos de mes boîtiers de jeux et que ces conditions m'ont toujours étonnée, mais par contre que Sony en refasse mention ce n'est pas nouveau, et qu'aujourd'hui je trouve que les gens traitent de plus en plus les informations sans aucun recul alors qu'on a un accès illimité à l'historique de chaque information...

"Sony a donc exactement la même vision que Microsoft concernant l'utilisation de ses logiciels." Wouhou étonnant !!! Non since PS1 et Xbox première du nom... Après Microsoft a tenté de l'appliquer avec la One et a reculé... Sony l'avait envisagé avec la PS3.. oui y'a un risque, mais c'est pas nouveau et y'a pas de questions bas du front "guerre des consoles" à se poser ici...
Dopamine
Signaler
Dopamine
@Keutchof : Je crois qu'on ne se comprend pas bien. Je l'ai déjà écrit plus haut, j'ai parfaitement compris (et les autres aussi) que pour le moment (je ne serais pas étonné que ça change en cours de route) Sony ne fait pas d'histoires pour la revente et le prêt de ses jeux.

Ceci dit, ces conditions d'utilisations me semblent tout de même très claires et elles s'adressent au particulier.
On a pas le droit de revendre un jeu à qui que ce soit sans autorisation. Cette revente est donc interdite, sauf mention contraire. Est ce qu'on considère qu'avec un Tweet, Yoshida donne cette autorisation à tous les utilisateurs ?
C'est cette dichotomie entre le discours officiel et ce qui est écrit dans ces conditions (et sur les jeux depuis des années) qui me pose problème. Je ne vois pas ce qui oblige les éditeurs (en tout cas en France) à dire que la revente est interdite alors qu'elle est au contraire un droit au moins en ce qui concerne les supports physiques.

Je me suis penché moult fois sur ce sujet polémique en tentant des réponses textes à l'appui. Je pense que tu as déjà du voir ces billets. C'est ce point que je souhaitais appuyer. Pour ce qui concerne les enregistrements, je trouve que c'est l'arbre qui cache la foret. Ma petite personne risque d'avoir peu d'intérêt et je ne vois pas trop ce que Sony pourrait faire de mes discussions ou mes textes (mais je suis peut être naïf).

La modification à apporter au titre serait peut être "Sony interdit (sauf autorisation) la revente de jeux sur PS4". C'est un copié collé de l'idée.
Dopamine
Signaler
Dopamine

Bah la loi sur la propriété intellectuelle...


Il y a bien un code de la propriété intellectuelle, mais dans celui-ci, je n'ai trouvé que des passages qui disent l'inverse. Tu aurais des références exactes et/ou les passages concernés ?
Pheonix
Signaler
Pheonix

Après, la loi française se chargera du reste!


Bah justement, c'est entre autre a cause d'elle que la mention est présente.
keuchtof
Signaler
keuchtof
@Dopamine : Pour moi, ça reste de la désinfo : le titre ne mets pas l'accent sur la 2e partie soulevée.. le titre qui est "Sony interdit la revente de jeux sur Playstation 4". Aujourd'hui beaucoup de gens se tiennent seulement au titre et tu le sais... Je t'invite également à regarder derrière chaque boîtier de jeux PS3, il s'agit des mêmes conditions d'utilisations, qui ne sont qu'une protection juridique pour une distribution légale des produits, et non une interdiction pour l'utilisateur de passer par l'occasion pour revendre ou acheter son produit. Si tel était le cas nous aurions eu beaucoup de soucis avec les jeux PS3.. Ces clauses étaient également formulée d'une autre manière sur chaque jeux PS1, qui interdisait, entre autre, les reventes "non-autorisées"... ici ils précisent qui est légitime à autoriser une revente, location etc. Sur PS2 la formulation était de la teneur suivante ".. prêt, revente ... est prohibée". Sur Xbox première du nom sur chaque jeu est précisé "... transmission, prêt .. sont strictement interdits".. Sur les jeux Xbox360 idem on le retrouve sous le terme générique de "transmission".... Est-ce que c'est nouveau... non je ne crois pas... ouvre les yeux et lis l'arrière de tes boîtiers, et change ce titre mensonger... enfin j'espère que tu as enfin saisi que la revente était possible sur PS4 ! Personnellement j'ai été très déçu de ce billet et de ce manque de vérification de l'information, mais cela me regarde.

S'agissant de l'autre partie il s'agit simplement de clauses traditionnelles pour se protéger et agir si jamais il y a de fortes déviances de la part d'utilisateurs. S'il fallait critiquer l'accès à la vie privée, je t'invite à regarder les clauses d'utilisations de certains jeux mobiles qui demandent des accès à absolument toutes les données du téléphone.

S'agissant des accès via leur caméra nous sommes libre de la brancher ou non, ou d'occulter les capteurs, tout comme le font certaines personnes avec leur caméra d'ordinateur portable... car de ce côté, qui nous dit que nous ne sommes pas en permanence espionnés? Rien... Attention je ne dis pas que c'est "normal" de tout espionner... je précise que la PS4 est dans un ensemble (malheureux?) qu'il faut prendre en considération avant de lui jeter la 1ere pierre.
micablo
Signaler
micablo
Pas de PS eye chez moi en tout cas. Ce qui ne serait pas possible avec kinect et la xbone. Pour l'écoute du chat, je m'en fou, tant que c'est que dans ce contexte et pas en permanence comme l'autre concurrent.
Et puis pour la revente des jeux, ça fait longtemps que c'est "interdit". Je pense que c'est plus pour éviter d'avoir à faire un système de revente des jeux démat qu'autre chose...
Après, la loi française se chargera du reste!
Pheonix
Signaler
Pheonix

Quelle loi ?

@keutchof : L'information relayée est tout à fait correcte. L'accent est mis sur cet aspect de revente interdite dans les conditions d’utilisation (parce que c'est ce qui me choque moi). Ce qui est nouveau c'est cette fonction d'enregistrement de toutes les données pour des utilisations tierces. Je ne vois pas ou est la désinformation.

Les citations sont du copié collé.


Bah la loi sur la propriété intellectuelle...

La loi française, américaine, européenne même, de tout les pays un tant soit peu concernés par ce types de choses.
Dopamine
Signaler
Dopamine

"revente interdite sauf autorisation expresse", c'est une obligation légale, parce que la loi dit que les logiciels ne peuvent être vendus sans autorisation expresse de l'éditeur... Et les jeux vidéos ont le statut légal du logiciel.


Quelle loi ?

@keutchof : L'information relayée est tout à fait correcte. L'accent est mis sur cet aspect de revente interdite dans les conditions d’utilisation (parce que c'est ce qui me choque moi). Ce qui est nouveau c'est cette fonction d'enregistrement de toutes les données pour des utilisations tierces. Je ne vois pas ou est la désinformation.

Les citations sont du copié collé.
keuchtof
Signaler
keuchtof
C'est affligeant autant de désinformation, je suis désolé mais ces conditions sont expressément les mêmes notées sur chaque boîte de jeux PS3. Dès que j'ai vu des troll sur Twitter parler de ce sujet, j'ai lu ces clauses et j'ai comparé aux boitiers PS3 et conditions d'utilisations globales de jeux/dvd/bluray... rien de choquant, rien de nouveau...

Sortez la tête de vos fesses et soyez curieux avant de relayer de telles informations !
Pheonix
Signaler
Pheonix

Quelle mention exactement ?


"revente interdite sauf autorisation expresse", c'est une obligation légale, parce que la loi dit que les logiciels ne peuvent être vendus sans autorisation expresse de l'éditeur... Et les jeux vidéos ont le statut légal du logiciel.

Et la mention informant le consommateur doit être présente dans toutes les conditions traitant de logiciels sans exception.

Elle as toujours été la, dans les CLUF des machines, derrières les boites de jeu, dans les manuels, etc, etc...

Avant elle était juste un peu noyée dans un paragraphe et la location et même le prêt étaient mentionnés également.
Dopamine
Signaler
Dopamine

Cette mention est une obligation légale


Quelle mention exactement ?
Dopamine
Signaler
Dopamine
Tout à fait moom.

Quand à Microsoft, ils n'ont fait que vouloir appliquer ce qu'ils voulaient partout dans le monde avec les mêmes mentions au dos des jeux.

Ceci on peut aussi voir des avantages au système de fonctionnement. Mais ces contrats sont rarement équitables. Ils assurent surtout un déséquilibre notable entre le vendeur et l'acheteur...
moom
Signaler
moom
a mention sur la revente et le partage c'est vraiment pas le plus important. Le point essentiel c'est quand même :

"L'utilisation des PSN et nos fonctions communautaires peuvent être enregistrées et collectées par nous ou nous parvenir par d'autres utilisateurs, comme décrit au paragraphe 13.1. Toutes les informations recueillies de cette manière, par exemple, votre UGM, le contenu de vos communications vocales et de texte, vidéo de votre gameplay, l'heure et le lieu de vos activités et de votre nom, votre ID en ligne PSN et l'adresse IP, peut être utilisé par nous ou nos sociétés affiliées à respecter les présentes Conditions et les SEN termes de service, de se conformer à la loi , afin de protéger nos droits et ceux de nos concédants de licence et les utilisateurs, et à protéger la sécurité personnelle de nos employés et des utilisateurs. Cette information peut être transmise à la police ou d'autres autorités compétentes. En acceptant ces logiciels Conditions d'Utilisation, vous consentez expressément au présent"

Je me rappelle d'un temps pas si lointain ou certaines personne diabolisaient Microsoft et ça kinect. Bon bah voila 1 partout, balle au cente.
Polochon
Signaler
Polochon
Sauf que dans le cas de Microsoft, il ne s'agissait pas de reprendre une mention utilisée depuis des anées sans le consommateur y accorde la moindre importance, mais de prendre des mesures, notamment pécuniaires, pour s'assurer la mise en oeuvre de cette mention. Tant que rien chez Sony n'indique de mesure interdisant la lecture d'un jeu acheté d'occasion ou que sais-je, ça restera la meme chose qu'aujourd'hui, et tout le monde fera bien comme bien lui semble avec son jeu (physique en tout cas).
Pheonix
Signaler
Pheonix
Cette mention est une obligation légale.

Yoshida, et même Sony, ont confirmés que ça changer rien...
Rafik
Signaler
Rafik
" If you are concerned about our new European TOS, we confirm that you are able to sell or share your disc PS4 products, including in EU.

— Shuhei Yoshida (@yosp) November 12, 2013"
inFy
Signaler
inFy
Qu'il s'agit de Microsoft, Sony, Nintendo, Apple où qui sais-je encore, tous se doivent de se protéger légalement contre d'éventuelles détériorations de leur bien physique ou digital. C'est notamment à ça que servent les T&C dans n'importe quel contrat correctement construit.

Maintenant, il est vrai que ce texte laisse planer un certain doute d'autant que la majorité des gens ne liront que ça, et que cette même majorité ne lis presque jamais les CGV/CGA. Alors ouais c'est intéressant à relayer comme info, de là émettre un tel jugement qui revient à dire "Sony ils sont comme Microsoft", c'est surtout raviver la flamme de la guerre entre les pro-branding.

Après ce que j'en dis...
Tony12V
Signaler
Tony12V
PlayStation France a confirmé sur son Twitter que les utilisateurs PS4 pourront revendre et prêter leurs jeux, alors stop les polémiques à 2 balles.
Yaden
Signaler
Yaden
Depuis la PS3 il est illégal de se créer un compte étranger pour accéder aux autres stores, de laisser une tierce personne utiliser son compte sur une autre console etc... Pourtant tout le monde le fait, et sans problème.

Alors oui, le double discours est dérangeant, mais il s'agit plus ici d'un filet de sécurité, pour éviter les procès au cas où un éditeur décide d'interdire l'occasion sur son jeu (ce qui a toujours été laissé possible par Sony, et cette fois les discours officiels le confirment).
azur38
Signaler
azur38
Y'a écrit ça depuis que le DVD existe...
LvsAs
Signaler
LvsAs
Oula attention, c'est juste une condition légale obligatoire pour tous logiciel c'est même écrit au dos de nos jeux et autres soft depuis bien longtemps, c'est la loi qui les oblige a inclure ceci rien a voir avec une politique d'entreprise comme tu le laisse entendre, il est aussi précisé sauf autorisation de SCE sur nos boite PS3 et PS4 ;)
Dopamine
Signaler
Dopamine
Elpapa, ce point n'a pas changé, mais je tenais tout de même à le mettre en lumière puisqu'elles ont été mises à jour récemment et n'ont précisément rien changé sur ces points.
Elparagouayo
Signaler
Elparagouayo
Il est clair qu'il y a encore quelques mois, Sony, Microsoft et une bonnes partie des éditeurs (pour ne pas dire tous) s' étaient mis d'accord sur ces histoires de DRM histoire d'empêcher la revente sans s'en mettre dans les poches. Ces systèmes étaient déjà évoqués sur les 2 consoles lors des Podcasts de début d'année, par des sources développeurs.
Depuis, Sony a vu la lumière (ou la taulé mangée par Microsoft) et a décidé de faire machine arrière. M'est avis que ces conditions générales sont reliques de tout ça.
fonz
Signaler
fonz
je rejoins dopamine : en effet entre le discours tenu et les faits les mecs ont fait leur choix : ils s'interdisent pas du tout de continuer dans cette voie qu'est le " anti-occasion " ..

Édito

La parallaxe est l'’incidence du changement de position de l'’observateur sur l’'observation d'’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment


Silence Episode 1
Silence Episode 2
Silence Episode 3

Le Test de la GEM Box



 

  

Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris