Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 06/05/17 à 10h22

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Réflexions... ou pas

S'il existe évidement une course entre Sony et Microsoft, elle est parfaitement incarnée par celle que mènent les deux licences phare des simulations automobiles sur consoles ; Gran Turismo et Forza Motorsport. Forza qui passe la ligne en tête sur les deux derniers tours (Forza 3 et 4), mais dont la victoire est incertaine sur son prochain opus.

Forza dans le baquet de Gran Turismo

Exactement comme GT en son temps, le bébé de Dan Greenawalt est obligé de négocier une période difficile. Celle ou il faut autant garder sa base d'utilisateurs que tenter d'en conquérir de nouveaux. Celle ou il faut capitaliser sur les investissements et le moteur initial du jeu et ou il faut toujours innover pour aller plus loin.

Certes, Forza garde à ce jour le moteur physique le plus agréable de cette génération. Certes, le nouveau système d'éclairage permet d'avoir un rendu encore plus réaliste. La puissance de la Xbox One sera également mise à profit pour flatter encore la rétine. Mais le coeur du jeu ne change que peu et les avancées les plus attendues resteront probablement encore dans les cartons. Tout ce que la technique de la One va amener sera bienvenu, mais on reste « juste » dans le plus et pas vraiment le nouveau.

S'il n'y a pas de déformations réelles sur les carrosseries, si les arrêts aux stands ne sont pas plus réalistes. Si on ne peut pas rouler en respectant les cycles jour nuit ou avec des conditions météo variables, nombre de pilotes vont rester sur leur faim. Et je pense malheureusement que nous allons rester les panses vides.

Cette situation vous rappelle peut être quelque chose ? Oui. L'arrivée de GT5 sur Playstation 3, même si ce dernier avait encore le boulet des reports successifs pour le plomber un peu plus.

Katzunori change de stratégie

Tout cela est bon pour nous car la concurrence est stimulée. Probablement tombée dans la même arrogance que Sony à la sortie de la PS3, la série GT est resté tranquillement allongée sur ses lauriers. Elle a pu regarder Forza s'éloigner au bout de la ligne droite...

Aujourd'hui, le discours a changé, la stratégie aussi. On commence par utiliser un discours proche de celui de Greenawalt. Lors de la conférence Sony du 9 septembre, la séquence diffusée de GT6 commence par : « Par des gens qui aiment les voitures, pour des gens qui aiment les voitures ».

Katzunori a également insisté sur un point qui faisait précisément toute la différence entre les deux jeux ; le moteur physique. GT6 en proposera un tout nouveau. On y ajoute évidement toute l'expertise de Polyphony en matière de modélisation des véhicules et cette fois pour un large panel de modèles. S'il est certain que techniquement le jeu sera sans doute en cran en dessous de la version One de Forza, il faudra juger sur les modifications de noyau du jeu et de tout ce qui fait l'immersion du pilote dans son environnement. Tous les écrans (tablettes, PC, smartphones) qui pourraient permettre de rester connecter avec sa voiture notamment.

Nul besoin d'une puissance d'affichage délirante pour étoffer les possibilités d'un jeu de course. La plastique ne fait pas tout, même si je sais que votre mâchoire tombe au moindre bout de carrosserie que les voitures cosplayées laissent apparaître.

Bref, les pilotes Greenawalt et Yamauchi son côte à côte pour attaquer un virage, et le japonnais est un peu en retrait, mais à la corde. Une chance de passer devant.

Voir aussi

Jeux : 
Gran Turismo 6, Forza Motorsport 5
Sociétés : 
Polyphony Digital, Turn 10
Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

Dopamine
Signaler
Dopamine

Comme quoi on ne fait pas forcément ce que l'on veux, même quand on s'appelle Turn 10.


Surtout quand on s'appelle T10 maintenant.
Tomoe
Signaler
Tomoe
"J'en ai quelques bruits et crois moi, si Greenawalt pouvait changer tout ce qu'il veut, il en serait bien plus heureux ;) "

Cela me fait d'ailleurs penser à quelque chose qui confirme tes dires. Vous avez peut être noté que 100% des jeux boites annoncés sur Xbox One (hors indé) sont accompagnés de companion apps. J'avais entendu de la bouche du rédac chef de Gamekult lors d'un live qui couvrait l'E3, qu'un développeur lui avait confié que Microsoft les obligeaient à en fournir une pour les jeux de lancement. Comme quoi on ne fait pas forcément ce que l'on veux, même quand on s'appelle Turn 10.
Pourtant aucune companion app n'a encore été annoncée pour Forza 5 à ma connaissance et Microsoft pourrait avoir choisie pour sa vitrine technologique d'orienter le tir vers des features différentes. Comme citées plus haut, le cloud, le drivatar ect...

@AdrienXL:
En effet je viens de voir que la salle des ventes ne sera pas d'actualité sur le 5eme épisode. Dommage.
Mais ils conservent tout de même la vitrine, pour continuer a permettre aux joueurs de partager leurs créations, que ce soit des vinyles, des livrées, des réglages, vidéos et photos. Heureusement ! Ils auraient tué, comme je le disais dans mon précédant post, ce qui fait selon moi le charme du jeu.

De toute façon c'est comme a chaque lancement d'une nouvelle gen. Il faudra attendre Forza 6 selon moi pour voir ce que Turn 10 a dans le ventre. Il suffit de voir la différence entre Forza 2 et 3 ^^
Dopamine
Signaler
Dopamine
Au contraire, c'est bien parce que c'est devenu une énorme machine qu'il est difficile de changer de trajectoire. Pourquoi changer radicalement puisqu'on en vends des palettes ? Malheureusement, cela risque de changer lorsque la déception sera massive.

J'en ai quelques bruits et crois moi, si Greenawalt pouvait changer tout ce qu'il veut, il en serait bien plus heureux ;)
AdrienXL
Signaler
AdrienXL
@Dopamine, l'argument du facteur temps, j'ai du mal.
Ca marche dans le cas d'une petite structure. Mais la c'est T10 et M$. C'est des palettes de thunes et des effectifs monstres et extensibles.
Le problème, selon moi, c'est la gestion des priorités. Qu'est ce qui est le plus important ? Essayer de vendre le cloud à tout prix en développant une fonctionnalité que personne n'attendait ou prendre un peu de temps pour faire un sorte que les variables qui gèrent les dégats mécaniques diminuent lors d'un arrêt au stand ?
Le pb de Forza c'est M$. Sur FM4 il fallait vendre Kinect, donc on fait un mode handless et l'autovista. Pour FM5 il faut vendre la X1 et le cloud donc on fait le drivatar.
Dopamine
Signaler
Dopamine
@Tomoe : Je plussoie sur l'aspect communautaire de Forza. Mais c'est aussi en grande partie grâce au Live qui fonctionne vraiment bien sur 360. Rien de plus naturel et facile que de se retrouver pour taper la discute entre potes.

@Adrien : C'est tout le problème des licences qui deviennent énormes. La pression commerciale s'intensifie. Le problème principal pour Forza, c'est que le facteur temps n'a pas permis un développement en profondeur. Manifestement, le cœur du moteur est le même depuis Forza 2. Je ne dis pas qu'il n'y a pas eu de travail (il a même été énorme sur certains points), mais la technique fait que des demandes qui semblent triviales pour les fans ne puissent pas être honorées.

On va certainement avoir le même souci pour Forza 5. Reste à espérer qu'en parallèle de ce rush pour tenir les délais un tout nouveau moteur soit en cours de développement. Le fait qu'une nouvelle génération de machine arrive laisse bon espoir de ce côté. En tout cas, cela parait cohérent.
- On rush la sortie d'un jeu pour capitaliser sur le nom
- On développe quelque chose de vraiment nouveau pour garder la main

Parce que sinon, à force de réchauffer, ça va rester collé au fond de la casserole...
AdrienXL
Signaler
AdrienXL
J'avoue que je n'ai pas du tout (mais vraiment pas) suivi l'actu à propos de GT6 contrairement à celle de Forza.
Vu d'ici, je ne comprendrai pas que Forza garde son rang de référence (quasi)simu console.
Oui c'est plus beau, c'est plus connecté, c'est plus de contenu et surtout on a appris a faire des suspensions. C'est une suite quoi, c'est en quelque sorte la moindre des choses. Mais pour un studio qui se veut proche de sa communauté, je trouve limite insultant que T10 ait fait l'impasse sur ce que cette même communauté réclame depuis au moins FM2.
Y'en a marre de rouler systématiquement à 14h en plein mois de juillet. Y'en a marre que nos mécanos invisibles retapent l'ensemble de la carrosserie mécanique en moins 10s mais ne sont pas foutu de poser un coup de gaffer sur le parechoc. Pire, ils vont nous refaire le coup du pack Porsche.
D’ailleurs pour faire écho à Tomoe et l'aspect communautaire, ils vont même le réduire en supprimant la salle des ventes.
Je suis tellement déçu de T10 et Microsoft... Bref, fin du troll velu. :angel:
Tomoe
Signaler
Tomoe
Il m'est d'avis que l'on compare trop souvent les deux jeux sur les mauvais points. Et ce, depuis Forza 3. Je m'explique.
J'ai vraiment eu ma période Fanboy Sony autrefois et Gran Turismo a été longtemps la simulation console de référence. La première fois que j'ai vu Forza sur la première Xbox j'ai eu beaucoup de mal a adhérer (jeu de mots inside) au gameplay.
J'ai passé un nombre d'heures incalculables sur les jeux de polyphony digital jusqu'à GT4. Jusqu’à cette époque j’étais même hermétique à Microsoft c'est dire...
Mais lors de la sortie de Forza 3 j'ai retourné ma chemise tant la baffe a été monumentale.
C'est d'ailleurs ce jeu qui m'a fait acheter une Xbox 360 en bundle. Mais ce ne fut pas sur les points que l'ont s’évertuent a matraquer a longueur de temps.

Mais contrairement aux idées reçues ce qui pour moi fait une différence énorme entre les deux jeux, ce ne sont pas les dégats, la physiques, les graphismes, la météo, les cycles jour/nuits ou quoi que ce soit de ce genre.
Il s'agit de l'aspect communautaire, mais aussi et surtout, de ce qui en découle !

La série Gran Turismo nous a habitué à de longue liste de véhicules disponible au sein de leurs jeux. Environ 1000 pour Gran Turismo 5 contre 500 pour Forza 4. Oui, Mais !
Contrairement a la série de Kazunori Yamauchi, Forza permet une personnalisation des véhicules absolument infinie en terme de design et de réglage. Et c'est justement ce point qui pour moi fait très clairement pencher la balance.
Sur Playstation en poussant loin, on se limite a changer la peinture de sa voiture et a améliorer les réglages la ou Forza va beaucoup, mais alors vraiment, beaucoup plus loin.

A personalisation est souvent si poussée et si complexe que des clubs se créent pour regrouper des talents en tout genre. Pilote, Régleurs / Essayeurs, Peintre, Photographe / Vidéaste...
Pour ma part je ne suis pas spécialement bon en conduite, en fait je suis même plutot mauvais contrairement au niveau moyen, que ce soit sur GT5 ou Forza 4. Mais je passe autant de temps si ce n'est plus a vadrouiller dans les profils d'autres joueurs pour leurs acheter leurs dessins entièrement fait au Pad via l'editeur, certain relevant parfois de l'oeuvre d'art. J'en crée également moi même mais force est de reconnaitre que la aussi ça demande du talent ^^'
Mais cette aspect permet justement d'avoir des communauté qui se développent et qui ne peuvent pas exister dans la série Gran Turismo.
On notera par exemple:

- Les teams de time attack sur les grands circuits mondiaux arborant leurs couleurs via des peintures ahurissantes, des carrosseries répliques de modèles réels plus ou moins connus et entièrement fait main pendant des heures...
- Les clubs de drift type Touge dans les circuits de montagnes japonaises, un peu à la manière d'initial D.
- Les clubs de drift Tandem, inspirés directement du D1, compétions de drift scoring réelle venue tout droit du Japon.
- Les championnats de France Online toutes catégories
- Les peintres créant des peintures tellement belles que de vraies écuries comme Team Falken Tires les sélectionnent pour les arborer lors de leur prochain championnat sur une Porsche GT3 RSR.

Et j'en passe ...
Les outils de personnalisation de Forza permettent de rendre chacune des voitures totalement unique, et il n'est pas rare en online de se faire littéralement ridiculiser par une simple Mégane RS préparé aux petit oignons par un club alors que l'on roule soit même en Ferrari... C'est rageant mais ça force le respect. Surtout quand on apprend qu'ils sont 5 mecs derrière a bosser dessus.

Pour moi tant que Gran Turismo ne permettra pas de faire ce que l'on veux de ses véhicules et ne dotera pas les joueurs des outils nécessaires a leurs personnalisation il restera derrière. Alors le cycle jour / nuit hein ... no comment.

Forza a su évoluer et un amateur d'automobile ne limite pas sa passion a regarder des voitures tout droit sortie de chez le concessionnaire a faire des tours de piste indéfiniement.

Trailer Fujimi Kaido Forza 3 TGS 09:


Un film parmis tant d'autre qui montre ce que l'on peux faire avec un peu d'imagination:


Du Gymkhana sur Forza 4:
https://www.youtube.com/watch?v=ZRPqLd2VaEM

La vitrine de la commnuauté ou chacun peux a son bon vouloir exposer ses créations, originales ou non:
http://www.forzamotorsport.fr/vitrines.html

La seule limite étant l'imagination, quand on me propose ce genre de chose sur Forza alors que l'on me vend de l'autre coté la possibilité de gagner quelques chevaux supplémentaires sur mon véhicule en le passant au lavage (...) forcément je change crèmerie. Gran Turismo, je t'ai aimé d'amour mais tu as mal vieilli ^^'
oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal
Gt6 day one, Forza j'attends les retours avant tout.
Mon cockpit est monté en G25 et c'est relou que les Xbox n'acceptent pas ce volant... :(
Voilà quelque chose qui serait bien pour la Xone...
AdaMenthe
Signaler
AdaMenthe
énorme l'image avec Kazunori et Greenawalt =)
Arnafus
Signaler
Arnafus
Je pense que Forza 5 a de grande chance d'être un jeu rushé pour une sortie day one, contrairement à GT 6 qui corrigera sans doute les problèmes de GT 5 et de sa sortie.
Dopamine
Signaler
Dopamine
Certes, mais cela n'aura aucune incidence sur la qualité du jeu. Tout comme les chiffres de vente se sont pas proportionnels à cette même qualité (vous avez dit COD ? :))
GethPlatform
Signaler
GethPlatform
Il faut aussi compter sur le fait que GT6 sort avec une base installée de 70 millions de machines, là où la Xbox One n'en aura pas.

Édito

La parallaxe est l'incidence du changement de position de l'observateur sur l'observation d'un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment

High Score pour le Pixel Museum
Le premier musée du Jeu Vidéo
La Switch Hackée plusieurs fois


Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris