Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 04/12/16 à 10h04

Ajouter aux favoris
  
Signaler

C'est l'idée qu'a voulu faire passer John Smedley, le président de Sony Online Entertainment, lors d'une interview accordée à PC Gamer. L'homme est particulièrement dur avec Zynga et fait les yeux doux aux core gamers.


Car si les vrais jeux en free to play ont du mal à être rentables, ce serait, selon lui à cause de la mauvaise réputation acquise avec des jeux comme Farmville. Des softs qui ne seraient pas vraiment des jeux, mais surtout des modèles économiques pour hameçonner et faire payer les gens. Les vrais Free To Play doivent d'abord avoir des principes ludiques et plaire suffisamment aux joueurs pour qu'ils décident d'investir de l'argent dans les micro-paiements.

Une idée louable qu'il pense mettre en application avec Planetside 2 sorti récement. Il faudra pour cela que le jeu soit rapidement patché car il semble que de nombreux tricheurs sévissent sur les serveurs de SOE.

Continuant à répondre aux questions sur le futur des jeux vidéo, John Smedley coupe la poire en deux lorsqu'il s'agit d'évoquer le modèle des F2P. Il ne pense pas qu'il soit possible de se baser sur ce principe pour produire des jeux de type triple A comme Call of Duty, du moins en ce qui concerne la partie solo. Pour le multijoueur en revanche, un juste milieu doit être trouvé entre principes ludiques et carottes à l'achat. Il ne faut pas que le joueur puisse payer pour gagner, mais il faut que le fun généré soit suffisant pour qu'un nombre minimum d'acheteurs puissent financer le jeu. Pour illustrer son propos, il cite à nouveau Planetside 2 qui compte 10% de joueurs dépensant de l'argent pour 90% de joueurs « gratuits ». Ce sont les 90% qui amènent beaucoup à l'expérience multijoueur, mais ce sont les 10% qui font vivre le jeu.

Sur le fond et la différence à faire entre les F2P casual et les modèles destinés à des core gamers, John a sans doute raison. Mais dire qu'il faut des jeux ayant d'abord un modèle profond et intéressant pour vendre, c'est un peu enfoncer des portes ouvertes. Ce ne sont pas les core gamers qui ont dépensé des millions à cultiver leur ferme et ce n'est probablement pas Farmville qui aura coulé Planetside 2 si le jeu ne marche pas...

 

Voir aussi

Jeux : 
PlanetSide 2, Farmville
Sociétés : 
Daybreak Game Company
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

La parallaxe est l'’incidence du changement de position de l'’observateur sur l’'observation d'’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment


Silence Episode 1
Silence Episode 2
Silence Episode 3

Le Test de la GEM Box



 

  

Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris