Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 27/06/17 à 19h32

Ajouter aux favoris
Signaler
Critiques matériel

Je vous l'avais annoncé il y a quelques temps, un nouveau casque vient enrichir la série que j'ai déjà essayé. Le SLYR pour Slayer de Skullcandy est passé par mes oreilles. En voici un compte rendu écrit et en vidéo.


Le SLYR est un casque un peu atypique dans notre univers gamer. Comme sa marque l'indique en anglais (littéralement « bonbon crâne »), il est plutôt fun et festif de par son design et de par la ligne de communication du constructeur. C'est une marque que je ne connais pas mais qui semble satisfaire de nombreuses personnes l'utilisant dans le domaine du son. Que ce soit pour écouter de la musique ou pour en fabriquer.

C'est d'ailleurs une qualité qu'on lui retrouve en jeu, puisque le SLYR produit un son agréable, sans artefacts et selon trois modes prédéterminés d'equalizer. Que vous aimiez les sons portés sur les basses, les aigus ou un mix des deux, le module de contrôle vous autorise à faire votre choix. La connectique incite à l'utiliser en dehors du jeu pur, puisqu'il suffit d'utiliser l'interface mini jack pour le brancher sur un chaîne Hi-Fi, ou sur n'importe quel smartphone « normal ».

La qualité de fabrication me semble basique, il est léger et a l'air plutôt fragile. Son ergonomie pose problème puisque la taille des écouteurs ne sera pas forcément adaptée à toutes les morphologies. Certes il sera moins encombrant que certains autres casques gamer, mais ne pas englober l'ensemble du pavillon auditif sera désagréable sur de très longues sessions de jeu. L'idéal serait de pouvoir l'essayer avant de l'acheter (je serais vendeur, j'en proposerai un à l'essai) pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Le module de contrôle déporté est classique. Réglages séparés du volume de la voix et du jeu, mise sous silence du micro, LED changeant de couleur pour toujours savoir ou on en est. A propos de micro, celui-ci est habilement rétracté sur le côté gauche du casque. Ce qui me conforte dans l'idée qu'il est destiné à un usage hybride entre musique nomade et gaming. Il sort rapidement et simplement en pivotant sur son axe.

Je vous invite à découvrir tout cela en vidéo en vous présentant mes excuses pour la qualité médiocre de l'image. Il va vraiment falloir que l'investisse bientôt dans un matériel digne de ce nom à demeure. Soit j'ai une mauvaise image, soit j'ai des flous avec mon appareil photo d'entrée de gamme (pas moyen de débrayer l'autofocus). Si vous avez de bons conseils pas trop douloureux pour le portefeuille, je suis preneur. En attendant, bonne vidéo tout de même ;) .


Test / Essais du casque Skullcandy SLYR par Dopamine67
Version Youtube, cliquez ici

 

Voir aussi les essais des autres casques

Test du casque Gioteck EX-05

Test du casque Tritton AX-180

Test du casque Turtle Beach XP-300

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

La parallaxe est l'incidence du changement de position de l'observateur sur l'observation d'un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment

High Score pour le Pixel Museum
Le premier musée du Jeu Vidéo
La Switch Hackée plusieurs fois


Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris