Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 26/11/16 à 18h04

Ajouter aux favoris
Signaler
Critiques Jeux


Blog Game Over

Ce test est la retranscription de la version publiée sur le blog Game Over de Rue89. Vous pouvez le retrouver dans son contexte original ici. Vous pouvez également profiter d'une version vidéo disponible sur ce même blog.


Inspiré d'autres titres comme la série des Harvest Moon, Rune Factory Oceans est enfin arrivé traduit en français. Le jeu de Rising Star Games apporte une pierre de plus à un développeur qui propose des jeux agréables sortant quelque peu des schémas contemporains.

 

Une vie au jour le jour

Mystérieusement invoqués et donc téléportés sur leur île, Aden et Sonia s'y retrouvent 500 ans dans le futur. Un certain nombre de choses ont changé, mais les habitants y sont toujours aussi accueillants. Les deux amis vont se voir prêter une maison pendant toute la durée de leur « séjour ». Mais cette invocation n'a pas été sans conséquences. Sonia a été piégée dans le corps d'Aden. Elle peut même en prendre le contrôle de temps en temps et ne se prive pas pour exprimer son avis !

Pas si surpris que cela, les habitants de Vesperia acceptent volontiers ces nouveaux habitants. Les occasions de discuter sont nombreuses et il ne faut pas hésiter à engager la conversation. Ainsi le niveau d'amitié augmente et permet de récupérer de nouvelles informations utiles (des recettes, des localisations sur une carte, un objet...).

 
Le système de jeu de Rune Factory est basée sur des cycles jour-nuit et le passage du temps. A chaque matin, le premier réflexe sera de jeter un coup d'oeil sur le calendrier. Quel temps fait-il ? Est-ce le jour du marché ? Y a-t-il un festival prévu ? Couplé au tableau d'affichage de l'auberge, l'emploi du temps est ainsi déterminé en fonction du nycthémère. Si c'est un jour ou les ingrédients son achetés plus chers, il sera temps de vider les réserves du coffre de la maison.

Ainsi, les systèmes classiques des jeux de rôle japonais (RFO en est très inspiré) sont masqués sous ces artifices. Un concours de pêche ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe, il est logiquement associé à un évènement prédéterminé.

 

Devenez pêcheur, fermier ou chasseur de monstre

Afin de pouvoir vendre des denrées ou de pouvoir s'en servir pour créer des objets, il faut d'abord savoir ou trouver la matière première. La réhabilitation d'îles pétrifiées en est le meilleur exemple. Grâce à la collecte de certains esprits, elles reprennent vie afin de pouvoir cultiver ou produire des objets.

Pour ce faire, il faut non seulement collectionner les esprits, mais aussi installer des monstres apprivoisés (à l'aide d'une brosse !) qui, en fonction de leurs capacités vont produire des denrées variables. Cela pourra être de la pomme de terre, des plantes, des minerais... Les animaux eux-mêmes seront producteurs, puisque les poules, les vaches et les moutons produiront oeufs, lait et laine.

 
Rune Factory propose ainsi un système de production bien plus complexe qu'il n'y parait au premier abord. Le coffre de la maison sera très utile pour constituer des stocks nécessaires à la réalisation de diverses recettes. Vous pourrez vous transformer en cuisinier, en apprenti forgeron ou encore créer des potions. Toutes ces créations mettent les réflexes à l'épreuve avec une jauge qu'il faudra arrêter au bon moment. En fonction des capacités du personnage et de son niveau, la partie de réussite (en vert) sera plus grande et donc plus facile à atteindre. Un grand nombre de mini jeux sont basés sur le même système (la pêche par exemple).
 

Une histoire décousue, un jeu agréable

Il y a tellement de choses à faire dans ce jeu que l'on ne s'ennuie presque jamais. Pourtant, ces mécanismes archaïques de quêtes et sa technique antédiluvienne pour une Playstation 3 pourrait en rebuter plus d'un. Le jeu semble en effet être simplement passé d'une version Wii à une version HD. Les quêtes extrêmement basiques sont de type « FedEx ». Il suffit d'aller chercher une liste d'ingrédients ou de tuer tel type de monstre...

Du coup, on oublie un peu l'histoire principale et le fait que nos deux héros aient besoin de retrouver leur époque originelle. Celle-ci avance en fonction de l'évolution des personnages et non selon une trame linéaire. Lorsque qu'Adaml a atteint un niveau suffisant, une quête principale s'affiche sur le tableau de l'auberge. Entre temps on continue de vivre tranquillement sa vie au fil des semaines et des mois.

Mais cette ambiance unique, quoi que désuète, du jeu de rôle japonais traditionnel (un peu comme la grande époque des Landstalker et consorts) est bien présente. Il ne faut pas se fier à l'aspect enfantin du design des personnages ni aux couleurs pastels. Rune Factory Oceans est d'ailleurs conseillé à un public jeune (12 ans et plus), mais pas enfantin.

Moins largement distribué que d'autres jeux sur PS3, n'hésitez pas à y jeter un coup d'oeil si vous le croisez sur un étal ou a bon prix sur Internet. Il fait partie des jeux agréables, délassants et reposants entre deux parties d'un titre majeur.

Voir aussi

Jeux : 
Rune Factory Oceans
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

La parallaxe est l'’incidence du changement de position de l'’observateur sur l’'observation d'’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment


Silence Episode 1
Silence Episode 2
Silence Episode 3

Le Test de la GEM Box



 

  

Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris