Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 26/11/16 à 18h04

Ajouter aux favoris
Signaler
Micro Kids

Strike Commander est un jeu de simulation de vol qui a su marquer son temps. Deux raisons principales à cela. Son avancée technique exceptionnelle sur la génération de processeurs x86 et un mode de narration qui fera des émules.


Dany Boolauck parle dans cette vidéo en preview d'un des meilleurs jeux de l'année 1993. Cette « simulation » de vol propose d'incarner un pilote mercenaire qui va devoir gérer aussi bien son pilotage pendant les missions que sa logistique. Il faudra en effet dépenser l'argent durement gagné pour s'équiper en matériel. L'homme à la tête du projet n'est pas étranger à l'engouement que suscite le titre. Il s'agit de Chris Roberts qui a déjà ravi des milliers de joueurs avec la série Wing Commander. Son aspect gestion se rapporche de Privateer, un autre titre signé Roberts qui m'aura occupé de très longues heures (voilà un concept que j'adorerai retrouver aujourd'hui...).


Strike Commander par Dopamine67
Version Youtube, Cliquez ici

Strike Commander va hériter de certains traits de la simulation spatiale. En particulier son mode de narration original qui va dérouler le scénario aussi bien entre les missions que pendant les combats. Les dialogues sont parlés (cela semble une évidence aujourd'hui, mais ce n'était pas encore le cas, même si le CD-ROM s'était déjà bien développé) et les graphismes superbes. Comme souvent il fallait disposer d'un matériel dernier cri pour pouvoir bénéficier de bonnes performances.

Il est toujours amusant d'ailleurs de constater que pour l'époque, un gros PC est un 486DX avec 4Mo de RAM. Dany conseille la carte son Rolland, j'avais à l'époque une Sounblaster, mais j'en était très satisfait également. J'ai passé de nombreuses heures sur ce titre... Je vous ajoute également la vidéo de l'intro et un peu de gameplay (le gars se débrouille très bien), la vidéo originale de Micro Kids étant de qualité médiocre.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Dopamine
Signaler
Dopamine
J'ai le même sentiment en ce qui concerne Roberts... D'ailleurs, je me suis mis en tête de le retrouver pour voir s'il n'aurait pas quelques bafouilles à dire à propos de l'état du média aujourd'hui.
Exus
Signaler
Exus
Que voila de bon souvenir... Je crois que je n’ai jamais été déçus d'un jeu qui venait du cerveau fertile de Chris Roberts. Enfin si, il fallait changer de matos à chacun de ses nouveaux jeu mais jamais déçu du résultat. Toujours très propre graphiquement et avec, cerise sur le gâteau, un bon scénario dedans.
Pour le concept de Privateer je trouve que son dernier jeu Freelancer l'a pousser assez loin et je m'amuse encore beaucoup avec.

Édito

La parallaxe est l'’incidence du changement de position de l'’observateur sur l’'observation d'’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment


Silence Episode 1
Silence Episode 2
Silence Episode 3

Le Test de la GEM Box



 

  

Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris