Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 04/12/16 à 10h04

Ajouter aux favoris
Signaler
Rue89


Blog Game Over

Voici la retranscription du dernier billet paru sur Rue89. Vous pouvez le consulter dans son contexte original ici. Bonne lecture !

En dix-sept ans d'existence, le site « MaXoE » a continué son bonhomme de chemin en se posant tranquillement comme un des rendez-vous des plus intéressants concernant la culture estampillée « geek ». Ce média culturel a su rester indépendant malgré les sirènes de la bulle Internet des années 2000. Je vous propose de faire connaissance avec ce site au travers avec son directeur de la publication, Maxime D (qui n'a pas souhaité donner son nom, pour des raisons de tranquillité professionnelle).

Game Over : Le site existe depuis 1995. Quel est son concept ?

Maxime D : Le concept est simple : échanger sur nos passions avec les lecteurs, leur faire partager nos expériences, bonnes ou mauvaises, sur différents sujets. Des jeux vidéo aux mangas, des figurines (toys) à l'environnement, du cinéma aux nouvelles technologies... Mais il peut aussi s'agir de sujets moins courants, plus niches qui ont habituellement moins de visibilité et que nous voulons soutenir. Avec toujours un regard curieux et sans concession.

Pourquoi avoir choisi « MaXoE » comme nom ?

Il fallait bien en trouver un au départ pour créer le nom de domaine, j'ai utilisé des lettres qui mises ensemble sonnaient plutôt bien. Avec une petite coquetterie tout de même : le « e » à la fin de « MaXoE » est muet et « MaXoE » se prononce donc « MaXo » et non « MaXoé ».

 

« Le nombre de visiteurs nous importe peu »

Quelle est l'évolution du site en termes de visites et comment se situe-t-il vis à vis des sites similaires ?

Le nombre de visiteurs importe peu pour nous, et cela a été comme cela depuis le lancement du site. Avoir un maximum de visiteurs n'a jamais été un objectif et aujourd'hui encore, même si le nombre de visiteurs uniques est tout à fait satisfaisant, c'est bien plus la fidélité de nos lecteurs qui nous suivent pour certains depuis le lancement du site qui compte. Dans ces conditions il est donc bien difficile de se situer d'une quelconque manière vis-à-vis d'autres sites.

« MaXoE » traite de toute la sphère de la pop culture ou de la geek culture (jeux vidéo, cinéma, manga...). L'indépendance du site est revendiquée comme une marque de fabrique. Est ce que cela signifie que les sites professionnels ne peuvent pas être indépendants ?

Nous n'avons pas le monopole de l'indépendance éditoriale et financière. Mais il se trouve que nous n'avons pas d'investisseurs, pas d'actionnaires, ni même de patron à qui rendre des comptes. Notre indépendance éditoriale et financière est donc une indépendance de fait et nous ne la mettons pas en opposition à celle des sites professionnels. On peut être amateurs et sous influence, et être professionnels et ne pas l'être.

Avec un design très épuré, MaXoE traite de toute la sphère « pop culture » (Capture d'écran)

Est ce pour cette raison que le site ne s'est pas « professionnalisé » ?

Compte tenu de notre concept de départ, il n'y avait aucun intérêt pour nous à nous professionnaliser. Le but n'a jamais été de vivre de cette aventure collective qu'est « MaXoE » et c'est justement ce qui a fait que nous avons pu continuer à évoluer un peu en marge de la bulle Internet qui s'est développée au début des années 2000, avec des investissements faits à tour de bras et dans tous les sens, il faut bien le dire. « MaXoE » n'avait pas vocation à devenir l'une de ces startups et nous n'avons logiquement pas cédé à cette tentation.

Ce mode de fonctionnement reste-il compatible avec le succès du site ? S'il devait encore croître faudrait-il des financements plus importants ?

Je dirais que ce mode de fonctionnement, loin d'être un handicap, est justement compatible avec le succès ; c'est même ce qui lui assure son succès depuis autant d'années. Au fur et à mesure que le site a évolué et que les visiteurs se sont faits plus nombreux, il a fallu investir dans l'hébergement notamment. Mais nous savons optimiser nos ressources et nous pouvons continuer encore longtemps à évoluer avant d'envisager des financements plus importants. Financements qui, quand bien même, devraient rester financés en fonds propres.

 

« Nous choisissons librement les sujets que nous souhaitons évoquer »

Le paradoxe, c'est que les éditeurs et les sociétés de communication doivent vous faire les yeux doux pour communiquer via « MaXoE » non ?

Si c'est le cas, on ne le ressent pas du tout comme ça. Nous avons de très bonnes relations avec tous nos contacts, avec lesquels nous travaillons pour certains depuis le milieu des années 90. Notre positionnement intéresse clairement les agences de communication et les éditeurs même si nous privilégions autant que possible, dans le domaine musical par exemple, les labels indépendants qui n'ont pas forcément d'attachés de presse. Mais tous savent que nous ne pouvons pas parler de tout, que nous choisissons librement les sujets que nous souhaitons évoquer et que nous sommes libres d'en dire ce que l'on en pense. Au risque d'en froisser peut-être certains de temps en temps, dont les représailles s'il devait y en avoir, seraient finalement sans grande conséquence sur nous.

Le site est développé sous Wordpress. Pourquoi ce choix qui peut sembler limitatif d'un point de vue esthétique ?

Wordpress est un excellent outil et s'il est limitatif, ce n'est certainement pas au niveau esthétique (puisque le thème de « MaXoE » est entièrement développé en interne, à partir de zéro) mais plutôt au niveau technique. Pendant très longtemps il a fallu modifier Wordpress de manière assez lourde pour qu'il puisse fonctionner en CMS plus qu'en simple blog. Mais les développeurs de Wordpress ont fait un travail fabuleux ces dernières années en s'adaptant à la demande des utilisateurs.

Il semble que vous soyez à la recherche de rédacteurs. Combien de personnes participent au site ? Quel serait le « but » à atteindre ?

Une dizaine de personnes participent régulièrement au site, et le nombre ne fait pas la qualité donc il n'y a pas de but à atteindre de ce point de vue là. En revanche, comme nous ne recrutons pas en mettant une carotte (c'est à dire en survendant le site et les avantages qu'il peut y avoir à y participer), et que la participation est bénévole, ceux qui nous contactent pour rejoindre l'équipe le font en sachant exactement ce que nous proposons et comment nous voyons cette aventure.

J'imagine que cela ne doit pas être évident à gérer d'un point de vue « logistique » ?

Notre rédaction est décentralisée mais nous sommes bel et bien une équipe. D'un point de vue logistique, nous sommes plutôt bien organisés et le fonctionnement sans hiérarchie permet à chacun de trouver sa place et de participer lorsqu'il le souhaite. Si l'autonomie est importante dans notre fonctionnement, nous sommes aussi capables de nous organiser tous ensemble pour proposer un contenu sur une thématique donnée (choisie par l'équipe), c'est le cas de nos semaines spéciales (la dernière était sur les explorateurs) ou bien encore des focus sur un sujet en particulier.

Chaque membre de l'équipe participe et tous les sites sont concernés par ces rendez-vous réguliers qui offrent un contenu très fourni à chaque fois. Notre organisation est donc bien rodée. Pour ce qui est des différents matériels que nous recevons, ils sont envoyés aux membres concernés, là aussi après concertation et en fonction des envies personnelles.

Quel est le parcours d'un billet sur « MaXoE » ? Est-il rédigé, relu, retouché, validé puis publié ?

Chacun a son ou ses domaines de prédilection : le test de jeux vidéo, les critiques musicales, de films ou de manga, la couverture d'événements sportifs par exemple ou bien encore la rédaction de news. Une fois rédigé, le billet est relu, corrigé éventuellement, validé puis publié.

 

« MaXoE est une sorte de bulle d'air »

La qualité est au rendez-vous, j'imagine qu'il n'est pas facile de demander un travail de niveau professionnel à des bénévoles ?

Je pense que l'aventure que nous construisons tous ensemble depuis tant d'années, offre justement l'assurance d'une pérennité, avérée par nos dix-sept années d'existence en 2012. Le fait de se sentir libre et autonome, de parler ce qui plaît sans contrainte particulière, sans comptes à rendre et au sein d'une aventure collective avec un fort esprit d'équipe est quelque chose de motivant et qui apparemment, séduit. « MaXoE » est une sorte de bulle d'air qui permet de s'évader du quotidien, de penser à autre chose. Après chacun à sa propre motivation mais les points précédemment évoqués sont essentiels je pense.

Les rédacteurs ont-ils des minima à fournir ou l'écriture est elle totalement libre ?

Non pas de minima, l'écriture est totalement libre. Même si la régularité est souhaitée, elle n'est pas une obligation. Cette souplesse permet à chacun de participer lorsqu'il le souhaite et comme vous le souligniez dans votre précédente question, le contenu est important et de qualité. La preuve que cette liberté est clairement une source d'inspiration !

Qu'est ce qui différencie « MaXoE » d'un rassemblement de blogs ? Car finalement il existe pléthore de blogs qui aujourd'hui parlent librement des sujets que l'on retrouve sur « MaXoE ».

Cela rejoint un peu la question sur comment nous nous situons vis à vis des sites similaires, ou bien la question sur l'indépendance. Il est toujours difficile de se positionner par rapport aux autres. Mais je pense que chaque site fonctionne différemment, avec une approche différente et un style différent. La question de la différenciation est peut-être celle du petit truc en plus que « MaXoE » aurait. J'espère que les réponses que j'ai apportées permettront à ceux qui ne connaissant pas déjà le site, de mieux cerner cette 'différence' et ce que nous pouvons avoir éventuellement « en plus ».

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

La parallaxe est l'’incidence du changement de position de l'’observateur sur l’'observation d'’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment


Silence Episode 1
Silence Episode 2
Silence Episode 3

Le Test de la GEM Box



 

  

Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris