Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 04/12/16 à 10h04

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Forza (Jeu vidéo)


 

 
 Forza Motorsport 2

  Xbox 360

  Juin 2007

  Nombre de voitures : 349
  Nombre de circuits : 14
  Ventes mondiales : 4 millions

 

 

 

 

Forza 2, la confirmation

Alors que Polyphony reste encore scotché à la PS2 (il faut dire qu'il y a de la marge), Microsoft a les coudées franches pour proposer la première simulation next gen digne de ce nom. Le succès ne se fait pas attendre. Les ventes sont quadruplées par rapport à la première mouture et les consoles HD ont leur simulation de référence.

Forza Motorsport 2 propose des menus plus classieux et  « matures », mais conserve une bonne partie des acquis de son grand frère. Le nombre de véhicules augmente d'une centaine de modèles, mais, curieusement, le nombre de circuits à diminué. La faute à l'augmentation sensible du nombre de circuits réels et officiels. Alors que Forza premier du nom n'en comptait que six, on en trouve ici dix. Par contre on se demande tout de même pourquoi ont été supprimés des tracés comme Alpine Ring ou Blue Montains qui, bien que fictifs ne ravissaient pas moins les amateurs de courbes.

Le mode carrière demande au joueur de choisir son camp. Trois zones sont proposée et les voitures à disposition changent en fonction de votre choix. Il faudra donc être amateur de voitures asiatiques, américaines ou européennes.

Malgré la disparition des clubs, le mode multi propose des tournois en permanence et un système d'échange et de vente des voitures. Ce sont les prémices du développement « social » de Forza. Les courses en ligne proposent d'ailleurs un système de classement en fonction des performances de conduite. Ce dernier ne veut malheureusement pas dire grand chose, dans la mesure où il ne prend pas en compte la présence ou l'absence des aides de conduite. Seuls les avantages pécuniaires sont conservés au niveau des gains.

Le mode peinture permet de reproduire les décoration les plus farfelues, mais aussi les voitures qui participent à divers championnats réels. Les résultats sont plutôt probants et même parfois bluffants. Mais surtout la prise en main de Forza 2 a su convaincre les amateurs de course auto. Toujours trop légère pour certains, la tenue de la voiture et les sensations qu'elle procure permet cependant de conduire à la limite et de « sentir » la perte d'adhérence juste avant qu'elle ne survienne.

Même si on peut penser que Forza 2 n'est qu'une version HD du premier épisode, c'est cet opus qui a vraiment fait décoller la licence auprès des joueurs, qu'ils soient débutants ou amateurs éclairés. Le fait que le premier concurrent sérieux à Gran Turismo arrive en HD bien avant que Polyphony ait pu opposer de la résistance (GT5 Prologue, ne sortira qu'en mars 2008) y a certainement fait pour beaucoup. Si Forza 1 fut une naissance, Forza 2 confirme le potentiel de la licence.

 

Suite


Forza Motorsport | Forza Motorsport 2 | Forza Motorsport 3 | Conclusion


Voir aussi

Jeux : 
Forza Motorsport 2
Sociétés : 
Turn 10
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Sagitat
Signaler
Sagitat
"Si Forza 1 fut une naissance, Forza 2 confirme le potentiel de la licence."
Tout à fait d'accord mais hélas, mis à part l'ajout "social" et une légère amélioration du comportement des véhicules et du son en général , les graphismes ne sont qu'un bête upscale dans une résolution un peu HD.
Le nombre de circuits (variantes exclues bien sur) est réduit (Bravo Dopamine, c'est rare que ce fait soit décrit) alors que dans n'importe quelle suite il y en a plus !
Sans oublier, la nouvelle tournure commerciale de Turn10 qui cachera des voitures du DVD pour nous les "offrir" ou nous les faires payer en soit-disant DLC, sans oublier le fameux circuits Road America (vendu 100 ou 150 points M$) issu du 1er Forza.
En bref, je m'y suis beaucoup amusé grâce au potentiel de base de Forza mais j'ai été déçu par ce Forza2 en terme d'évolution, car à l'époque on se moquait beaucoup (Turn10 y compris) de la démo technique de GranTurismo , GT.HD mais Forza2 n'a été (globalement) qu'un Forza(1)HD.
Et le jeu était loin d'être gratos !

Édito

La parallaxe est l'’incidence du changement de position de l'’observateur sur l’'observation d'’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment


Silence Episode 1
Silence Episode 2
Silence Episode 3

Le Test de la GEM Box



 

  

Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris