Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 06/05/17 à 10h22

Ajouter aux favoris
Signaler
Critiques matériel (Jeu vidéo)

Si vous êtes en train de lire ce texte à cette adresse, c'est que vous êtes forcément quelqu'un qui apprécie la technologie et qui apprécie également pouvoir en bénéficier dans les meilleures conditions. Seulement, il n'est pas toujours possible de réunir ces conditions en fonction de l'environnement qui vous concerne. Devolo propose une solution avec son Gigagate.

 

Ma box est partout

Le principe du Gigagate est très simple. Il s'agit littéralement de créer un pont entre votre point de connexion principal et un point relais. L'intérêt apparaît rapidement évident lorsqu'on pense à la localisation de sa box dans la maison. Il n'y a pas forcément qu'un seul point qui va réunir les outils appréciés par les férus de technologie. On aime profiter de la TV ailleurs que dans le salon et s'adonner aux plaisirs du jeu vidéo n'est justement pas cantonné à la pièce principale.

Que faire ? Placer la box au plus près des consoles et ordinateurs, pour obtenir les meilleures performances et profiter d'une connexion filaire idéale ? La solution du répéteur WiFi est maintenant bien connue, mais les utilisateurs se sont également rendu compte qu'elle était viable principalement pour les activités basiques d'utilisation ; le streaming, et la consultation de données web ou d'applications ne nécessitant pas des temps de réponse très rapides. En revanche, pour le jeu et surtout lorsqu'il faut des pings rapides, ces répéteurs montrent rapidement leurs limites.

La grosse différence avec le Gigagate, c'est qu'il propose une connectique qui se rapproche de celle que vous avez à l'arrière de vox box modernes. Le principe n'est donc pas d'avoir un répéteur WiFi (ce qu'il fait également), mais de proposer un véritable pont qui duplique les capacités de votre box. A l'arrière de l'unité satellite du Gigagate se trouvent en effet 4 ports ethernet et un port Gigabyte. Ce dernier vous propose un débit avoisinant les 2Go (a diviser par deux pour l'upload et le download). Ce débit est assuré par une connexion 5G qui par nature est sensible aux obstacles. De ce côté, pas de miracles. Les fréquences élevées permettent de meilleurs débits mais sont plus sensibles aux interférences physiques (murs, dalles…).

 

Simple, et facile d'usage

La pack est proposé aux alentours de 230€. Il comprend une base, un satellite et deux câbles RJ45 capables de soutenir le débit gigabyte. Attention à bien utiliser des câbles compatibles, sinon vous n'atteindrez évidement pas les performances escomptées. Ce prix relativement élevé s'explique évidement en partie par les performances affichées, mais aussi par une belle qualité de fabrication et un design au dessus de ce que l'on trouve généralement dans le secteur. Vous n'aurez pas honte de laisser les boîtiers trôner dans votre salon.

Sobres, soutenus par des pieds rétractables en position debout, ils présentent les boutons d'état en façade avant et une finition brillante sur les flancs. L'ensemble est donc élégant.

La mise en œuvre est d'une simplicité déconcertante. Vous branchez la base à votre box, le satellite à l'endroit prévu le plus pratique et en avant. Le code de connexion WiFi du satellite se trouve juste en dessous et si vous avez envie d'unifier les caractéristiques de votre réseau, vous pouvez parfaitement l'intégrer avec l'application devolo téléchargeable pour que vous soyez connecté en WiFi de façon tout à fait transparente.

L'appareil le plus gourmand en bande passante sera quand à lui branché directement sur le port Gibabite. Les autres se contenteront des ports Ethernet qui font de toute manière déjà très bien le job. Il est inutile que je vous parle ici des performances brutes des appareils, d'autres ont déjà réalisé ces essais avec mesures de perte de performances en fonction des positions.

Mais en résumé, j'ai essayé le Gigagate dans trois situations.

- Mon appartement en décalage dans une pièce de 50m²

- Entre deux appartement distants de deux étages soit environ 10 mètres avec les dalles

- Dans une maison aux deux points les plus distants et sur deux étages

 

Ça fonctionne tout le temps

En parallèle, et pour tenter un comparatif des performances WiFi, j'avais branché mon répéteur 5G. Sans surprise, les performances étaient sensiblement identiques lorsque la fonction de répétition basique était utilisée. Vous le savez déjà, mais il est bon de le répéter si vous envisagez un investissement, le Gigagate ne doit pas être utilisé comme un répéteur « simple ». Il vous proposera les mêmes services pour plus cher.

En revanche, si vous n'avez pas envie de tirer des câbles dans tous les sens dans la même pièce et si votre réseau CPL n'est pas satisfaisant, le Gigagate fait magnifiquement le boulot. Dans la même pièce, les débits sont conformes aux caractéristiques annoncées. Et surtout les pings ne sont que peu affectés. Une caractéristique particulièrement intéressante si vous êtres adeptes des jeux d'action qui se jouent en réseau. Si vous n'avez pas envie de vous compliquer la vie, le Gigagate est une solution extrêmement simple et rapide de connecter tous vos appareils. C'est tellement simple qu'on peut envisager de l'emmener en vacances pour améliorer et faciliter vos connexions ou que vous soyez.

Les professionnels ou ceux qui ont également besoin de connecter plusieurs appareils rapidement dans un même espace (un open space par exemple), alors que le point d'accès n'est pas situé idéalement seront également ravis. Bref, à partir du moment ou vous savez exactement ce que vous voulez et que vous avez exactement identifié vos besoins, le Gigagate est pour vous. Ce n'est pas donné, mais c'est carré et ça fonctionne !

Essai réalisé avec un matériel prêté par Devolo


Pour les amoureux des chiffres voici les caractéristiques brutes de la bête.

Caractéristiques techniques
Standards IEEE 802.3, IEEE 802.3u, IEEE 802.3ab, IEEE 802.3x, IEEE 802.11 a, b, g, n, ac (2.4 / 5 GHz concurrent) Auto MDI/X
Vitesse de transmission Wi-Fi 1733 (mbps, 4x4 MIMO/ 5 GHz), Wi-Fi 300 (mbps, 2x2 MIMO/ 2,4 GHz) Ethernet 10/100 (mbps), Ethernet 10/100/1000 (mbps)
Modulation • Transporteur Wi-Fi OFDM (IEEE 802.11a, g, n, ac)
Portée (en m) Wi-Fi: 300
Sécurité (Cryptage) WPA/WPA2
Témoins lumineux Link; Power (on/off), ETH (link/activity), WiFi
Boutons Pairing WPS
Port périphérique 5 x Ethernet RJ45
Consommation Maximum W/A: 2A
Alimentation électrique externe 12 V
Dimensions (en mm, hors prise) 150 x 140 x 30

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Dopamine
Signaler
Dopamine
Le ticket d'entrée n'est effectivement pas bon marché. C'est le prix de la tranquillité et du design. Un bricoleur peut trouver des solutions alternatives, mais il faut mettre les mains dans le cambouis :)
eddie vedder
Signaler
eddie vedder
Intéressant
Après c'est pas donné (je ne suis pas spécialiste de ce type d'appareil)

Édito

La parallaxe est l'incidence du changement de position de l'observateur sur l'observation d'un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment

High Score pour le Pixel Museum
Le premier musée du Jeu Vidéo
La Switch Hackée plusieurs fois


Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris