Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 20/02/17 à 22h24

Ajouter aux favoris
Signaler
Critiques matériel (High Tech)

Vous êtes technophile. Si. Sinon, pourquoi seriez vous en train de commencer a lire ceci ? Si vous êtes technophile, c'est que vous avez un smartphone. Si vous avez un smartphone, c'est que vous aurez certainement besoin de ce dont nous allons parler maintenant.

 



Ce quelque chose, ce sont des oreillettes. Quand on a un smartphone, on l'utilise pour surfer bien sûr, mais aussi pour écouter de la musique ou ses podcasts préférés. Et puis les vidéo et les séries en 4G, il faut en profiter avec le son.

Vous le savez, j'ai eu l'occasion de tester pas mal de matériel audio pour un dossier sur Gameblog. J'essaie donc de rester à l'écoute (c'est le cas de le dire) de ce qui se fait de ce côté. En l'occurrence, je crois bien avoir trouvé les oreillettes idéales pour l'usage que je fais de mon smartphone. Avec une marque qui me parle en plus : EMTEC.



Une marque historique

D'accord, les préliminaires sont un peu longs, mais il faut planter le décor et vous parler du contexte de cette marque. Si vous avez déjà jeté un coup d'½il au logo en tête de billet, vous aurez peut être eu un joli flashback. Car ce  logo, c'est celui de BASF. Une entreprise allemande qui était un des fleurons technologiques du pays de la saucisse et de la bière. Ainsi voyait-on des cassettes audio frappées de ce même logo, des cassettes vidéo et des lecteurs pour tous ces consommables. BASF était synonyme de "qualité allemande".

En 2003, l'entreprise dépose cependant le bilan et la marque EMTEC qui avait été créé en 1997 devait disparaître avec. Elle est rachetée par imation. Puis, en 2006, c'est le groupe Dexxon qui en fait l'acquisition. Dexxon est leader sur le secteur des clefs USB... Mais ce qui intéressant, c'est qu'aujourd'hui EMTEC est une marque française (qui appartient toujours au même groupe) ! Et cette marque ne fait pas que des clefs USB, elle propose toute une ribambelle de matériel Hi-Tech dont nous aurons sans doute l'occasion de reparler.


Les oreillettes dont nous parlons sont donc fabriquées en Chine, mais désignées en France !



Adieu les n½uds

Les oreillettes Stay Earbuds Wireless sont, comme leur nom l'indique, presque sans fil puisque la connexion avec l'appareil concerné sera Bluetooth. La partie "technique" se trouve dans un boîtier très léger qui vient se placer sur la nuque pendant l'écoute. Une LED d'état témoigne du statut connecté ou non de l'appareil. L'appairage s'effectue sans aucun souci avec tous les appareils Bluetooth que j'ai en ma possession ; autoradio, divers smartphones, ordinateur... Malheureusement il faut citer les exceptions gaming que sont la PS4 et la One... C'est d'autant plus regrettable que la PS4 est sensée utiliser le Bluetooth... mais seulement pour les appareils licenciés chez elle. Un non sens total (ces oreillettes sont compatibles Androïd / iOS / WPhone).

De part et d'autre du boîtier des fils plats viennent amener le son aux oreilles. Plus rigides que les fils classiques, ils ont l'énorme avantage de ne pas s'emmêler. Vous en avez marre de résoudre un casse tête à chaque fois que vous voulez écouter quelque chose ? En trois semaines d'utilisation quotidienne, j'ai complètement oublié que des fils pouvaient s'emmêler. Vous pouvez les jeter dans un sac et les récupérer sans n½uds. Un bonheur !

 



 

La contre partie, c'est que le rangement prend un chouïa plus de place et que le poids sur les oreillettes est légèrement plus élevé. Mais cela reste anecdotique.
Une ergonomie perfectible

Plus embêtant, la position des commandes déportés pour le volume et passer d'un morceau a l'autre est peu ergonomique. Il faut de la pratique pour distinguer ces commandes qui sont très petites. De plus, le poids et les manipulations ont alors tendance à vous faire perdre l'oreillette du côté de cette commande. Le micro placé au même endroit est en revanche efficace, même en ambiance bruyante.

 



On se demande tout de même pourquoi ne pas avoir placé ces commandes sur le boîtier principal. Tout se passe à cet endroit, y compris la charge en micro USB. Une charge d'ailleurs rapide pour une autonomie (réelle) de quatre heures. EMTEC fourni un câble de charge, mais il vous suffit d'utiliser celui de votre smartphone (si vous n'avez pas cédé à un iPhone évidement).

Globalement, le port reste aisé une fois l'écoute en cours. J'ai même pu aller courir avec, sans que cela soit pénible avec les écouteurs intra-auriculaires. Trois tailles sont livrées pour s'adapter à toutes les morphologies.



Du bon son

La puissance est largement suffisante pour un usage normal. Que ce soit en allant courir ou dans les transports en commun, une fois les embouts silicones adaptés en oreille, l'isolation est bonne.

C
oncernant les performances sonores et toujours en prenant en considération les goûts individuels, on peut dire que les Earbuds sont dynamiques tout en ne faisant pas dans la surenchère. La courbe est équilibrée et je n'ai pas été abasourdi par des graves énormes ou écorché par des aigus stridents.

 

 

Pour les férus de technique, cette bonne qualité sonore est sans doute imputable au système de codage aptX utilisé via la Bluetooth. Cette technologie permet de perdre le moins de données possibles entre la source et la destination. Évidement, cela ne sert pas à grand-chose si la qualité de votre source est en mp3, puisque l'aptX offre une qualité proche de celle d'un CD. Ce qui est (très) loin d'être le cas du mp3.

Au final et pour une quarantaine d'euros, ces écouteurs donnent entière satisfaction. Simples, élégants, pratiques, malgré les petits soucis de la télécommande ils font largement le job et je ne m'en passe plus. Les utilisateurs mélomanes rétorqueront qu'il y a bien mieux, je réponds que c'est (beaucoup) plus cher et que pour écouter dans les meilleures conditions, ce ne sont pas des intra auriculaires qu'il faut se mettre aux oreilles ;). Si j'investis plus, ce sera pour avoir des conditions idéales chez moi.

Et vous, qu'est ce que vous utilisez avec vos smartphones ?

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

La parallaxe est l'’incidence du changement de position de l'’observateur sur l’'observation d'’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment


Silence Episode 1
Silence Episode 2
Silence Episode 3

Le Test de la GEM Box



 

  

Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris