Premium
Parallaxe : Humeurs et réflexions

Parallaxe : Humeurs et réflexions

Par Dopamine Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 20/02/17 à 22h24

Ajouter aux favoris
Signaler
Le coin du bricolo (Geekerie)

C’est bientôt Noël, mais le gros monsieur en rouge est passé plus tôt cette année, pour moi et mon fils. Nous avons sans doute tous un meilleur ami d’enfance, un type (ou une fille) avec qui nous passions tout notre temps. Le mien est devenu le parrain de mon fils. Il nous a fait récemment un magnifique cadeau.

C’est à l’occasion de la vente d’un bien que ce dernier a du se séparer d’un véritable trésor : ses jouets d’enfant. Dans un grenier sous mansarde : une véritable Caverne d’Ali Baba. Des Playmobiles, divers jouets figurines, des jouets Star Wars et deux caisses de LEGO. Deux caisses entières en vrac de centaines de pièces.

J’ai hérité de ces deux caisses, ce qui m’a occupé et est toujours en train de m’occuper pendant un moment. La première étape consistait à rendre tout cela utilisable.


Le nombre impressionnant de personnages laisse présager de la quantité de boîtes présentes dans les cartons...

En effet, le stockage pendant des années dans un lieu clos, mais non hermétique a provoqué la dépose d’une énorme quantité de poussière et de crasse. Toues les pièces étaient très sales. pour ce qui concerne les plaques, un coup de brosse avec un détergeant simple suffit amplement. Mais je me voyais mal passer toutes les briques à la brosse à dent.

La solution fut relativement simple. J’ai fait 6 machines de linge en plaçant les briques dans de simples sacs de sport remplis aux trois quart afin de permettre un mouvement de brassage. Cela a parfaitement fonctionné, si elles ne sont pas comme neuves (celles qui sont jaunies nécessiteraient un autre “traitement”) elles sont au moins propres.

Un étalage sur une grande serviette et un peu de patience auront fait le reste.

Pour commencer, il fallait trier tout cela. le plus simple étant de le faire par couleurs. J’ai donc probablement passé une demi douzaine d’heures, à trier des briques. Vous connaissez le syndrome du pêcheur qui, lorsqu’il ferme les yeux, voit un bouchon disparaître sous l’eau ? Vous vous souvenez que vous voyiez des briques de Tetris tomber partout après vos sessions de jeu sur la Game Boy ? Et bien j’ai eu droit à la même chose avec les LEGO.


Petit passage chez Ikea pour prendre quelques boites de tri...

Restait à savoir quoi faire de toutes ces briques. Mon bout’chou se lassant vite des pistolets avant gardistes et autres vaisseaux spatiaux aux formes improbables. J’ai donc entrepris de faire quelques recherches en fonction des pièces que j’arrivais à reconnaître. Je suis tout d’abord naturellement allé sur le site officiel LEGO pensant trouver tous ces plans. Erreur. Si les plus récent sont bien tous dans la base de données, celle-ci ne remonte que jusqu’en 89. Or, les pièces que j’ai identifié datent des années 78 à 85 environ. Je trouve cela un peu dommage pour un site officiel.

Car un autre site est parfait pour tous les adultes qui ont envie de replonger en enfance. C’est en effet sur brickfactory.info, moins sexy mais bien plus complet, que j’ai trouvé mon bonheur. La majeure partie des pièces semblait provenir de la série “espace”. Le début des années 80, c’est le plein boom de Star Wars et je pense bien que LEGO en a profité pour faire des produits “spatiaux”. Mon fils appelle d’ailleurs ces vaisseaux “les vaisseaux Star Wars”.

Le plus facile à identifier fut en effet le LL928 Galaxy Explorer grâce à son numéro imprimé sur des briques latérales. Construire à partir des plans et sans avoir de sachets prédéterminés pour les pièces, c’est un peu galère. Il faut chercher, cela prend du temps et dans un fouillis même classé par couleur, ce n’est pas toujours évident. Mais après une bonne paire d’heures, le résultat est là ! Premier vaisseau complet, mon fils est ravi et il m’a aidé dans mes recherches.

Depuis, presque tous les jours, on essaie de savoir quelles pièces correspondent aux vaisseaux que je trouve dans les plans de montage. Il y a de quoi nous occuper pendant un moment :-). Voici ou nous en sommes. Et puis devinez ce que le père Noël va sûrement avoir dans sa hotte ? Oui, c’était déjà prêt avant d’hériter de ces cartons.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

lasecousse
Signaler
lasecousse
magnifique.... moi aussi j'ai hâte que mon fils grandisse afin de lui révéler la cachette de mes Lego chez mes parents !!!
Dopamine
Signaler
Dopamine
Glados, 79 pour être précis le G Explorer :)
Glados
Signaler
Glados
Galaxy explorer ça date cette gamme O_O
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
C'te baffe de retour en enfance que je viens de me prendre........ :wub: Lego quoi !

Sinon chapeau pour la patience Dopa !
Locutus
Signaler
Locutus
Ralala.... le Galaxy Explorer a toujours autant de gueule ! C'est un beau vaisseau :)
SerialButcher
Signaler
SerialButcher
Rho putain le "Galaxy Explorer" <3 <3 <3 <3 <3...
J'ai failli chialer en le voyant...

Une bonne bouffée de souvenirs en pleine face... Rien que pour ça, je like ;)

Édito

La parallaxe est l'’incidence du changement de position de l'’observateur sur l’'observation d'’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'impact (ou l'effet) de changement de position de l'observateur sur un objet observé. 

 

Quoi de plus approprié pour vous parler de jeux vidéo que de titrer ce Blog Parallaxe ?

 

Pour ceux qui commencent à être des vieux clous du jeu vidéo (je ne suis pas aussi décrépi qu'AHL tout de même), la parallaxe c'était aussi le fait d'afficher plusieurs scrollings à des vitesses différentes dans le décor de fond d'un jeu. Cela donnait une impression de mouvement, de vitesse et surtout de profondeur. On s'extasiait devant le nombre de scrollings parallaxes qu'il pouvait y avoir (vive Thunderforce et autres shootings mythiques).

 

En ce moment


Silence Episode 1
Silence Episode 2
Silence Episode 3

Le Test de la GEM Box



 

  

Mes vidéos sur Dailymotion

 

Mes vidéos sur Youtube

 Sur Twitter

Archives

Favoris