Le Blog de Donald87

Le Blog de Donald87

Par Donald87 Blog créé le 26/07/12 Mis à jour le 18/08/17 à 17h55

"Vieux" joueur passionné d'insolite et d'artistes étonnants, j'aime bien l'humour. Je suis multi-collectionneur et j'accumule jeux, objets divers, Bandes Dessinées pour le plaisir de mes 3 enfants et le désarroi de mon épouse.
Un blog qui n'a pour "prétention" que faire passer un bon moment.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Bandes dessinées

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

La revue qui parade

 

"Ne nous mentons pas" (j’ai emprunté cette expression à une talentueuse bloggeuse que j’ai côtoyée, il y a longtemps, sur un autre site : Cliquez ICI et ), la période estivale et plus précisément ce mois d’août est synonyme de moindre activité sur le blog.

 

Cependant, un petit article pour évoquer une revue.

Je vous ai déjà parlé des Almanachs Mickey et des Castors Juniors (cliquez sur les liens respectifs) … Je sens déjà la passion frémir en vous … Aujourd’hui, évoquons Mickey Parade.

 


Les 2 derniers numéros sortis récemment.

 

Il y a quelques numéros "spéciaux" qui reprennent souvent des aventures déjà sorties sur d’autres revues.

 


2 numéros consacrés au super alter-ego de Donald, Fantomiald.

 

Parfois d’autres sont présentés avec un support.

 


Donald et Popop sont chasseurs de monstres.

 

Cet été, est sortie cette série sur la "Picsou Intelligence Agency".

 


4  numéros avec Donald et Popop en agents secrets.

 

Cependant, ma préférence va à la première série qui a débuté dans les années 1960 avec, ci-dessous, les 9 premiers numéros d’une série qui compte 66 numéros.

 


 

Je les possède quasiment tous mais je suis particulièrement fier du (très recherché) Picsou Olympique de 1968.

 


 

Des numéros (anciennes et nouvelles séries) qui prennent de la place avec environ 600 à 700 numéros …

 

 

Non, je n’ai pas compté …

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Dans les comics

 

Aujourd’hui, c’est parti d’une simple image que j’ai décidé de faire un article sur un fait assez connu, la création du Surfer d’Argent.

 


 

Voici l’image en question qui a un côté divin.

 


 

La création du Hérault de Galactus a un côté surréaliste et, là, Galactus, dans sa grandeur, peut être assimilé à un Dieu.

 


La main de Dieu ou presque …

 

Par extension, on peut parler d’autres cas où les mais ont un rôle particulier avec encore Le Surfer au prise avec Méphisto.

 


Là, c’est carrément le Dieu du mal.

 

Extrapolant encore plus avec le Docteur Strange.

On a affaire ici, non à un Dieu, mais à un maître des arts mystiques qui fait donner sa magie à travers ses mains.

 


 

Autre héros où les mains jouent un grand rôle, Iron Fist qui est, là, un maître des arts martiaux.

 


Des poings aux pouvoirs quasi divins

 

Bon, juste pour le fun, abordons le Mandarin qui tient son pouvoirs d’anneaux à chaque doigt des mains.

 


Non, je ne vous parlerai pas des répulseurs d’Iron Man …

 

A noter un héros nommé "Main de Dieu" (Cliquez ci-avant).

 


 

On pourrait parler d’autres héros mais  je vous laisse la main.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Mais plusieurs … Lapins et BD

 

Aujourd’hui, je vous propose de faire un recensement des lapins qui figurent dans la BD. Attention à l’intrus ci-dessous.

 


A mon avis, il ne trompe personne …

 

Commençons par les débuts en entrant dans l’univers de Benjamin Rabier. Les lapins ne sont pas les plus connus.

 


 

Toujours dans "l’ancien" avec Patamousse de Calvo, plus connu, entre autres, pour "La bête est morte". Ci-dessous, également, Niki Lapin de Badour et Sirius.

 


 

Ci-dessous, multiples lapins plus ou moins connus.

 


 

Nanabozo (cliquez sur le lien) apparaît dans Yakari.

 

 

 

Impossible de ne pas évoquer Lapinot de Trondheim.

 


 

Ci-dessous, Usagi Yojimbo (cliquez sur le lien), un lapin samouraï.

 


 

Ci-dessous, Cat Shit One (cliquez sur le lien), un manga.

 


 

Ci-dessous, Eusèbe de la série "De cape et de crocs", une Bande Dessinée à découvrir absolument (cliquez sur le lien).

 


 

Voici le seul lapin de Disney passé à la Bande Dessinée.

 


 

Le très célèbre Bunny a beaucoup de titres à son actif.

 


 

Finissons par les lapins des jeux vidéo passés à la BD.

 

 

Si vous en connaissez d’autres, à vous commentaires …

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Intégrales Spider-Man et Hors-Séries divers

 


 

Afin d’avoir un suivi plus structuré des aventures du tisseur de la maison Marvel, je collectionne les intégrales de Spidey.

 


Cliquez sur l’image

 

Trois volumes viennent compléter ceux-ci-dessus.

 


Un supplémentaire par série

 

On commence par la série "Spider-Man Team-Up".

 

 

 

Année 1980 avec en couverture Howard

 

Il faudra que je me procure ceux qui manquent.

 


 

Continuons avec "Spider-Man – L’Intégrale".

 


Année 1983 avec John Romita Junior aux dessins

 

En fin de volume, les couvertures originales.

 


 

Puis, toujours en 1983, "Spectacular Spider-Man".

 


 

On y trouve la sublime "Chatte Noire".

 


 

Je profite de ce moment BD pour évoquer de nouveau les fameux (et nombreux) Hors-Séries que j’affectionne particulièrement et que je complète régulièrement. J’ai, il y a peu acheté deux HS sur Gaston Lagaffe, un sur Spirou, un sur Disney etc. …

 


Cliquez sur l’image

 

Cependant, je vous présente ce dernier Hors-Série de Beaux-Arts dédié au polar dans la Bande Dessinée.

 


 

Le sommaire présente des incontournables du genre.

 


 

Un ouvrage qui plaira aux amateurs du genre. Il se distingue des Hors-Séries habituels et est agrémenté de belles illustrations.

 


 

Je vous recommande cet Hors-Série plein d’informations.

 

 

That’s all folks …

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Quelques bulles en avril

 

Aujourd’hui, parlons Bandes Dessinées et même si j’ai acquis d’autres "trucs", je vais m’attarder sur les deux séries qui suivent en commençant par "Le frère de sang" en 3 albums.

 


 

Cette Bande Dessinée est directement inspirée de la série des enquêtes du commissaire Antoine Marcas, roman policier (Fleuve Noir) d’Éric Giacometti et Jacques Ravenne.

 


 

Le scénario est efficace et l’intrigue prenante et intéressante. Le dessin, tout en restant classique, est de bonne facture.

 


 

Le scénario est donc de Giacometti et Ravenne alors que le dessin est dû à Éric ALBERT. Catherine MOREAU est la coloriste.

 


Cerise sur le gâteau, une petite dédicace.

 

Pour continuer, acquise tout récemment cette série BD.

 


 

Des aventures complètes en dix volumes.

 


 

BD inspirée du dessin animé Clone Wars, cette collection met en scène les principaux personnages des Épisodes I à III.

 


 

Une Bande Dessinée destinée principalement aux fans.

 

 

C’était le moment découverte du lundi …

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Des célébrités dans Astérix

 

Je vous propose de découvrir les célébrités ou personnages caricaturées dans Astérix. Elles sont nombreuses, aussi, espérons que le flair ne m’est pas fait défaut pour les dénicher.

Précision, certains albums semblent ne pas comporter de caricatures de personnages (voir en fin d’article).

 


 

On fait l’impasse sur le premier album pour voir une première apparition de Raimu (Jules Muraire, dit Raimu, acteur français) dans la "Serpe d’or". Dans ce même album, Charles Laughton (acteur et réalisateur britannique) est le préfet Gracchus Pleindastus et Jean Graton (dessinateur de M. Vaillant) est un conducteur char de course.

Dans "Astérix et les goths", Bismarck est le chef goth (Téléféric).

Dans "Astérix gladiateur", Mussolini devient Nebulus Nimbus

George Fronval (journaliste, dessinateur humoristique et romancier français) est Odius Asparagus.

 


 

Ci-dessous, place au "Tour de Gaule". On retrouve la scène de la partie de cartes (cliquez sur le lien ci-avant) avec encore Raimu, Charpin, Dullac et Vattier. Tony Curtis devient Erix (personnage dans Barbe Rouge, la BD) et Peter Ustinov est le préfet de Lyon (Encorutilfaluquejelesus). Maximilian D. Berlitz est Berlix.

 


 

Allons au "Combat des chefs" où Sigmund Freud est Psychoanalytix ; le druide chargé de soigner Panoramix.

 

Dans "Astérix chez les bretons", on trouve un légionnaire sous les traits d’Achille Talon et on n’échappe pas à la "Beatlemania".

Avec "Astérix légionnaire", on a Pierre Tchernia (première apparition) sous les traits d’un centurion.

Une recrue belge, compagnon de route d’Astérix et d’Obélix, a une ressemblance capillaire avec Tintin. Tragicomix (fiancé de Falbala) prend les traits de Jean Marais.

Sur la fresque, dans "Astérix aux jeux olympiques", les auteurs.

 


 

Dans "Astérix et le chaudron", on retrouve les auteurs dans le public (à l’extrême gauche et l’extrême droite).

Avec le personnage de Laurensolivius, deux hypothèses : Laurence Olivier (comédien, metteur en scène, directeur de théâtre, réalisateur et scénariste britannique) ou Laurent Terzieff (acteur et metteur en scène français).

Avec "Astérix en Hispanie", nous avons Gérard Calvi en chef d’orchestre (de bon aloi). Apparition des héros de Cervantès.

Ensuite dans "La zizanie", Lino Ventura est Aerobus.

Dans "Le domaine des dieux", on trouve Guy Lux (animateur TV) en Guilus, présentateur des jeux du cirque romain.

Ensuite dans "Les lauriers de César", voici Jean Richard.

 


 

Avec "Astérix en Corse", on a, de nouveau, Pierre Tchernia sous les traits d’un centurion et Paul Giannoli (journaliste de télé dans les années 60) qui est Ocatarinetabelachitchix.

Revoilà Pierre Tchernia sous les traits d’un légionnaire Avec "Le cadeau de César". André Alerme (acteur) est Orthopedix et Bouilleurdecrus prend les traits d’Yves Montand.

Dans "Obélix et Cie", on a encore Pierre Tchernia, mais sous les traits d’un légionnaire ivrogne. Son image s’est dégradée au fur et à mesure des apparitions. Jacques Chirac est sous les traits de Saugrenus, conseiller de Jules César. On voit également Laurel et Hardy en légionnaires peu adroits et un peu simples.

 


 

Avec "Astérix chez les belges", on a, pour la cinquième fois, Pierre Tchernia sous les traits d’un légionnaire. Eddy Merck apparait en coursier les Dupont(d) en messagers.

Annie Cordy est Nicotine, l’épouse du chef belge.

Dans "Le grand fossé", un chef sous des airs de Louis XIV.

Avec "L’odyssée d’Astérix", on trouve Bernard Blier en Soutienmordicus et Sean Connery en agent Zérozérosix.

Jean Gabin est le gouverneur de Judée et René Goscinny est Saül Péhyé. On trouve également Frankenstein (à gauche).

Dans "Le fils d’Astérix", Jack Lemmon est Épinedecactus.

 


A droite, Frankenstein dans "Astérix chez Rahàzade".

 

Dans " La Rose et le glaive", on trouve Aldo Maccione.

Avec "La galère d’Obélix", voici Kirk Douglas en Spartakis et Jean Paul Rouland (radio –télévision) en Hyapados.

Arnold Schwarzenegger apparait en super clone dans "Le ciel lui tombe sur la tête" et l'extraterrestre Toune se veut une référence à Mickey Mouse et Disney.

Dans " Astérix chez les Pictes", Vincent Cassel est Mac Abbeh et Johnny Halliday est le barde Mac Keul.

Avec "Le papyrus de César", Jacques Séguéla est Bonus Promoplus (le méchant de service). Un journaliste a les traits de Franz-Olivier Giesbert. Enfin, Doublepolémix, correspondant du Matin de Lutèce, est inspiré de Julian Assange.

 


 

A priori, les albums sans caricature sont : Le premier (éponyme du nom) ; Astérix et Cléopâtre ; Astérix et les normands ; Le bouclier Averne ; Astérix chez les helvètes ; La grande traversée ; Astérix et la Traviata. C’est tout, par Toutatis …

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Bandes dessines guerrières

 

Aujourd’hui, parlons bandes dessinées sur le thème, pas très joyeux, j’en conviens, de la guerre. Comme ce thème est beaucoup abordé dans la BD, je me "contenterai" d’aborder que les deux "grandes guerres" dites "mondiales. Alors, n’espérez pas voir Napoléon, Charlemagne" ou autres "va-t-en-guerre".

 


Commençons par les "Pieds Nickelés" de Forton.

 

Pour rester dans des bandes dessinées du passé, voici d’autres BD avec l’excellent "La bête est morte" de Calvo.

 


 

 

L’hebdomadaire "Tintin" a conté de très nombreuses histoires de guerre aux lecteurs assidus de l’époque.

 

 


L’Oncle Paul a narré également beaucoup d’histoires.

 

Je conseille fortement les albums du talentueux Marijac.

 


 

 

En la matière, Buck Danny est un incontournable avec des aventures souvent variées teintées d'une petite dose d’humour.

 


 

Et c’est parti pour un aperçu (qui n’est pas exhaustif … Une fois encore) d’albums sur le thème de la première (surtout) et seconde (j’espère donc la dernière) guerre mondiale.

 


 

Des albums que vous avez, sans doute, lu.

 


 

La guerre 14-18 aux Editions Soleil.

 


 

Des albums connus … ou pas …

 


 

"Les Sentinelles", une excellent Bande Dessinée.

 


 

Ci-dessous, deux titres assez connus.

 


 

Des Bandes Dessinées qui peuvent être éducatrices.

 


 

Impossible de passer à côté du "Grêlé 7-13" (7 et 13 à cause des taches de rousseur sur chaque joue), résistant de 39-45 qui a fait les beaux jours de Pif Vaillant et Pif Gadget.

 


 

Sur ce thème, Tardi est incontournable.

 


 

Il a fait de très nombreuses BD sur la guerre.

 


 

Pour compléter cet aperçu, un tour chez les "Petits Formats".

 


 

Les "PF" comptent un nombre de titres important.

 


 

"Sergent Gorille" est relativement connu.

 


 

Mais moins que "Sergent Rock" …

 


 

Captain América, à ses débuts, a combattu les allemands.

 


 

"Brûlant" est une revue bien connue des amateurs.

Voilà, il y en a d’autres mais c’est déjà assez important.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Ces héros tout feu tout flamme

 

Aujourd’hui, je vais essayer de dresser une petite liste (non exhaustive) de ces héros qui s’enflamment dans l’exercice de leur "profession" de super héros …

 


 

Vous l’aurez compris, on commence par la Torche Humaine (Johnny Storm), un des membres des Quatre Fantastiques.

 


 

Rappelons que la première torche humaine était un androïde créé par un scientifique. La B.D. a été créée en 1939.

 


 

Chez Marvel, Feu du soleil (Sunfire) est un héros Japonais qui, après avoir combattu les X-Men, les a rejoint.

Jubilé (à droite ci-dessous) peut créer des feux d’artifice avec ses doigts. Ces modestes petites explosions de lumière sont suffisantes pour devenir l’acolyte de Wolverine.

 


 

Firebird est une super-héroïne de Marvel Comics, apparue pour la première fois dans Incredible Hulk.

Firelord est un super-héros, toujours chez Marvel, a été créé par le scénariste Gerry Conway et le dessinateur John Buscema, il est connu pour être un des hérauts de Galactus.

 


 

Je ne résiste pas à l’envie de mettre Jean Grey (Phénix).

 


 

Ci-dessous à gauche, Equinox est un super vilain de Marvel qui allie le chaud et le froid. Ghost Rider chez Marvel côtoie les flammes de l’Enfer et mérite de figurer ici tout comme son pendant de chez DC Comics, Atomic Skull.

 


 

Cette incursion chez DC Comics permet d’évoquer Firestorm. A droite ci-dessous, Judge Fire un des 4 "Dark Judges".

 


 

Ci-dessous, une héroïne nommée simplement "Fire".

 

 

C’est tout pour ce "récap" qui pourrait être plus grand.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

La belle émission

 

Les archives de l’INA (cliquez sur le lien ci-avant) regorgent de pépites télévisuelles. L’émission "Tac au tac" en fait partie.

Rares sont, peut-être, ceux qui la connaissent bien qu’elle ait fait l’objet de rediffusions bienvenues et salutaires.

 


 

Je vous propose de découvrir cette émission de la télévision française diffusée entre 1969 et 1975 sur les chaines de l'ORTF en commençant par ce "Tac au tac" avec les dessinateurs Franquin, Morris, Peyo et Roba en 1971.

 


 

 

 

Imaginée, réalisée et présentée par Jean Frapat, elle rassemblait des  dessinateurs de Bandes Dessinées de talent.

Voici une émission datant de 1972 avec Giraud (Moebius), Gotlib, Mandryka et Alexis … Un grand moment.

 


 

 

Continuons avec une émission "made in USA" avec Jean Giraud, Joe Kubert et Neal Adams (21 octobre 1972).

 


 

 

Une petite dernière en 1975 avec Uderzo, Goscinny, Dany et Greg … Encore des grands noms de la B.D.

 


 

 

Si cela vous a plu, vous pouvez retrouver d’autres émissions en cliquant sur CE LIEN.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Des bulles en BD mais aussi dans l’eau

 

Aujourd’hui, je vais essayer d’aborder les "hommes (et femmes) poissons" dans la Bande Dessinée. Il en manquera certainement, alors, j’attends vos suggestions. On commence par Aquaman chez DC Comics. Remarquez les différents styles.

 


 

Déjà entraperçue, voici Aquagirl.

 


 

Chez Marvel, voici le fier Prince des Mers : Namor.

 


 

Apparu, la première fois chez nous aux Editions Lug.

 


 

Chez Marvel, à gauche en noir Namora puis Namorita.

 


 

Pour le plaisir, une belle couverture.

 


 

N’oublions pas que Namor est apparu, il y a fort longtemps chez Timely dans les années 1940 (si ma mémoire est bonne).

 


 

Chez Marvel toujours, Triton est un Inhumain.

 


 

Triton et Namor se sont rencontrés dans leur domaine.

 


 

On peut aussi parler d’Antares chez "Mon Journal".

 


 

Arabelle créée par Jean Ache est la "dernière sirène".

Comme elle veut vivre avec les humains, un chirurgien lui greffera une paire de jolies jambes.

 


 

Quelques revues ont parlé d’hommes poissons.

A droite, la série "J’étais devenu un homme poisson".

 

 

That’s all … C’est à vous …

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Édito

 

Voiture Donald

Hormis la découverte de mes collections, vous divertir, vous étonner, vous faire découvrir des personnages originaux, des artistes hors du commun, des endroits insolites et bien d'autres choses ... voilà le but de ce blog.


 

Archives

Favoris