Le Blog de Donald87

Le Blog de Donald87

Par Donald87 Blog créé le 26/07/12 Mis à jour le 01/12/20 à 19h43

"Vieux" joueur passionné d'insolite et d'artistes étonnants, j'aime bien l'humour. Je suis multi-collectionneur et j'accumule jeux, objets divers, Bandes Dessinées pour le plaisir de mes 3 enfants et le désarroi de mon épouse.
Un blog qui n'a pour "prétention" que faire passer un bon moment.

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Micro Kid’s Vs Télévisator 2

 

Micro Kid's est la première émission de télévision française consacrée uniquement (ou presque) aux jeux vidéo et diffusée du 11 septembre 1991 sur FR3 au 28 juin 1997 sur France 3.

 


 

Jean-Michel Blottière, personnage important du magazine Tilt (1982-1994) (dont il a été rédacteur en chef) et du magazine Consoles+ (1991-2012) la présente d’abord seul.

 


 

Il est rejoint par Delphine pour une présentation en duo.

 


 

L’émission traitait de l'actualité des jeux vidéo consoles et micros.

 


 

Entre les reportages, deux équipes d'ados s'affrontaient autour d'une partie de jeu vidéo ou autres épreuves.

 


 

Micro Kid’s était vraiment reconnue et en 1992 et 1993 fut organisée une "Nuit des Jeux Vidéo" qui était une sorte de cérémonie des Oscars des loisirs vidéo-ludiques.

En 1995, les présentateurs furent remplacés par un animateur virtuel en forme de joystick : Dr Clic. L’émission est rebaptisée "Micro Kid’s ! Multimédia". Elle perd de son intérêt pour beaucoup de fan et elle disparait en 1997.

 


 

Face à cette émission et à l’engouement pour les jeux vidéo, France 2 lance le 17 mars 1993 Télévisator 2, une émission animée par un grand amoureux de Nintendo, Cyril Drevet (fils de Patrice) alias "Crevette" dans la revue Player One.

 


 

Il est assisté par Céline Dubois remplacée par Charlotte Chaulet puis par Ness dont nous reparlerons.

 


 

Outre les jeux vidéo, il passe dans l’émission des dessins animés avec parfois un lien évident avec les jeux vidéo. C’est le cas, par exemple avec Super Mario Bros et le pitoyable The Legend of Zelda … On parle là, bien sûr, du dessin animé.

 


 

Cette émission a largement contribué à la célébrité d’un jeu de Sega à savoir un certain Virtua Racing.

 


 

Une compétition officielle a été organisée en Occident par Nintendo pour favoriser le lancement du jeu Star Fox. En France, Télévisator 2 a diffusé la finale avec un joli blouson en jeu.

Contrairement au "pionnier" Micro Kid’s, Télévisator 2 n’a pas duré dans le temps et a cessé en août 1994.

 


 

Ces deux émissions ont donc ouvert la voie à quantité d’autres émissions. Citons, par exemple, avec Bertrand Amar, "Des souris et des roms" et "Re-7" (émission quotidienne courte mais efficace). Pour extrapoler, c’est carrément la création de chaînes dédiées aux jeux vidéo qui ont été créées comme, par exemple, Game One. Ness, citée plus haut a participé à sa création.

 


 

Bonus vidéo :

 

Micro Kid's

 

 

Télévisator 2

 

 

Sources : 1 - 2

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Signaler
Collections (Geekerie)

N° 10, 11, 12 et 13

 

J’avais laissé cette collection à la 9ème figurine dans CET ARTICLE, voici la suite de la collection "Mickey, Donald et Cie".

 


 

Suite de cette collection avec 4 numéros.

 


Ci-dessus, les numéros 10 et11.

 

Les fascicules accompagnant les figurines contiennent toujours les renseignements sur les figurines correspondantes.

 


  

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur Fantomiald.

 


 

Voici, ci-dessous les numéros 12 et 13.

 


 

Les Rapetou (ou Beagle Boys) sont plus bêtes que méchants.

 


 

Oui, Gontran est vraiment insupportable (tout est dit).

 


 

Passons aux figurines laissées sagement sous emballage.

 


Deux personnages rarement en figurines.

 

Evidemment, sous emballage, le rendu laisse à désirer.

 


 

Le Rapetou est très grand.

La figurine de Gontran lui rend bien justice. On perçoit toute la vanité et l’arrogance prétentieuse du personnage.

 


 

J’en suis presque à trouver le Rapetou plus sympathique.

 


 

Pour le numéro 14, est annoncée la figurine de Mickey tailleur.

 


 

La suite avec les prochains envois …

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Répertoire des Gameblogueurs (Divers)

Répertoire

 

Des Gameblogueurs

 

par Donald87

 

Nouvelle mise à jour (22/06/2020) ...

Je relance cet article en ayant auparavant effectué mes dernières mises à jour. Il s'est écoulé presque quatre ans depuis la dernière mise à jour, alors autant dire que si voulez rentrer dans le répertoire des gameblogueurs, c'est le moment ...

 

Cette idée remonte à fort longtemps (j’ai eu, à l’époque pas mal de réponses) et il est temps de réactualiser ce répertoire.

Beaucoup de membres  répertoriés ne sont, hélas, plus actifs alors c’est maintenant à vous d’agir et de jouer.

 

 

Pour qu’il soit régulièrement réactualisé et être susceptible d’évoluer, j’ai besoin de vous membres de Gameblog.

Les membres de la Rédaction sont les bienvenus.

 

Voilà, j’attends vos avis et bien sur l’origine de votre pseudo par MP et tout autre renseignement que vous voulez voir figurer. Vous pouvez également en faire l’écho par votre statut ou autre. D’avance, merci.

 

J’ai honteusement copié des photos qui sont sur le site (donc visibles par tous) pour agrémenter ce répertoire. Je n’ai pas fini. D’abord, c’est long, ensuite, peut-être que certains n’y tiennent pas, dans ce cas, il suffit de me le faire savoir. Si cela a votre assentiment, vous pouvez même me faire passer une photo.

 

Ce répertoire se veut être le répertoire de tous, alors n’hésitez pas à m’envoyer un MP pour y figurer.

 

Pour l’utiliser, cliquez sur les images ci-après.

 

Dernière précision, un clic sur le nom du membre amène à son blog ou sa fiche … C’est à vous …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Ajouter à mes favoris Commenter (43)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Anecdotes BD 09

 

Après les anecdotes BD 01, 02, 03, 04, 05, 06, 07 et 08, la suite.

 

 

Les bandes dessinées sont remplies de clins d’½il divers. Ainsi, on trouve dans les cases les auteurs eux-mêmes (voire des collègues), des célébrités et même des héros d’autres séries. Les exemples sont fort nombreux, ci-dessous trois représentatifs.

 



 

Popeye a été traduit en français dès 1935 chez Tallandier en "Mathurin dit Popeye". Cette francisation, pas franchement réussie, ne s'impose pas et est plus tard abandonnée.

 


Le nom de Popeye vient de son ½il "éclaté" (pop eye) car Popeye est borgne.

 

Rabier, bien avant Hergé, avait imaginé un héros de bande dessinée pour la jeunesse répondant au doux patronyme de… Tintin Lutin. Tintin et Tintin Lutin se ressemblent physiquement; ils sont aventuriers et ont un petit chien.

Une autre création de Benjamin Rabier est troublante : Onésime.

 


"Selon Christophe Gervais, journaliste de la NR, Hergé avait reçu un album des aventures du "jeune Tintin" de Benjamin Rabier alors qu'il avait 12 ou 13 ans".

 

D’autres anecdotes plus tard.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Honni soit qui mal y penche

 

Aujourd’hui, nous allons passer en revue quelques bandes dessinées où il est question de moto ... Vrrroummm …

 

 

 

La première bande dessinée que je vais citer est inévitablement celle nommée "Joe Bar Team". J’adore cette BD (surtout les premiers) et si vous cliquez ICI, vous arriverez sur un article avec une citation encore plus réjouissante que celle plus haut.

 


 

Continuons avec 3 titres incontournables du genre.

 


Mention à tout ce qui concerne Margerin.

 

Pour les 3 BD qui suivent, les "fondus" n’ont jamais peur.

 


 

Certaines BD essayent de manier les bons mots avec leurs titres.

 


 

Continuons avec Julie Wood, une héroïne créée par Jean Graton. Après l’arrêt de la série, elle rejoint celle de Michel Vaillant (du même Jean Graton) dans l’album "Paris-Dakar" et tombe amoureuse de son co-équipier Steve Warson.

 


 

Ci-dessous, deux albums un peu moins "traditionnels".

 


Ci-dessus, une planche d’Akira.

 

Le thème de la moto compte beaucoup de séries.

 


 

J’avoue, je ne connais pas certains titres mais je connais Achdé (Lucky Luke) et Ptiluc (Pacush Blues).

 


 

Encore trois albums sur le thème qui nous intéresse.

 


 

Il est quasiment certain qu’au moins un nom vous parlera.

 


 

L’univers des BD passe souvent par la compétition.

 


 

Ci-dessous, encore quatre autres titres ….

 


 

Côté revue mensuelle (ou autre périodique), il n’y en a pas beaucoup (à ma connaissance) mais il me semble opportun de citer quand même le héros Marvel ci-dessous.

 


 

On peut également citer aux éditions Lug la série "Les anges de l’enfer" qui est parue dans le mensuel Kiwi (Blek Le Roc).

 


 

Toujours aux éditions Lug, signalons la série "Motoman".

Je n’ai rien trouvé aux éditions "Mon Journal".

 


 

Laissons le mot de la fin à une de mes BD préférées du genre.

 


 

Comme souvent dans ce genre d’article, cette revue n’est pas exhaustive … à vous de compléter …

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Nintendo World Championships

 

Les Nintendo World Championships (Les Championnats du Monde Nintendo) est une compétition de jeu vidéo.

 


 

Initiée par Nintendo, les participants devaient jouer avec une cartouche de jeu spécialement conçu pour le concours.

Il s’agit de la cartouche ci-dessous à droite (pour la finale).

 


 

Terry Lee Torok et John Michael Phane sont les juges officiels désignés pour arbitrer le jeu et diriger les joueurs des "épreuves régionales" ayant eu lieu dans 29 villes des États Unis.

Les joueurs sont divisés en 3 groupes d'âges distincts au sein de la compétition (11 ans et moins, 12 à 17 ans et 18 ans et plus).

 


 

Les finalistes (au nombre de 90) de cette première étape gagnent un trophée, 250 dollars et le sésame pour participer aux épreuves finales à l’Universal Studios Hollywood de Los Angeles.

Vous vous demandez pourquoi il y a 90 finalistes alors que seules 29 ville ont participé (29 villes X 3 finalistes de chaque catégorie donne un résultat de 87), la réponse apparait dans le tableau des finalistes ci-dessous en constatant que Los Angeles a eu doit à 2 sessions, privilège de la ville organisatrice sans doute.

 


 

90 cartouches grises, dont on a vu le visuel plus haut, ont été remises aux quatre-vingt-dix finalistes. Ce sont donc les cartouches contenant les "épreuves" de la finale.

 


 

Chaque cartouche (toutes identiques) comprend les jeux Super Mario Bros, Rad Racer et Tetris. Le joueur a un total de 6 minutes 21 secondes pour jouer aux trois jeux.

Dans Super Mario Bros., le joueur doit collecter 50 pièces

 


 

Quand la collecte des 50 pièces est effectuée, le joueur passe à Rad Racer et doit terminer une course spéciale.

Quand la course est finie, le participant joue en mode marathon à Tetris jusqu'à la fin du chronomètre.

 


 

Les 90 cartouches grises (jamais commercialisées) ont été spécialement conçues pour la compétition et sont donc rares. Viennent s’ajouter à ces cartouches grises 26 cartouches d'or données lors d'un concours organisé par le magazine officiel américain, Nintendo Power (cliquez sur CE LIEN).

 


 

Trois titres de Champion du Monde (même si la compétition ne s’est déroulée qu’aux USA) ont été décernés : Jeff Hansen (pour voir son parcours, cliquez sur CE LIEN) a été déclaré vainqueur dans la catégorie 11 ans et moins - Thor Aackerlund a été déclaré vainqueur dans la catégorie 12-17 ans - Robert Whiteman a été déclaré vainqueur dans la catégorie 18 ans et plus.

 


 

Pour chaque tranche d’âge, les lots étaient importants.

Chaque champion a perçu 10.000 $, une voiture Geo Metro, un rétroprojecteur 40″ et un trophée Mario doré.

Le deuxième a eu 1.000 $ et un trophée Mario argenté.

Chaque finaliste : 250 $, un trophée et, bien sûr, le voyage à Universal Studios Hollywood pour participer aux finales.

Le 2ème de chaque ville : un Power Pad et un Game Boy.

 


Thor Aackerlund, le champion mondial de la catégorie 12-17 ans,

aurait vendu son trophée Mario doré (cliquez sur CE LIEN).

 

Pour être un peu plus complet, le 13 mai 2015, Nintendo annonce le retour du Nintendo World Championships dans le cadre de l’E3. Enfin, a lieu, les 7 et 8 octobre 2017 à New York, un autre Nintendo World Championships pas liée à l’E3.

 


Ci-dessus à droite, écran final du direct NWC 2017

 

Les prix les plus délirants (voir ci-dessous) sont- évoquées pour les cartouches grises et notamment or (voir ci-dessous) et Gameblog s’en était fait l’écho ICI (cliquez sur le lien).

"Le 26 janvier 2014, une copie du jeu dans un état «acceptable» est vendue sur eBay pour 17 500 $ par les collectionneurs de jeux, les frères Mark et Matt Nolan".

Beaucoup s’accordent pour un prix allant  entre 15.000 et 35.000 $ pour une cartouche en or et entre 5000 et 8.365 $ pour une cartouche grise (encore faut-il qu’elles soient en vente).

 


 

Pour un lien intéressant sur les prix, cliquez ICI.

 

Bonus vidéo :

 

La compétition 1990

 

 

Une vidéo folle d’Angry Video Game Nerd

 

 

Sources : 12 - 3

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Anecdotes BD 08

 

Après les anecdotes BD 01, 02, 03, 04, 05, 06 et 07, la suite.

 

 

Robin des Bois a eu une fille, Daniela (Daniela de L'Oréal), dont les aventures sont sorties en bandes dessinées. Quarante-sept numéros de mars 1956 à mars 1960 pour ce mensuel.

 


 

Pour éviter toute connotation raciste, les Schtroumpfs noirs (décrits comme méchants) apparaissent en violet dans l’édition américaine de l’album et son adaptation en dessin animé.

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

 


 

Quand Tibet crée ses personnages en 1952 dans le Journal de Tintin, ce sont des personnages zoomorphes (ou personnages d'animaux anthropomorphes).

 


 

Chick Bill est un lionceau et Kid Ordinn un cochon, tandis que Dog Bull et Petit Caniche sont respectivement un bulldog et un caniche. Tibet est vraisemblablement encore influencé par sa première expérience dans le Journal De Mickey.

 


Ci-dessus, 2ème album.

 

Le troisième épisode, La Route d'acier, est une transition.

Les personnages humains cohabitent avec des "personnages animaux". Les caractéristiques animales sont plus discrètes que dans les 2 précédents albums : Dog Bull y porte pour la première fois ses moustaches qui masquent ses traits canins.

 


 

Avec le quatrième album (Kid Ordinn le rebelle), on assiste à l’humanisation complète des personnages.

 


 

Avant d’en terminer avec les 3 anecdotes BD 08 de cet article, une précision : La revue Daniela, fille de Robin des Bois n‘a jamais existé. Comme dit en commentaire lors des Anecdotes 2, .tout ce qui concerne les "Editions ROA" n'est qu'une suite de couvertures parodiques. Cliquez sur CE LIEN pour en savoir plus.

D’autres anecdotes plus tard.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

La PIPPIN (ou PIPP!N) ou plutôt un pépin

 

En 1996, Apple qui connait des difficultés avec son Newton décide de se lancer dans la course aux consoles de jeu de salon.

 


 

La Pipp!n ou Pippin est une console de jeu conçue par Apple et commercialisée par Bandai. Elle sort le 28 mars 1996 au Japon et le 1er septembre 1996 en Amérique du Nord.

 


 

Apple ne fabrique pas la console et ne s'occupe que de la conception matérielle et logicielle.

Apple n’appose pas sa marque et ne la vend pas.

 


 

Apple demande pour chaque unité de Pippin (nommée Bandai Pippin ou Bandai Pipp!n) et de logiciel vendus des royalties.

 


À droite, vue éclatée de la Pipp!n.

 

La Pipp!n avait un processeur PowerPC 603 (semblable à ceux présents dans les Macintosh de l'époque) à 66 MHz et un lecteur de CD-ROM 4x. Parmi les accessoires, il y avait l’indispensable Contrôleur Apple Jack et un clavier (aperçu plus haut) …

 


 

Peu de logiciels ont été produits et souvent de piètre qualité.

 


 

Les Powers Rangers eux-mêmes n’arrivent pas à imposer cette console bien trop chère : 600 dollars de l’époque.

 


 

La Pipp!n était vendue avec un modem mais il fallut que Bandai insiste pour qu'Apple y consente et prévoie un navigateur web.

 


 

Lorsque Bandai sort la version américaine, il n'y a que 18 jeux et applications vendus séparément, et six CD fournis avec la Pipp!n bien trop insuffisant malgré la présence de Dragon Ball Z.

 


 

Malheureusement, la console ne propose que des jeux de faible intérêt. Pas assez pour tenir face aux ténors de l’époque.

 


 

Vous trouverez une critique de certains jeux de la Pipp!n (dont ce "Shockwave Assault") en cliquant sur CE LIEN.

 


 

Racing Days est le meilleur jeu de course de la Pipp!n (en même temps, c’est le seul, alors …), mais il reste assez mauvais.

Les graphismes sont corrects et la jouabilité (à la croix de direction ou bien avec le trackball) convenable. Il faut savoir que l’on peut y jouer à deux à condition d’avoir deux consoles.

 


 

Ci-dessous, aperçu de quelques jeux … peu convaincants.

 


 

Malgré ses promesses dont des jeux qui n’ont jamais vu le jour, la Pipp!n est un échec retentissant avec seulement 42 000 exemplaires vendus au lieu des 500 000 espérées la première année. En 1997 Apple et Bandai mettent un terme à la brève aventure de la Pipp!n et chacun passe à autre chose.

 


 

Bonus vidéo :

 

 

Sources : 12 - 3

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Arts divers (Art)

Salavat Fidai

 

Salavat Fidai est un artiste russe vivant à Oufa (Russie).

 


Avez-vous déjà vu Spider-Man au bout d’un crayon ?

 

Il fait des sculptures miniatures en crayon graphite.

Cliquez sur les images pour les agrandir …

 


 

Salavat Fidai s’inspire de personnages et d’objets du quotidien (renard, cage, bateau, rose, glaces …) mais aussi de personnages fictifs (Stitch) ou monuments (Statue de la Liberté).

 


 

Ainsi, on trouve ci-dessous un panda, bébé Yoda …

 


 

Il lui faut entre 6 et 12 heures en moyenne pour créer une sculpture mais cela peut aller jusqu'à 3 jours  car c’est un travail difficile à cause de la fragilité des crayons graphite.

 


 

Il utilise un couteau artisanal pour sculpter les crayons et s’aide également d’un stéréomicroscope (ou loupe binoculaire).

 


Ci-dessus, les réseaux sociaux, Star Wars, R2D2 et Wolverine.

 

Ci-dessous, d’autres créations dont une issue de l’univers de Harry Potter et une autre de Game of Thrones (Arya Stark).

 


 

Retrouvez Salavat Fidai sur :

SON SITEFACEBOOKINSTAGRAMYOU TUBE

 

Source : IZISMILE

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Bandes dessinées (BD-Manga-Comics)

Hop là ho ! Une bouteille de rhum

 

Aujourd’hui, nous allons passer en revue quelques bandes dessinées où sont abordés les pirates voire les corsaires.

 


 

Le premier pirate qui me vient à l’esprit est Barbe-Rouge, une bande dessinée de Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon.

 


Pour la petite histoire, Barbe Rouge est parodié dans les aventures d’Astérix.

 

Des mêmes auteurs, Surcouf narre les aventures du corsaire. Surcouf commence à paraitre dans Spirou en 1959 et Barbe-Rouge cette même année 1959 dans Pilote.

 


 

Ci-dessous, 3 albums dignes d’intérêt.

 


 

L’Epervier est une bonne BD mais elle ne fait pas l’unanimité. Certains lui préféreront Black Crow mais "Le testament du Capitaine Crown" remportera, sans doute, les suffrages.

 


 

3 autres albums … à découvrir.

 


 

Dans 2 de ces albums, "L’île aux trésors" est à l’honneur.

 


 

Dans un autre registre, "Les Campbell" devrait en satisfaire plus d’un. "Perle Blanche" et "Dread Mac Farlane" moins.

 


 

3 autres albums dont je n’ai aucun avis.

 


 

Les aventures du Vieux Nick (et Barbe Noire) … à lire.

 


 

Il n’ya pas qu’Astérix dans la vie d’auteurs d’Albert Uderzo et René Goscinny. Jehan Pistolet en est l’illustration.

 


 

Surplouf (et ses corsaires) du talentueux Cézard (Arthur le fantôme) a commencé ses aventures dans Pif Gadget.

 


 

Marine est aussi parue dans Pif Gadget.

 


 

Encore trois albums sur le thème qui nous intéresse.

 


 

Des albums qui abordent le thème différemment.

 


 

Côté revue mensuelle (ou autre périodique), Pépito, le personnage de bande dessinée créé par Luciano Bottaro (il a aussi dessiné aussi pour Disney), est incontournable.

 


 

Des revues plus anciennes dont une qui permet d’évoquer les incontournables Editions "Mon Journal".

 


 

Les Editions "Mon Journal" avec la revue "Pirates".

 


 

Si le nom de la revue "Pirates" ne souffre d’aucune ambigüité, il n’en n’est pas de même pour la revue "Brik". On peut, sans doute, faire le rapprochement avec le "brick", un bateau.

 


 

Comme souvent dans ce genre d’article, cette revue n’est pas exhaustive … à vous de compléter …

 


Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Édito


Hormis la découverte de mes collections, vous divertir, vous étonner, vous faire découvrir des personnages originaux, des artistes hors du commun, des endroits insolites et bien d'autres choses ... voilà le but de ce blog.


 

Archives

Favoris