Le Blog de Donald87

Le Blog de Donald87

Par Donald87 Blog créé le 26/07/12 Mis à jour le 15/07/20 à 19h24

"Vieux" joueur passionné d'insolite et d'artistes étonnants, j'aime bien l'humour. Je suis multi-collectionneur et j'accumule jeux, objets divers, Bandes Dessinées pour le plaisir de mes 3 enfants et le désarroi de mon épouse.
Un blog qui n'a pour "prétention" que faire passer un bon moment.

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

La PIPPIN (ou PIPP!N) ou plutôt un pépin

 

En 1996, Apple qui connait des difficultés avec son Newton décide de se lancer dans la course aux consoles de jeu de salon.

 


 

La Pipp!n ou Pippin est une console de jeu conçue par Apple et commercialisée par Bandai. Elle sort le 28 mars 1996 au Japon et le 1er septembre 1996 en Amérique du Nord.

 


 

Apple ne fabrique pas la console et ne s'occupe que de la conception matérielle et logicielle.

Apple n’appose pas sa marque et ne la vend pas.

 


 

Apple demande pour chaque unité de Pippin (nommée Bandai Pippin ou Bandai Pipp!n) et de logiciel vendus des royalties.

 


À droite, vue éclatée de la Pipp!n.

 

La Pipp!n avait un processeur PowerPC 603 (semblable à ceux présents dans les Macintosh de l'époque) à 66 MHz et un lecteur de CD-ROM 4x. Parmi les accessoires, il y avait l’indispensable Contrôleur Apple Jack et un clavier (aperçu plus haut) …

 


 

Peu de logiciels ont été produits et souvent de piètre qualité.

 


 

Les Powers Rangers eux-mêmes n’arrivent pas à imposer cette console bien trop chère : 600 dollars de l’époque.

 


 

La Pipp!n était vendue avec un modem mais il fallut que Bandai insiste pour qu'Apple y consente et prévoie un navigateur web.

 


 

Lorsque Bandai sort la version américaine, il n'y a que 18 jeux et applications vendus séparément, et six CD fournis avec la Pipp!n bien trop insuffisant malgré la présence de Dragon Ball Z.

 


 

Malheureusement, la console ne propose que des jeux de faible intérêt. Pas assez pour tenir face aux ténors de l’époque.

 


 

Vous trouverez une critique de certains jeux de la Pipp!n (dont ce "Shockwave Assault") en cliquant sur CE LIEN.

 


 

Racing Days est le meilleur jeu de course de la Pipp!n (en même temps, c’est le seul, alors …), mais il reste assez mauvais.

Les graphismes sont corrects et la jouabilité (à la croix de direction ou bien avec le trackball) convenable. Il faut savoir que l’on peut y jouer à deux à condition d’avoir deux consoles.

 


 

Ci-dessous, aperçu de quelques jeux … peu convaincants.

 


 

Malgré ses promesses dont des jeux qui n’ont jamais vu le jour, la Pipp!n est un échec retentissant avec seulement 42 000 exemplaires vendus au lieu des 500 000 espérées la première année. En 1997 Apple et Bandai mettent un terme à la brève aventure de la Pipp!n et chacun passe à autre chose.

 


 

Bonus vidéo :

 

 

Sources : 12 - 3

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

Donald87
Signaler
Donald87
Merci pour vos retours et à la Rédaction pour la mise en home :)
Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Aaaah la vie de Pipin le Bref :)
Dire que je bavais devant le visuel DBZ avant sa sortie. Quel four quand même 😂
koyuki44Pc
Signaler
koyuki44Pc
C'est juste énorme de revoir cette console "éphémère", aujourd'hui elle doit malheureusement coûter un bras, une jambe et je pense rendre le port du slip inutile LoL Surtout qu'à l'époque c'était déjà 600$ un prix dingue qui a dû peser sur les ventes. Excellent sujet ce retour sur l'échec retentissant de la machine 👍
Xonem
Signaler
Xonem
@Synm Après les pontes Sony PlayStation ont avoué que ce n'était que pour faire du buzz et savaient que n'était pas la vraie manette qui serait commercialisée, donc bon, plutôt une mini pique pour Apple et Bandai (surtout Apple vu la série des jeux Bandai en exclusif sur les deux premières consoles) pour l'entreprise à la pomme et au peu d'acheteurs pour cette console qui à fait un glop.
Gunhed
Signaler
Gunhed
Sujet très intéressant !
Synm
Signaler
Synm
Bizarrement ce désigne de manette est repris par Sony pour la PS3 en tant que prototype..... Quand je disais qu'ils ont aucune inspiration ou innovation...
Emrik
Signaler
Emrik
Six' seven.... Scottyyyyyy.....

Édito


Hormis la découverte de mes collections, vous divertir, vous étonner, vous faire découvrir des personnages originaux, des artistes hors du commun, des endroits insolites et bien d'autres choses ... voilà le but de ce blog.


 

Archives

Favoris