GAMES & BEERS

GAMES & BEERS

Par dispoza Blog créé le 24/04/17 Mis à jour le 28/03/18 à 17h50

Un blog qui parle de bières, de jeux vidéo et de jeux de société.

Ajouter aux favoris
Signaler

 

Pas forcément de thème cette fois si à part peut être le cosy :

- Brasserie To Øl (Danemark)

- Le jeu Five Tribes (Days of wonder)

 

GAME

Five Tribes, jeu sortie en 2014 créé par Bruno Cathala, illustré par Clément Masson et édité chez Day of wonders.

 

Bruno Cathala... Comment le (re)présenter... j’ai plus de mots pour le brosser dans le sens du poil, je vais donc l’appeler «DIEU DU LUDIQUE».

 Dieu Ludique

Clément Masson est un illustrateur freelance diplômé de l’école Émile Cohl (Lyon). Son travail sur Five tribes est magnifique et contribue à sublimé la mécanique du jeu. Vous pouvez retrouver ses dessins à cette adresse: http://clemportfolio.tumblr.com/

 Dieu et Clement

Un petit mot sur l’éditeur, c’est un des poids lourd du monde Ludique. L’ éditeur a pour habitude de sortir un seul jeu par an afin de garder une qualité constante sur ses jeux. Les jeux Day of Wonders sont en règle générale des «long seller», ils peaufinent leurs jeux en espérant à chaque fois sortir un classique. 

D’ailleurs l’éditeur possède dans son catalogue plusieurs succès commerciaux et critiques : Les aventuriers du rail, Small world, Les chevaliers de la table ronde, Mémoire 44 ou encore Gang of four.

 

 

Five Tribes est inspiré de la mécanique d’un célèbre jeu africain: l’Awalé. L’Awalé fait partie de la famille des Mancala ou le principe est de distribuer des cailloux ou graines dans des coupelles. Là c’est la même chose sauf que les cailloux sont remplacés par des meeples et les coupelles par un plateau de jeu et l’esprit pragmatique/tordu de Mr Cathala.

 

 

Avant de passer à la règle je dois juste vous dire que le jeu à rencontré une petite polémique (qui est venue des Etats-Unis). Dans Five tribes, il y a des «cartes esclaves» qui se trouvent dans la même pioche que les marchandises, cela n’a pas plu  à certaines personnes et dans les rééditions elles ont été remplacé par des Fakir.

 

 

Pitch :

Le vieux sultan est mort et les oracles prédisent la venue d’un étranger pour devenir le nouveau sultan. Pour cela on va devoir gagner les faveurs des cinq tribus et invoquer les anciens Djinns pour nous aider à accomplir la prophétie.

 

But du jeu :

Remporter le plus de points de victoire à l’aide des tribus, des Djinns et de l’argent gagné (1 pièce d’or =1 point ) 

 

Mise en place :

Mélangez les 30 tuiles du sultanat et faite un rectangle de 5 par 6 et on place 3 meeples par tuile. Chaque joueur reçoit 50 pièces d’or et des chameaux pour le reste c’est du classique je vais pas rentrer dans les détails.

 

Déroulement du jeu :

À chaque début de tour, les joueurs doivent faire un tour d’enchères (pièces d’or) pour déterminer l’ordre de jeu. Sans oublié que 1 pièce d’or =1 point en fin de partie. 

 

Après l’enchère vous n’avez qu’une action à effectuer : Déplacer (semer) des meeples (simple non?).

Pour semer, vous choisissez une case où il y a au moins un meeple et vous les prenez tous en main. Égrainez  les un à un de tuile en tuile. Le dernier meeple que vous posez ne doit pas être le seul de sa couleur sur sa tuile d’arrivée.

Règle à respecter pour le déplacement : La couleur du dernier meeple, pas de diagonale et pas de retour en arrière.

 

 

Quand votre dernier meeple est posé sur sa tuile d’arrivé reprenez le ainsi que tous les meeples de sa couleur présent sur la tuile. Ensuite on effectue l’action correspondant  à la tribu (couleur) à laquelle appartient les meeples que vous avez récupéré.

Action des Tribus :

Vizirs (jaune) : Points de victoire en fin de partie.

Sages (blanc) : Points de victoire en fin de partie / Invocation des Djins.

Marchands (vert) : Gagnez des marchandises.

Bâtisseurs (bleu) : Permet de gagner de l’or.

Assassins (rouge) : Éliminer les meeples de vos adversaire ou ceux du plateau.

 

Si vous videz la tuile vous en prenez le contrôle (on y place l’un de vos chameau) et vous en effectuer l’action.

Action des tuiles :

Oasis : placez un palmier sur la tuile.

Village : Placez un palais sur la tuile.

Petit marché : Payez 3 pièces d’or et prenez une carte marchandise.

Grand marché : Payez 6 pièces d’or et prenez deux cartes marchandises.

Lieu sacré : Payez 2 sages ou  sage et un esclave pour prendre un Djin. (les Djinn ont des pouvoirs très puissants mais on peut gagner sans)

 

 

Je rentre pas dans les détails mais le coeur du jeu est la bien choisir sa tuile et sa couleur de fin afin d’activer le pouvoir désirer et faire le max de point.

Fin de partie :

Un joueur dépose son dernier chameau ou on ne peut plus déplacer de meeples.

On passe au comptage :

-1 PV par pièce d’or (PO) en votre possession

-1 PV pour chaque Vizir (jaune) en votre possession + 10 PV pour chaque adversaire ayant strictement moins de Vizirs que vous

- 2 PV pour chaque Sage (blanc) en votre possession

- Les PV de vos cartes Djinn

- Les PV des tuiles que vous contrôlez (avec un chameau à votre couleur)

- 3 PV pour chaque palmier situé sur les tuiles que vous contrôlez

- 5 PV pour chaque palais situé sur les tuiles que vous contrôlez

- Les PV accordés par chaque série de marchandises différentes en votre possession (pas les esclaves)

 

Ce jeu est juste parfait, on est là face à un classique, une bombe ludique à posséder absolument. J’ai pas mal de parties à mon actif et le plaisir est toujours là. Si vous jouez avec des joueurs occasionnels faite juste un tour de jeu pour montrer la mécanique car le jeu peut vite donner le vertige au vu de toutes les possibilités qui s’offrent à vous. Merci Mr Cathala pour ce bijou.

Il existe  2 extensions dont une permet de rajouter un cinquième joueur.

 

FIVE TRIBES

Environ 50¤

2 à 4 joueurs 

Entre 1 à 2 heures la partie.

À partir de 12 ans

 

BEER

To Øl est une brasserie gipsy c’est à dire qu’elle ne possède pas ses propres installations pour concevoir leurs bières. La brasserie est originaire de Copenhague au Danemark, je tiens à préciser que en ce moment les pays nordiques sont au top de la craft beer sans oublier nos amis anglais qui sortent eux aussi des produits incroyables. 

 

Tore Gynther

Revenons à To Øl que l’on peut traduire par 2 bières, je ne sais pas ce qui a inspiré ce nom peut être le fait que l’aventure à commencé à 2 (Tore Gynther et Tobias Emil Jensen). 

 

L’histoire de la brasserie a commencée en 2005 dans les cuisines du lycée Det frie Gymnasium, à Copenhague. Les 2 compères, ayant ras le bol des bières industrielles, ont décidé de brasser leur propre breuvage le soir après la fermeture du lycée, avec l’aide de l’un de leur professeur Mikkel Borg Bjergsø qui n’est autre que le fondateur de la brasserie Mikkeller. D’ailleurs cela se ressent dans certaines bières, il y a un peu la même approche.

 

Tobias Emil Jensen, Mikkel Borg Bjergsø et Tore Gynther

La brasserie fait principalement brasser ses bières chez De ‘PROEF’, comme j’aime bien dire quelques fois pour troller « Les meilleurs bières danoises sont belges».

 

En 2016, Tobias Emil Jensen quitte la brasserie pour se consacrer à de nouveaux projets.

 

Pour parler de leurs bières, je ne sais même pas par où commencer tellement la brasserie est productive en matière de style, de qualité, quantité et du graphisme des étiquettes (j’arrive pas à tout voir et goûter). 

 

Il y a une gamme que j’adore chez To Øl, c’est leurs «Sour» houblonnées, ce sont des bières acidulées qui ont subit un houblonnage massif et chaque bière a été faite avec un houblon différent :

- Sur Amarillo, (Sour Ale à 6%)

- Sur Sorachi Ace(Sour Ale à 6%)

- Sur Mosaic (Sour Ale à 6%)

- Sur Galaxy, celle si est incroyable elle est considérée comme une black IPA Sour à 7%

Et l’une des dernières sorties est la «Sur New England Shandy». Une Sour brassée avec du citron et des levures New England, j’ai eu la chance d’en goûter une. Pour le coup, c’est vraiment très citronné, une canette c’est un peu trop pour moi, mais vraiment intéressant tout de même.

 

Sinon quelques unes de leur bière à déguster :

- Garden Of Eden, une IPA bien équilibrée à 6.4%

- Dangerously Close To Stupid, une double IPA à 9.3° (une des classiques)

- Black Baal, une black IPA à 14% à tester pour l’expérience

- First Frontier une IPA puissante à 7,1 %

 

Il y en a énormément d’autres, la liste est sans fin, dernièrement To Øl à sortie la YOLOmælk, un Imperial Stout brassé avec du caviar et de la levure de Champagne (pas goûté).

 

Juste une petit mot sur le graphisme des étiquettes et des canettes qui est vraiment particulier mais pas inintéressant en tout cas sur les étales des cavistes on les remarque rapidement.

 

 

Les prix varient vraiment suivant les styles, comme j’aime à le répéter rendez-vous chez votre caviste je suis sûr qu’il vend du To Øl et pourra vous conseiller dans votre choix et chez To Øl il y a le choix.

PEACE, GAME, UNITY AND HAVING BEER

 DISPOZA

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Donald87
Signaler
Donald87
Extra ... Encore une fois :)
L’Awalé ... Malgré son allure générale, un jeu à ne pas sous-estimer ...

Édito

Je suis graphiste et passionné de jeux (vidéo et société) ainsi que brasseur amateur. Je me suis dit pourquoi pas combiner le tout sur un blog. Je propose donc de présenter une  brasserie  et un jeu qui je trouve le tout illustré par mes soins.

https://tangartwork.wixsite.com/julien-gaudronneau

https://www.facebook.com/Jugu-Tang-Craftbrew-1189365604412687/

Archives

Favoris