GAMES & BEERS

GAMES & BEERS

Par dispoza Blog créé le 24/04/17 Mis à jour le 10/11/17 à 08h44

Un blog qui parle de bières, de jeux vidéo et de jeux de société.

Ajouter aux favoris
Signaler

Chausse tes bottes et prend une pioche, on va travailler aux champs avec une bonne bière fraîche ! Allons découvrir, une brasserie et un jeu sur le thème de la ferme et des paysans.

– Brasserie DUPONT (BEL)

– Agricola édité par Ystari

 

BEER

 

Pour commencer un peu d’histoire...  

La brasserie voie le jour en 1920, elle était à l’origine une ferme (1759) puis, la ferme brasserie « Rimaux-Derrider » en 1944, spécialisée dans bière de miel et de Saison.

En 1920 Louis Dupont reprend la brasserie ainsi qu’une célèbre recette la « SAISON DUPONT ».

 

En 1945 Louis Dupont cède la Brasserie à son neveu Sylva Rosier. Aujourd’hui, ce sont les enfants et les petits-enfants de Sylva Rosier qui sont propriétaires de la Brasserie Dupont.

 

Olivier Dedeycker y est entré en 1990 en tant qu’ingénieur brasseur. En 2002, il a succédé à son oncle Marc Rosier à la tête de la brasserie familiale et représente donc la 4ème génération de cette famille de brasseurs.

 

 

Olivier Dedeycker

En 1995 la brasserie ouvre sa propre fromagerie

 

Quand j’ai commencé à m’intéresser à la bière j’ai forcement débuté par les Belges. A l’époque on allait au Delirum café (Nantes) pour tester tout un tas de bières belges. Un jour un pote (maintenant on brasse de la bière ensemble, coucou Jugu) me fait goûter la Bon V½ux de chez Dupont, c’est à cette période que je me suis penché sur les bières avec des profils plus secs et amers. J’ai fait découvrir cette bière à mon père, l’été dernier qui lui est amateur de vin et ne boit quasiment pas de boisson maltées. Maintenant, il va chercher ses bières en cave afin de découvrir d’autre saveurs.

 

En plus d’être particulièrement excellente, La Bon V½ux a une histoire fort sympathique. Créé en 1970 elle était réservée aux plus fidèles clients, mais le succès étant au RDV, la brasserie a fini par la commercialiser pour notre plus grand plaisir.

 

La bière phare de la brasserie c’est la « SAISON DUPONT ». C’est une saison emblématique sûrement la plus connue au monde dans ce style, les américains en sont fous.

 

Les bières Dupont se trouvent facilement en cave et les prix sont corrects. Voici mes bières préférées de la brasserie :

– Bons V½ux (saison 9,5 %)

– Saison Dupont Dry Hopping (saison 6,5 %)

– Saison Dupont (saison 6,5 %)

– Moinette (Belgian strong golden ale 8,5)

– Deux Amis (saison 7 %) brassé en collaboration avec les américains de The Lost Abbey

Bonne dégustation !

 

 

 

GAME

Agricola (Agricola est le mot latin pour « paysan ») est un jeu de gestion à l’allemande (kubenbois) créé par Uwe Rosenberg, illustré par Klemens Franz et édité par Ystari.

Petite présentation de l’auteur, Uwe Rosenberg est un auteur de jeux allemand né en 1970, qui est à l’origine de nombreux jeu tel que Bohnanza, Mamma Mia ! ou encore Le Havre. 

 

Uwe Rosenberg

Il commence à s’intéresser au jeu de plateau pendant ses études de statistique (Dortmund) et développe Bonanza qui a connu et connais encore un énorme succès. 

Les jeux de Rosenberg se distinguent souvent par leur côté gestion très pointu et Agricola pousse la chose très loin.

 

Parlons du jeu, la première chose que l’on remarque c’est le poids de la boîte (2 kg je viens de la peser) elle est remplie de matos ça déborde de partout (on en a pour son argent). La deuxième chose que l’on peut remarquer c’est les illustrations, là je dois avouer que je ne suis pas très fan, même si on peut leur attribuer un coté pratique et lisible.

 

C’est le jeu le plus frustrant auquel j’ai joué... Beaucoup de choix d’actions mais peu d’actions à choisir, si vous faites le mauvais choix vous allez le payer toute la partie.

 

Je préviens ça va être difficile voir impossible de résumer la règle il y a 16 pages avec beaucoup de texte. 

 

Le contexte du jeu se passe en Europe centrale des années 1670 après les épidémies de peste. Nous allons devoir aménager nos chaumières, labourer, cultiver, élever du bétail et même se reproduire afin d’être la famille la plus prospère. Des points seront attribués pour toutes ses différentes tâches.

 

Chaque joueur reçoit un plateau individuel qui représente sa ferme et son champ. On commence avec une ferme de 2 pièces et 2 personnes. Sachant que chaque membre de la famille a besoin de sa propre pièce, si on veut un enfant il faut construire une pièce supplémentaire.

 Au milieu de la table, il y a 3 plateaux de jeu où l’on va pouvoir faire différentes actions. 

 

Pour choisir de faire une action, vous prenez un membre de votre famille, vous le placez sur la case action souhaitée [inoccupée] et résolvez l’action.

 Liste des actions

Bois —Argile —Roseau —Pêche —Construction de pièces/étables — Premier joueur et Entrepôt —Céréale —Labourage —Construction d’une étable/Cuisson de pain —Journalier.

 Actions en plus [1ère période]

— Semailles et/ou Cuisson de pain —Aménagement mineur/majeur —Mouton —Clôtures.

 Actions en plus [2ème période]

– Pierre —Rénovation puis Aménagement —Naissance puis Aménagement mineur

 Actions en plus [3ème période]

– Légume – Sanglier.

 Actions en plus [4ème période]

– Pierre —B½uf —Labourage/Semailles —Naissance même sans pièce libre —Rénovation puis Clôtures.

 

Autant vous dire que je ne vais pas détailler toutes les actions. Mais chaque action va vous fournir les capacités d’améliorer votre quotidien. Ne pas oublier de nourrir sa famille et d’agrandir ses enclos pour accueillir les naissances des animaux tout en rénovant sa maison.

 

Au bout de 14 tours, la partie prend fin et on compte les points.

On gagne des points pour :

Champs, Pâturages, Animaux, Étables, Habitation, Cartes aménagements majeures, Points spéciaux

On peut aussi perdre des points.

 

Clairement je ne conseille pas ce jeu à tout le monde il est méga intéressant, mais immensément frustrant et plutôt dur à appréhender. Je le sors que rarement, pas beaucoup de gens veulent s’y frotter et les illustrations n’aident pas forcément.

 

 

Mais ça reste une référence dans le style, il existe une version numérique, des extensions et terre d’élevage (pour 2 joueurs). Rosenberg a sorti Caverna qui ressemble à Agricola avec encore plus de matos.

 

Agricola

– Environ 45 ¤

– 1 à 5 joueurs

– une demie-heure par joueur 

– À partir de 12 ans

 

PEACE, GAME, UNITY AND HAVING BEER

 DISPOZA

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

dispoza
Signaler
dispoza
Oui, des culottes et des Nazis.
Atred
Signaler
Atred
Pourquoi ? Y a du cul? Je connais pas du tout...
dispoza
Signaler
dispoza
D'ailleurs, j'hésite à faire un article sur Barbarossa, c'est un peu délicat.
dispoza
Signaler
dispoza
C'est pas le même délire xD
Joniwan
Signaler
Joniwan
j'avais demandé Barbarossa au CE de mon ex belle sœur, elle s'est plantée et m'a ramené Bonanza xD

Édito

Je suis graphiste et passionné de jeux (vidéo et société) ainsi que brasseur amateur. Je me suis dit pourquoi pas combiner le tout sur un blog. Je propose donc de présenter une  brasserie  et un jeu qui je trouve le tout illustré par mes soins.

https://tangartwork.wixsite.com/julien-gaudronneau

https://www.facebook.com/Jugu-Tang-Craftbrew-1189365604412687/

Archives

Favoris