GAMES & BEERS

GAMES & BEERS

Par dispoza Blog créé le 24/04/17 Mis à jour le 06/12/17 à 10h18

Un blog qui parle de bières, de jeux vidéo et de jeux de société.

Ajouter aux favoris
Signaler

Je vais reprendre le thème du graphisme pour vous parler de :

– La brasserie OMNIPOLLO (DAN).

– Le jeu de plateau DIXIT de Jean-Louis Roubira édité par Libellude.

 

BEER 

 

Omnipollo est la contraction de « omnipotent » et « chicken », que l’on peux traduire par le poulet omnipotent.

 

La brasserie est fondée en 2011 par Henok Fentie et Karl Grandin, c’est une brasserie gipsy (sans installation).

Henok Fentie élabore des recettes tandis que Karl Grandin s’occupe de la partie graphique. 

 

 

Karl Grandin (gauche), Henok Fentie (droite)

 

Ils ont décidé ensemble de changer l’image de la bière en la rendant très visuelle et graphique. 

 

 

 Grâce au travail artistique de Karl Grandin Omnipollo possède une identité graphique unique, on a à faire ici à un vrai artiste à part entière. Ses illustrations sont souvent minimalistes et colorées le tout servi dans un univers psychédélique. Je trouve son travail magnifique, il me plaît et m’inspire dans mon travail de graphiste. Karl Grandin possède aussi une marque de vêtement Cheapmonday. 

Vous pouvez retrouver son travail à cette adresse : http://www.karlgrandin.com/

 

En tout juste 3 ans, Omnipollo, c’est bâti une solide réputation et a été classé parmi les 100 meilleures brasseries dans le monde selon RateBeer.com.

 

Omnipollo fait dans la diversité et l’excentricité, quand Henok Fentie décide de s’attaquer à un style on peut dire qu’il n’y va pas de main morte: impérial stout extrêmement onctueux et aromatique, black ipa à la mangue, Gose aux fruits... Tout y passe et tout y est retravaillé façon Omnipollo pour notre plus grand plaisir.

 

 

Que ce soit niveau visuel ou gustatif les bières Omnipollo ne laissent pas indifférent c’est carrément explosif !!! 

 

Un exemple de bière bien provocante, la Yellow Belly un Imperial stout brassé en collaboration avec les Britanniques de Buxton. 

Yellow Belly est une expression pour qualifier une personne de lâche. La bière est emballée dans un papier blanc avec deux trous ce qui rappelle les vêtements du KU KUX KLAN. 

 

Quand on enlève le papier, on aperçoit un texte qui dénonce les actes lâches commis anonymement en se cachant derrière un groupe et le racisme institutionnalisé. Cette bière est brassée pour célébrer toute nouvelle chose ouverte et progressive. 

 

La bière a une texture bien épaisse, des arômes de vanille, noisette, chocolat, café et beurre de cacahuète. C’est super extravagant le mieux est encore de la partager avec des amis, car le breuvage tire à 11 % et peut être éc½urant pour certaines personnes. On a à faire à une bière fabuleuse, sûrement ce qui ce fait de mieux dans ce style.

Avec eux cela dépasse toujours le fait de boire une simple bière, on a l’impression de vivre une expérience artistique.

 

 

La brasserie possède aussi un bar pizzeria à Stockholm le Omnipolloshatt, qui propose leurs propres bières ainsi que d’autres brasseries réputées. Putain ! même le four pète la classe.

 

 

Vous l’aurez compris je suis plutôt fan de cette brasserie pour tout un tas de raisons. 

 

 

Je vous propose une petite sélection de bières à découvrir :

- Anagram Blueberry Cheesecake Stout (Imperial Stout)

- Ice Cream Pale Ale (American Pale Ale)

- Tupiniquim Polimango (Douple IPA)

- Bianca Raspberry (Gose)

- Magic 666 (Black IPA)

- Onda Mosaic IPA (IPA)

- Old Fashioned Lemonade (IPA) gros coup de c½ur sur celle-là.

- Noa Pecan Mud Cake (Imperial stout)

 

Attention les tarifs sont plutôt élevés, mais la qualité est au rendez-vous. Bonne dégustation

 

GAMES 

 

C’est un jeu imaginé par Jean-Louis Roubira avec la participation de Régis Bonnessée illustré par Marie Cardouat et édité par Libellude.

 

Marie Cardouat et Jean-Louis Roubira

 

Anecdote, j’ai acheté ce jeu 3 ¤ dans un vide-grenier, la dame m’a expliqué que ses enfants n’avaient pas compris les règles.

 

Alors pourquoi parlé de DIXIT, simplement parce que c’est un jeu avec des illustrations sublimes et qu’il permet de jouer tout en apprenant à connaître les personnes qu’il y a autour de la table.

 

Parlons des illustrations...

Avant de jouer à DIXIT j’en avais entendu parler grâce à ses illustrations (qui sont au c½ur du gameplay). Elles sont réalisées par Marie Cardouat, une illustratrice française. Elle a fait ses études d’art à EnsAD (Paris) et est arrivée dans le jeu de plateau un peu par hasard. En cherchant du travail, elle est tombée sur une annonce d’un éditeur à la recherche d’un(e) illustrateur(trice). Très rapidement après l’envoi de son Book l’éditeur prend contact avec la jeune femme pour lui proposer de travailler sur leur nouveau projet DIXIT.

  

 Le jeu est plutôt novateur pour l’époque (2008), car il n’y a aucun texte sur les cartes, mais seulement un dessin, le jeu fait clairement appel à l’imagination plus qu’à la tactique.

 

 

Ce jeu a eu énorme succès et a gagné de nombreux prix l’As d’or, le Spiel des Jahres pour citer les plus célèbres. Ce qui a engendré une succession d’extensions avec de nouvelles cartes et de nouveaux illustrateurs comme : Marie Coudray, Jérôme Pélissier, Carine Hinder, Franck Dion, Clément Lefèvre, Xavier Collette.

Je pense que c’est vraiment un gros kiff d’illustrer des cartes pour DIXIT, il n’y a aucune limite, car dans ce jeu les illustrations doivent avoir le plus de sens de lecture possible ce qui amène des dessins surréalistes qui font penser à des rêves.

 

 Pas de bon jeu sans règles, même si celui-là est basé sur l’imaginaire il y a des règles.

 

But du jeu :

Les joueurs doivent retrouver l’image évoquée par le conteur et inversement. Celui qui a le plus de points en fin de partie a gagné (mais les points ce n’est pas ce qui importe dans DIXIT).

 Mise en place :

Chaque joueur choisi un lapin (couleur), on distribue 6 cartes à chaque joueur (illustrations) et des cartons de votes.

 

 Déroulement du jeu :

- Chaque joueur va être conteur à tour de rôle.

- Le conteur choisi une de ses 6 cartes et exprime ce que ça lui évoque, cela peut être une phrase, un mot, un chiffre, une onomatopée et même chanter c’est à vous de voir.

- Les autres joueurs regardent leurs cartes et choisissent celle qui correspond le mieux pour lui à ce qu’a évoqué le conteur.

- Toutes les cartes sont remises au conteur (la sienne également), il les mélange et les pose face visible sur la table. Il y a souvent des éclats de rire à cette phase, non en fait on rigole pendant toute la partie.

- À ce moment, le but est de retrouver la carte du conteur, pour cela les joueurs votent avec leur carton de vote (petit carton avec le numéro du joueur).

 

 

Le conteur révèle laquelle était sa carte et on passe au comptage des points.

- Si tous les joueurs retrouvent la carte du conteur, ou si aucun ne la retrouve, ce dernier ne marque pas de point, les autres joueurs en marquent 2.

- Dans les autres cas, le conteur marque 3 points ainsi que les joueurs ayant retrouvé son image.

- Chaque joueur hormis le conteur marque 1 point supplémentaire, pour chaque vote recueilli sur son image.

Le système de point est fait de façon à ce que le conteur reste évasif afin de gagner le maximum de points, on doit faire deviner sa carte, mais pas être trop précis. C’est là le sel du jeu.

 - Chacun marque ses points, on avance son lapin sur la piste de score bla, bla, bla...

- À la fin d’un tour, chacun pioche une nouvelle carte pour compléter sa main à 6 cartes et un nouveau conteur rentre en jeu.

 

 Fin de partie :

Le jeu s’arrête lorsque la dernière carte de la pioche est tirée. Le joueur avec le plus de points a gagné.

 

Je conseille ce jeu à vraiment tout le monde : famille, Geek, amis, tout le monde peut jouer même les timides, pas besoin de monter sur une chaise en imitant un singe pour faire deviner une banane... Là juste l’évocation d’un prénom peut faire deviner une carte ou avec un sous-marin en poil de koala perché sur une lune en fromage... Je m’égare.

 

 

Bref c’est un indispensable du jeu moderne. Petite dernière chose, mon DIXIT est dédicacé par l’illustratrice que j’ai pu rencontré dans le cadre d’une expo de ses illustrations pour le festival des jeux de Saint-Herblain (double 6). 

 

 

Dixit

- Environ 36 ¤.

- 3 à 10 joueurs.

- Environ 45 minutes 

- À partir de 8 ans.

 Bon jeu !

 PEACE, GAME, UNITY AND HAVING BEER

 DISPOZA

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Je suis graphiste et passionné de jeux (vidéo et société) ainsi que brasseur amateur. Je me suis dit pourquoi pas combiner le tout sur un blog. Je propose donc de présenter une  brasserie  et un jeu qui je trouve le tout illustré par mes soins.

https://tangartwork.wixsite.com/julien-gaudronneau

https://www.facebook.com/Jugu-Tang-Craftbrew-1189365604412687/

Archives

Favoris