GAMES & BEERS

GAMES & BEERS

Par dispoza Blog créé le 24/04/17 Mis à jour le 14/12/17 à 16h58

Un blog qui parle de bières, de jeux vidéo et de jeux de société.

Ajouter aux favoris
Signaler

 

 

Cette fois, le thème, c’est le moyen-âge : 

- Pour la bière Orval

 - Pour le jeu Dominion

 

Les premiers moines s’installent à Orval en 1070 en plein moyen-âge. La brasserie ne voit le jour qu’en 1931 pour financer la reconstruction d’Orval. Le premier maître brasseur, Pappenheimer est à l’origine de la recette de fabrication.

 

La légende d’Orval raconte que la veuve Mathilde a fait tomber son anneau dans la fontaine et une truite a fait surface avec son anneau dans sa gueule... Je vous laisse seul juge de cette légende...

 

La bière Orval est estampillée «Authentic Trappist Product», c’est-à-dire qu’elle respecte 3 critères 

- Le produit doit être fabriqué au sein d’une abbaye trappiste.

- La communauté doit être impliquée directement dans la gestion des activités.

 - Les revenus essentiellement dédiés à des œuvres sociales.

 

Il existe que douze brasseries trappistes voici la liste des bières : 

- La Westmalle, la Westvleteren, l’Achel, la Chimay, l’Orval et la Rochefort (BELGIQUE)

- La Trappe et La Zundert (HOLLANDE)

- La Mont des Cats (FRANCE)

- L‘Engelszell (AUTRICHE)

- La Spencer (ÉTATS-UNIS)

 - La Tre Fontane (ITALIE)

 L’Orval est une bière très moderne au vu de la date de création de la recette (1931). La bière utilise la technique de houblonnage à cru qui est très à la mode en ce moment et grâce à sa propre levure combinée à des levures sauvages (brettanomyces) L’Orval fait clairement partie des meilleures bières au monde.

  C’est une bière qui vieillit très bien et qui en plus bon marché, on la retrouve même dans certains supermarchés. Il existe aussi l’Orval verte (moins forte que l’Orval classique) qui était réservée aux moines. On peut en déguster dans une taverne/restaurant (L’ANGE GARDIEN) situé à 50 mètres du site. 

Le brasseur Danois Mikkel Borg Bjergsø (Mikkeller) a rendu hommage a cette bière avec la Årh Hvad?! Et il s’est aussi fait tatouer sur son bras la fameuse truite avec l’anneau.

 

Je vous conseille fortement de déguster l’Orval dans son verre, c’est un régal pour les yeux et les papilles.

 

ORVAL Belgian pale ale 6,2 %

 

 

 

Dominion (l’intrigue) créé par Donald X. Vaccarino, illustré par Michael Menzel et Matthias Catrein, édité par Ystari Games, distribué par Asmodee. 

 C’est un jeu de carte basé sur du deck-bulding. Le deck-bulding est un système de jeu qui a donné lieu un à un genre à part entière. Je ne sais pas si Dominion est le premier à utiliser ce système, mais une chose est sûre, c’est qu’il l’a popularisé. Après son succès des clones sont apparus dans les étales de nos boutiques

 Derrière cette ambiance de moyen-age, il se cache un jeu diablement efficace moderne et fluide. Le graphisme du jeu a souvent été pointé du doigt, mais moi cela ne me dérange pas.

 

But du jeu : Vous devez devenir le plus puissant du royaume en amassant les points de victoire.

Mise en place: Chaque joueur commence avec des cartes trésor (7 cuivres), et Victoire (3 domaines). On dépose la réserve de cartes disponible pendant la partie entre les joueurs.

Déroulement du jeu : À son tour, le joueur joue des cartes qu’il a en main. Il existe 3 sortes de cartes : trésor (qui permet d’acheter des cartes), Victoires (points de victoires) et Royaume (carte avec des pouvoirs), il y a aussi des cartes malédictions point de victoire négatif. Quand le joueur décide de jouer des cartes trésor, il peut acheter une carte disponible dans la réserve. Quand le joueur joue une carte royaume, il applique les effets de la carte ce qui peut amener à des combos d’anthologie. 

 

Fin de partie : La partie peut se terminer de deux façons différentes :

- La réserve de carte province est vide.

- Trois piles de la réserve sont vides.

 Le joueur ayant le plus de points de victoire est déclaré vainqueur.

 C’est clairement un jeu qui se prête aux combos, on achète des cartes en fonction de leur possibilité de «comboter» les unes entre les autres. C’est un jeu facile à prendre en main et très simple à expliquer.

Il existe Dominon la boite de base, mais je vous conseille de passer votre chemin et d’acheter directement l’intrigue qui est un stand alone.

 

Dominion (l’intrigue) :

- Environ 40€

- 2 à 4 joueurs (jusqu’à 8 si vous avez une deuxième boite).

- 30 à 60 mn la partie.

- À partir de 8 ans

 

Il existe moult extension, (moi, j’aime bien rivage et abondance) je vous conseille d’en acheter une avec l’intrigue, histoire d’enrichir les parties.

 

PEACE, GAME, UNITY AND HAVING BEER

DISPOZA

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

dispoza
Signaler
dispoza
Très très important le verre ! Je ferais un article dessus. Cette marque est super : https://www.shop-spi...eerglasses.html
fallaise
Signaler
fallaise
Je n'aime pas trop les bières trappistes d'habitude, mais si je vois une Orval un jour je lui donnerais sa chance.
Et pour ce qui est de boire une bière dans son verre, je ne peut que te donner raison.
Ca me blaze quand à chaque fois que je demande une bière dans un bar, on me la sert dans un verre d'une autre marque. Je sais je chipote, mais c'est mon truc ça. Autant boire du vin dans un verre autre qu'un verre à vin je m'en branle, mais la bière au pub, c'est sacré. C'est dans son verre.

Édito

Je suis graphiste et passionné de jeux (vidéo et société) ainsi que brasseur amateur. Je me suis dit pourquoi pas combiner le tout sur un blog. Je propose donc de présenter une  brasserie  et un jeu qui je trouve le tout illustré par mes soins.

https://tangartwork.wixsite.com/julien-gaudronneau

https://www.facebook.com/Jugu-Tang-Craftbrew-1189365604412687/

Archives

Favoris