Denshift

Par Zokho Blog créé le 03/01/11 Mis à jour le 14/01/13 à 18h01

Ajouter aux favoris
Signaler
Japon

 

Dans la précédente partie de l'article, j'ai terminé mon billet en racontant l'influence de Twitter durant cette catastrophe. J'aimerais faire part ici d'un autre phénomène de soutien, qui a vu le jour récemment. Les dons via le marché des applications pour téléphones, tels que sur iPhone ou Androïd. En effet, beaucoup de développeurs, principalement japonais, ont proposé leurs applications à un prix réduit durant une durée limitée, et ont promis de verser la totalité des bénéfices aux organisations caritatives. Un système qui a très bien marché car d'une part les développeurs s'offraient une bonne publicité et d'autre part, les acheteurs étaient satisfaits de la bonne affaire mais aussi de la générosité dont ils ont fait preuve. Ces app stores sont d'autant plus l'endroit idéal étant donné que beaucoup de ces « geek » et gamers possesseurs de smartphone, sont des passionnés du Japon, reconnu pour sa technologie. Un autre exemple très similaire est le PSN (Playstation Network, de Sony), qui a récolté un peu moins d'un million d'euros à travers le monde.

Qu'en est-il d'ailleurs des organisations caritatives ? La Croix Rouge belge annonce avoir recueilli 715.000 euros en deux mois. Or, cette même association a récolté une somme de 6,44 millions d'euros en un an pour les victimes du séisme d'Haïti, soit presque 10 fois plus que pour nos amis japonais. Les Belges, des racistes ? Il faut comparer ce qui est comparable. Haïti est un des pays les plus pauvres du monde tandis que le Japon est la troisième puissance économique mondiale. Le bilan humain est aussi totalement différent. De plus le Japon, grâce à son positionnement économique, pouvait espérer une aide sérieuse de la part des autres pays du monde, redoutant une chute financière. Et c'est certainement ce qu'ont dû se dire ces personnes qui ont hésité à faire un don pour l'archipel nippone.

Application d'alerte sismique (gauche) ou application à but caritative (droite) (cliquez pour agrandir)

Et si on analysait ce désastre sous un autre regard ? Un point de vue qu'on pourrait qualifier de tabou : qu'apporte ce séisme de positif ? Car les japonais ont toujours su se relever des cataclysmes les plus ravageurs, et montrer une capacité à se redresser hors du commun. Après les bombes atomiques, ils ont remis en question l'existence de leur système impérial qui postulait que l'empereur était un descendant divin et privilégié l'industrialisation. Le séisme de Kôbe, lui, leur a permis de mettre au point un système de sécurité solide. Et aussi, on peut espérer que cette catastrophe apportera certainement son lot de contributions.

>> Pour lire la suite de cet article, cliquez sur l'image ci-dessous !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Kusagae
Signaler
Kusagae
En effet... J'espère en tout cas que ce sera l'un des points positifs (car je pense qu'il y en aura) dont ce séisme va apporter : que les gens osent s'exprimer. Qu'ils arrêtent d'attendre que quelqu'un d'autre le fasse à la place...
Kratos
Signaler
Kratos
Je trouve le billet de la jeune fille vraiment intéressant, et comme il est dit dans l'article, c'est assez triste à la fois, étant donné qu'apparemment, peu de gens osent dire ce que cette fille...ose justement dire...Mais de toute façon elle a raison quand elle parle des médias, et pas seulement pour le nucléaire. Ils nous balancent du bullshit pour tout et n'importe quoi. C'est pas nouveau, et ça ne risque pas de s'arrêter. Triste, mais surtout révoltant et indignant.

Édito

Un site rempli de passion.

 

S'abonner à Denshift sur Twitter

Suivez-nous sur Twitter !

 

 

Archives

Favoris