Denshift

Par Zokho Blog créé le 03/01/11 Mis à jour le 14/01/13 à 18h01

Ajouter aux favoris
Signaler
Japon

Apparu dans les années 90, le moe est un mot que l'on utilise de plus en plus souvent à travers le monde du manga, des animes et des jeux-vidéos. D'un point tel que l'on pourrait même dire qu'aujourd'hui, il n'existe plus d'anime sans personnage "moe". Je vais tenter ici de donner une explication claire sur ce petit mot qui engendre de grands débats au Japon.

Pour commencer, le moe est un néologisme japonais que l'on pourrait définir soit comme un nom ou soit comme un adjectif. Il vient du verbe « Moeru », qui signifie « germer ». Il existe également un homonyme, qui a pour définition le verbe "s'enflammer". Vous l'aurez peut-être deviné, le moe est un mot qui fait référence à l'émergence d'un sentiment particulier.

Définition

Moe : Sentiment d'affection envers un personnage féminin imaginaire, ou plus généralement envers sa personnalité, son caractère.

L'adjectif 

Le moe en tant qu'adjectif désigne une affection particulière que l'on porte vers un personnage féminin (imaginaire : anime, manga, jeux-vidéos). Plus exactement, vers une catégorie entière de personnages féminins possédant une même caractéristique. Mais cette affection repose principalement sur des caractères purement superficiels des filles, et est totalement différent d'un sentiment amoureux ou amical. En effet, lorsque l'on dit qu'une personne est "moe" de quelque chose (on dira dés lors "***-moe"), cela veut dire qu'il aime un personnage parce qu'il a ce « quelque chose », et qu'autrement il ne s'y intéresserait pas. Par exemple si je dis que je suis "meganekko-moe" (moe aux filles à lunettes) cela signifie que j'adore toutes les filles portant des lunettes. Quelque part, on pourrait traduire le "être moe de" par un "avoir un faible pour", sauf que le moe est plus péjoratif et a une utilisation plus vaste.

>> Lire la suite ...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Un site rempli de passion.

 

S'abonner à Denshift sur Twitter

Suivez-nous sur Twitter !

 

 

Archives

Favoris