Dehell - Le blog qui donne des ailes

Dehell - Le blog qui donne des ailes

Par Dehell Blog créé le 04/04/11 Mis à jour le 20/03/14 à 17h46

Ajouter aux favoris
Signaler
NBA

Cette nuit marquait le commencement des Playoffs de cette saison 2011-12, qui a bien failli ne pas voir le jour à cause du lock-out. Au programme, 4 matches: Plilladelphia 76ers @ Chicago Bulls, New York Knicks @ Miami Heat, Orlando Magic @ Indiana Pacers, et Dallas Mavericks @ Oklahoma City Thunder.

Evidemment, les regards étaient tournés vers les grands favoris: Chicago et Miami à l'Est, et le duel entre l'un des candidats au titre les plus sérieux à l'Ouest, le Thunder, et les Mavericks, Champions en titre.

Au final, ce sont deux images fortes que l'on retiendra de cette soirée.

 

La première est terrible. Les Bulls, emmenés par un Derrick Rose presque en triple-double (23 points, 9 rebonds et 9 assists) mènent de 12 points, et il reste 1:30 à jouer. Le MVP en titre tente une pénetration, se lance pour un floater... 

Les images sont terribles. Rose finira ainsi sa saison post-MVP, une saison noire marquée par de nombreuses blessures (dos, cuisse, aine, ...). Les Bulls devront continuer sans leur meneur All-Star ces Playoffs, alors même qu'ils jouent le titre. Même si Derrick Rose a raté de nombreux matchs cette saison, les Bulls ont réussi à obtenir le meilleur bilan de la saison, grâce à leur collectif rodé, leur raquette solide et leur banc décisif. Est-ce que cela sera suffisant pour les Playoffs ?

Derrick Rose souffre d'une rupture des ligaments croisés. Sa saison s'arrête ici, il ratera également les J.O. avec Team USA, et son retour pour le début de la saison prochaine est très incertain.


La deuxième image de la nuit, elle, relève d'un exploit sportif, de ceux qui nous font aimer ce sport. On est à Oklahoma City, dns une revanche de la Finale de Conférence Ouest 2011. OKC et Dallas livrent une bataille haletante, un match où la défense pose des problèmes des deux côtés du terrain, avec deux équipes jouant un basket sérieux. Les stars des deux équipes ne sont cependant pas dans un grand soir: le meilleur scoreur de la NBA pour la 3ème année de suite, Kevin Durant, pointe à 9/26 de réussite aux tirs, tandis que Dirk Nowitzki, MVP des dernières Finals, souvent si décisif pour Dallas, a rentré 8 tirs sur 18 tentatives (heureusement qu'il s'est réveillé dans le 4ème Quart-temps). Le Thunder est mené d'un petit point, 98-97, et il reste 9 secondes à jouer.

OKC arrache ainsi une victoire à domicile pour ce premier match des Playoffs. Une victoire, certes, mais qui fut très difficile. Les champions en titre ont de l'expérience, et les jeunes joueurs d'Oklahoma ont eu des difficultés face à leur défense en zone, qui avait déjà fait beaucoup souffrir le Heat lors des dernières Finals. Cette série s'annonce palpitante, et certainement plus discutée que prévue.

Pour le reste de la soirée, sachez que le Heat est venu à bout des Knicks, tenus en échec par une défense solide (les Knicks n'ont marqué que 67 points) et un LeBron James énorme (32 points en 32, avec 71% de réussite aux tirs). Enfin, Orlando s'offre une victoire innatendue à Indiana, face à des Pacers limités à 34% de réussite aux tirs.

 

Ce soir, les Spurs de Tony Parker recevront Utah, Denver sera à Los Angeles pour affronter les Lakers, les Celtics se déplaceront à Atlanta et, enfin, annoncée comme l'une des plus grosses séries de ce premier tour, les Clippers de Paul et Griffin iront affront Marc Gasol et Tony Allen à Memphis. 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

guilman
Signaler
guilman
Fait chié pour Rose, je suis dégouté qu'il puisse raté les JO. En plus, avec une blessure si grave, j'espère que ça mettra pas à mal ça carrière... à suivre. :(
demarreur
Signaler
demarreur
arf. Pauvre Derrick Rose.

Édito

Au commencement, il y a un homme. Un homme qui, guidé par un instinct qui le traverse, découvre. Découvre par la vue, puis est pris de l'envie de toucher.

Toucher. Appuyer. Regarder. Ressentir. 

 

Vivre.

 

Sa découverte surpasse toutes ses espérences. Cet étrange objet qu'il tient entre les mains ne veut plus le lâcher. Ou bien peut-être est-ce le contraire?

Peu importe. L'homme est bien loin de ces considérations, maintenant. Il ne ressent même plus ce qu'il tient dans ses mains. Il ne sent plus son corps. Son esprit, lui est ailleurs.

Transporté dans cet univers sur lequel il agit. Evidemment, il sait que tout ceci n'est pas réel. Il a conscience qu'il est simplement assis, face à cet écran. Mais il se laisse volontairement happer par ces images, ces sons. Ces interactions.

 

L'homme s'évade. Il a trouvé un echappatoire pour ses tourments. Une source de plaisir, un divertissement si complexe, et si simple à la fois.

 

Cet homme, c'est Vous. Moi. Toi. Nous. La première fois que nous avons joué à un jeu vidéo.

Archives

Favoris