Les Archives de DDril

Les Archives de DDril

Par DDril Blog créé le 20/09/12 Mis à jour le 14/10/12 à 13h15

Les archives de DDril ? Qu'est-ce donc ? Nul ne le sait, ni même moi d'ailleurs. Restons en secret pour parler de mes passions qu'est le jeu vidéo de manière personnel. Approuvé ou non, je le fais pour le plaisir, en espérant que ce que je fais vous fera plaisir.

Ajouter aux favoris

Édito

Je pensais ne jamais ouvrir un blog sur Gameblog, faut dire qu'à certaine période, cela m'a agacé au plus haut point, mais de fil en aiguille, j'ai découvert que certains blogueur en valaient réellement la peine et qui avait des avis personnels que je respecte, pas que j'approuve sans arrêt, mais qui ont un intérêt malgré tout. Après tout, chacun son avis.

Donc voila, j'ai décidé de créer ce blog afin de parler, moi aussi, de cette passion, le jeu vidéo, peut-être de manga aussi. Pas de dessin malheureusement, car... Je suis pas un dessinateur. 

Ce que je fais en contre-partie c'est des vidéo, certes pas aussi intéressante qu'un certains Hooper ou d'un Joueur du Grenier, mais voila, je le fais pour le plaisir car certains amis adoraient mes live-stream, en ayant déjà tester quelques idées et ayant enfin trouver ma méthode que je vous fairais découvrir. Je test mes coups de coeur et voila. Que demander de plus, d''évoluer dans le World Wide Web de manière très personnelle.

Pour finir et arrêter de vous voir dormir : J'espère passer un agréablement moment avec vous et enjoy comme on dit.

Archives

Favoris

Signaler
Pokémon Adventure
~ Journal d'une dresseuse expérimentée ~

Avertissement : ce récit de Pokémon est une relecture avec mon personnage du monde de Noir et Blanc 2, je déconseille de le lire à ceux qui désire faire le jeu et d'y revenir qu'ensuite. Il peut contenir du spoil, mais les événements seront tournés en dérision en rapport à Awidia Flowers.

Explication du personnage : Awidia est un personnage du type démoniaque que j'avais créer dans le cadre de nombreux forums rp, quand je joue une femme : je joue toujours d'abord Awidia, cette dernière a des personnalités multiples mais possède toujours un trait qui domine sa psyché : une Tsundere avertie, cette dernière est tantôt psychopathe et tantôt une fille transi en amour, son sourire trahissant parfois ses pensées, elle peut changer de comportement au quart de tour. Dans mes récits, elle a généralement des cheveux verts et une robe avec une ombrelle au-dessus de la tête, à l'image de Yuuka Kazami de Touhou.

Profil :

  • Nom : Flowers
  • Prénom : Awidia
  • But dans la vie : Devenir la plus grande esclavagiste de Gijinka du monde, mais à notre époque ça n'existe pas encore...
  • Âge : 18 ans (ouais malgré que dans le jeu on sous-entend que j'ai 14 ans, ça fait tendancieux cette aventure...)
Jour 1 - Été, durant un après-midi...

Je lisais un livre, tranquillement, quand soudain ma mère arriva en trompe. Elle criait et m'appelait car elle avait besoin de moi, comme une adorable fille, je m'approchais, marteau en main, mais il tomba dans le couloir. Zut alors. Ma mère me pose plein de question sur les Pokémons et les Pokédex, évidemment que je connais tout ça, ca fait plus de dix ans que le joueur qui me contrôle fait des jeux aussi... Bizarre !... Bon ensuite, elle me dit qu'elle cherche quelqu'un qui aurait un truc à me passer. Évidemment, j'accepte d'aller chercher cette personne. Me promenant dans Pavonnay, je rencontre mon ami d'enfance, Mahershvali Alexander... Mais on l'appellera Maher, son prénom étant imprononçable par le commun des mortels à l'instar d'un grand alien du nom de Cthulhu. En bruit de fond :

-Je proteste tu m'appelles par mon prénom.

-Ta gueule ! C'est mon aventure ! Je fais ce que je veux !

-Ok... Ok...

Et sa petite soeur, une fille bien adorable qui veut toujours aider, je me demande comment un grand-frère aussi chiant pouvait avoir une petite soeur aussi adorable, mais passons.

Donc je dois chercher Bianca, Maher décide de m'aider, de quoi il se mêle ce con ? J'aurais pas du lui parler du Pokémon ni du Pokédex, trop curieux ce type... Après des heures de recherches, je la retrouve sur la colline. Maher avait raison : les demoiselles aiment être sur une colline à regarder le paysage. C'est d'un barbant... Je parle donc à cette fille, elle se présente comment étant Bianca, elle me demande si je connais Awidia, je répond que oui. Bien évidemment que c'est moi... ! Choquée, elle me donne ENFIN mon Pokémon, choix entre un Moustillon, un Gruikui et un Vipelière. Le choix va directement sur Vipelière, après tout... C'est un Pokémon plante, et vu que j'aime les fleurs ♥. Donc immédiatement après, je reçois mon Pokédex et j'affronte ensuite mon ami qui veut tester mes compétences de dresseuse... En gros, si je perds, je n'aurais plus droit de combattre ou bien ? Un combat dantesque entre deux Pokémons inexpérimentés se lancent, et je gagne. Évidemment, les femmes sont les meilleures et c'est bien connu, lui c'est qu'un gringalet. Vexé, il prend son Pokédex et déclare : « Je vais allez entraîner mes Pokémons ! Awidia ! Deviens encore plus fort et on s'affrontera à nouveau ! » Ouais si tu veux, comme si j'avais que ça à faire, je préfère flâner...

Donc voila, j'emmène Bianca chez ma mère, et à eux deux, ils décident que je dois partir de la maison, parlez à des inconnus, me prostituer et évoluer dans un monde que je connais à peine alors que je suis toujours rester dans ma petite ville. Mais comme toute gentille petite fille, j'accepte, volontier, je vais compléter ce Pokédex... Et merde. Donc Bianca me montre deux-trois trucs de dresseuses que je mémorise et ensuite : top départ ! Mais avant, la soeur de Maher me file une carte pour moi et une pour son frère, je dois lui amener... Ok très bien, je suis postière en plus de dresseuse. J'explore donc ensuite la route 19 afin de trouver mes premiers sous-fifres. Je capture donc un Ratentif que... J'aime pas, pas de plantes, il servira à aller au casse pipe. Les gens laissent tomber des objets au sol que je ramasse, mais je demande en aucun cas au type à côté si cela lui appartient. J'ai trouvé, je garde ! De temps en temps quelques garçons et filles veulent m'affronter, j'accepte, certains des hommes me demandent pas des Pokédollars en cas de victoire mais autre chose, mais jamais ils ne gagneront contre une belle fleur comme moi ! Arrivant à Amaillide, juste à l'entrée, un homme m'agresse et me saute littéralement dessus : Goyah. Il me fait tout un blabla comme quoi avoir des Pokémons c'est la classe. Un peu lunatique le mec je dois avouer. Il décide de m'entraîner mais j'ai autre chose que d'écouter un vieillard ! Goyah a vu Maher aller sur la route 20, je vais donc dans cette direction et encore des combats ! Bien vite, j'arrive au Ranch. J'y retrouve Maher qui me provoque encore en duel, je le vainc grâce à ma Vipelière, après avoir fait crever mon Ratentif. Sur le chemin, en plus, j'avais capturé un Azurill, si jamais j'avais de quoi faire pour le vaincre.

Avec le tata-mare, un homme arrive : M. Izan, accompagnée de sa femme, on appellera ce type JP, plus simple, car c'est Jean-Pierre ! Il parle comme à la campagne, pas très étonnant, on est à la campagne, il a perdu son Ponchien. C'est triste hein ? Son deuxième l'a sans-doute mangé, je dis ça mais bon. Maher veut qu'on le retrouve, je le voyais pas ainsi... M'enfin peut-être qu'un jour, je le récompenserais de sa bonté... Hummmm ♥... Euh je m'égare ! Finalement, je retrouve le Ponchien après quelques affrontements contre des sauvages. Rien de bien folichon. Je rencontre un type à l'accoutrement louche : Un Team Plasma... Ce dernier me dit son but dans la vie et panique quand il entend Maher crier qu'il va chercher de l'aide ! Il peut pas venir ce con ici directement ?! Je peux me faire abusée ici non mais oh ! Ces mecs, je vous jure... Donc ce dernier panique et me lance une CT en pleine poire... QUOI ?! Il est con ou bien ? Et il s'enfuit. JP et Maher arrivent après la bataille et me demande ce qui s'est passé. Mais je crois pas que je leur dis, faut dire qu'avec des abrutis pareils. Je repars ensuite à Amaillide et j'y retrouve Goyah qui me demande d'entraîner ses deux élèves, j'accepte et je les poutre sans aucune peine avec Vipelière. Et puis je ressors... Mais je suis crevée, je vais donc dormir à l'hôtel ce soir, sans compagnie. Snif.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires