Le Blog de David Cage

Le Blog de David Cage

Par David Cage Blog créé le 28/01/10 Mis à jour le 26/02/10 à 18h12

Découvrez les coulisses du développement de Heavy Rain.

Ajouter aux favoris
Signaler

Deux heures du mat. Je rentre du bureau. J'ai passé la soirée à reviewer des scènes. Pas eu le temps de manger ce soir (pas pensé en fait...), je vais finir une tablette de chocolat avant d'aller me coucher (super pour la ligne...). Mes enfants qui ne m'ont pas vu depuis une semaine vont me sauter dessus demain matin à 7h...
Drôle d'impression en jouant les scènes ce soir. J'ai testé une dizaine de scènes que je n'avais pas vues depuis un moment. Une vraie claque graphique, pas mal de problèmes de game play à régler, quelques problèmes de sons, de caméras, d'animations, des choses étonnantes, quelques trucs un peu décevant... et surtout cette drôle d'impression.

Curieusement, les gens ont l'air de penser que je sais ce que je fais. Ils se trompent. En fait, je découvre ce que je fais en même temps que je le fais. Dans tout processus créatif, il y a une part de découverte, de surprise, d'inattendu. Surtout quand le travail en question est le résultat de la collaboration de deux cent personnes... On peut difficilement avoir une idée à l'avance de ce qu'on est en train de faire. On peut avoir des espoirs, des attentes, des envies, mais ce n'est qu'à la fin qu'on sait si on a ce à quoi on s'attendait ou pas. Un peu comme quand on fait un enfant. La première fois, on se demande si on va le trouver beau, si on va l'aimer, s'il va nous aimer, comment les autres vont le trouver. Quand il arrive, il n'est jamais comme on se l'imaginait, on apprend à le découvrir et à l' aimer. C'est con, mais je ressens la même chose avec le jeu.

Une drôle d'impression donc, dans cette période étrange où j'apprends à connaître mon jeu. J'ai joué une scène, pris des notes, relevé les problèmes. Puis j'en ai joué une autre, puis une autre et encore une autre. Après un moment, on oublie le jeu, on s'intéresse à l'histoire et aux personnages, on oublie que c'est un jeu. En fait, ça n'en est pas un. Je ne sais pas exactement ce que c'est, une sorte d'expérience étrange. Et puis j'ai joué la scène « du doigt ». J'ai eu la chair de poule. Première fois que ça m'arrive dans un jeu. Sûrement la scène la plus dérangeante.


La scène "du doigt"...

Je me demande ce que les gens en diront. Impossible de savoir. Le doute, toujours. La meilleure et la pire des choses. Permet de se remettre en permanence en question. Empêche de se sentir serein. Quatre ans de travail, des nuits blanches et des week-ends au bureau, des semaines sans voir mes enfants, pour quelques heures de jeu, quelques semaines sur des étagères, un chiffre dans un magazine. Il m'arrive de me demander pourquoi je fais ça. Au moment où j'écris ces lignes, je ne suis pas sûr de le savoir.

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Commentaires

Gloinn
Signaler
Gloinn
La "scène du doigt" est pour moi celle qui a été la plus intense du jeu. Je pense qu'elle était la plus immersive de tous les "trials" d'Ethan. Ca aurait pu être le cas aussi pour le meurtre mais le gars d'en face en vient vite à nous faire oublier qu'il a été l'agressé. L'agression devient du coup plus "naturelle".

Enfin tout ça pour dire que j'ai adoré le jeu !

Un peu surpris par le nombre de bugs. Mais aussi surpris par la qualité graphique et de mise en scène.

J'espère que le jeu va cartonner et que y aura une suite (comme le sous entends la fin que j'ai obtenue ! )
lansker03
Signaler
lansker03
Cette scène m'a marqué sur tout au niveau de la tension!!! Obligé de se couper un doigt pour avoir l'indice!!!J'ai pas vraiment hésité à le faire à vrai dire vu que j'avais loupé le coup de la boite à gants' j'arrivais pas à l'ouvrir ça m'a réellement énervé!!! Je me suis même demandé si on pouvait pas tricher en détraquant l'appareil ya un système à l'arrière mais à mon avis c'est pas possible et puis j'ai pas essayé. On verra lorsque je ferai une seconde fois!!!
Gandjonabar
Signaler
Gandjonabar
A bien y réfléchir , c'est sur que parfois tout ce taf doit paraitre futile et compliqué. Mais c'est bien ca qui fait le charme et le statut d'artiste. Car oui , vous etes un artiste Monsieur CAGE ! On sent votre présence dans tous les détails du jeu. Bravo !
Batgamer
Signaler
Batgamer
C'est le grand jour, David !

Je croise très fort les doigts ( je pense comme toi !) en espérant que le public suivra en grande masse.

Déjà pour récompenser le gros travail de Quantic.

Mais aussi pour que les éditeurs soient moins frileux à nous raconter de vraies histoires. Des histoires plus immersives et plus matures.

Démocratisé le jeu vidéo autrement que par du casual gaming, c'est l'enjeu du succès commercial d'Heavy Rain.

Alors je nous dis à tous -gamers adultes en grande population sur Gameblog- un grand "MERDE" !
Leonsk
Signaler
Leonsk
Quel grand jeu !!!

Je vais pas épiloguer ou faire le lèche, mais dès les premières scènes, j'étais dans la peau des persos (surtout Ethan). Rien que de faire des trucs de tous les jours, renforcent encore plus la sensation de vivre dans le personnage. Le pire dans tout ça c'est qu'en écoutant l'interview de Mr Cage, je me disais: "Bah, comment on pourrait avoir autant de sensations que ça?" et en fait je me suis retrouver à avoir des expressions faciales à de nombreux moments 'tendus" ! Une fois la console éteinte je me remémorais les scènes et me disais: "mais que se serait il passé si j'aurai fait ça plutôt que ça ?"

J'ai du y jouer 2h à peine et j'ai failli verser une larme à plusieurs reprises...

INCROYABLE !
Gemini
Signaler
Gemini
J'ai le jeu depuis hier, et je ne suis vraiment pas deçu. Il est ce à quoi je m'attendais et bien plus encore. Beaucoup d'émotions (à part quelques exceptions c'est devenu rare dans les JV.), une réalisation excellente, une bande son et des doublages parfaits. Bref j'ai eu du mal à décrocher hier soir pour aller me coucher. Après 5h de jeu environ une seule chose à dire : J'adore!
Hero
Signaler
Hero
La fameuse scène du doigt. Très dérangeante pour moi personnellement. Lorsque je visionnais les trailer je me disais : "Bah c'est rien je le ferai sans hésiter pas de soucis" et une fois arrivé à cette fameuse scène il y a quelques minutes je me suis surpris à douter, à savoir si je voulais vraiment le faire, si ça valait le coup. Un très grand moment d'émotion et de stress et rien que pour ça, Merci !
Josefico
Signaler
Josefico
Je suis gamer depuis plus de 20 ans.
J'ai acheté toutes les consoles de salon Nintendo , Sega , Sony & MS (sauf la Master System et la Wii ) depuis la Nes sans compter les portables.
J'ai une xbox 360 & une ps3 dont je n'ai pas acheté de jeux depuis MGS 4 soit au bas mot pratiquement 2 ans ...
Pourquoi ? Je sais pas vraiment, pas ou plus envie de jouer peut être.
Je viens de dévorer votre blog d'une traite et je vais être contraint de trouver 10 mn demain pour passer au Virgin m'alléger de quelques deniers ;)
MoKoTo
Signaler
MoKoTo
Le meilleure jeu auquel j'ai joué. Je n'en suis qu'au bout d'une heure et demi et en 1 seul mot : EMOTION !
davidtur2003
Signaler
davidtur2003
Rhoo, il va se couper le doigt...vu une scene equivalente hier dans le film "le prestige" sur france 4, ca a l'air de faire mal...

Édito

Il y a douze ans, j’écrivais le premier blog racontant le développement d’un jeu vidéo en temps réel sur internet. Cette expérience qui avait été pour moi passionnante  m’avait permis de partager les évènements du développement d’OMIKRON –THE NOMAD SOUL avec les futurs joueurs (et de me fâcher à mort avec mon éditeur de l’époque, peu amusé par mes anecdotes sur le développement…).

Douze ans ont passé, et c’est avec plaisir que je reprends ce journal du développement pour partager l’aventure humaine qu’est le développement d’un jeu vidéo, en l’occurrence HEAVY RAIN. Le temps a passé, je ne suis plus un jeune développeur naïf et impatient, mais j’ai toujours une passion intacte pour mon métier et la même envie de la faire partager.

HEAVY RAIN est un projet important. Pour QUANTIC DREAM évidemment, pour SONY dans une certaine mesure, pour moi évidemment, désireux plus que tout de transformer l’essai INDIGO PROPHECY/FAHRENHEIT. Au-delà, je crois que c’est un projet important pour notre industrie. Si HEAVY RAIN échoue quelles qu’en soient les raisons, il faudra des années avant qu’un autre éditeur tente de créer un projet basé sur l’émotion et la narration interactive pour un public adulte. S’il réussit, il montrera qu’il est possible de créer des expériences interactives autrement, loin des règles préétablies depuis vingt ans.

Quoi qu’il advienne de HEAVY RAIN, je suis intimement persuadé que l’interactivité doit maintenant sortir de son adolescence et ses excès et entrer dans l’âge adulte. J’espère que notre travail sur ce jeu y contribuera.

Voilà pour la toile de fond. Voici maintenant mon journal de bord. Lisez-le comme le carnet d’un capitaine de bateau qui tente par tous les moyens d’amener le vaisseau et son équipage à bon port, malgré les tempêtes, les maladies, les pirates, les sirènes et autres monstres marins.

Quand vous verrez arriver le bateau dans le port, vous saurez par quoi il est passé pour arriver jusqu’à vous ;-)

Archives