daubovore's place

daubovore's place

Par daubovore Blog créé le 14/04/14 Mis à jour le 01/06/15 à 22h36

Un peu de daube, associé a mes réflexions du moment, le tout noyé dans mes anecdotes sur mes clients du magasin, ainsi qu'un peu de master system, car on ne se refait pas !

Ajouter aux favoris

Édito

Salut ! 

Pour commmencer je vais faire le gros faignant, en rappatriant un ancien blog, qui me permettait de vous faire partager les moments marrants ou génants que je vis en magasin !

Archives

Favoris

Signaler
master system (Jeu vidéo)

Attention, attention, ne lisez cet article que si vous êtes sensible à ce que l’on nomme nostalgie. En effet je doute que Kung Fu Kid soit doté d’un réel intérêt au jour d’aujourd’hui…

Activation de la séquence émotion.

Kung fu kid est l’archétype du beat them all à l’ancienne, où une seule loi prédomine, moi avance, moi frappe. Le héros dispose de la panoplie habituelle du genre, c'est-à-dire le coup de pied haut et bas ainsi que le coup de pied sauté. Chaque niveau se fini avec l’inévitable boss, où il faudra découvrir son point faible si on veux espérer le battre. Rien que du classique quoi.

  

Mais pourquoi j’accroche alors ?

En effet, à la manière d’un black belt, une fois la cartouche enfichée dans la power base, impossible de descotcher. Car bien que minimaliste le jeu propose un réel challenge, et si les quatre premiers niveaux s’enchaînent sans trop de difficultés, il n’en est pas de même à l’approche du cinquième niveau qui voit l’apparition des zombies, ainsi que le sixième qui est une succession de boss bien fourbes.

 

  Si je ne bouge plus faire actualiser!

 

 

De plus notre héros possède quelques atouts dans sa manche comme les parchemins à lancer, qui deviendront par la suite des parchemins de feu, indispensables contre les zombies. On peut également, à la manière de chun li de street fighters, effectuer un rebond le long des murs, utile pour la progression dans les niveaux tout comme contre les boss.

  

Et puis le bestiaire du jeu reste unique avec ses grenouilles et autres écrevisses qui, lorsqu’elles se prennent un coup, traversent l’écran en emportant tous les ennemis…du jamais revu, et c’est bien dommage non ?

 

D’ailleurs un petit détail marrant à propos des ennemis, est qu’il suffit d’en bloquer trois ou quatre le long du bord gauche de l’écran, pour qu il n’y en ai plus aucun pour vous embêter à condition d’avancer avec le bon rythme.

  

Enfin, reste la musique, magie de la master system oblige, qui vous fera siffloter tout le long de la partie. Faudra que je pense a réaliser une compile un de ces jours…

Autant d’éléments qui font que Kung Fu Kid, un petit jeu oui, mais un petit jeu que j’adore.

Pour aller plus loin , un petit super play peut être ?

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Noiraude
Signaler
Noiraude
Un de mes jeux cultes.
RetroBob
Signaler
RetroBob
10 mn de jeu quand tu maitrises, payé 400-500 balles à l'époque.
Ils étaient où les rageux!?
De même je viens de me refaire Jet Set Radio sur Steam, et je me suis étonné de voir 5h de jeu pour finir le mode story. Et je ne me souviens pas d'une quelconque critique outrancière sur sa durée de vie.