Le Blog de DarkTom

Par DarkTom Blog créé le 17/05/16 Mis à jour le 17/05/16 à 21h25

Salut à tous je donne mon avis sur des jeux de toutes époques et sur toutes les plateformes, n'hésitez pas à réagir.
J'ai quelques vieux articles que je déménage sur ce blog, mais je vais compte continuer à l'alimenter avec de nouvelles reviews.

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Billet rédigé la première fois le 01 Mai 2012

 

Aujourd'hui, je vous propose une petite review d'un jeu Nintendo 64.

Petit 36 15 mylife pour commencer, je n'ai pas eu longtemps la Supernes mais j'ai quelques uns des meilleurs jeux de la console, donc F-Zero. J'aimais bien ce jeu notamment les graphismes, la vitesse, la maniabilité et les musiques. Toutefois il ne faisait pas parti de mes préférés car je le trouvais trop dur et je regrettais l'absence d'un mode multi.

Je n'ai jamais eu F-Zero X sur N64 et je ne connaissais personne qui l'avait. J'achetais la plupart des jeux en occaz' et je n'ai jamais vu passer un F-Zero X. Je l'aurais surement prit à pas trop cher, mais j'aurais pas claquer toute mon argent de poche parce que les screens ne me faisaient pas rêver.

Depuis j'ai du y jouer  5 minutes en émulation donc c'est quasiment une découverte.

C'est parti =) .

 

La boite

Pas mal du tout, on a les 4 vaisseaux du F-Zero original au premier plan plus d'autres qui suivent, le tout dans un "flou de vitesse" avec des traits en guise de lumière comme si la pose avait été trop longue.

Bref ça le fait.

 

 

Qui a eu l'idée de ce cadre noir sur les boites européennes ? QUI A EU L'IDEE ?!

 

Par contre, la boite japonaise est juste ma-gni-fique.

 

 

C'est un jeu de baston ou un jeu de courses ? ^^

 

La cartouche

Vraiment bien aussi avec deux véhicules qui s'entrechoquent.

 

 

Choc à près de 1000 km/h. Mais ils ont le temps de se jeter un petit regard de compétition au passage.

 

Scénario et ambiance

Le scénario n'a pas bougé, on est dans le futur sur Terre et on a des véhicules rasant le sol qui font des course dans le championnat F-Zero, successeur de notre championnat de Formule 1. Niveau ambiance par contre grosse amélioration par rapport à l'épisode SuperNes. Tous les persos ont des têtes de chasseurs de primes intergalactiques à la Star Wars. Une bimbo du futur nous montre des pancartes en guise de menus, pour un jeu Nintendo désolé mais là on sent qu'on est pas chez les enfants de choeur. Vraiment ce jeu c'est le monde des courses de pods de "Star Wars: La menace fantôme" avant l'heure.

 

 

La sécurité n'est pas la priorité du championnat F-Zero. En revanche ils ont gardés les airbags...

 

Graphismes

Bon bon bon... Le mot est ..."famélique". Quasiment aucun décor, les images des personnages ne sont pas très soignées, les vaisseaux manquent de polygones et les textures sont sommaires. Le tableau est donc plutôt sombre, en revanche le jeu est tellement simple techniquement qu'il n'est pas moche, à part un ou deux trucs (les sprites des pilotes sur les podiums, c'est juste HOR-RI-BLE, en plus ils étaient pas obligés de les mettre, je comprend pas là). Au moins c'est assez coloré et ce n'est pas flou, pas de brouillard non plus.

Du coup, cette simplicité fait qu'il n'a pas trop mal vieilli, et surtout vous allez comprendre que l'essentiel n'est pas là.

 

Une course dans le désert, enfin je pense, c'est jaune ...

 

Jouabilité

L'épisode SNES avait un gameplay très précis et exigeant, la moindre erreur se payait cash, mais surtout on ne pouvait toujours s'en prendre qu'à soi-même. Pour cet épisode, même précision. Je n'ai jamais mis le jeu en défaut, ça répond au doigt et à l'oeil. C'est en revanche un peu moins pointilleux, toucher les barrières n'est pas rédhibitoire, là où sur Snes tu partait pour dix secondes de flipper de long en large de la piste.

Mais surtout, c'est vraiment fun ! Les courses sont moins longues et tant mieux, seulement trois tours pour environ deux minutes à fond. Le système de boost a été revu aussi, on utilise désormais les boosts quand on le souhaite à partir du deuxième tour, en pompant du bouclier du véhicule.

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout, on utilise le bouton A d'accélération (en permanence évidemment =) ) et les deux boutons R et Z pour virer plus sèchement à gauche ou à droite. Le frein ne sert à rien.

On peut faire partir son vaisseau en tête à queue pour faire des dégats aux adversaires, mais franchement j'ai pas vraiment vu l'intêret, F-Zero c'est le pilotage pur !

D'ailleurs niveau sensation de vitesse c'est excellent, merci à la fluidité sans failles du soft : 50 FPS constant, et je pense qu'en NTSC on est à 60 constant. Jamais un pet' de ramage. Une performance remarquable pour l'époque, qui explique la pauvreté des graphismes.

 

 

Des bandes violettes permettent de recharger le bouclier et éviter des graves déconvenues.

 

Son

Les bruitages sont bons notamment le bruit des turbines, et surtout la voix-off vitaminée "You've got boooost power !" (c'est classique finalement ce genre de voix-off, mais chez moi ça fait toujours mouche). Les musiques diviseront certainement. Elles sont très rock et ce parti pris m'a un peu surpris au départ mais ça rentre parfaitement dans l’ambiance et finalement j'adhère totalement. Surtout, on a des remixes des thèmes de l'épisode SNES vraiment réussis, notamment Mute City que j'adorais déjà et qui a vraiment fait mouche. La nostalgie en moins en revanche je ne sais pas si on apprécie autant. J'aurais un petit regret, le niveau des musiques est trop bas, elles sont un peu masquées par le bruit des vaisseaux, et je n'ai pas trouvé de moyen de régler les niveaux.

 

 

Mute city

 

 

Big Blue

 

Contenu

30 vaisseaux et pilotes tous jouables, 24 circuits répartis en 4 championnats, 4 niveaux de difficulté. Le cadre est posé, ce jeu est vraiment bien rempli. J'ai fait toutes les coupes en niveau standard (2 ème niveau), j'ai fini premier à chaque fois sur le championnat, en remportant environ 2 courses sur 3. Le niveau est donc assez faible en standard, il faut que je passe à la vitesse supérieure désormais.

Les circuits sont tous originaux au niveau des tracés. Certains sont sur des cylindres, d'autres enchainent les sauts et donc les risques de s'écraser 500 m plus bas, un autre encore possède une piste très étroite. Bref chacun a une particularité décrite dans son sous-titre, par exemple White Land 2 - Half Pipe. White Land désigne ici l'environnement, qui sont donc certes recyclés mais de toute façon peu intéressants, ça permet surtout de réécouter les musiques correspondantes.

A noter que s'ajoute la X-Cup, qui génère des circuits simples (genre un circuit tubulaire en cercle) ce qui pousse le nombre de circuits à des centaines. Malgré tout, je n'ai pas trouvé ça très intéressant, mais je pense que ça doit être bon pour le multi, cela permet de niveller les joueurs en enlevant la composante "connaissance du circuit", ce qui est à mon sens bon pour le fun.

Les traditionnels modes GP à 30 concurrents s'il vous plaît et le mode Time Attack sont présents. Un mode "Death Race" consiste à éliminer tous les concurrents en les faisant exploser, dans un jeu sans armes je trouve l'intêret limité.

Enfin mention spéciale à la course Raimbow Road reprise de Mario Kart 64 quasiment à l'identique, j'ai été vraiment agréablement surpris. En plus là où le circuit était chiant au possible dans MK, à 700 km/h de moyenne il est cool (aucun circuit ne m'a déçu d'ailleurs). Seul regret, la musique excellente n'a pas été gardée, si ce n'est dans "l'Expansion Kit" sorti sur 64DD, et c'est dommage parce que le remix est vraiment cool.

 

 

BONUS TRACK (cette piste n'est pas dans le jeu mais dans l'Expansion Kit)

 

 

Y'a du monde sur la corde à linge.

 

Je conclus en recommandant ce jeu à 200%, en fait, F-Zero X possède toutes les qualités que l'on attend d'un jeu de course. Un gameplay parfait, de la vitesse et de la fluidité, des circuits et des véhicules en pagaille. Bref il se concentre sur l'essentiel. De plus, sa simplicité graphique en fait presque paradoxalement un des jeux qui a le moins vieilli de la machine à mes yeux, aux cotés (entre autres) de Zelda OoT, Mario 64 et Diddy Kong Racing.

 

Points forts

- Fluidité et sensation de vitesse

- Nombre de circuits et véhicules

- Gameplay simple et jamais pris en défaut

- Ambiance renforcée par les musiques rock

 

Points faibles

- Graphismes simplistes

Voir aussi

Jeux : 
F-Zero X
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives