Le Blog de dante2002

Par dante2002 Blog créé le 09/03/10 Mis à jour le 09/03/10 à 07h33

Coups d'esprit, coups de gueule, et coups de coeur...

Ajouter aux favoris
Signaler

Bonjour tout le monde,

je voulais vous parler d'un problème dont je trouve qu'il devient presque récurrent les 5 dernières années, à savoir les jeux ayant énormément de mal à décoller qualitativement, pour finalement tout de même atteindre une qualité supérieure à la moyenne.

Combien de "mega hit" a t'on laissé de coté parce que le début ne nous inspirait pas?
A coté de ça une fois le "cap" franchi, on se prend à se dire "heureusement que je ne me suis pas découragé".

Personnelement sur ces dernières années :

-Zelda Twilight Princess: pas pu passer les 15 premières minutes, pourtant je ne doute pas que le jeu décolle ensuite.

-Oddworld Stranger : pareil, le début m'a vraiment rebuté.



Et même sur des jeux que j'ai fini, je ne peux m'empecher de remarquer cette tendance à avoir un jeu s'améliorant au fil des niveaux, alors qu'il y a dix ans c'était souvent l'inverse (les premiers niveaux étaient souvent les meilleurs du jeu).

On peut citer Halo3, dont le niveau monte crescendo au fur et à mesure des niveaux (en mettant de coté cette cochonnerie de niveau des floods).

Donc je pose la question aux gens du métier , est ce que les créateurs ont conscience de cet état de fait, et si oui à quoi est il du?

J'ai personnelement plusieurs pistes:

-il y a quinze ans les équipes pour faire des jeux étaient beaucoup moins grande, et un jeu était développé de manière linéaire (cad que le niveau 1 était forcément créé avec le niveau de fin). Aujourd'hui peut être est ce différent?

-la montée en puissance est jugée salvatrice dans la mesure où elle maintient l'interet du joueur... si elle ne le décourage pas avant.


Bref un sujet assez flou mais dont je pense qu'il peut faire un sujet de discussion.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

En quelques années j'ai laissé différents textes sur le communautés où j'ai été acteur sur le net.

 

Et j'aimerai partager avec vous certains de mes états d'ames...

Archives