DANS TON U - le journal participatif de la Wii U

DANS TON U - le journal participatif de la Wii U

Par danstonUWiiU Blog créé le 20/09/13 Mis à jour le 10/12/16 à 01h54

Ajouter aux favoris
Signaler
ReWiiU (Jeu vidéo)

Mon travail pour le blog est quasi exclusif à la partie ReWiiU et de ce côté-là, je suis plutôt chanceux, je n’ai eu à m’occuper que de bons, voire de très bons jeux. Il faut donc un début à tout, laissez-moi vous parler un peu de Flowerworks HD ! Il s’agit donc d’un remake HD, ça tombe bien, c’est à la mode, d’un jeu sorti sur le WiiWare en 2009. (Notez bien le fait qu’il soit refait en HD, car bien que je vous le dise, ça ne saute pas franchement aux yeux). Vous incarnez un extraterrestre qui, n’ayant plus de place sur sa planète pour se faire un jardin, décide d’aller en coloniser une autre. (Quand j’ai plus de place dans le potager, moi aussi, je m’en vais planter chez le voisin)

Qu’est-ce ? C’est un jeu de casse-tête/scoring découpé en deux parties. La première, il s’agit de se déplacer sur une map, de débloquer des passages et donc des niveaux en fonction de nos performances, ou encore de ramasser des pièces et des graines (on reviendra sur leur utilité plus tard). Si la deuxième partie peut avoir de bons côtés, cette première, n’y allons pas par quatre chemins  est complètement ratée. Cela a beau être un remake HD, le jeu est terriblement moche. Une sorte de patchwork d’éléments réels (scannés ou photographiés) intégrés dans le jeu au milieu d’éléments visiblement créés pour le jeu. Alors, certes, le but de ce dernier est de transformer cette planète décrépie en un « beau » jardin, mais il n’aurait peut-être pas fallu pousser le concept du décrépi à ce point car même Diablo à l’époque avait de plus jolis arbres. C’est gris, moche, de mauvais goût par moment (les passages sont bloqués par… Des nains de jardin qu’il faut enfoncer dans le sol pour passer) et malheureusement, une fois retapé, ce n’est pas tellement mieux. Dès que vous finissez un niveau, selon votre score, vous allez faire refleurir une partie de la map avec un style générique et des couleurs criardes.

Et malheureusement, les problèmes de cette phase ne sont pas qu’esthétiques. On vous demande donc de vous balader pour rejoindre le prochain niveau ou de collecter diverses choses sauf que les éléments du décor ne correspondent pas à la délimitation du chemin que vous pouvez emprunter. Si vous êtes sur la plage entre deux cocotiers pourris, ça passe. Mais si vous vous retrouvez   au milieu d’un labyrinthe, c’est un vrai calvaire de s’y retrouver, de savoir quel chemin est un véritable chemin… On ajoute à ça que la map est complexe pour pas grand-chose. Elle est très grande, ce qui est plutôt un bon point (pour peu que vous en ayez envie, voir le bout du jeu doit être un beau challenge), mais passer d’une zone à l’autre se fait dans des endroits exiguës, peu logiques ce qui fait qu’après avoir changé trois-quatre fois de zone, on s’y retrouve très difficilement et la carte illisible fournie dans le jeu ne va pas trop vous aider.  Bref, un calvaire.

Mais tout n’est pas noir dans ce jeu (ou plutôt vert olive dégueulasse comme l’herbe du jeu). La deuxième phase c’est donc le gros morceau de ce Flowerworks HD. (Non car se déplacer sur la map frôle le 0 ludique). Sur la map vous allez donc trouver des endroits où planter des graines (que vous pouvez ramasser sur cette première). Vous basculez alors sur un écran fixe.

Vous pouvez vous y déplacer librement. En bas, au sol, une ou plusieurs graines, d’une ou plusieurs couleurs et vous qui flottez dans les airs. D’en bas de l’écran vont alors jaillir des… Graines ? Des pétales ? J’hésite encore, car l’un comme l’autre, je me dis qu’ils n’ont pas trop la main verte les développeurs, mais passons. Et votre but va être de récupérer quelques pétales (vous pouvez en porter jusqu’à 5) et de les envoyer dans la graine au sol qui vous réclame de l’aide. Mais pour faire un maximum de points, vous allez devoir l’envoyer de manière à toucher en même temps d’autres pétales (ceux qui jaillissent du sol, suivez un peu). Donc entre vous et la graine, il doit y avoir un maximum de pétales et il vous faut le bon timing pour en toucher le maximum puisqu’ils ne sont bien évidemment pas statiques. Plus vous en touchez, plus vous avez de points et plus vous allez faire grandir la graine pour la faire se transformer en une « belle fleur ». Plus vous combotez, plus vous allez avoir des effets, des feux d’artifices floraux (faut justifier le titre du jeu), des bulles d’eau vont se créer alors (en lançant des pétales sur des pétales… Je veux fumer la même) et si vous arrivez à les éclater, la plante n’en sera que plus contente.  Voilà le principe de base, vous ajoutez à ça plusieurs couleurs de graine et donc de pétales qu’il faudra faire correspondre voire mixer.  Par exemple, la couleur violet ne s’obtiendra qu’en lançant un pétale rouge sur un bleu, ce qui demande un peu d’adresse. Vous obtenez également des pouvoirs que vous donneront certaines fleurs au fil de l’aventure (mais qui ne bouleversent pas le gameplay plus que ça). Et tout ça, est bien entendu à faire dans un temps limité. Si vous n’arrivez pas à faire fleurir la graine, vous devez recommencer le niveau et si vous y arrivez, en fonction de votre score, vous allez obtenir une note et donc des étoiles. (De 1 à 5) Ces étoiles vous permettront d’enfoncer la tronche des nains de jardin dans le bitume et de continuer votre périple.(à noter qu'un mode deux joueurs existe mais ne change pas la donne pour autant)

Si le principe est plutôt accrocheur, je ne vais pas mentir, je me suis plutôt pris au jeu, malheureusement, des défauts viennent ternir encore un peu le tableau. Je vous passe l’aspect esthétique qui est le même que pour la map : c’est moche. La musique redondante tape très vite sur le système. Mais qu’importe, le problème vient de la maniabilité. Pour lancer une pétale, il vous faut locker la graine. Mais, quand un niveau comporte 6 graines, il faut changer de cible à l’aide de l’une des gâchettes tout en étant plus ou moins au-dessus de la graine voulue. Plus ou moins. Il aurait été tellement plus simple de faire appuyer le joueur sur deux boutons : celui de gauche fait passer à la graine à gauche de celle qui est déjà lockée, celui de droite… Malheureusement, cela rend le jeu foutraque au possible car il vous faut vous concentrer sur quelque chose de complètement secondaire et donc, vous risquez de ramasser des pétales d’une couleur que vous ne souhaitez pas en chemin. Du coup, vous vouliez cibler la graine rouge, mais vous avez ramassé un pétale bleue entre temps, vous êtes bon pour devoir à nouveau changer de cible pour la graine bleue. (À condition de ne pas ramasser un pétale jaune car sinon…). Et pour mettre encore plus le bordel, vous ajoutez à ça les explosions des pétales, des fleurs, des bulles, le nuage de pétales qui s’envole du sol, qu’il faut collecter, lancer, combiner dans tout ce bazar. Le jeu, arrive un moment, est tout bonnement illisible et les problèmes de maniabilité et de lock deviennent vraiment compliqués à gérer.

Vous l’aurez compris, difficile de vous conseiller ce Flowerworks HD tant il accuse son âge, l’apport de la HD (quelle formule étrange pour ce jeu, m’enfin, c’est le titre du jeu qui le dit) est inexistante. Il s’agit là d’un jeu type mobile créé à l’époque de l’effervescence du genre. Ce n’est pas bien beau, ce n’est pas bien jouable, mais c’est rigolo et ça peut faire passer le temps si on se prend au jeu. Mais dernier point noir, le jeu est à 5 euros au lieu des 99 centimes attendus comme tout jeu mobile qui se respecte. A ce prix-là, je vous renvoie à d’autres tests sur le blog, il y a bien d’autres jeux qui méritent leur 5 euros. Quitte à redécouvrir des classiques.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Bienvenue ! Ici, on entre Dans ton U !

 

Et Dans ton U, il y a des membres! Ceux du Topic de la WiiU ! C'est avant tout un collectif, plusieurs  joueurs de tous âges et horizons qui ne se revendiquent ni critiques, ni journalistes, ni ménestrels, mais qui ont tous, de différentes manières, été bercés par Nintendo, son Univers et ses icônes.

 

Dans ton U, on crée du contenu fait qu'à la volonté! Nous avons décidé de monter ce Blog, pour ceux qui veulent s'intéresser un peu, beaucoup, voire pas du tout à cette nouvelle console (pour le troll de base qui exècre et ment). Plutôt que de critiquer et sachant que GameBlog ne peut traiter l'ensemble de l'actualité Vidéo ludique de la WiiU, les Nintendo Directs, les jeux indés parus ou à venir, etc...

 

Dans ton U, On prend notre temps pour aller au fond des choses afin d'élargir les sujets : De la nouvelle façon de jouer avec son Gameplay asymétrique à la politique du Nintendo Network, de l'avis de jeux existants aux annonces de ceux à venir, de l'absence des tiers à des ressentis sur l'avenir de la firme, nous essayerons tant que possible de traiter le plus d'informations possibles.

 

Dans ton U souffle un vent de nouveaux talents : Vous croiserez les artistes du Gamepad qui postent leurs œoeuvres sur le réseau social de Nintendo (le Miiverse), les champions mondiaux de NanoAssault (Pas moins que les médailles d’or et d’argent! y’a pas de bronze Dans Ton U!), des rédacteurs d'articles expérimentés ou pas, mais avant tout des joueurs, comme vous, qui auront un avis à exprimer et surtout à partager.

 

Dans ton U, ce n’est pas pour toi tout seul, comme devant un film de U! C’est une question de plaisir: un Blog et son contenu se nourrissent de la passion commune qui nous anime : l’'échange. Sans ce partage, il n'y a pas de dialogue, pas de communauté et donc plus d’'informations qui circulent. Dans ton U est avant tout né d'une communauté, celle où nous vous invitons pour découvrir et échanger avec ceux qui sont derrière ce projet.

 

Dans ton U, on y trouve toujours de la place ! Alors, si vous vous sentez l'envie de partager, d'écrire, d'exposer un point de vue, etc... Vous êtes les bienvenus ! Oui, on peut toujours élargir le cercle de nos ami(e)s ! N'oubliez pas qu'il s'agit d'un blog communautaire, alors venez donc faire un tour ici : le topic de la WiiU, ce n'est pas le trou sombre qu'on veut vous faire croire…

 

Dans ton U, un blog qui restera dans les annales.

 

Retrouvez également le blog :
- sur Facebook
- sur Twitter   

- sur Youtube

 

Les rUbriques:

(tu peux cliquer directement sur l'image, on a fait les choses bien !)

 

 

------------------------------------------------------

                        PARTENARIATS

Archives

Favoris