Le Blog de DaMrTom

Par MrTom Blog créé le 15/12/13 Mis à jour le 12/06/16 à 15h02

Bloggueur à temps partiel, j'essaie d'être en mode découverte en permanence.

Ajouter aux favoris
Signaler
Playstation 4 (Jeu vidéo)

J’inaugure avec mon aperçu de ce jeu le premier « test » d’un jeu sur Playstation 4. C’est aussi mon premier jeux PS4 puisque je me suis procuré le pack Infamous de la console peu après la sortie du jeu en avril dernier. Alors est-ce que ce jeu m’a laissé un souvenir impérissable ou est-ce l’épisode de trop pour une série commencée il y a quelques années ?

Infamous: Second Son vous met dans la peau de Delsin Rowe, personnage peu charismatique, petite frappe des quartiers vivant dans une petite communauté non loin de la ville de Seattle. Votre frère, policier, veille sur vous. Il y a deux types de personnes dans le monde où vivent Delsine Rowe et son frère : les humaines « normaux » et les « porteurs », c’est à dire des gens ayant des acquis des pouvoirs spéciaux. Dans cette société où deux types d’humains co-existent, il ne fait pas bon être porteur. Et non, les porteurs sont considérés comme des terroristes et sont pourchassés par la milice locale, le DUP, pour être enfermés.

Tout le monde finit par s’en douter, mais Delsin est un porteur. Pour être précis, il devient un porteur dès le début du jeu. Fait intéressant, vous accompagnez Delsine dans sa découverte du pouvoir de porteur que vous assimilez : celui de la fumée (les gros missiles quoi). Et toute l’intrigue partira de là : comment se débarrasser de ce pouvoir, pour redevenir un citoyen comme les autres et mener une petite vie tranquille-pépère ? Delsin découvrira au fil de ses aventures dans Seatlle qu’être un porteur peut s’avérer intéressant dans maintes situation, jusqu'à  finalement donner un sens à son existence.

Au fil de l’aventure, il vous sera régulièrement demandé de prendre part à une cause. Soit vous décidez d’incarner un porteur justicier, qui ½uvre pour la défenses des porteurs et leur assimilation progressive comme citoyens lambdas, soit vous choisissez d’incarnez un porteur plus « côté obscur » où vous vous comporterez comme un véritable terroriste. Cela implique dès le début que si vous souhaitez faire le tour complet du jeu, il vous faudra faire le jeu deux fois en choisissant d’incarner soit le bien, soit le mal. Vous verrez, parfois, les choix sont cornéliens. Les protagonistes seront exactement les mêmes, mais ils se comporteront différemment en fonction de vos choix. Vos missions varieront également. Petit reproche que je peux faire, c’est que la partie « côté obscur » m’a semblé moins approfondie que la partie du bien.

 

Côté réalisation, ça pète franchement pour un jeu de début de génération. La ville est belle, super vivante et animée. Les effets de lumière sont magnifiques et je suis resté scotché par la vitesse à laquelle on se balade d’immeuble en immeuble sans aucun problème de lisibilité ou de framerate. La PS4 montre un peu ce qu’elle a dans le ventre et c’est fort plaisant ! Les différents pouvoirs que vous manipulez au cours de l’aventure sont bien réalisés, avec des effets de lumières et de fumées dans tous les sens. Bref, le plaisir des yeux n’est pas gâché dans cet épisode d’Infamous. Concernant l’ambiance sonore, nous sommes bien en ville. Celle-ci est bien rendue. Petit bémol sur les musiques, qui se feront vite oubliées.

Le jeu propose une mission principale mais aussi de nombreuses missions secondaires. La ville est découpée en quartier, et il vous est possible de nettoyer chaque quartier minutieusement en vous attaquant aux forces du DUP (vous vous rappelez, la milice). Soit en courant après un espion, soit détruisant des caméras de surveillance, soit en détruisant des points clefs. L’inconvénient est que ces mêmes missions sont présentes dans chacun des quartiers de la ville, et qu’à force, cela devient un peu répétitif. Pour dégoter tous les trophées du jeu, ça passe. Mais je ne l’ai pas fait lors de mon deuxième run pour terminer le jeu en mode gros méchant. D’ailleurs, tant que j’y suis, j’ai trouvé les trophées vraiment sympa à faire et tous accessibles. Pas besoin de contorsions sur la manette ni d’un facteur chance hors du commun pour les faire.

En bref, Infamous: Second Son est un bien bel épisode de la série Infamous. C’est une valeur sûre de la Playstation 4 si vous cherchez un jeu d’action efficace et agréable à faire, surtout en ces moments de sortie du DLC, Infamous: First Light. Courrez l’acheter !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Petit bloggueur à temps partiel, je m'amuse comme un petit fou sur 3DS, WiiU, Playstation Vita et Playstation 4. Fanboy de Nintendo depuis ma plus tendre enfance, je n'ai jamais réussi à décoller.

Dans la vie sinon, je suis ingénieur pédagogique multimédia dans une école de commerce. Ca aussi, c'est une passion. J'ai 31 ans, toutes mes dents (sauf deux dents de sagesse en fait et 2 canines...) et habite le nord est de la France, là où le streetpass est chose rare.

Tu peux me retrouver sur 3DS avec mon code ami : 2019-9830-4039 ... ou sur WiiU, en me faisant une demande d'ami : damrtom ... ou sur ta Playstation, en me faisant une demande d'ami : mrtom1991

A bientôt !

Archives