Retour vers le Turfu : Le Podcast de la popculture, passé, présent et futur

Retour vers le Turfu : Le Podcast de la popculture, passé, présent et futur

Par Koreana_ Blog créé le 27/05/10 Mis à jour le 20/09/17 à 09h23

Le Podcast de la "Pop Culture" passé,présent et futur Animé par Koreana_ (Luc le Gonidec) & Pezzo (Maxime Pezzoni). Dispo sur Itunes/Soundcloud/Youtube

Ajouter aux favoris

Édito

 

 

 

 


 

 

Archives

Favoris

Signaler

" Je les aime bien les chroniqueurs américains, quand je veux savoir quelle marque de chips, boisson énergétique ou fringues à achetées, je leur fais confiance."

Tout d'abord, cet article est un hommage à ceux qui m'ont inspiré, ceux qui m'ont poussé à écrire des pavés de 5 pages Word, ceux qui m'ont donné envie d'éclairer les gens et de partager mes coups de coeur, mes humeurs, ceux qui ont eu une répercussion sur l'image des joueurs français, ceux qui ont des choses à dire et que le public écoute. Bref, ces chroniqueurs ou journalistes talentueux qui ne déméritent pas leur succès, bien au contraire. Trois visions du jeu vidéo distinctes pour trois binômes différents, des heures et des heures à mettre intérresser à leurs travaux. 

Depuis l'explosion de la consommation de jeu vidéo en France, beaucoup de sites internet spécialisés et podcasters ont émergé de ce succès. Soyons réaliste beaucoup ne sont que des relayeurs de communiqué de presse sans talent d'écritures et utilise quelques vannes random pour passer la pilule. D'autres sont des Podcasters sur YouTube qui donnent leur avis dit "objectif" alors qu'ils sont vendus et tenus en laisse par les grosses maisons d'édition. Là vous allez me dire que je cite JulienC/Rahan dans mon article, ce ne sont pas de propos démagogues, loin de là, Msieurdames, mais on y reviendra plus tard.

Dereck : la langue de pute pertinante et audacieuse.

De 2005 à 2009, Dereck était le rédacteur-chef de la rubrique jeux vidéo "Chamboultout" du site Fluctuat.net, il a été à mon sens, le chroniqueur qui m'a donné envie de créer un blog et d'écrire des critiques et analyse. Bien sûr, jamais je n'attendrai son niveau. Il avait ceux que beaucoup n'ont pas, des couilles et une éthique exemplaire. Beaucoup de ces articles et tests étaient écrits comme un joueur qui donnait son avis pertinent sur les jeux récents et l'actualité avec une certaine aigreur face aux bouses commerciales. Là le gros défaut de l'archivage des données sur internet, c'est que depuis son départ de fluctuat et le rachat du site par Lagardère active (Première.fr). On ne trouve aucun de ses articles. Un poil problématique quand on veut montrer le génie du gars et de sa plume légendaire. J'ai retrouvé quelques brides quand même :

 

On s'attendait à un nouveau Sonic, éventuellement en 3D, de préférence sans hérisson-garou, sans épée géante et sans zoophilie. Mais Needlemouse s'est avéré être Sonic the Hedgehog 4, la suite directe de Sonic & Knuckles, sorti en 1994. Soyons réalistes, depuis cette date, aucun Sonic n'a vraiment convaincu et le passage à la 3D nous a surtout fait rendre les BN au bout de 30 minutes de gameplay." Critique Sonic The Hedgehog 4

Dereck représentait à mon sens, l'utopie du journaliste dit "indépendant" (mot important) de jeu vidéo, un fin écrivain non dénué d'humour qui défendait les joueurs comme des consommateurs. Avant tout, le "Gaming" est un entertainement de riche, il faut avancer de grosses sommes d'argent pour parfois se faire plaisir (console + galette 69,99 €). Lui, l'a très bien compris, sauf que... à force de basher les éditeurs, comme l'a aussi compris Gamekult avec Heavy rain/Sony à leur dépend, c'est que les éditeurs peuvent avoir leur mot à dire. Activision a commencé a coupé les ponts avec Dereck après le test défouloir de COD World at War. Ce qui a bien sûr, entraîné pas mal d'éditeurs à faire de même. Fini les soirées de lancement, fini les bonus et autres test à l'avance. Il devait maintenant se démerder comme un simple blogueur, acheter ses jeux et publier ses tests trois jours après la sortie des jeux (au mieux). Puis l'audience ne suivant pas et coûtant trop d'argent à Fluctuat.net, il a été évincé puis remplacer par une langue de bois. Voyez la gueule du site maintenant, Ô Dame, quel malheur !

Tu nous manques mon salaud ! Reviens ! Il y a un poste qui s'est libéré en plus...Chez GAMEBLOG !

Julien Chièze et Rahan : Le Duo de choc 

"L'épopée de deux mecs passionnés aux traits humains opposés, qui aura duré 6 ans."

J'ai toujours ce petit espoir enfoui en moi de revoir majoritairement un « vrai » autre regard sur le jeu vidéo comme un Chamboultout plus modéré sur Gameblog. On a cette vision passionnée et développée par des chroniques intéressantes, des reportages bons enfant et éditos/critiques argumentés par rapport à la concurrence, mais reste incomplète et partiellement indépendante. Partiellement, car la position du site reste flou, trop large, manque de prise de position sur certains points houleux de l'industrie et beaucoup de critiques/test sont étrangement au-dessus de la moyenne : le cas Remember Me par exemple. Peut être que j'écris ça à tort, j'appuie sur le faîtes que la sympathie qu'éprouve l'équipe de la rédaction aux différents studios qui ont accepté d'ouvrir leur porte peut à terme (l'idée est louable tout de même), ternir l'avis objectif d'une critique. Aurai-je tort ? Suis-je un poil putassier ? Ou trop juste ?

C'est là, en mon sens, l'importance de souscrire à l'abonnement Prenium, si on est une bonne majorité de lecteurs assidus de Gameblog, ainsi qu'une majorité à passer à l'acte de soutien (39€) ne pourra que mettre en avant le jeu vidéo en tant que produit culturel, vision chère du site ainsi qu'augmenter l'indépendance (se dégager des revenus publicitaires) et la qualité des news quotidiennes très inégaux. Pourquoi Gameblog est si efficace alors ? Le site a trois gros avantages par rapport aux autres sites, ses Bloggeurs les moins cons du net (Cronos, Zig, Seblecaribou, Wada ect) ses podcasts de passionnés, ainsi que son combo imparable : Julien Chièze et Rahan (dont le nom civil reste imprononçable même avec 5 ans d'Allemand LV2). C'est une question de semaine avant le départ de Greg et on se pose encore la question de comment la ligne éditoriale va être géré ? Non pas que Monsieur Chièze fait un travail en déca, il n'est pas journaliste, il est plutôt un Showman tout simplement, contrairement à Rahan. Mr Chièze, son point fort, c'est l'image crédible (voix, body-langage), ambitieuse et passionnée qu'il dégage, aux dépens des critiques et le ras-le-bol de ses collègues de son aspect propre :

"Remarquez les bashages à la minute de Canard PC et Gamekult par rapport à JC, les deux chroniqueurs qui animent le débat de façon bordélique et lui Usul, joue à Rox & Rouky avec son regard." 

 http://www.itele.fr/chroniques/linvite-de-la-grande-edition/linvite-de-la-grande-edition-51311

"Seul Julien Chièze a réussi à casser l'image de l'archétype du boutonneux qui défend l'intérêt du jeu vidéo, avec brio et classe."

Vous m'aurez compris, JC à la bonne image pour défendre et argumenter la bonne vision du jeu vidéo aux yeux du grand public. Il a tellement une bonne image, que j'ai la sale impression de croisé tout plein de cosplay de lui-même, mon banquier par exemple..."Dis donc Mr Le Gonidec, il est celesto cosmique votre épargne étudiant ! C'est pas aux pigeons que vous jetez du pain, c'est l'inverse." Mais ce qui lui manque (pas mon banquier hein !), c'est là où excelle Gregory "Did you rike it" Szriftgiser : L'Écriture. Rédacteur-chef du site, Rahan est le côté réfléchi et posé du site. Avec son rire destructeur et son imitation magistrale de Kojima. Quand il prend la parole et sa plume pour exprimer son avis, malgré qu'on peut être en désaccord quelquefois, il développe son avis sur l'actualité de façon juste et réfléchie. Ses éditos par exemple sont bourrés d'arguments fouillés et développés. Il prend à chaque fois un recul face aux événements vidéoludique digne d'un sage Tibétain qui médite diverses questions existentielles. Il ne profite jamais de raccourcis abusifs, ni dans ses éditos et ni dans ses tests. Ces critiques sur les nouvelles sorties sont toujours parsemées d'un vocabulaire varié qui rend ses écrits ludiques : l'effet "Uncanny valley" et la "suspension consentie d'incrédulité" par exemple. Le vieux sage nous quitte à la rentrée, on souhaite bon courage à l'équipe pour recruter un nouveau expérimenté du secteur en tant que rédacteur-chef. Qu'une seule chose à dire : Bonne continuation Rahan !

http://www.comicsblog.fr/8776-Podcast_HorsSerie_1__interview_de_RaHaN_Gameblogfr (Une Interview du bonhomme)

http://www.gameblog.fr/chronique_605_les-cercles-vicieux-du-jeu-aaa (un de ses meilleurs éditos)

 Usul, le rétro pédagogue barbu

Usul est mon dernier grand coup de coeur, le professeur de philo ou d'art appliqués qu'on aurait aimé avoir. La synthèse parfaite des trois personnes citées précédemment : Une présence aussi puissante qu'un Julien chièze, un personnage réfléchi aux propos indémontables à la Rahan avec un esprit à la Dereck décalé et potache. Au côté du personnage à l' air de littéraire mal léché, il y a un autre homme : Dorian. Son fidèle acolyte lui, écrit les textes , s'occupe du montage et fait l'acteur studio avec quelques guest connus du web dans leurs vidéos. Production hebdomadaire de six minutes, Vidéos se déroulant dans un salon de thé où le RAM de Daft Punk mérite sa place. Traitant de divers sujets avec humour de notre passion commune et diffusé sur Jeuxvidéo.com. L'émission "3615 Usul" profite d'une position confortable sur le premier site de jeu vidéo en France. Oui le site où la ligne éditoriale est la plus critiquée de France, on aime ou pas, mais il faut avouer que la société basée à Aurillac (Cantal) a eu le nez creux en recrutant Usul.

"Débat intéressant à Lannion dans les Côtes-d'Armor, Usul raconte un peu son histoire, donne son avis sur les médias, les youtubers et sa vision de la presse vidéoludique française"

On pourrait croire que cet Homme patibulaire pourrait être formaté et censuré en cas de propos extrême face aux gros éditeurs. À la grande surprise, c'est l'inverse, Jeuxvideo.com laisse la carte blanche au binôme, ils ont l'avantage d'obtenir un salaire mensuel fixe et non rémunéré par la Pub, le summum pour pouvoir s'exprimer librement. Après deux saisons réussies et un succès fulgurant, le personnage plaît et est vraiment efficace. Les deux Bretons se renouvellent assez souvent au fil des vidéos pour éviter la répétition : on le dira jamais assez, la diversité c'est la clef. A contrario d'un JDG qui commence à perdre le pied avec les mêmes ficelles surexploitées, Usul lui tient en haleine, grâce à des réinterprétations de vices des autres youtubers, une approche pédagogique et l'écriture piquante de Dorian.

Le seul défaut à déplorer du personnage c'est sa mythomanie acerbe, il se fait passer pour un fumeur de pipe alors qu'il fume des clopes. Salaud !

"3615 Usul" Les émissions de jeu video 2/2, dont est tiré la magnifique image"

Liste non exhaustive certes, j'aurai pu parler de Marcus, celui qui a démarré les "Let's Play" avant qu'une bande de sauvages s'empare du concept. J'ai juste retenu, vraiment, ceux qui m'auront inspiré, des gens dont j'admire le travail. Comme d'habitude pour ceux qui ont réussi à lire jusqu'à la fin, je vous félicite, mais ce n'est pas une raison pour je vous donne des cadeaux, ni des éloges. Peut être qu'un jour, je vous offrirais une galette de Deus Ex : Human Revolution avec des traces de mégots de cigarette, un exemplaire de Darksiders 2 dont je ne sais plus quoi en faire (à par jouer au frisbee) ou un vieux numéro de jeuxvidéo magazine dégrafé. Sympa n'est-ce pas ? Ma Mothersup' m'a toujours dit que ma gentillesse me perdra un jour.

"La parité, c'est un sujet important la parité non ?"

Ajouter à mes favoris Commenter (24)

Commentaires

BlackLabel
Signaler
BlackLabel

Deuxièmement, ces pratiques restent "globalement" mal perçues ici, autant par la profession que par le public.


Ben là-bas aussi vu que cette photo set l'origine du scandale.
Nuclear Nunus
Signaler
Nuclear Nunus
Article très interessant.
Koreana_
Signaler
Koreana_
Wanda, cherche pas à rentrer en conflit, ils le méritent pas.
WandaNoOrchestra
Signaler
WandaNoOrchestra

N'empêche que je suis curieux de savoir ce qui te fait vanter le "sens critique" de Rahan.


http://www.gameblog....ctualite/edito/

Quant à mes arguments sur The Last Of Us, je n'ai aucune envie d'écrire un test ici même (ou ailleurs). Mais si tu veux des arguments, tu en trouvera aisément dans toute la presse mondiale. Et comme pour le test de Rahan, il y a des textes qui accompagnent les notes et appréciations, donc je te souhaite une bonne lecture.

Genre c'est différent en France... -_-


Oui c'est différent en France et au sein de l'union Européenne de manière générale. Ces pratiques sont complètement intégrées par la presse US, la ou en Europe, premièrement, la vision de celles-ci reste à définir par la profession elle-même, et il y a de grands débats la dessus, notamment sur Nolife qui a consacré 2 "Extra Life" au sujet -avec la présence de Rahan d'ailleurs- ou encore via le podcast de Libé "Silence on joue".

Deuxièmement, ces pratiques restent "globalement" mal perçues ici, autant par la profession que par le public. D'ailleurs l’émission "arrêt sur image" posté par koreana est un bon départ de réflexion. Bref, tout cela est à nuancer.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
" Je les aime bien les chroniqueurs américains, quand je veux savoir quelle marque de chips, boisson énergétique ou fringues à achetées, je leur fais confiance."


Genre c'est différent en France... -_-
Pedrof
Signaler
Pedrof

Oui, car tu n'as aucun sens critique. :genre:


N'empêche que je suis curieux de savoir ce qui te fait vanter le "sens critique" de Rahan.
gondalar
Signaler
gondalar
Belle hommage, un autre personnage de la presse vidéo ludique,aussi charismatique que contesté dont je regrette la plume, Jay du magazine "Background" entres autres, qui à disparu du paysage des jeux vidéos.
WandaNoOrchestra
Signaler
WandaNoOrchestra

J'apprécie TLOU et U3 en étant parfaitement conscient de leurs limites, perso.


Oui, car tu n'as aucun sens critique. :genre:
upselo
Signaler
upselo
J'apprécie TLOU et U3 en étant parfaitement conscient de leurs limites, perso.
Pedrof
Signaler
Pedrof

C'est limité de dire que parce qu'il a mis 5 étoiles à ces jeux, il n'a pas de sens critique.


Ça l'est encore plus d'en faire un parangon du sens critique sans aucun argument.

Il faudrait discuter de la valeur des arguments qu'il apporte pour justifier ces notes.


Les faiblesses et limites de ces trois jeux on les a évoqué de nombreuses fois sur GB. Qu'ils soient notés 5 étoiles pour lire ensuite que le sens critique de l'auteur manquera au site je trouve ça désespérant.

MW3 est 5 étoiles pour la majorité de joueurs qui ne veulent pas se prendre la tête. Une énorme majorité d'entre nous haïssent les Kojima et autres jeux d'auteur. Forcément que Rahan ne s'exprimait pas aux joueurs polyvalents éclairés comme nous.


Pourtant pour d'autres jeux (je pense à Flower) y'a cinq étoiles alors que ça s'adresse ni au même public que MW3, ni à une majorité de joueurs.

À partir de là, chaque jeu est un 5 étoiles d'une catégorie bien particulière, ça n'a pas de sens.
Koreana_
Signaler
Koreana_
MW3 est 5 étoiles pour la majorité de joueurs qui ne veulent pas se prendre la tête. Une énorme majorité d'entre nous haïssent les Kojima et autres jeux d'auteur. Forcément que Rahan ne s'exprimait pas aux joueurs polyvalents éclairés comme nous. Pour moi sur une échelle sur 10, c'était 4. Les quatre points sont pour le show de la campagne solo qui t'en mettait plein la Gueule !
upselo
Signaler
upselo
C'est limité de dire que parce qu'il a mis 5 étoiles à ces jeux, il n'a pas de sens critique. Il faudrait discuter de la valeur des arguments qu'il apporte pour justifier ces notes.
Pedrof
Signaler
Pedrof

Parce que TU n'es pas d'accord avec une critique, tu remets en question les capacités d'un critique ?


Bah toi c'est plus simple, tu applaudis son sens critique sans aucun argument. TLOU, U3 et MW3 sont médiocres à beaucoup de titres (qu'on les aime ou non) et sont récompensés de 5 étoiles par Rahan. Si c'est ça un sens critique qui manquera au site, je dis qu'on est mal barré.
Koreana_
Signaler
Koreana_
@ Pedrof : "Nan mé l'otre il met 5 étoiles à u3, may cay tro de la mer2." Je l'ai également trouvé pas terrible, mais beaucoup de personnes comme Cronos, ont adoré U3 et ce ne sont pas forcément des gens sans esprit.

@MAD : Ptin, j'ai eu de la difficulté à décrire son regard de blasé, merci de l'avoir remarqué ;)
MAD
Signaler
MAD
Hihi, j'adore le Rox & Rouky pour Usul
WandaNoOrchestra
Signaler
WandaNoOrchestra

5 étoiles à U3 et TLOU, si t'appelles ça un sens critique...


Parce que TU n'es pas d'accord avec une critique, tu remets en question les capacités d'un critique ? Sérieux, quand je lis ce genre de choses, j'ai l'impression de revenir au collège.

Pour conclure The Last Of Us, je lui collerais aisément, moi aussi, la note/appréciation maximale, et cela, pour un tas de raisons. Ce n'est pas pour autant que je vais me permettre de dire que tu n'as pas de sens critique parce que tu n'es pas d'accord avec moi... ça n'a aucun sens. car a ce moment la, on ne peut plus confronter de points de vues, et si tel est le cas, cela ne sert plus à rien de discuter de rien.

Donc oui, excuse moi de ne pas partager le même point de vue que toi, mais j'ai adoré The Last of Us et j'ai énormément apprécié le travail de Rahan (en particulier ses éditos d'ailleurs), ne t'en déplaise.
Pedrof
Signaler
Pedrof

En ce qui concerne Rahan, bon... personnellement, je suis assez attristé par son départ (toute proportion gardée), sa plume étant une des meilleures de tous les sites web confondus de mon point de vue (avec celle de Driftwood de Gamersyde.com), mais c'est surtout son sens critique qui va manquer sur le site.


5 étoiles à U3 et TLOU, si t'appelles ça un sens critique...
Kasai
Signaler
Kasai
Wanda > tout à fait, j'ai eu du mal à trouver les mots justes et tu l'as fait à ma place. Une chronique comme Crossed ou le Jeu Indépendant apporte quelque chose je trouve pour les spectateurs.

Koreana > pas de souci, et vu qu'ils ont notre age et sortent de l'anonymat, ils ont forcément une vision très proche de la nôtre.
Koreana_
Signaler
Koreana_
@ Celim : Merci beaucoup.

@ Wanda : All right, je prends note quand même.
WandaNoOrchestra
Signaler
WandaNoOrchestra
Je n'en ai aucun. J'en ai dans le cinéma, dans la musique mais pas vraiment dans le jeu vidéo. Bon peut être Dr Chocapik de GK, pour sa culture, son expertise, sa mauvaise foi, et ses tests extrêmement complets bourrés de références. Mais bon, j'ai pas -encore- une approche suffisamment sérieuse du JV pour citer ce que j'estimerais comme des "références" personnelles dans le domaine.
Celimbrimbor
Signaler
Celimbrimbor
Article sympathique, en effet.

Celim.
Koreana_
Signaler
Koreana_
@ Kasai : Après je dis pas qu'ils apportent tous quelque chose aux jeux vidéo, c'est surtout leurs regard sur le média qui m'intéresse :).

@ Wanda : Merci Wanda, c'est quoi toi, sinon tes chroniqueurs favoris par curiosité ?
WandaNoOrchestra
Signaler
WandaNoOrchestra
Chouette billet. J'avoue être passé complètement à coté de Dereck.

Pour ce qui est de Julien Chièze, le plus amusant, c'est que, à titre personnel, j'ai toujours envie de prendre la "défense" de ceux ou celles qui sont pris pour cible (remarquez cela vaut aussi pour des œuvres cinématographiques ou encore des jeux vidéos), reste qu'on ne peut pas lui enlever cette volonté d'expliquer le jeu vidéo autrement auprès des grands médias, et la dessus, sans parler de reconnaissance personnelle, j'admets que c'est quelque chose dont je le féliciterais bien volontiers.

En ce qui concerne Rahan, bon... personnellement, je suis assez attristé par son départ (toute proportion gardée), sa plume étant une des meilleures de tous les sites web confondus de mon point de vue (avec celle de Driftwood de Gamersyde.com), mais c'est surtout son sens critique qui va manquer sur le site.

Enfin, pour Usul, je ne suis personnellement pas super fan, j'apprécie le type, son travail, son humour, mais vite fait quoi.

J'insiste sur ce terme pour dire que oui il est talentueux mais non cela n'apporte pas quelque chose au monde du jeu vidéo en soi.


Je ne suis pas certain que, fondamentalement, un chroniqueur puisse apporter quoique ce soit aux jeux vidéo, mais peut être voulais tu dire, au "paysage vidéoludique" ? Si c'est le cas, Usul a sa place aussi.
Kasai
Signaler
Kasai
Je trouve l'idée de ton article très bonne mais alors pour le choix des personnages, je trouve que c'est nettement plus contestable, notamment pour Usul. Je te rassure, il ne s'agit pas de dire que cette personne n'apporte rien ou de la critiquer gratuitement (le personnage est loin d'être idiot^^) mais simplement de faire écho à ce qu'il dit lui-même dans la vidéo dans le débat avec GB, Gamekult,... Si tu as bien écouté la vidéo, tu verras qu'il dit que lui en soi n'est pas là pour révolutionner et apporter quelque chose d'extraordinaire, cela reste un chroniqueur vidéo du web avec HUMOUR. J'insiste sur ce terme pour dire que oui il est talentueux mais non cela n'apporte pas quelque chose au monde du jeu vidéo en soi.