L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Carnets de route

Bon, maintenant qu'on a fait les deux autres, passons au gros morceau. Parce que Sony et Microsoft sont bien gentils, mais ils ont fait exactement ce que Nintendo avait fait l'année dernière, et se sont un peu plantés (n'ayons aps peur des mots), même si les jeux présentés étaient comme d'hab efficace, mais pas très surprenant (pas de gros jeux annoncés jamais vu, comme on a l'habitude de voir à l'E3).

Et Nintendo a fait exactement l'inverse de ce qu'on attendait. Une nouvelle fois, la firme du moutachu surprend tout le monde, en se servant du côté casual de ses adversaires pour renverser la vapeur et se mettre de côté tous les joueurs blasés de Kinnect et de Move... Et ça marche!

Du côté casual, ils ont expédié ça plutôt vite, avec un Just Dance 2 et un Mario Sports (qui a l'air pas si mal que ça). Mais le reste, c'est du bonheur en barre. D'abord avec la présentation du nouveau Zelda Wii que tout le monde attendait. Enfin montré en images, il réussit l'exploit de rallier les amateurs du cell shading avec ceux d'Ocarina of Time en proposant un mélange ma foi fort sympathique! Même si les commandes de la Wii n'étaient pas exceptionnelles lors de la présentation, on peut faire confiance à Nintendo pour peaufiner tout ça au maximum...

Et Nintendo continue la valse des jeux en se faisant presque pardonner du manque de jeux sur Wii, avec un Kirby Epic Yarn juste somptueux, un Donkey Kong Country Returns qui renoue avec la nostalgie des joueurs (même si le jeu n'était pas exceptionnellement beau), un Epic Mickey intéressant, même si je regrette encore que le jeu ne soit pas sur les consoles Next Gen, parce que quand on voit ça, on voudrait la même chose... Et un p'tit Goldeneye Wii pour les nostalgique de l'ère 64.

Mais le point d'orgue, c'était la présentation de la fameuse 3DS, qu'on attendait aussi. Et ça déboîte. Pour plusieurs raisons. D'abord, Nintendo a décidé de se retrousser les manches et de s'adapter à ses principaux concurrents dans le domaine, c'est-à-dire Apple. En plus de bénéficier d'une technique graphique impressionnante, il garde les capacités de la DS (écran tactile) en rajoutant l'effet relief encore jamais vu sur portable, et surtout sans lunettes! Une première pour une console de jeu!
Nintendo abat sa carte avec un rythme parfait, et présente sa console au bon moment. Ils n'ont plus qu'à lancer leur machine, et le carton est assuré. C'est simple, sur le marché du jeu relief sans lunettes, ils sont tout seul... Et d'après les premiers échos, l'effet est saisissant!

Mais tout ça n'est rien sans les jeux. Et de ce côté, Nintendo a mis le paquet. Non seulement ils ressortent toutes les licences possible et inimaginables, que ce soit remake ou non (Mario Kart, Kid Icarus, Zelda, Paper Mario, et j'en oublie), mais les éditeurs tiers s'y mettent aussi (Metal Gear Solid 3D, Resident Evil, SSFIV 3D, Saint Row, Sonic, Ridge Racer, Final Fantasy, Dragon Quest, Kingdom Hearts...).
Bon, ce ne sont que des annonces, mais quand on voit la confiance de ses développeurs, on se dit que Nintendo a remporté la manche.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires