L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
A lire

J'en profite pour placer une sorte de semaine spéciale, où vous aurez droit chaque jour à un billet sur une oeuvre qui m'a marqué et m'a fait rêver, pour de multiples raisons. J'espère faire découvrir à ceux qui veulent s'y mettre des petites perles qui leur parleront. La sélection a été délicate, et ce n'est pas dit que je place un petit billet supplémentaire pour parler de mangas supplémentaires que je recommande. Les liens vers les différentes parties (mis à jour au fur et à mesure) sont en bas de la page.

Planètes, c'est un peu ma bouffée d'air frais, le manga qui fait rêver, qui partage ses thèmes et ses rêves avec une incroyable facilité. Planètes raconte l'histoire de trois personnages, récupérateur de débris spatiaux: Yuri, membre russe de l'équipage, est calme et posé, c'est le personnage le plus sage du trio. C'est aussi celui qui a embarqué dans l'espace pour retrouver le seul souvenir de sa femme, morte dans un accident de navette plusieurs années auparavant. Fee est la femme du groupe. Américaine, elle est la pilote du Toy Box, le vaisseau récupérateur de débris, fume comme un pompier et est marié avec un enfant resté sur Terre. Très colérique, c'est elle qui possède les craquages les plus fous de la série. Enfin, Hachimaki, le héros de l'histoire, est japonais et rêve de posséder son propre vaisseau spatial, même si le salaire de misère font que la route sera longue. A défaut d'autre chose, la mise en place de la première expédition humaine vers Jupiter le motivera à se dépasser lui-même et tenter d'intégrer le voyage.

L'univers de Planètes est surprenant de réalisme. Même si c'est une histoire d'anticipation, le manga se veut crédible et proche de ce que les scientifiques voient dans plusieurs dizaines d'années pour la conquête de l'espace. Au moment du manga, Mars a été visité et Jupiter est la prochaine destination. La Lune est déja bien exploité, notamment grâce à une matière première qui alimente la Terre et les multiples bases spatiales sont présentes. La plus grande conséquence de cette prolifération d'éléments spatiaux et de satellites envoyés est la multiplication des débris autour de la Terre. L'auteur met en avant le fait qu'un petit débris de la taille d'une balle de tennis peut avoir des conséquences dramatiques vu la vitesse où ces débris se déplacent. Un groupe terroriste qui met en avant l'utilisation abusive de l'Hélium 3 sur la Lune fait tout pour rendre l'Espace impraticable. En effet, l'explosion d'une station provoquerait tellement de débris autour de la Terre qu'il serait impossible d'y voyager.

Makoto Yukimura, l'auteur, est un mangaka de talent qui rend l'histoire accrocheuse tout en apportant un réalisme et une crédiblité bienvenue, ce qu'on voit aussi dans son manga suivant, l'excellent Vinland Saga. Il n'hésite pas à apporter aussi des petites touches d'humour bienvenues et souvent drôles. Le dessin est posé et s'améliore au fur et à mesure du manga qui ne compte que quatre volumes (trois dans la dernière édition de Panini). Un manga court, donc, mais qui permet de ne pas se perdre dans l'histoire. Le découpage et la mise en scène des cases est excellente, et la représentation de l'Espace et des planètes est juste splendide, se permettant aussi quelques pages couleur du plus bel effet. Planètes se concentre d'abord sur l'équipage de vaisseau Toy Box en s'attardant par la suite sur Hachimaki et sa relation à l'Espace. Les autres personnages comme Fee ne seront néamoins pas en reste, comme ces chapitres dans le dernier volume qui met en avant la relation entre Fee et son fils. L'auteur aborde toujours l'espace comme un moyen de mettre en avant des thèmes importants qui lui sont chers.

Hachimaki est du coup l'un des persos les plus intéressants. Simple "éboueur de l'espace" au début, son envie de grandeur sera communicative, encore plus lorsqu'il rencontrera cette fille, Tanabe, celle qui le remplacera s'il réussit à décrocher un poste sur l'expédition de Jupiter. A partir de ce moment, Hachimaki se posera de plus en plus de questions, à travers des rencontres et des situations qui le forceront à revoir sa vision de l'espace et sa place dans cet océan de vide. Il va se rendre compte peu à peu de l'immensité de ce décor froid et sans pitié. L'auteur n'hésite pas à amener des caractéristiques de l'espace, comme un mal appelé "Bend", très similaire au mal des profondeurs des plongeurs dans les océans et qui se retrouvent face à une immensité et une hostilité imposante et dominante. Une approche intéressante, où l'homme se retrouve confronté à quelque chose dont il n'aura jamais le contrôle. Une personne comme Hachimaki qui fait tout pour gagner ses galons et rester maître de lui-même se sentira impuissant lorsqu'il découvrira que l'espace sera bien plus impitoyable que lui et fera tout pour se faire accepter et trouver une place dans cet univers.

Au-delà de la simple histoire d'aventure, Yukimura peint une oeuvre passionnante et emplie d'une certaine mélancolie envers l'espace. L'auteur n'oublie pas les thèmes récents, et n'hésitent pas à faire le rapprochement avec l'histoire des terroristes et ceux confrontés sur Terre aux américains et à leur conquête du pétrole. Le pessimisme y est assez légér, mais le simple fait de vouloir lancer la conquête spatiale pour trouver des nouvelles matières premières montre que l'humain est un cas désespéré et cherche toujours plus qu'il ne lui en faut. On reste toujours dans le réalisme (l'histoire se passe en 2075), et même les vaisseaux plus évolués mettront plusieurs années pour atteindre Jupiter. La relation entre Hachimaki et Tanabe évoluera aussi dans le bon sens et se trouvera magnifié par la quête de l'espace, avec une Tanabe craquante et vivante. Le manga permettra même quelques touches de SF, notamment avec cette jeune fille qui est une des premières à être née sur la Lune et qui atteint une taille plus qu'adulte alors qu'elle n'est qu'une enfant, à cause de la faible gravité de la planète.

Planètes met aussi en avant le brassage culturel cher à la conquête de l'espace, en multipliant les personnages aux nationalité diverses, même si le héros, Hachimaki, reste japonais. On aura de longs chapitres qui suit Fee et n'hésitera pas à faire quelques flashbacks dans son histoire et à revenir dans un contexte plus américain. Cette multiplicité des histoires et des situations est aussi un des gros points forts du manga, en délaissant parfois le héros pour s'attarder sur des personnages plus secondaires qui n'ont pas forcément eu leur heure de gloire. En fait, le seul défaut du manga est d'être trop court tellement l'histoire est densé et qu'on en demande plus après la dernière page de l'histoire.

Planètes est une oeuvre majeure, complète et passionnante, dont l'Espace est le véritable héros de l'histoire, celui qui change les humains et leur permet de se trouver une place au sein de leur univers. Au lieu de parler des aventures spatiales à la Armageddon, Planètes s'attarde sur la relation entre l'humain et l'espace, tellement peu abordé mais pourtant tellement intéressant. Ou comme une espèce vivante qui a toujours été dominante se retrouve dominé face à une immensité qui n'a absolument aucune limite. Hachimaki apprendra que pour y naviguer, il faut d'abord la comprendre et la respecter. Un chef d'oeuvre du manga, à lire de tout urgence.

Du même auteur

J'aurais pu mettre le manga en cours qu'il est en train d'écrire, parce que Vinland Saga mérite aussi tout votre intérêt. Abandonnant l'espace au profit de l'univers viking, Yukimura nous plonge en 1014, alors que l'Angleterre subit l'invasion des vikings. On y suit les aventures de Thorfinn, au service d'un mercenaire appelé Askelaad, qui le suit uniquement dans le but de se venger de lui, qui a tué son père des années auparavant. L'univers y est extrêmement riche, entre les vikings des danois de Sven 1er et les anglais qui défendent Londres contre l'invasion de l'Est. La série compte pour le moment 10 tomes, et la parution est relativement lente (un volume par an, et encore). Mais ça serait dommage de passer à côté d'une série aussi épique et grandiose, avec toujours ces petites touches d'humour et ces passages émouvants.

Autour du manga

Le manga Planètes a bénéficié d'une adaptation en animation de 26 épisodes que je n'ai pas vu, mais qui est disponible chez Beez. Il semble que l'univers soit plus développé, avec plus de personnages, et des intrigues inédites qui se mêlent à l'histoire originale du manga. Apparemment, la série a bénéficié des conseils de la NASA pour apporter un minimum de crédibilité. Selon ce que j'ai vu sur les critiques, la série est de qualité.

Panini a récemment réedité le manga, qui était introuvable en édition quatres volumes. Plus grand format, plus condensé et disponible en trois volumes, cette nouvelle édition est comme d'habitude un peu cher chez Panini (14 euros le volumes), mais si vous souhaitez découvrir ce manga génial, foncez!

 

Semaine spéciale manga

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

Cronos
Signaler
Cronos
seb> bien content, j'espère que ça te plaira!
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Je viens d'acheter le premier tome de Planetes grâce à toi! J'ai pas encore mais niveau dessins ça envoie pas mal du tout.
SeeDreeks
Signaler
SeeDreeks
Oh purée le tome 8 de Happy!, je m'en souvient encore... c'est la pire surprise que j'ai eu en achetant un manga.
Cronos
Signaler
Cronos
Chipster> Ouais, c'est ce que je me dis à chaque fois que je le relis. A la fin, j'aimerais en voir plus, surtout qu'elle reste ouverte tout en terminant en gros pan du scénario. Mais bon, le reste est tellement bon qu'on lui pardonne.
Pour la nouvelle édition Panini, j'avais eu quelques échos négatifs de cette édition, effectivement (je suis encore avec ma vieille édition en 4 tomes), mais venant de Panini, ça me surprend pas. Ça me rappelle ce tome 8 de Happy! complètement bâclé avec des pages mélangés de partout.

Ravi que cette semaine spéciale vous plaise en tout cas! Je mettrais peut-être un bonus ce week-end avec d'autres mangas de ma bibliothèque que je recommande;

J'essayerais de réitérer une semaine spéciale avec une sélection de comics hors "super-héros" ou même BD européenne, il y a de quoi faire^^
Sirtank
Signaler
Sirtank
J'ai une nette préférence pour Vinland Saga et son approche beaucoup plu cru mais aussi plus "intemporelle" néanmoins Planètes est à lire pour cette mélancolie superbement retranscrite même si comme Chips je n'ai pas trouvé que la fin exploiter particulièrement tout l'univers mis en place.
Très bon article .
glauktier
Signaler
glauktier
Très bon, Planète, très bon :)
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Celui-là étant sur ma liste, l'article est d'autant plus apprécié B)
Sharn
Signaler
Sharn
Un manga dont j'entends parler peu souvent mais toujours pour exprimer sa grande qualité. Il a l'air très bon, excellent article. :)
Zalla
Signaler
Zalla
Je ne connaissais pas, ton article m'a donné envie d'y jeter un oeil! Très bonne idée cette semaine spéciale.
Chipster
Signaler
Chipster
Ce chef d'oeuvre absolu Image IPB Merci pour ce bel article Cronos, tu lui rends bien hommage Image IPB
Deux petits mots juste, d'abord je voudrais préciser que la fameuse édition Deluxe de Panini en 3 tomes est vraiment pas top, avec un papier et une impression qui laissent à désirer. Ça se ressent assez dans les pages couleurs par exemple, ce qui est d'autant plus dommage qu'elles sont souvent sujet à la contemplation.
Sinon l'oeuvre en elle-même, bha c'est magnifique. Les dessins, l'histoire, les personnages, les thèmes, la narration. J'étais un peu réticent au personnage de Tanabe au début, elle me paraissait bien naïve, et puis, comme tu dis si bien, je l'ai trouvée craquante et vraiment adorable, surtout de par sa relation avec Hachi.
Cependant j'avoue avoir été un peu déçu de la fin où je m'attendais à un petit peu d'exploration et finalement non (et du coup je regrette que l'histoire soit si courte finalement Image IPB). Ca reste très intimiste et introspectif. Le tome 2 est bouleversant à ce sujet avec le Bend, la 2e image montre d'ailleurs bien la dépression de Hachi et c'est un passage particulièrement troublant de l'histoire.
Bref, c'est une oeuvre mature mais surtout extrêmement humaniste.
Kurokami
Signaler
Kurokami
Très très bon :)
SeeDreeks
Signaler
SeeDreeks
Un manga que j'affectionne particulièrement. J'ai adoré lire le quotidien et les rêves de ses éboueurs de l'espace. Maintenant je fait aussi Vinland Saga et je dois dire que l'auteur est passé au statut "mes préférés" avec deux œuvres comme celles-ci.