L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Carnets de route

Retour sur un DLC sorti hier donc, celui d'un des jeux les plus hypés de l'année dernière. Même si ses phases de plate-formes sont totalement foirés (private troll), cet Arkham City a réussi à retransformer l'essai après un premier opus réussi, même si pour ma part, j'ai trouvé le jeu pas aussi exceptionnel qu'on veut bien le dire, mais ce n'est pas le sujet.

Pour ce DLC solo, ce "Harley se venge" se place directement après la fin d'Arkham City, et place une sorte d'épilogue envers Harley Quinn après que ATTENTION SPOILER le Joker soit mort. L'histoire est simple: des policiers (encore) se sont fait enlever par les sbires d'Harley et se retrouvent piégés dans l'aciérie d'Arkham. Batman va alors faire son enquête pour les délivrer. Le bougre va se retrouver en mauvaise posture et ce sera à Robin de lui venir en aide. Une progression intéressante, qui a le mérite d'avoir une structure cassée en commençant par Robin puis en faisant intervenir un flashback pour prendre le contrôle de Batman. De ce fait, le ratio de jouabilité est plutôt équitable. De plus, Robin a ses propres coups et gadgets (si vous n'aviez pas fait le pack à son nom) et on a pas l'impression d'avoir affaire à un skin de Batman. Robin ne pourra pas non plus circuler dans la portion de la ville proposée, son équipement différent de l'homme chauve-souris n'étant pas suffisant pour se balader de toit en toit. On se contente d'évoluer dans un décor inédit, des sortes de docks au bord de l'eau.

Dans ce DLC qui dure approximativement entre deux et trois heures, en y allant tranquillement, il ne faut pas s'attendre à des mécaniques de gameplay inédites. On aura un gros condensé de ce qui fait le sel d'Arkham City (scène d'enquête, suivi de traces de sang, désamorçage de bombes, séquences d'infiltration et de combat). Même dans les séquences les plus classiques, pas de véritable originalité. Il n'y a que Robin qui apporte un peu de fraîcheur, avec ses nouveaux gadgets comme son bouclier ou sa bombe collante qu'il peut coller discrètement sur un gars ou dans une mêlée pour la déclencher à distance. L'histoire quand à elle n'apporte rien de neuf, et même la fin, qui aurait pu laisser envisager un petit cliffhanger pour la suite, ferme toutes les portes. Harley possède enfin une storyline un peu plus épaisse mais elle ne sortira pas de sa psychose envers le Joker.

Harley se venge est un DLC classique, qui a saisi ce qui marche dans l'épisode originale, mais n'apporte réellement rien de neuf, que ce soit en terme de rythme d'aventure ou de nouveauté de gameplay, mis à part le fait de contrôler Robin, qui se révèle être le seul intérêt du DLC, même si sa progression est similaire à celle de Batman. Un DLC très feignant et convenu, une sorte d'épilogue qui n'apportera absolument rien à ceux qui veulent en savoir plus sur l'histoire, mais qui pourra satisfaire ceux en manque de Batman pour deux petites heures. Vous voilà prévenu.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Oxydam
Signaler
Oxydam
Bon ben, je passe mon tour, moi qui hésitait à prendre le GOTY pour l'occasion.
Zinzolin_Hallucine
Signaler
Zinzolin_Hallucine
Bon, encore un DLC dispensable Je passe et merci pour l'info !