L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
A lire

A l'heure où le dernier volet de la trilogie de Batman s'apprête à sortir, et que Arkham City a fait les joies des aficionados de la chauve-souris, un constat est inévitable: Batman est probablement un des super-héros les plus populaires, dans toutes les formes de médias. Les deux films de Nolan l'ont remis au goût du jour de la plus belle des manière, et il est intéressant de noter que chaque réalisateur a su apporter sa vision du justicier, que ce soit Nolan ou Burton et même Shumacher dans un sens. Personnellement, je m'intéresse aux comics depuis quelques années, et là où l'univers de Marvel ne m'intéresse pas plus que ça, d'autant plus que ça devient vite le bordel pour s'y retrouver, DC Comics de son côté offre deux visions bien différentes et nettement plus intéressantes: la collection Vertigo et le personnage de Batman. Les comics de Vertigo ont la possibilité d'offrir des one shots ou des univers très différents mais beaucoup plus sombre, souvent sans super-héros, et il faut dire que Batman se rapproche de ce style. Batman est aussi caractéristique de cette mouvance, et l'acquisition d'Urban Comics de la licence DC change beaucoup de choses.

Depuis deux mois, Urban Comics nous offre sa nouvelle ligne éditoriale en repartant de zéro par rapport à Panini et clairement, il ne se moque pas du lecteur. Il donne la possibilité aux nouveaux lecteurs de se lancer dans de nouvelles séries tout en continuant pour les autres (100 bullets, Fables...) tout en profitant du catalogue DC pour sortir des histoires trop souvent laissés dans les tiroirs, en faisant notamment la part belle à Batman, et ce pour mon plus grand plaisir, ayant maintenant pour objectif de me constituer une belle collection de comics Batman.

Il faut dire que Batman est particulier dans l'univers des super-héros: aucun pouvoir, si ce n'est des gadgets, de l'argent et une sacré paire de couilles. Gotham City est une ville purulente qui ne demande qu'à être sauvé, et l'univers de Batman a la chance de ne pas trop subir de cross-over avec le reste de l'univers DC quand le comic se concentre sur le personnage de Batman. Les films de Nolan ont d'ailleurs mis en avant ce personnage incroyablement riche, et surtout proposer une vision de Gotham City. Car si un personnage est important dans Batman, c'est bien Gotham City. Les films de Nolan permet à la population de s'exprimer, de voir ce qu'elle endure, et The Dark Knight en est un parfait exemple. La corruption, les choix moraux, lorsque les méchants s'attaque à quelque chose, ce n'est jamais à un groupe de personnes, ni à la ville matérielle, mais bien à sa population et à sa capacité à voir ce qui est bien ou mal. La séquence des deux bateaux à la fin du second opus de Nolan est un bon exemple. Ou même dans Batman le Défi, la vision de cette population d'un personnage comme Copplebot, alias le Pingouin.

Alors Batman devient plus qu'un justicier, ça devient un symbole. Batman ne deviendra jamais le héros que les gens réclament lorsqu'ils se font braquer, comme dans un Spiderman, par exemple, mais plutôt un symbole de peur et de protection inspiré sur les criminels. Le but de Batman n'est pas directement de protéger les habitants mais bien de chasser les criminels de la ville. Là où d'autres super-héros se contentent de répondre à l'appel de la veuve et de l'orphelin, Batman a pour but ultime de faire de Gotham City une ville sûr, et de raccrocher son costume une fois qu'il sera sûre que ce sera le cas. Et ça fait une sacré différence.

L'univers de Batman a aussi connu beaucoup de hauts et de bas, entre les différents Robin, le personnage de Gordon et les antagonistes du héros les plus connus comme le Joker. Voici une sélection de comics plus ou moins représentative dans un ordre à peu près chronologique, où j'oublierais certainement des passages, mais qui sont des passages importants du super-héros. Evidemment, SPOILERS à la clé, bien que les évènements décrits ci-dessous soient les plus importants et les plus connus de la saga de Batman.

 

Ecrit par Frank Miller, dessiné par David Mazzuchelli
Première publication en 1987 

Batman Year One est un bon point de départ pour ceux qui veulent se lancer. Le comic écrit par Frank Miller est une référence absolue dans l'univers de la chauve-souris. Cela raconte la première année de Bruce Wayne en tant que Batman, avec ses erreurs, ses faiblesses mais aussi ces espoirs de voir Gotham City chassée de toute criminalité. Mais Batman Year One marque aussi l'arrivée en ville de Jim Gordon en tant qu'inspecteur, fraîchement débarqué avec sa femme qui va tomber enceinte de leur premier enfant. Batman croisera aussi la route de Harvey Dent, en qui il verra un procureur impartial et juste, et même de Selina Kyle, ici une prostituée qui revêt déja le costume de Catwoman pour voler au secours de ses amis battues et de se battre contre les mafieux locaux, la famille Falcone.

Year One pose les nouvelles bases de l'univers Batman et remet à zéro les origines de la saga et ainsi asseoir une saga (presque) cohérente et crédible. On y voit les premiers ennemis de Batman et aussi ses premiers alliés, sans pour autant placer de super-méchants vu qu'aucun n'est encore présent, c'est la mafia locale qui fait la loi à Gotham City. Ce comic verra aussi surgir un évènement pour Jim Gordon qui va causer un trouble psychique dans le très jeune fils de l'inspecteur, qui va se répercuter beaucoup plus tard. A noter que deux suites, Year Two et Year Three, par d'autres auteurs, continueront l'histoire mais avec beaucoup moins d'intérêt cependant (et je crois même pas que ce soit sorti en France).

Year One est disponible chez Panini, mais je vous conseille d'attendre cet été, Urban Comics va ressortir le comic dans une nouvelle édition, accompagné par l'excellent long-métrage d'animation sorti l'année dernière, tout ça pour un prix tout petit de 20 euros!

Ecrit par Jeff Loeb, dessinée par Tim Sale.
Première publication en 1996

Un Long Halloween est certainement un de mes ouvrages préférés. Il peut faire suite à Year One. Entre les deux, le Joker est aparru ainsi que les plus grands criminels de Gotham. L'histoire est centré sur un tueur en série du nom de Holiday, qui tue une victime à chaque jour de fête pendant une année entière. Batman, Gordon et Harvey Dent feront tout pour débusquer le coupable, tandis que plusieurs familles de mafieux se font la guerre, les Maroni et les Falcone, prétextant chacun de leur côté qu'Holiday tue les membres d'une famille pour s'assurer de la victoire de l'autre. Le scénario est absolument géniale, surprend et n'hésite pas à plonger les personnages dans une intrigue d'envergure, mettant en scène les grands personnages de l'univers de Batman.

On sent d'ailleurs que Nolan s'est fortement inspiré de cette histoire, notamment de la relation entre Batman, Gordon et Dent, au centre de ce comic, qui montre leur affinités et leur confiance en eux pour résoudre cette enquête. Evidemment, les multiples indices ne suffiront pas à découvrir l'identité du tueur, mais on reste surpris et heureux de case en case, surtout que Tim Sale possède un trait bien à lui et n'hésite pas à proposer de sublimes pleines pagses pour mettre en avant notre héros, jouant avec un trait épuré et des couleurs contrastés pour donner à Batman l'envergure qu'il mérite. Le comic est d'ailleurs beaucoup plus proche d'une histoire de polar noir que d'une histoire de super-héros.

C'est dans Un Long Halloween, lors d'un procès envers un des chefs mafieux, que Harvey Dent recevra de l'acide en plein visage, et pètera littéralement les plombs pour devenir le criminel Double Face, un évènement important dans la storyline de l'univers de Batman. Un indispensable.

Ecrit par Jeff Loeb, dessinée par Tim Sale.
Première publication en 2002.

Amère Victoire, ou Dark Victory en VO, fait directement suite à Un Long Halloween, il est donc beaucoup plus intéressant de s'y intéresser en ayant lu la précédente histoire, d'autant plus que six ans plus tard, c'est le même duo qui s'attelle à cette suite pour notre plus grand plaisir. Et le constat est inévitable: c'est toujours aussi bon. L'histoire reprend quelque temps après Un Long Halloween. Gordon et Batman sont désespéremment seuls, même si Holiday a été arrêté. Ils n'arrivent pas à oublier leur camarade Harvey Dent, tandis que les criminels d'Arkham sont libérés dans Gotham, et qu'un nouveau tueur en série qui pend ses victimes chaque mois sévit sur Gotham City, en s'attaquant de près à ceux qui sont liés à l'affaire Holiday et indirectement à Harvey Dent, celui-ci étant le suspect numéro un. Batman et Gordon mène leur enquête tandis que les familles de mafieux considérablement affaiblis à cause de l'affaire Holiday tentent de se reconstruire.

Dark Victory pourrait presque être une copie d'Un Long Halloween, mais poursuit bel et bien la trame introduit précédemment, tout en continuant à développer cet univers à travers une géniale histoire de polar et de tueur en série. Batman et Gordon sont désespérés et les personnages sont au plus mal, alors que le tueur fait de grosses victimes chez les policiers. Le dessin de Tim Sale est toujours aussi flamboyant, et on se délecte de cette histoire rondement mené et parfaitement mis en scène.

Dark Victory est aussi l'occasion de placer un évènement important dans Batman, celui de la mort des parents du petit Dick Grayson, que Bruce Wayne va prendre sous son aile et qui deviendra au terme de l'album le premier Robin, élément important de l'univers, et dont Bruce Wayne se prendra d'affection vu qu'il a, comme lui, perdu ses parents, assassinés par un criminel notoire.

Ecrit par Mike W. Barr et dessiné par Jerry Bingham
Première publication en 1987

Son of Demon est dans la lignée de la série des "... Demon", mettant en scène un des plus vieux adversaires de Batman, Ra's Al Ghul. L'histoire met en avant la confrontation entre Batman et Qayin, un terroriste ayant pour but d'attaquer l'URSS pour faire ressurgir les fantômes de la guerre froide et provoquer une guerre. Batman revoit Thalia, fille de Ra's, qui lui demande de lutter contre ce Quayin, aidé par les forces de son père récemment ressuscité. Batman quitte donc Gotham pour une aventure très "James Bondienne", où le côté sombre et sale n'est plus exploitée et où Batman se sert surtout de ses gadgets pour lutter contre ses ennemis et non de la peur du symbole qu'il représente.

Un comic-book particulier, qui change fortement de ce qu'on a l'habitude de voir. Mais ce Fils du Démon représente un élément important pour Batman, car Thalia représente l'amour de sa vie et ira même jusqu'à l'épouser durant cette aventure. Batman mettra même Thalia enceinte, mais elle perdra l'enfant à cause de blessures graves. Enfin, c'est ce que la jeune femme dire à Batman, mais l'enfant sera bel et bien en vie, et ne refera surface que récemment sous le nom de Damian Wayne.

Ecrit par Alan Moore, dessiné par Brian Bolland.
Première publication en 1988

L'univers de Batman a évolué entre les évènements du Fils du Démon et de Killing Joke. Dick Grayson a quitté Batman pour devenir Nightwing, et Barbara Gordon est maintenant adulte et lutte avec Batman sous le pseudonyme de Batgirl. C'est à ce moment qu'Alan Moore écrit son one shot The Killing Joke, une des plus célèbres histoires de Batman, mettant en avant le Joker, et surtout un des pluc décriés. Génie pour les uns, arnaque pour les autres, Killing Joke est très court, et pourtant raconte énormément de choses. On y découvre le passé du Joker et la façon dont il s'est transformé, mais surtout l'histoire met en scène le Joker qui tire froidement sur la fille de Gordon, Barbara, et qui enlève celui-ci pour le torturer psychologiquement.

Le comic est parfois dur, possède des dialogues très ciselés, et surtout met en avant la relation très particulière entre le Joker et Batman, ce lien qui unit les deux antagonistes et qui font que l'un ne pourrait presque plus exister sans l'autre. L'ambiance de ce comic est particulière, et en profite aussi pour poser un autre évènement important: la disparition de Batgirl suite aux tirs du Joker. Mais Barbara survivra tout en étant cloué dans une chaise roulante: elle deviendra alors Oracle, précieuse alliée de Batman qui le suivra pendant toutes ses escapades.

 

Ecrit par Jim Starlin, dessiné par Jim Aparo.
Première publication en 1988 

Tandis que Dick Grayson est devenu Nightwing, Batman a pris sous son aile un voyou du nom de Jason Todd, voleur et orphelin et qui est devenu le nouveau Robin. Mais Jason Todd part subitement au Moyen Orient à la recherche de sa mère, et verra sur sa route des terroristes islamistes et le Joker. Batman partira à sa poursuite. Un Deuil dans la Famille est un autre évènement important dans l'histoire de Batman. Jason Todd se verra presque battu à mort par le Joker avec une barre à mine et sera achevé dans une explosion. Batman arrivera trop tard pour sauver son ami. Celui-ci sera fortement affectée et pour la première fois, ira jusqu'à ses plus grandes limites pour se venger du Joker.

Ce comic-book a d'ailleurs une histoire intéressante car, voyant à l'époque que Jason Todd n'intéressait pas, le scénariste a laissé voté les fans pour décider du sort de ce nouveau Robin, ce qui a conduit à sa mort. De plus, le comic révèle un Batman bien plus violent que d'habitude, n'hésitant pas à transgresser son propre code lorsqu'il est face à ses ennemis. Jason Todd sera bel et bien mort jusqu'à l'épisode Silence où son fantôme hantera ce comic (voir ci-dessous), mais sera bel et bien ressuscité dans Under the Red Hood (voir le film d'animation du même nom), où un Jason Todd très perturbée deviendra un vigilant masquée troublant.

Ecrit et dessiné par plusieurs artistes.
Première publication en 1993.

Kinghtfall est une période de Batman assez longue qui changera beaucoup de choses dans la saga. L'histoire met en scène Bane comme méchant principal. Celui-ci libère tous les criminels d'Arkam City. Knightfall met en avant le nouveau Robin alias Tim Drake, un jeune homme qui a découvert que Batman est Bruce Wayne. Batman va donc le former mais suite à la mort de Jason Todd, celui-ci va tout faire pour éviter qu'il prenne le moindre risque pour ne pas se retrouver avec un autre mort sur la conscience. 

Cette histoire est une des plus célèbres car elle met en avant Bane, le seul méchant de l'histoire à avoir réussi à briser Batman, sous tous les sens du termes. Presque achevé, Batman demandera à Azrael (aperçu dans le jeu Arkham City) d'endosser le costume de Batman pour le remplacer, mais on se rendra vite compte que ce Batman est bien plus violent que le Batman original, et dès que Bruce Wayne sera remis sur pied, il reprendra con costume de justicier. Cette histoire en deux parties est celle qui verra Bane en tant qu'adversaire sérieux de Batman, le mettant au pied du mur. Urban Comics s'apprête d'ailleurs à réedité cette histoire durant cet été dans un long run de plusieurs tomes, pour accompagner la sortie du troisième volet de la saga de Nolan.

Ecrit par Jeff Loeb, dessiné par Jim Lee.
Première publication en 2003.

Ce comic est un vrai best-of de Batman, tout en réussissant à faire une histoire intéressante, Jeff Loeb étant aux commandes. On y retrouve beaucoup d'éléments de la saga de Batman, et mettra même en avant la fameuse mort de Jason Todd dans l'histoire. On y apprendra plusieurs choses nouvelle sur le passé de Bruce Wayne, notamment l'arrivée de Thomas Elliot, docteur et ami d'enfance de Bruce Wayne. Batman se retrouvera confronté à un nouveau méchant, Hush (ou Silence en VF), qui tentera de refaire surgir les fantômes du passé et de confronter les grands méchants à Batman en les manipulant.

Même si l'histoire n'est pas d'une originalité débordante, elle est un bon comic-book d'introduction pour ceux qui veulent se plonger directement sans commencer par le début. Tout est très bien expliqué, les dessins de Jim Lee sont absolument superbes et rendent justices au caped crusader d'une belle manière. L'identité de Hush permettra quelques moments de tensions, et les flashbacks en aquarelle assurent avec grand classe!

Ecrit par Scott Synder, dessinée par Jock et Francesco Francavilla
Première publication en 2010

Récemment édité par Urban Comics, Sombre Reflet n'est pas un indispensable mais se révèle être une grande réussite. C'est un des comics les plus récents et place la saga Batman sous un nouveau jour: après la pseudo-mort de Batman/Bruce Wayne, celui-ci part à travers le monde pour recruter de nouveaux "Batman" (Batman Inc.), tandis que c'est Dick Grayson qui endosse le costume de Batman à Gotham City et Damian Wayne celui de Robin. Sombre Reflet met en avant deux pans de l'histoire: d'abord Batman qui se retrouve confronté à une mystérieuse secte vendant des objets célèbres de Gotham (dont la barre à mine qui a servit à battre à mort Jason Todd par le Joker), puis à se confronter à la fille de Zucco, le criminel qui a tué ses parents lors du fameux numéro de trapèze. Une histoire vraiment intéressante à suivre au graphisme très élégant.

De l'autre côté, Gordon se retrouvera face à son fils, psychopathe avéré suite à la chute du pont quand il était bébé dans Year One. Celui-ci affirme qu'il a guéri et qu'il est désormais capable de vivre en communauté. Gordon va donc enquêter pour savoir si son fils est bien rétablie. Une histoire passionnante qui permet de vivre un autre pan de l'histoire de la famille Gordon qui a subi durant toutes ces années de véritables traumatismes. 

Ecrit et dessiné par Frank Miller.
Première publication en 1986.

Avant Year One, Frank Miller avait déja officié sur Batman à travers un des ouvrages les plus connus du héros, Dark Knight Returns. Se déroulant dans un futur possible, Batman a accroché son costume depuis dix ans et devient trop vieux pour ces "bêtises". Gotham City n'a jamais été aussi dévoré par la criminalité. Face à ce regain de violence, Batman, complètement transformé, reprend du service en emportant un(e) nouvelle Robin, Carrie Kelley, étudiante assoiffée de justice. Le dessin est tout de suite reconnaissable du style de Frank Miller à l'époque très marquée: des dessins noirs, brutes aux formes anguleuses.

Dark Knight Returns est certainement un des comics les plus pessimistes de Batman. Le personnage y est perçu comme fatigué, égoîste même, et quand il reprendra du service, il deviendra beaucoup plus violent que par le passé, son code de moralité n'ayant plus foi dans ce monde rongé par la violence. Ce comic met aussi beaucoup plus en avant le reste de l'univers DC (notamment Superman) ainsi que le Joker, et conclut même beaucoup de relations entre les personnages, menant même au suicide de ce super-vilain, tout en relançant certains nouveaux personnages, notamment la nouvelle Robin. Une suite a été réalisée aussi par Frank Miller mais qui est déja beaucoup plus controversé, les fans jugeant cette suite beaucoup trop bâclée.

Autres comics à lire:

Arkham Asylum de Grant Morrison et Dave McKean 
Une plongée particulière dans l'univers d'Arkham. Graphisme particulier mais ambiance garantie.

Batman Year 100 de Paul Pope et José Villarubia
Plongée dans un Gotham en 2039 où les autorités pourchassent Batman.

Batman and Son // RIP de Grant Morrison
Les comics récents de Grant Morrison qui voit l'arrivée de Damian Wayne, fils de Bruce Wayne.

Gotham Central de Ed Brubacker et Greg Rucka 
Comic particulier mettant en avant seulement les policiers de Gotham dans des histoires noires et sordides. Batman y est peu présent. 

La suite de Batman va changer beaucoup de choses, puisque DC Comics a relancé l'ensemble de ces univers il y a peu. Batman est actuellement réalisé par Scott Snyder et Greg Capullo, et tout le monde s'accorde à dire que c'est un des meilleurs runs de la saga. Au vue des planches que j'ai vu ici et là, les dessins tiennent déja toutes leurs promesses et donnent vraiment envie. Premier tome de ce relaunch prévu chez Urban Comics fin mai.

Pour la suite, Batman a opéré de grands changements ces dernières années, en redistribuant les rôles et en changeant les costumes de beaucoup de personnages. Mais Batman reste un personnage captivant, beaucoup plus passionnant que la grande majorité des super-héros existant car très différents dans sa manière de faire sa justice et de ce qu'il représente pour la population de sa ville, Gotham City. Batman n'est pas un héros, c'est un justicier qui fait pratiquement le même travail que la police mais sans être embêté par les lois. Sauf qu'il a un code, et qu'il ne veut pas s'abaisser au même niveau que ses propres ennemis en tuant ses adversaires, ce qui lui vaut des confrontations avec des méchants comme le Joker réellement passionnant, se retrouvant devant des limites qu'il s'est juré de ne pas dépassé.

En tout cas, cette année 2012 va problablement encore une fois consacré Batman comme l'un des personnages de comics les plus troublant et intéressants de la BD américaine. En attendant le film de Nolan, qui promet beaucoup.


Ajouter à mes favoris Commenter (21)

Commentaires

CorvoAttano
Signaler
CorvoAttano
Image IPB
CorvoAttano
Signaler
CorvoAttano
@Seb ça : Image IPB ?
Sinon un grand merci à toi Cronos pour cette liste exhaustive ! Je me suis récemment mis aux comics après avoir vu TDKR :) !
Kalakoukyam
Signaler
Kalakoukyam
Superbe article !
Cronos
Signaler
Cronos
Spades> Possible qu'il soit un plagiat d'un autre personnage, mais il faut se faire à l'idée qu'un plagiat peut aussi être meilleur que l'original et développer d'autres voies pour devenir plus intéressante que l'original et le supplanter
Spades
Signaler
Spades
Superbe article mais pas d'accord sur le coté particulier de Batman : ce style de personnage est tout sauf original puisque Batman n'est qu'un plagiat du célèbre personnage de show radiophonique The Shadow (d'ailleurs il existe un film totalement atroce sur ce perso). Ormis ça je suis ouvertement d'accord sur tes choix de lecture à laquelle je rajouterais le "qu'est-il arrivé au chevalier Noir?" De Neil Gaiman dont certaines idées de traitement du Dark Knight sont juste des idées de génie (Bon ben Gaiman, quoi... c'est pas compliqués d'avoir des idées de génie quand on en est un...)
ThomThom_Pilgrim
Signaler
ThomThom_Pilgrim
Knight of Vengeance est aussi une très bonne histoire autour du chevalier noir, par Brian Azzarelo et Eduardo Risso, qui se place dans l'univers de Flashpoint et montre un Batman plutôt expéditif dans sa manière d'agir ;)
Cronos
Signaler
Cronos
bigquick> oui, désolé du quiproquo, j'ai pas fait gaffe et j'ai cru voir qu'on disait comics à toutes les sauces^^
Strife
Signaler
Strife
Vraiment un justicier complexe et intéressant qui change du super-héros habituel.

Le pire c'est que je me rend compte que j'en connais un rayon sur la mythologie Batman mais au final je n'ai lu que The Dark Knight Returns et Arkham Asylum (et le cross-over avec The Darkness), le reste c'est dessin animés, jeux vidéos et bouquins/internet.

Comme quoi le personnage est vraiment marquant, humain, et laisse une empreinte sur notre époque. Même en n'étant pas afficionado de comics (ce qui n'est pas mon cas, je suis juste fénéant quand il s'agit de suivre des séries "éparpillées") on ne peut ignorer l'homme chauve-souris et son aura de mystère :P
Bigquick
Signaler
Bigquick
@Cronos: hmm ? :P J'ai pas compris. C'est un comic, des comics ^^ Mais un comic ça me fait toujours bizarre alors je dis comic-book quand je parle d'un comic.

@caribou: Matt Wagner ? Je le connais pas :/ Alors bon, je pense pas que ça soit un mec connu du coup. J'en ai jamais entendu parler.
Blinis
Signaler
Blinis
C'est bizarre, autant j'ai bien aimé Long Halloween, autant j'ai vraiment pas kiffé Dark Victory. Suis-je le seul à le trouver vraiment moins bon ?
Cronos
Signaler
Cronos
caribou> matt wagner, ça ne me dit rien du tout, mais je suis pas vraiment un spécialiste donc bon...
bigquick> je me disais bien, ça faisait bizarre sans le "s"...
Aran
Signaler
Aran
Bon best-of de Batman !
Je pense être l'un des seuls à ne pas encenser Batman, malgré que tous les titres cités soit des chef d'oeuvres.
Sinon Dark Victory est juste une de mes plus grosse claque ever. Tim Sale <3
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
J'ai retrouvé un view comic "Batman Legend" de 1996. Et l'un des dessinateur de l'histoire (c'est un Batman VS Double Face et son armée de freaks) c'est Matt Wagner. Il est connu ou pas ce mec? Parce que je trouve les dessins de ce comic vachement stylés (et très simples en fait).
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Le graphisme d'Amère Victoire est renversant. J'ai été moins convaincu par la narration hachée, mais à la longue, on s'y fait et c'est un régal pour les yeux.

Ceci étant, ma référence reste l'Asile d'Arkham. Forcément.
Bigquick
Signaler
Bigquick
Très très bon article ! Batman de Greg Capullo est juste énorme :P

J'avais prévu d'en écrire un de ce genre et finalement j'aurais pas besoin ^^

Par contre juste une petite précision, comics au singulier ne prend pas de s. Mais hormis ça, superbe article. (et j'viens de me rendre compte que j'ai pas tout lu dans la liste que tu proposes :))
Cronos
Signaler
Cronos
Mattsuda> Ego, je l'ai vu en librairie, le dessin m'a titillé ça avait l'air sympa

La plupart des comics cité ci-dessus sont par contre difficilement trouvable (moi-même, je les ai juste lu grâce à un pote), mais Urban Comics m'a probablement réparé cette erreur.
KnightFall est attendu d'ailleurs pour juillet (enfin, le premier tome en tout cas)
Et le run récent de Grant Morrison arrive en juin

Pour les sorties à venir, je renvoie sur le billet de bigquick qui vend déja bien batman de son côté ;)
http://www.gameblog....-ou-ne-sera-pas
elsuchi
Signaler
elsuchi
Comme Eclypse ! Je sais quoi lire maintenant pour avoir un bon aperçu du meilleur de Batman !
Merci
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Niveau dessin mes préférés restent Hush et Long Halloween (sauf pour le look de Catwoman dans ce dernier). Pour l'histoire j'adore Long Halloween et Dar Knight Returns, mais les dessins de Dark Knight Returns sont juste immondes et comme je lis quelques comics essentiellement pour les dessins j'ai du mal à y revenir. Je pense que je vais me prendre Knightfall et Year One.
Mattsuda
Signaler
Mattsuda
Alors la Cronos, merci pour cet article absolument génial et complet !
J'ai lu un peu plus de la moitié des comics que tu as présenté, et je plussoie + 3000 :bave:
A la rigueur je rajouterai dans ta liste Batman EGO de Darwyn Cook, l'un de mes dessinateurs favoris de comics avec Jim Lee et Tim Sale :bave:
Au passage de Darwyn Cook, je te conseil grandement : Justice League : New Frontier ;)
Zinzolin_Hallucine
Signaler
Zinzolin_Hallucine
Actuellement c'est L'asile d'Arkham et Batman Silence qui m'intéresse après la déception de Un Long Halloween.
eclypse
Signaler
eclypse
Merci grâce à toi, je sais désormais quel sont les ouvrages à acheter pour se constituer une vrai collection^^