L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Artistes et oeuvres artistiques

J'enchaîne avec un rapide finish sur la finalisation d'un film. Il faut savoir que le calcul d'un film ne se fait pas comme ça. Le temps de calcul d'une seule image (à 25 images par seconde, je rappelle) peut varier, mais dépasse allegremment plusieurs heures. Evidemment, plus on tend vers le photoréalisme, plus c'est long (je me souviens plus du temps de rendu pour Avatar mais c'est juste énorme...).

Sauf qu'évidemment, c'est encore plus complexe. Le rendu s'effectue en plusieurs "passes", en gros des couches de rendus pour pouvoir ensuite paramétrer comme on veut la qualité du film. En gros, on a une couche principale, suivi de plusieurs petites autres pour séparer les éléments comme les ombres, les "rim lights" ou les lumières arrières, les lumières secondaires, etc... Plus on veut que le film soit joli, plus il faut de passes pour pouvoir bidouiller et rendre ce que l'on veut. Et plus on a de passes, plus on a de possibilités...

Et c'est là qu'intervient le fameux After Effects (ou Nuke, ou Fusion), pour faire ce qu'on appelle le compositing. En gros, le mélange de toutes ces couches qui donnera le rendu final... Quelques vidéos présentent plusieurs étapes d'un film. Par exemple, Tempête de Boulettes Géantes, par ici.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires