L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Top

Avec la sortie de World Invasion: Battle Los Angeles, c'est le coup de départ (déja bien entamé avec Skyline) d'une année riche en extra-terrestres, avec surtout un Cowboys VS Envahisseurs qui est au premier abord déroutant. Même si ma critique de World Invasion l'a un peu descendu en flèche (ce qui a l'air d'être le cas pour d'autres blogs), le cinéma nous a proposé des choses bien plus intéressantes par le passé, voici donc un petit aperçu de ces films envahis par les petits hommes gris (ou n'importe quelle autre couleur).

INDEPENDANCE DAY

Même si à mon niveau je ne suis pas un grand fan de ce film, c'est peut-être le point d'orgue de ce sous-genre, le film qui propose une invasion à la hauteur de ses ambitions, porté par une aura de blockbuster assez incroyable et qui fera de Roland Emmercich le plus grand destructeur de la planète au cinéma (Le Jour d'Après, 2012). Au-delà du film patriotique pas du tout camouflé, Will Smith impose pour un de ses premiers grands rôles au cinéma, et les premières minutes du film rentre Independance Day dans le panthéon des films catastrophes. La fameuse scène de la Maison Blanche qui explose est l'image la plus représentative du film, mais aussi la plus évidente de cette Amérique qui joue les victimes au cinéma.

Réalisateur: Roland Emmercich
Le truc en plus: Jeff Goodblum au cinéma, c'est trop rare, il faut en profiter!

INVASION LOS ANGELES

Ici, c'est le Big John qui s'y met, proposant une invasion beaucoup plus subtile que ces congénères de blockbusters. Les aliens sont infiltrés parmi nous et ont déja commencé leur invasion sans qu'on s'en aperçoive. Ici, le thème de l'invasion est plus ambigüe, traité d'un côté avec une histoire de complots incroyable mais aussi de façon à pointer du doigt cette américanisation et de la société qui nous entoure, à travers une histoire de lunettes de soleil pas banal. A croire que les extraterrestres ont pigé que les gars qui portent des lunettes de soleil ne le font que pour se la péter.

Réalisateur: John Carpenter
Le truc en plus: la véritable histoire des lunettes de soleil

SIGNES

Avant que le réalisateur ne tombe perd toute crédibilité avec ses derniers films et en particulier Le Dernier Maître de l'Air (vu dernièrement, quelle bouse abominable!), il nous gratifiait d'excellents films, même si Signes était peut-être justement le "signe" (ahah) que tout commençait à foutre le camp, étant imparfait sur quelques points mais proposant des qualités indéniables. Proposant une invasion cette fois-ci vu par une petite famille isolée dans sa ferme, le film flirte avec le suspense et joue beaucoup sur les "on dit" afin de garder le spectateur en haleine, tout en proposant quelques thèmes forts. Tout est basé sur le suggéré (mis à part la fin, un peu trop pompeux à mon goût, et partant complètement à côté de la plaque par rapport à ce que le film amenait au départ) et ça marche du tonnerre.

Réalisateur: M. Night Shyamalan
Le truc en plus: si vous vous êtes arrêté là dans sa filmographie, n'allez pas plus loin!

LA GUERRE DES MONDES (Version 2005)

Quand Steven Spielberg se met au blockbuster et donne sa vision de l'invasion extra-terrestre, ça donne le remake de la Guerre des Mondes. Spectaculaire au possible (la fuite du héros avec sa famille en voiture est impressionnante), le film n'est pas un film chorale comme peuvent l'être les films de Roland Emmerich mais propose une vision basé sur une famille tentant de survivre à une attaque où ils sont clairement dépassés. Un peu ruinée par une fin beaucoup trop expéditive, le film est vraiment intéressant pour tout le reste, tout en restant sur le thème de la paternité qu'affectionne le réalisateur.

Réalisateur: Steven Spielberg
Le truc en plus: la Terre en rouge, ça aurait pu être cool

THE FACULTY

Un des premiers films de Robert Rodriguez. Evidemment, ce n'est pas un blockbuster, et l'histoire est digne d'un Chair de Poule, sans pour autant être aussi bête et mannichéen qu'on pourrait le croire. Ici, les extra-terrestres choisissent une école pour commencer une invasion et prendre le contrôle des humains en leur faisant on ne sait quoi pour agir sur leur cerveau. Surfant sur la vague des séries B tout en gardant une efficacité d'un film d'horreur classique, The Faculty est un chouette teenage movie proposant une alternative plus fun qu'autre chose, avec en plus un casting de premier ordre, Josh Harnett et Elijah Wood en tête.

Réalisateur: Robert Rodriguez
Le truc en plus: Elijah Wood fait enfin la même taille que son personnage de Frodon!

MARS ATTACK !

Peut-être le film le plus barré de Tim Burton, mais sûrement un des plus jouissifs! Pastiche des films de SF, Mars Attacks arrive à rester sur les thèmes de TIm Burton en filigrane tout en proposant des scènes géniales et cultes et des extra-terrestres au design tordant. Plus méchant qu'un Gremlins mais tout aussi déjantés, le film surfe sur le concept de film chorale et en profite pour afficher un casting véritablement alléchant: Jack Nicholson, Glenn Close, Pierce Brosnan, Nathalie Portman, Danny de Vito, Michael J. Fox, Sarah Jessica Parker et même Tom Jones sont de la fête!

Réalisateur: Tim Burton
Le truc en plus: un casting de folies et des martiens débiles!

CLOVERFIELD

D'abord caché par un énorme teaser et un tournage secret ne réunissant que des jeunes acteurs inconnus, Cloverfield est surtout connu pour son marketing viral, un des pionnier dans le genre. Mais il est aussi connu pour être le "Blair Witch" de l'attaque extra-terrestre, où une unique caméra filmé par un des personnages est le témoin de l'attaque de New York par un mystérieux monstre gigantesque. A mi-chemin entre Godzilla et Starship Troopers, le film possède une immersion totale, quitte à faire vomir les plus sensibles, et propose un mélange entre film concept et blockbuster hollywoodien. Un film pas comme les autres.

Réalisateur: Matt Reeves
Le truc en plus: le monstre vient bien de l'espace, il faut regarder les dernières secondes du film!

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Cronos
Signaler
Cronos
Après c'est chacun ses goûts, effectivement, c'est juste un top qui m'a semblé le plus représentatif, et moi-même je n'aime pas Independance Day. Par contre, le War of Worlds de Spielberg n'était franchement pas déplaisant^^
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Alors je n'aime pas particulièrement tous les films cités, notamment War of Worlds qui je trouve est le seul mauvais film de Spielberg. Mais alors The Faculty j'adore énormément et Mars Attack est un excellent pastiche des films d'invasion des années 50-60 et est parfaitement frôle avec sont anti-patriotisme :D
keuchtof
Signaler
keuchtof
Et World Invasion : Battle for Los Angeles? lol !
Cronos
Signaler
Cronos
Starship Troopers fait invasion au début mais ça tourne en film d'action à prendre au 36ème degré, et le thème de l'invasion n'est pas le sujet principal, ils veulent juste botter le cul aux arachnides^^
Quand à The Thing, effectivement, il peut l'être, mais ça tourne bien plus en film d'horreur qu'en film d'invasion.
ManoloWest
Signaler
ManoloWest
Buenos Aires se fait quand même vitrifier par les arachnides, je trouves ça assez "grande échelle", l'entité de The thing a le potentiel pour l'être et pour Men In Black le terme "immigration" serait plus approprié en effet :P.
Cronos
Signaler
Cronos
Ces trois-là, j'ai hésité, mais ce ne sont pas à proprement parler des invasions à grande échelle, et Starship, on ne voit pas l'invasion, ils vont juste les attaquer sur leur planète
ManoloWest
Signaler
ManoloWest
Il manque Men In Black, The Thing et Starship Troopers ("les seuls bons parasites sont les parasites morts")
On pourrait aussi mettre le premier film Final Fantasy même s'il ne s'agit pas d'une invasion volontaire.

+1 pour Killer Clowns et un bon paquet de film d'horreur des années 80 (le Blob, les Critters etc...)
Filss
Signaler
Filss
The Faculty! J'avais oublié ce film.
Parodius
Signaler
Parodius
Pffff aucune culture ... Le top du top en invasion c'est : Killer Klowns !!!! Le coup de la barbe à papa tueuse et de la marionnette humaine ! CULTE (MOUARF)