L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Artistes et oeuvres artistiques

On pourra toujours dire: dans ta face! Avec ce genre de terme, ça part vite dans le n'importe quoi... Mais l'animation faciale, c'est une partie de l'animation vraiment cool quand on s'y intéresse en profondeur. Ça concerne tout ce qui entoure le visage, et les règles que j'avais énoncés dans le précédent post d'anim s'appliquent parfaitement ici. Alors les animateurs ont leur propre manière de travailler en 3D (puisqu'en 2d, on fait tout le personnage d'un coup). Personnellement, je sais que je préfère placer les animations après celles du corps, pour pouvoir réagir en conséquence, mais chacun fait à sa sauce...

Pour l'anim faciale, je reprends une grosse partie d'un article de Victor Navone (les exemples ci-dessous sont tirés de son site d'ailleurs), qui est animateur chez Pixar... Donc pour bien illustrer l'anim faciale, on va utiliser son exemple et ses illustrations riche en renseignements, avec un court extrait des Incredibles.

Ici, c'est Flèche qui a une réaction de surprise (lors de la course-poursuite dans le film). Ça peut paraître con comme ça, mais une petite réaction de surprise demande pas mal de préparation, de références et de compréhension sur la mécanique humaine: comment les sourcils vont bouger, comment les yeux vont réagir, est-ce que l'animation devra être cut ou fluide, est-ce que la surprise est horrible ou juste surprenante, autant de questions à se poser pour une scène de même pas une seconde... Du coup, le sieur Navone a repris une de ses scènes et a appliqué des surlignages sur les zones importantes...

On a donc trois zones importantes: les yeux, les arcades sourcillaires, et la bouche. Les oreilles, on s'en tape, c'est pas avec ça qu'on va apporter de l'émotion... On peut même noter que la taille des yeux changent rapidement sur cette animation.

En gros, le plan consiste à passer d'une émotion A à une émotion B. Flèche pense qu'il va s'en tirer donc il est super content (logique, quoi). Mais il se rend compte qu'un obstacle devant lui bloque le passage, du coup, il est beaucoup moins content, même carrément effrayé. Il faut donc que ce sentiment passe uniquement dans les expressions, sans dialogue.

La technique pour l'expression de départ, c'est de jouer avec les courbes, des courbes allant vers le haut et l'intérieur (l'inverse donne l'air méchant). Ici, la courbe des sourcils et la même que celle des yeux, ce qui marche d'uatant plus.

Par la suite on va faire un stretch de l'ensemble des éléments du visage (comme s'il était constipé, en fait), pour bien marquer le changement et rendre tout ça bien dynamique. A la pose la plus extrème, les courbes des yeux et des sourcils se font encore une fois écho, mais aux intervalles, leur progression n'est plus la même. Ainsi, la bouche est fermée, les yeux aussi, les sourcils sont très proches des yeux, pour bien enchaîner sur la suite. Le tout avec une tête qui se penche légèrement en avant (oui, parce qu'elle bouge aussi).

 

Et on aura un phénomène de retard: le front va guider les sourcils pour les faire remonter vers le haut et avoir l'expression de surprise au maximum. Sauf que les yeux ne seront rouverts qu'une image après, pas tout de suite. C'est un chevauchement d'action, faire en sorte que les éléments du visage ne bougent pas au même moment. Les arcades seront à leur plus haute position, et dès que les yeux se réouvrent, on retrouve cet écho entre la courbe des sourcils et des yeux.

Et pour finir, on termine avec le retard de la bouche qui intervient quelques images plus tard pour finaliser cette expression de surprise qui déboîte (sa mère). Remarquez les yeux qui ont aussi changé de taille pendant un très court instant, c'est les pupilles qui se dilatent (va-t-on dire). On aura aussi un léger redressement de la tête, aussi avec un léger retard pour plus de souplesse... Les yeux suivront le regard du début, à savoir un regard caméra.

Le truc sur une animation de ce genre, c'est de trouver quelles parties du visage vont être plus rapides que d'autres, pour donner plus d'accroche au personnage. Certains éléments (comme la bouche) seront animés en une seule image, d'autres en prendront plus (les sourcils). C'est ce mélange de fluidité et de cut qui fait qu'un plan comme ça marche autant. Imaginez le nombre de jours que peut demander un plan avec beaucoup plus d'actions qu'ici... D'ailleurs, je vous donnerais la réponse dans peu de temps (si je retrouve cette vidéo...).

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Neibaf63
Signaler
Neibaf63
héhé cet article de Navone fait partie des grands classiques pour apprendre l'anim facial, il m'avait pas mal aidé au moment d'essayer de faire un peu d'anim (ca n'a jamais été super concluant ^^)