L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Top

Suite à la critique de The Expendables ci-dessous, je me disais que je pouvais en profiter pour faire un petit best-of de ce sous-genre disparu, à savoir le film d'action d'antan, qui a du mal à revenir de nos jours, gonflé par des effets spéciaux toujours plus étouffants. Dans les années 80//90, on avait droit à une belle séries de films d'action, très souvent ponctués d'humour à coups de punchlines, et proposant des héros bien caractérisés.

Le côté comédie est plus ou moins présent mais je considère que cet aspect rentre en compte quand le reste du film arrive à un niveau d'action suffisant. Pas mal de buddy movies arrive aussi. Evidemment, la plupart des films sont trustés par du Schwarzy ou du Sly, mais quelques uns tirent leur épingle du jeu...

LAST ACTION HERO

Héros: Arnold Schwarzenegger
Citations: "T'aimes les omelettes? Tiens, je te casse les oeufs."
" Pour qui sonne la glace, celui-là, je l'ai refroidi"
" Il y a quelque chose de pourri au royaume de Danemark, et Hamlet va faire le ménage"
" Monumental erreur."


Celui-ci, c'est peut-être mon préféré. Réalisé par John McTiernan, Arnold joue tout simplement l'acteur qui joue le personnage d'un film (vous me suivez?). Il est Jack Slater, le héros de film d'action comme on l'imagine, bourré à la téstostérone et aux punchlines ravageuses (le film en est plein à craquer). Le jour où un gamin fan du héros se retrouve plongé dans le film grâce à un ticket magique, ça promet des étincelles.
Grand hommage au genre des actioners, il l'embellit en plaçant plein de références (Stalonne en Terminator, c'est osé) et en s'amusant des codes de la plus belle des façons. Jouissif, c'est un des meilleurs. Et juste pour le plaisir, une bande-annonce apparaissant dans le film où Arnold joue les Hamlets (et c'est pas une image).

DEMOLITION MAN

Héros: Sylvester Stalonne
Citations: "-  Soyez heureux.
- Soyez enculé."


Et de l'autre côté, on trouve Sly en béret (Expendables serait un homage?) qui affronte un Wesley Snipes excentrique jusqu'à la moelle accompagné par une Sandra Bullock dépassé par le passé. Mais tout ça dans le futur, en passant par la case cryogénisation pour éviter de faire d'autres dégâts (d'où le surnom de "Demolition Man"). Evidemment, ces deux sauvages se réveillent en plein futur tout propret où les gros mots sont punis par une amende et où les coquillages deviennent plus utiles qu'un cendrier. L'occasion est trop belle pour les deux personnages de tout démolir.
En sort une chasse à l'homme remplis de scènes cultes et où l'action ne faiblit jamais. Un bon gros défouloir comme on les aime.

TRUE LIES

Héros: Arnold Schwarzenegger
Citations: "- Vous n'avez rien de plus couillu, Harry?
- Rien qui puisse faire sauter une braguette, chef."

Quand James Cameron s'attaque au film d'action, ça donne True Lies, un concentré de bonne humeur et d'action. Quand on pense que ce film est un remake d'un film français (La Totale), il ne reste plus que nos yeux pour pleurer. Mais ce film jouissif d'un bout à l'autre est peut-être un des derniers qui aura réussi à briller de mille feux, tout en comportant des effets spéciaux digne de l'époque et pourtant, aujourd'hui encore, il vieillit très bien. Comme quoi, on peut avoir des effets spéciaux sans pour autant étouffer le film.
Harry est un espion d'une agence super-secrète des USA. Mais comme tout espion qui se respecte, il cache son job à sa femme (fabuleuse Jamie Lee-Curtis). Mais d'innombrables imprévus vont chambouler toute cette petite vie, entre un marchands de voitures d'occasion un poil pervers et ô combien arnaqueur, une Sydney Fox diablement sexy et un terroriste qui ne pense même pas à recharger la batterie d'une caméra. Le rythme est excellent, on prend son pied plusieurs fois et les dialogues sont savoureux. Que demande le peuple?

DIE HARD

Héros: Bruce Willis
Citations: "Yippee-ki-yay, pauvre con."


Evidemment, je ne pouvais pas passer cette sélection sans aborder le cas McLane. Encore réalisé par un McTiernan adorateur de ce genre, Bruce Willis casse la baraque. Pour le jour de Noël, John retrouve sa femme au Nakatomi Plaza pendant une soirée pour passer les fêtes en famille. Un truc normal quoi. Sauf qu'évidemment, il tombe pile au moment où des terroristes prennent le contrôle de la tour , évidemment pour une question d'argent. En tout bon policier qui se respecte, McLane va tout faire pour les arrêter, bien malgré lui, et tout ça pieds nus la plupart du temps, oui monsieur!
C'est parce que ce personnage est culte que le film est culte: un policier blasé mais forcé de faire régner la justice, en utilisant les moyens du bords et en ridiculisant au passage les terroristes.
Une des grosses différences avec les films cités ci-dessus, c'est que les terroristes sont peu nombreux (une petite dizaine) et que le réal prend le temps de donner son heure de gloire à chaque méchant. Ça permet des confrontations assez dantesques avec en vrac, utilisation créative des ascenseurs, conversations téléphoniques drolesques et autres joyeusetés. Trois suites ont suivis: un "58 minutes pour Vivre" sympa mais réutilisant trop les ficelles du premier, une "Journée en Enfer" dantesque, tout en passant par la case buddy movie et un quatrième épisode en (grosses) dents de scie.

L'ARME FATALE

Heros: Mel Gibson et Danny Glover
Citations: "Je suis trop vieux pour ces conneries."


Le buddy movie par excellence. Les aventures de Riggs et Murtaugh. L'un est proche de la retraite (enfin dans le premier du moins), l'autre est souvent incontrôlable. La saga se tient plutôt bien, avec un Joe Pesci arrivé au second épisode et instantanément culte ("On vous encule à l'hôpital!"). Les films fonctionnent pour cette complémentarité entre les deux et cette différence de points de vue mais aussi cette amitié à toute épreuve où ils survivent à toutes les situations.
Mais les personnages sont très bien travaillés dans chacun des films: d'un côté le père de famille qui fait tout pour la protéger, de l'autre un solitaire jaloux de son coéquipier qui se réfugie derrière ses frasques et ses vanneries. Mais ça donne des moments cultes (la bombe sur les chiottes) et forge toute une génération.

PREDATOR

Héros: Arnold Schwarzenegger
Citations: "T'as pas une gueule de porte-bonheur."

Encore du McTiernan. Encore du Schwarzy. Le film d'action burné par excellence. Une mission de sauvetage classique se transforme en chasse à l'homme quand un commando dirigé par Arnold découvre des corps mutilés. Une créature extra-terrestre devient le chasseur au coeur d'une jungle pour le coup vraiment hostile. Des moments de bravoure en pagaille, des personnages cultes (Apollo Creed!) et un Arnold armé d'une gatling.
Tout ça alimenté par une créature ajourd'hui mémorable (le Predator) qui malheureusement n'a jamais été aussi bien exploité que dans ce film, avec un Predator 2 et un Danny Glover moyen, et une saga avec des Aliens franchement à éviter (le deuxième épisode est une des pires bouses que j'ai pu voir...). Le dernier en date, Predators, a l'air assez mal parti, je n'ai pas encore pu le voir...

TANGO ET CASH

Heros: Sylvester Stallone et Kurt Russel
Citations: "- Mais pour qui il se prend ce type?
- Pour Rambo sans doute.
- Rambo? C'est une tapette."

Autre buddy movie sous-estimé à mon goût, avec peut-être moins de punchlines et moins de moments cultes mais plutôt réussis par des personnages vraiment attachants, et un Kurt Russel qui devrait faire plus de film de ce genres (j'aurais bien aimé le voir dans Expendables). L'histoire de Tango et Cash, deux flics qui ne se connaissaient pas au premier abord, mais qui vont devoir coopérer le jour où la pègre locale décide de se débarasser de ces deux flics gênants en les faisant accuser pour un crime qu'ils n'ont pas commis.
Cherchants à prouver leur innoncence, ils passeront par la case prison, Kurt découvrira aussi la jolie fille de Sly (jeune Teri Hatcher) et rouleront des mécaniques avec un "petit" Monster Truck. Les méchants sont méchants, les gentils sont bien allumés, un bon petit film d'action comme on les aime.

HOT FUZZ

Héros: Simon Pegg et Nick Frost
Citations: "Hé, Bisounours! Maintenant, on joue plus!"


Je sais, ça ne rentre pas dans les dates prévus, mais c'est peut-être le film qui m'a fait retrouver les sensations d'antan, un des plus bels hommages à ce cinéma particulier. Un policier jugé beaucoup trop dangeureux est envoyé dans un village complètement paumé afin qu'il fasse un peu d'air aux autres. Mais évidemment, ce village cache bien plus qu'il n'y paraît.
Après une première moitié de film tourné sur la comédie sur fond de tueur en série, la seconde partie du film tourne sur l'action pure et dure de façon hilarante, avec des grands-mères armés de uzis et des vendeurs de supérettes lanceurs de couteaux. Tout ça sublimé par un Timothy Dalton qui ne perd pas de sa superbe. Et le duo Pegg/Frost offre un magnifique buddy movie comme on aimerait en voir plus souvent.

Voilà pour cette sélection, où j'ai oublié énormément de films mais ça fait déja une bien belle sélection. Peut-être que j'y reviendrais une prochaine fois, mais si vous en demandez encore, quelques films recommandables comme A l'Aube du 6ème Jour, l'Effaceur, Bad Boys (en Bay-style), Speed. Sinon, avec plus de SF, on a du Terminator 2, Total Recall, et consors.

Et si vous en voyez d'autres, n'hésitez surtout pas dans les commentaires!

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Commentaires

Cronos
Signaler
Cronos
Si, je m'en suis rendu compte après coup, il fait drôlement écho avec Expendables d'ailleurs^^
Widharr
Signaler
Widharr
Mais t'aurais pas "oublié" Commando ? :o
Widharr
Signaler
Widharr
"Être...ou ne pas être...
Ne pas être..."

:D
Vraiment un chouette article !
Cronos
Signaler
Cronos
J'ai hâte de voir ce que nous réserve Pegg/Frost pour leur prochain film, même si Wright n'est plus aux commandes (et Pilgrim a juste l'air génial)
Kolia07
Signaler
Kolia07
Hot Fuzz est une de mes comedies préférés. Je suis à mort d'accord avec toi sur tout l'article. On est de la meme génération je pense
Malec
Signaler
Malec
' Soyez heureux.- Soyez enculé." lawl, trop bon :P
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
Surtotu que Russel avait méga la classe dans Death Proof :)
demarreur
Signaler
demarreur
Bordel, y'a du lourd ^^

Une sélection aux petits oignons pour ceux qui souhaitent passer des soirées bien allumées (entre potes, boissons/pizzas)

Clair que kurt russel dans The Expendables ca aurait donné grave !
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
LauL j'y pensais à faire un truc dans le genre! Je vais le faire quand même! Pour ce qui est de Tango Et Cash, je trouve qu'il y a quand même des passage bien dummy! Genre tu rigoles mais vraiment de façon coupable tellement c'est n'importe quoi!
Anthony
Signaler
Anthony
Tango et Cash je l'avais complètement zappé de mon esprit.