L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Artistes et oeuvres artistiques

Tous les ans c'est la même chose. Tous les ans il y a un nouveau Pixar. Et depuis quelques années, à chaque fois je me dis: "Putain, celui-ci, c'est mon préféré!!". Wall-E, Up, toujours pareil. Et à chaque fois je revois Monsters Inc. Et à chaque fois, après les toutes dernières secondes, je me dis: "Non, c'est pas possible, c'est celui-ci, il éclate tous les autres!". Bon, je suis pas bien objectif mais que voulez-vous? Ce film, c'est comme une tarte au citron: la première bouchée est chargée en saveurs mais à la fin, on s'en rappelle toute notre vie.

Pour les trois du fond qui ignore le pitch du film, le concept est simple mais génial: reposant sur les légendes des monstres sous les lits des enfants, l'histoire du film met en scène ces véritables monstres, qui sont là pour effectivement effrayer les enfants, tout en utilisant leur peur comme source d'énergie pour leur propre ville. Tout ça serait simple s'il n'y avait pas un petit bout de chou appelé Boo, qui n'a pas peur des monstres et qui se lie d'amitié avec un duo de choc, Bob et Sully. Evidemment, ça va mettre la pagaille un peu partout.

Le film a déja neuf ans (et oui, le temps passe!), et si on y regarde de plus près, ça a quand même un peu vieilli: les textures sont simples, et le rendu pas toujours exceptionnel. Mais pourtant, ça passe comme dans du beurre. Tout simplement parce que les designs sont excellents, que l'animation est géniale et que l'histoire nous emporte des deux bras sans jamais nous lâcher. Et à ce titre, la VF est excellente, sans "stars nationales" dans le rôle titre, et réussissant le tour de force de modifier les multiples dialogues pour les adapter dans notre langue de fort belle manière...

"- A la piscine on ira tous à la piscine.
- Et tout le niveau terreur sera...?
- En slip de bain?"

Mais le film ne propose pas uniquement des moments drôles et cultes, il arrive à attendrir et à faire rêver. Je ne peux m'empêcher d'avoir un frisson à chaque fois que je vois les dernières secondes du film, témoin de l'amitié entre un monstre et une gamine, et qui résume toute la force du film. Evidemment avec Pixar, il y a toujours plusieurs sens de lecture, et celui-ci n'est pas en reste (et curieusement, fait écho avec la saga des Pixar sur pas mal de thèmes...).

Pour ceux qui ne l'ont pas vu, c'est absolument à voir. Et pour une fois, la VF n'est pas interdite.
Bon, Toy Story 3 m'a fait forte impression, il ne me reste plus qu'à revoir Monsters Inc pour me convaincre encore une fois...

Et si je ne vous ai pas encore convaincu, un p'tit teaser spécial (pas visible dans le film) où les deux héros jouent au charades sur le cinéma:

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

SeeDreeks
Signaler
SeeDreeks
Trop dur de choisir un pixar parmi les autres... en tout cas c'est clair que Monster Inc m'a particulièrement marqué...



Mais aussi Wall-e...



Et puis quand même : Toy Story quoi !



Arg et que dire de UP! ...
luap
Signaler
luap
genial ce film
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Exactement!
Cronos
Signaler
Cronos
C'est vrai qu'il est génial, après ça dépend des gens, on a tous notre petit chouchou!
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Monsters Inc...tellement bon ce film. Malgré tout à choisir, si on me mettait un couteau sous la gorge, je mettrais Wall-e en premier. Je le trouve si drôle et sensible en même temps et avec si peu de paroles. A chaque coup que je me le remets (c'est à dire souvent) je sui toujours autant émerveillé.